L'actu du Mardi 21 Juillet

L'actu du Mardi 21 Juillet

Voir aussi... L'actu du Lundi 20 Juillet // La Gantoise - OL : L'Avant Match

Juventus-Lyon, l'OL rembourse tout le monde

Foot01.com

Les supporters lyonnais ne pourront pas se déplacer à Turin pour le match face à la Juventus, l'OL en tire donc les conséquences.

Le 7 août prochain, l’Olympique Lyonnais tentera d’obtenir son ticket pour les quarts de finale de la Ligue des champions à l’occasion d’un match très attendu contre la Juventus à l’Allianz Stadium de Turin. Plus de cinq mois après le match aller, l’OL va cependant devoir faire sans ses supporters, car si 3.000 fans italiens avaient été autorisés à venir au Groupama Stadium, provoquant déjà une polémique, la rencontre retour se jouera à huis-clos. La France et l’Italie étant toujours sous la menace du coronavirus, les autorités italiennes n’envisagent pas encore de relâcher l’étreinte. Mais plusieurs milliers de supporters de Lyon avaient déjà acheté des places en début d’année et ce lundi le club rhodanien a validé le fait de rembourser tout le monde sans passer par la case « avoir ».

Pour les fans lyonnais privés de ce déplacement dans la capitale du Piémont pour voir Juventus-OL, la procédure est simple, même s’il faudra être patient. « En raison de la situation sanitaire liée au COVID-19, l’UEFA a décidé de disputer à huis clos, le 8ème de finale de la Ligue des Champions 2020 à Turin, le vendredi 7 août opposant la Juventus à L’Olympique Lyonnais. L’UEFA a donc pris la décision d'annuler et de rembourser tous les billets déjà achetés. Pour un achat effectué en ligne, le remboursement s’effectuera automatiquement dans un délai de 3 mois, à compter du 21/07/2020 sur la carte bancaire utilisée lors de la commande (...) L’Olympique Lyonnais remercie l’ensemble de ses supporters de leur soutien et les invite à respecter scrupuleusement les mesures mises en place par les autorités françaises pour lutter efficacement contre la propagation du Covid-19 », explique l’Olympique Lyonnais dans un communiqué.

 


 

Aulas proche de mettre la main sur un Aiglon ?

Butfootballclub.fr

Désireux de renforcer son milieu de terrain, l’OL vise Wylan Cyprien. Un accord pourrait être proche entre les dirigeants des deux clubs.

Septième de Ligue 1 après l’arrêt du championnat de France, l’OL peut encore sauver sa saison. Pas qualifiés pour une compétition européenne, les Lyonnais devront gagner la coupe de la Ligue (31 juillet prochain face au PSG) ou la Ligue des Champions pour participer aux joutes européennes.

En cas de non-qualification, les Gones feront face à un exercice 2020-2021 périlleux, sans les recettes de coupe européenne. Mais, pour relancer la machine, Rudi Garcia souhaite absolument renforcer son équipe avec un défenseur central et un milieu de terrain.

Pour densifier son entrejeu, le coach de l’OL aurait coché le nom de Wylan Cyprien. À 25 ans, le milieu relayeur de l’OGC Nice arrive en fin de contrat dans un an avec les Aiglons. Le moment semble opportun pour les pensionnaires du Groupama Stadium de récupérer le joueur formé au RC Lens.

Selon les informations de Canal +, les deux entités seraient proches d’un accord. En effet, le club de la Côte d’Azur réclamait une somme avoisinant les 15 millions d’euros. Un prix trop élevé pour les finances rhodaniennes.

Mais récemment, les propositions des deux camps auraient évolué. Finalement, un terrain d’entente pourrait être trouvé dans les jours à venir. Pour l’heure, le montant de l’opération n’a pas encore fuité. Si Cyprien s’engage avec l’OL, les Gones réaliseraient un gros coup. Surtout, ils couvriraient le départ possible et probable d’Houssem Aouar, qui figure sur les tablettes de grandes cylindrées européennes.

 


 

Les supporters lyonnais donnent une leçon aux ultras du PSG

Butfootballclub.fr

En raison du Covid-19, seulement 5000 personnes peuvent assister au match en France. L’attitude des Ultras (PSG et OL) a été scrutée à la loupe.

Depuis deux semaines, des matchs de football sont organisés en présence du public en France. Pour le moment, face à l’imprévisible Covid-19, la jauge de personnes est limitée à 5000 personnes au sein de l’enceinte, peu importe la capacité. Les faits et gestes des Ultras ont été surveillés. À ce jeu-là, ce sont les Ultras de l’OL qui ont battu ceux du PSG.

Vendredi dernier, lors du festival offensif du club parisien face à Waasland-Beveren (7-0), l’attitude du Collectif Ultra Paris a irrité l’opinion publique. Les voix se sont élevés contre le non-respect de la distanciation sociale. En plus, les supporters Rouge et Bleu n’ont, pour la plupart, pas porté le masque durant la rencontre. La crainte d’un cluster est prégnante au sein de la population.

Le Progrès, quotidien de la région lyonnaise, a donné un bon point aux Ultras Lyonnais. Pour le média local, les supporters des Gones ont fait preuve de plus de vigilance par rapport au rival parisien. Lors de la victoire face au Celtic Glasgow (2-1), samedi soir, ils ont été photographiés portant des masques. En revanche, sur les clichés de la rencontre, il n’est pas certain que la distanciation sociale soit scrupuleusement respectée.

 

 


 

Vidéo : L'entrainement du jour

OL via Twitter

 


 

Quand Benzema agaçait les cadres

Maxifoot.fr

Cadre respecté au Real Madrid, Karim Benzema (32 ans, 37 matchs et 21 buts en Liga pour la saison 2019-2020) n’a pas toujours été irréprochable dans un vestiaire. A ses débuts à l’Olympique Lyonnais, l’attaquant français avait tendance à agacer certains coéquipiers, à commencer par Sidney Govou.

"Il a dû arriver un peu après Hatem (Ben Arfa). Il était un peu moins doué, peut-être, Hatem étant plus un soliste, mais Karim puait le foot, s’est souvenu le consultant pour L’Equipe. Il était respectueux mais aussi un peu taquin, chambreur. Et ça pouvait ne pas passer parfois. Je me suis même pris la tête avec lui car il voulait que je lui fasse plus de passes de buts (rire)." Puis l’ancien ailier est revenu sur une célèbre anecdote.

"(…) Lors de son premier discours d'arrivée dans notre groupe à Lyon, il avait fini en disant : 'Ne rigolez pas trop, je suis venu pour vous prendre votre place.' C'était dit avec le sourire, à la Karim... On s'est marrés, on l'a même applaudi, a raconté Govou. Mais ce qu'il disait, il le croyait. Et il avait raison. Karim, il a du carafon, tu ne lui marchais pas sur les pieds. A l'entraînement, il avait beaucoup d'assurance devant le but. Et comme il était un peu chambreur, ça pouvait agacer. Juni me disait souvent d'aller lui parler car certaines choses l'énervaient et quand il est énervé, Juni, il ne sait pas toujours parler (rire)."

Depuis, le directeur sportif de Lyon est devenu fan de Benzema, qu’il aimerait faire revenir chez les Gones.

 


 

Govou dénonce "un délit de faciès" contre Benzema

RMC.fr
 
Sidney Govou, ancien coéquipier de Karim Benzema à l'OL, regrette le manque de reconnaissance en France pour l'attaquant du Real Madrid. 

Sidney Govou fut un témoin privilégié des premiers pas de Karim Benzema à Lyon quand ce dernier avait 18 ans. Près de quatorze ans plus tard, l'ancien international confie ne pas être surpris par la saison monstrueuse de son ancien coéquipier avec le Real Madrid. Mais il regrette le manque de reconnaissance subi en France par un joueur qu'il estime "plus complet que Thierry Henry".


"On leur a collé une étiquette"


"Il fait partie de la mauvaise génération, lui, Nasri..., regrette-t-il dans L'Equipe. On leur a collé une étiquette. S'il avait été champion du monde, on aurait dit qu'il faisait partie des meilleurs joueurs français. Ce qui me dérange le plus, c'est cette forme de délit de faciès de la part de certains spectateurs ou journalistes. Car si on le jugeait sur le valeur du footballeur, c'était le meilleur attaquant. Et pas seulement cette année."

Il pense aussi que l'ancien joueur de l'OL a mal vécu le fait de ne pas avoir été sacré champion du monde avec les Bleus en 2018. Il n'a plus été appelé depuis 2015 en raison de son implication présumée dans l'affaire du chantage à la sextape contre Mathieu Valbuena.

"Quand tu sais que tu as le niveau, que tu vois tes ex-coéquipiers brandir la Coupe du monde, c'est impossible de ne pas avoir de regrets, explique Govou. Il est français, amoureux du foot et, je suis certain, des Bleus."

 


 

Coupe de la Ligue: les places pour la finale OL-PSG en vente ce mercredi

Leprogres.fr

Chaque abonné, qui sera prévenu de la vente par un mail de l’OL, pourra commander jusqu’à 4 billets. Le contingent risque donc de partir très vite.

La vente des places pour les supporters lyonnais se fera sur le site de l’OL ce mercredi matin. Seuls les abonnés de la saison 19-20 seront concernés. 900 places seront disponibles pour les Lyonnais, comme pour les Parisiens d’ailleurs, au prix de 15 €. La règle sera celle du « premier arrivé, premier servi ».

Chaque abonné, qui sera prévenu de la vente par un mail de l’OL, pourra commander jusqu’à 4 billets. Le contingent risque donc de partir très vite.

Pour le match contre le Celtic, l’OL avait reçu 2 000 demandes de places de ses abonnés.

Chaque acheteur de billets pour la finale reportée du 4 avril se verra par ailleurs rembourser.

Il n’y aura pas de déplacement organisé par le club. Les supporters lyonnais seront placés dans le virage Nord du Stade de France.

Au total, l’OL aura eu 1 250 places attribuées, les 350 restantes étant réparties entre les joueurs, le club et les partenaires.

Pour la finale de la coupe de France, l’ASSE a carrément choisi de ne pas vendre de billets à ses supporters.

 


 

L'OL nouveau partenaire du Sporting Clube de Farense

OL.fr

L’Olympique Lyonnais et le Sporting Clube de Farense officialisent un accord de partenariat d’une durée de 3 saisons et se retrouvent 25 ans après s’être affrontés en 32e de Coupe de l’UEFA.

Récemment promu en Liga NOS pour la saison 2020/2021, le SC Farense est une institution historique qui partage avec l’OL, au-delà de l’emblème, des valeurs et visions communes.

Cette coopération va permettre de développer un lien privilégié entre les deux clubs, et se matérialiser au travers de synergies sur la formation, le football professionnel et les domaines extra sportifs.

Après le Liban, le Vietnam, le Sénégal, la Chine, le Maroc, le Brésil et les Etats Unis, le Portugal devient le 8ème territoire international sur lequel l’Olympique Lyonnais développe une coopération technique d’élite avec un acteur majeur local. 

Vous pouvez suivre l’actualité du nouveau partenaire de l’Olympique Lyonnais sur facebook et sur Instagram


LE DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL DE L’ « ACADEMY OL »

Depuis plusieurs saison le Club exporte son savoir-faire dans différents pays, en développant des partenariats à l’international - en matière de formation via l’« Academy OL », mais aussi au travers du rayonnement sportif de ses équipes professionnelles masculine et féminine.

- Athletico SC (Beyrouth, Liban) depuis 2011
 - AS Dakar Sacré Cœur (Sénégal) depuis 2015
- Hô-Chi-Minh Football Fédération (Vietnam) depuis 2016
- Pékin, Shanghai, Chengdu et Shenzen (Chine) depuis mars 2016
- Fath Union Sport  ( Maroc ) depuis novembre 2019
- Pelé Academia ( Brésil ) depuis juin 2019

Par ailleurs, le Club effectue ponctuellement des audits dans différents pays, prolongeant ainsi son action à l’international.

 


 

L’OL remonte sur le podium des centres de formation

Leprogres.fr

Après une 4e place la saison passée, le club rhodanien remonte petit à petit au classement des meilleurs centres français de formation de football professionnel.

Rayan Cherki et Maxence Caqueret, issus du centre de formation lyonnais, ont fait plusieurs apparitions avec les pros cette saison. Photo Progrès/Richard MOUILLAUD

Après avoir dominé le classement des centres de formation des clubs de football professionnel pendant six ans jusqu’en 2017-18, l’OL avait chuté au 4e rang lors de la saison 2018-2019, se faisant chiper la première place par le rival parisien.

Rebelote cette année : le PSG a de nouveau été classé meilleur centre de formation français selon les critères de la Fédération française de football (nombre de contrats professionnels signés par les joueurs formés au club, nombre de matches joués en équipe première par les joueurs formés au club, nombre de matches joués en sélections nationales par les joueurs formés au club, nombre de diplômes scolaires obtenus par les joueurs formés au club, contrats d’entraîneurs), avec Rennes pour dauphin.

Pour la deuxième année consécutive, l’Olympique lyonnais n'est plus le meilleur centre de formation de France, même s'il remonte doucement au classement puisqu'il a regagné une place : il occupe désormais la 3e place, devant l’ASSE (4e).

A noter que l'Olympique de Marseille n'occupe que la 13e place et le LOSC la 24e.

 

 

Voir aussi... L'actu du Lundi 20 Juillet // La Gantoise - OL : L'Avant Match

 

Last modified on mardi, 21 juillet 2020 19:53