L'actu du Jeudi 16 Juillet

L'actu du Jeudi 16 Juillet

Voir aussi... OL - Rangers : L'Avant Match

Le nouveau maillot de l'OL officialisé

RMC.fr

L'OL a dévoilé son nouveau maillot pour la saison 2020-2021. Pour fêter ses 70 ans, le club a joué la carte de la sobriété.

Lyon fête ses 70 ans en 2020 et a choisi la sobriété pour l'occasion. Le club a dévoilé son nouveau maillot ce jeudi et celui-ci affiche un style très épuré. Il reste blanc avec les trois bandes bleues de l'équipementier Adidas sur les épaules. Un liseré rouge agrémente la manche droite et un bleu pour la manche gauche afin de rappeler les couleurs du club.

Le nouveau sponsor, la compagnie aérienne Emirates Airlines, s'affiche en rouge. Le club avait officialisé ce nouveau partenariat en février dernier. Il s'étendra de 2020 à 2025 et rapportera 20 millions d'euros par saison au club rhodanien.

Le nouveau modèle avait fuité il y a quelques semaines et suscité l'incompréhension de nombreux fans. Une pétition avait même été lancée pour que le club renonce à cette tenue jugée trop simple. Les coéquipiers d'Anthony Lopes le porteront dès ce jeudi soir pour le match amical face aux Glasgow Rangers (20h45, à suivre en direct sur RMC Sport 3).

Cette rencontre s'inscrit dans le cadre d'un tournoi amical avec Nice et le Celtic Glasgow. Les hommes de Rudi Garcia auront ensuite rendez-vous le 31 juillet pour la finale de la Coupe de la Ligue face au PSG. Ils défieront ensuite la Juventus le 7 août (sur RMC Sport) lors du 8e de finale retour de la Ligue des champions.

 

 


 

Les équipes, le programme TV... Trophée Veolia, mode d’emploi

RMC.fr

C’est ce jeudi que débute le Tophée Veolia, un tournoi réunissant Lyon, Nice, le Celtic et les Rangers au Groupama Stadium. Une compétition à suivre jusqu’à samedi sur les chaînes RMC Sport.

Le Trophée Veolia réunit quatre équipes : deux françaises et deux écossaises. Pour la France, l’Olympique Lyonnais aura l’avantage du terrain puisque le tournoi se déroule au Groupama Stadium. Nice sera l’autre équipe française en lice. L’Ecosse sera représentée par ses deux plus prestigieux clubs : le Celtic et les Rangers. Précisons qu'une jauge de 5.000 spectateurs maximum sera respectée. Le club de Jean-Michel Aulas a invité un grand nombre de soignants au stade.


Comment se déroule la compétition


Chacune des équipes disputera deux matchs, sachant que Nice et l’OL ne s’affronteront pas, tout comme le Celtic et les Rangers. La compétition se dispute comme un championnat (il n’y a pas de finale) avec le même système de points qu’en Ligue 1. En cas d’égalité, le vainqueur et son dauphin sont départagés par les critères suivants : 1 différence de buts générale; 2 nombre de buts marqués, 3 nombre de buts encaissés, 4 nombre de cartons rouges, 5 nombre de cartons jaunes; 6 premier but inscrit dans le tournoi, dans l’ordre chronologique des matchs.


Le programme des matchs


Jeudi 16 juillet
18h15 : Nice-Celtic en direct sur RMC Sport 3 et OLTV
20h45 : OL -Rangers en direct sur RMC Sport 3 et OLTV

Samedi 18 juillet :
18h15 : Nice-Rangers en direct sur RMC Sport 1 et OLTV
20h45 : OL-Celtic en direct sur RMC Sport 1 et OLTV

 


 

Juninho a des vues sur deux espoirs argentins

Butfootballclub.fr

L’OL continue de creuser quelques pistes pour renforcer l’effectif de Rudi Garcia cet été. Foot Mercato apporte deux nouvelles pistes qui prennent leur source en Argentine. Luciano Vera (18 ans) et Alan Velasco (17 ans).

Les deux joueurs ont notamment brillé au cours de la Coupe du monde U17 au Brésil en 2019. Le premier est un latéral droit de River Plate accrocheur, dur sur l’homme et qui a évolué à gauche pendant le Mondial U17 (3 titularisations). En plus de l’OL, Chelsea ou encore la Lazio Rome ne sont pas insensibles à ses qualités.


Les deux joueurs ont la cote en Europe


À noter qu’il n’a pas encore fait ses débuts avec l’équipe première des Millonarios et ne sera donc pas cher en indemnité de transfert. Velasco, lui, est un milieu offensif de poche (1m67). Grand espoir de l’Independiente, il dispose d’une clause libératoire fixée à un peu plus de 16 M€. Newcastle, et l’AS Monaco sont aussi intéressés par son profil.

 


 

Sarri s'inquiète trois semaines avant Lyon

RMC.fr

Maurizio Sarri, entraîneur de la Juventus, s'est montré inquiet du comportement de son équipe dans plusieurs domaines, mercredi après le match nul face à Sassuolo (3-3). De quoi inspirer Lyon, futur adversaire de la Vieille Dame en Ligue des champions.

A défaut de jouer, l'OL peut suivre très attentivement les prestations de la Juventus, qu'il affrontera le 7 août prochain (21h) en huitième de finale retour de la Ligue des champions. Rudi Garcia pourra aussi se servir de l'analyse très précise de son homologue, Maurizio Sarri, sur les maux qui rongent actuellement la Vieille Dame, contrainte au match nul face à Sassuolo (3-3), mercredi. En trois matchs, elle vient de concéder neuf buts.


"Cette équipe nous laisse perplexe par sa passivité"


"Nous avons eu du mal à nous couvrir, ils ont réussi à nous faire sortir et trop de ballons sont passés, a regretté Sarri après le nul à Sassuolo. Nous devons essayer d'être constamment appliqué du point de vue mental pendant le match."

"Parfois, cette équipe donne le sentiment d'avoir un fort potentiel, puis, elle nous laisse perplexe dans ces moments de passivité, a-t-il ajouté. Il s'agit de devenir plus ordonné et équilibré, de maintenir les qualités que nous avons et ce n'est pas facile. Sur le 2-0, nous aurions dû garder les adversaires dans leur moitié de terrain. Au lieu de cela, nous avons essayé d'aller directement au but, mais de cette façon, l'équipe s'est disloquée et a ouvert des espaces."

A cinq journées de la fin, la Juventus possède encore une avance confortable sur l'Atalanta, deuxième à sept points. Mais les problèmes défensifs récurrents offrent quelques motifs d'espoir pour les Lyonnais.

 


 

Adidas et l’OL prolongent leur partenariat jusqu’en 2025

OL.fr

Cette démarche, naturelle, est le fruit des excellentes relations qui lient le club et l’équipementier depuis 2010. Cet accord permet ainsi aux hommes et aux femmes, aux marques et aux institutions de poursuivre un partenariat fortement créateur de valeur.

Animé par l’envie de continuer de soutenir le club, adidas a su asseoir une nouvelle fois sa position de marque de sport de référence pour répondre aux enjeux d’un Olympique Lyonnais en plein essor. La marque continue de couvrir les besoins de l’intégralité des équipes du club. Ainsi les professionnels, les jeunes, les amateurs, et les équipes féminines bénéficieront du meilleur de la technologie et de l’innovation en matière de produits et d’équipements.

Adidas s’inscrit pleinement dans le projet de l’Olympique Lyonnais et dans la diversification de ses activités en élargissant le partenariat aux équipes de l’ASVEL masculin et féminin ainsi que l’équipe d’e-sport LDLC-OL, et le centre du Five (football à 5 et Futsal) qui ouvrira dans quelques semaines au sein du Centre de loisirs de l’OL Vallée situé à proximité du Groupama Stadium.  

« Nous sommes très fiers de ce partenariat qui renforce notre position de marque de sport incontournable en France et dans le monde. Nous mettons un point d’honneur à accompagner les talents et projets prometteurs dans leur développement. L’Olympique Lyonnais est un allié de taille, avec qui nous partageons des valeurs d’émotions et de performance. Cette union évidente, promet de nouvelles belles synergies. » affirme Sylvain Bouches, Directeur marketing adidas France.

 


 

FC Nantes : la piste Rafael démentie

Butfootballclub.fr

En quête d’un latéral gauche car Charles Traoré souffre à nouveau des adducteurs, le FC Nantes ne lorgnerait pas le jumeau de son Brésilien Fabio.

Actuellement en stage en Haute Savoie, le FC Nantes a enregistré une mauvaise nouvelle : son latéral gauche Charles Traoré souffre à nouveau des adducteurs. C’est le journaliste de 20 Minutes David Phelippeau qui a relayé le réveil de cette vieille blessure et qui, en plus, assure que la rumeur envoyant le Lyonnais Rafael rejoindre son jumeau Fabio sur les bords de l’Erdre est infondée.

« Charles Traoré en soins aujourd’hui à Annecy. Il serait emmerdé comme il y a quelques mois par ses adducteurs. A surveiller. Confirmation que le club doit recruter un latéral. Piste Rafael, frère de Fabio, encore démentie ce soir par proches de la direction. »

 


 

Benzema veut revenir un jour à l'OL

Footmercato.net

Enfant chéri de l’Olympique Lyonnais, Karim Benzema (32 ans) a quitté le cocon rhodanien en 2009 pour tenter sa chance au Real Madrid. Un pari pleinement réussi malgré des débuts parfois compliqués. Vainqueur notamment de deux Liga (peut-être 3 ce soir) et de quatre Ligues des Champions, le natif de Bron est également le cinquième meilleur de l’histoire de la Casa Blanca. Une carrière réussie. Mais une fois son aventure madrilène terminée, Benzema risque d’être fortement tenté par un retour à l’OL (pas forcément comme joueur). C’est ce qu’a indiqué son ancien agent Karim Djaziri.

«Aujourd’hui, avec la situation qu’il vit au Real, il est au summum de ce que veut un jour de foot. Jouer au Real, être très proche de son entraîneur, adulé par le public. Aujourd’hui, ce n’est pas envisageable à l’instant T. Après, depuis qu’il est parti de Lyon, Karim n’a qu’une envie, c’est de revenir à Lyon. Est-ce que ce sera comme joueur… Ça reste un regret pour Karim de ne pas être allé plus loin en Ligue des Champions. Quand il est parti, l’OL a fait demi-finale. Quand ça n’allait pas avec Mourinho, il me disait : « je veux rentre à Lyon », je lui ai dit : « non tu vas forcer et tu vas y arriver ». Et il y est arrivé. C’est dans un coin de sa tête. Ouais je pense que c’est possible. S’il a les jambes et qu’il se dit que c’est le moment d’y aller et de faire quelque chose de bien, il reviendra. Si ce n’est pas comme joueur, je le vois revenir à l’OL dans un autre rôle peut-être. Je sais qu’il en a très envie», a-t-il déclaré sur OL TV.

 


 

Oumar Solet en route vers le RB Salzbourg ?

Actufoot.com

Un nouveau jeune de l'Académie OL va-t-il plier bagages ? D'après nos informations, Oumar Solet (20 ans) serait actuellement en Autriche avec ses représentants pour finaliser son transfert vers le RB Salzbourg.

Depuis que nos confrères du Progrès ont révélé l’intérêt du champion d’Autriche pour Oumar Solet début juillet, il semblerait que les choses se soient bien accélérées. Comme expliqué, plusieurs sources nous ont confirmé que le joueur passé par Villejuif et Créteil était actuellement au pays de Mozart pour boucler son transfert avec le Red Bull Salzbourg. L’affaire pourrait se matérialiser dans les prochains jours.


Pour se relancer après sa grave blessure


Recruté par l’OL en janvier 2018 à Laval (N1), le natif de Melun en région parisienne n’aura jamais réellement pu se mettre en évidence chez les pros. Sous contrat jusqu’en 2022, il verrait d’un bon œil de quitter Lyon pour se relancer après sa rupture des ligaments croisés du genou survenue en janvier dernier. Le Stade Lavallois, qui avait cédé Solet pour environ 1 million d’euro et divers bonus à Lyon, récupérerait 20% du montant de la revente. A suivre…

 


 

L'OL serait de nouveau intéressé par Diego Lainez

RMC.fr

L'Olympique Lyonnais serait toujours intéressé par le milieu offensif mexicain, Diego Lainez (Betis Séville), en vue de renforcer son effectif pour la saison prochaine, selon la presse espagnole.

Verra-t-on Diego Lainez aux côtés de Houssem Aouar et Bruno Guimarães dans l'entrejeu de l'Olympique Lyonnais la saison prochaine? En attendant les prochaines échéances de cet été, dont une finale de la Coupe de la Ligue face au Paris Saint-Germain, le 31 juillet, et un 8e retour de la Ligue des champions face à la Juventus Turin, le 7 août (21h sur RMC Sport 1), l'OL s'active sur le marché des transferts pour renforcer son effectif en vue de la saison prochaine. Et le club lyonnais serait toujours intéressé, selon la presse espagnole, par une cible qu'elle convoiterait depuis un an et demi, l'international mexicain Diego Lainez.

Selon ABC, l'Olympique Lyonnais se serait en effet renseigné sur la situation de Diego Lainez, qui joue peu cette saison avec le Betis Séville (552 minutes jouées), en vue d'obtenir un prêt ou un transfert pour renforcer ses rangs la saison prochaine. Depuis son arrivée en janvier 2019, le milieu offensif de 20 ans, considéré comme un grand espoir du football mexicain, a disputé uniquement 33 matches, dont 9 en tant que titulaire, sous les couleurs des Verdiblancos -toutes compétitions confondues-. Il faut dire que l'arrivée de Nabil Fékir en juillet 2019 n'a pas été en faveur du jeune sud-américain. Un éventuel départ du Mexicain du club espagnol à la fin de la saison dépendrait d'une décision de son entraîneur, Manuel Pellegrini, et du directeur sportif, Antonio Cordón.
Diego Lainez, une piste de longue date

Avant de rejoindre le Real Betis en janvier 2019, Diego Lainez avait été convoité par l'Olympique Lyonnais et l'Ajax d’Amsterdam mais s'était engagé avec le Real Bétis pour 19 millions d’euros. À ce moment-là, Jean-Michel Aulas avait lui-même confirmé l'intérêt de l'OL pour le Mexicain de 20 ans. "Nous étions aussi intéressés par la venue d'un jeune mexicain, Diego Lainez, lequel a signé au Betis Séville qui a répondu à de manière très supérieure à l'offre que nous avions faite. La transaction s'est faite à environ 19 millions d'euros", avait déclaré le président lyonnais.

 


 

Cornet se voit bien latéral gauche dans la durée

RMC.fr

Invité du RMC Football Show ce jeudi, Maxwel Cornet a évoqué son repositionnement au poste de latéral gauche durant les derniers matchs de la saison 2019-2020 de l'OL. L'international ivoirien de 23 ans se dit ouvert à continuer à dans ce nouveau rôle.

"C'est vrai que ça m'a fait drôle". En début d'année, Maxwel Cornet a découvert le poste d'arrière gauche. Rudi Garcia a dû aligner l'international ivoirien en défense, en réponse à une pénurie de latéraux dans l'effectif de l'Olympique Lyonnais. Une expérience positive pour le joueur de 23 ans, invité ce jeudi du RMC Football Show.


Pas contre une reconversion durable


"Ça ne change pas beaucoup du poste d'ailier. Tu pars juste de plus bas et il faut être rigoureux défensivement", a confié Maxwel Cornet, qui n'écarte pas l'idée de s'inscrire dans la durée à ce poste. "Franchement, j'ai envie. Ça m'a traversé l'esprit", a-t-il ajouté.

"Je ne suis pas fermé à l'idée. Comme je l'ai dit à mon entourage, le plus important est vraiment de faire le déclic. Pour cela, c'est bien de discuter avec le coach et le staff de leurs attentes", a complété Maxwel Cornet.

Arrivé à l'OL en 2015, Maxwel Cornet est sous contrat jusqu'en juin 2023. Il a signé 34 apparitions toutes compétitions confondues la saison passée (quatre buts et trois passes décisives en championnat).

 

Voir aussi... OL - Rangers : L'Avant Match

 

Last modified on jeudi, 16 juillet 2020 19:42