L'actu du Mercredi 15 Juillet

L'actu du Mercredi 15 Juillet

Garcia : « On est dans la dernière ligne droite »

OL.fr

A la veille du lancement du Trophée Veolia et d'un premier match pour l'OL face aux Rangers FC, Rudi Garcia a tenu un point presse pour évoquer les prochains rendez-vous de son équipe.

Revue d’effectif

« Il y a une petite incertitude pour Maxwel Cornet et Tino Kadwere. On en saura plus cette après-midi. Ce n’est pas grand -chose. Memphis et Reine-Adélaïde ont besoin de compétition mais tous les joueurs en ont besoin. Il leur manque la relation avec leurs partenaires. Ils se sont entraînés avec les autres. Ils ont eu des blessures importantes mais ils n’ont pas perdu tant de temps que ça… Il y a beaucoup de joueurs qui vont participer aux matches du Trophée Veolia. Yaya Soumare et Modeste Duku sont retournés en Nat 2. Ils ont bien travaillé. Melvin Bard est toujours avec nous même si on est beaucoup à ce poste… Le groupe est très bien, on n’a pas eu de blessé. Marçal a bien repris et est opérationnel. On a bien travaillé. Les joueurs ont mis une grosse intensité. Les joueurs ont exprimé une intensité de Champions League lors des derniers entraînements. »
 
Le Trophée Veolia

« Je veux tester des choses, des associations mais bien entendu donner du temps de jeu. On entre dans la dernière ligne droite avant la compétition. On n’a plus de temps à perdre. C’est bien de jouer ce genre de matches. Il faut s’adapter. Il y a un beau tournoi avec les prestigieuses équipes écossaises. Ce sont de vraies oppositions. Ils ne connaissent pas les matches amicaux donc c’est bien pour nous. J’espère que les joueurs vont prendre conscience qu’il faut être prêt sinon on va se faire bouger. »
 
Le retour du public

« J’ai cru comprendre que la jauge de 5000 spectateurs ne bougerait pas. Je pense à la finale de la Coupe de la Ligue. J’aurais aimé pouvoir amener nos supporters au Stade de France. C’est une déception. Je ne sais pas si c’est une bonne décision mais c’est dommage de jouer une finale dans ces conditions… Le personnel soignant va pouvoir assister à notre match de demain. C’est une très bonne chose. 5000 ce n’est pas beaucoup dans un stade aussi grand. »
 
Premier bilan de la campagne amicale

« Les joueurs ont bien entendu les consignes. On a joué pour gagner lors des deux premiers matches avec un pressing haut, de l’intensité. On n’a pas baissé le pied, peut-être à part en fin de match face à Nice. Il faudra aller chercher au plus profond de nous-mêmes pour mettre la machine dans le rouge et être prêt pour la compétition. Tout cela se travaille pendant les entraînements et ces matches… J’ai beaucoup aimé la rigueur défensive de l’équipe. »
 
Les départs

« On a perdu trois joueurs pour les deux compétitions. Ce n’est pas une bonne nouvelle. On ne peut rien y faire. C’est particulier pour Lucas Tousart. Amine Gouiri n’a pas été beaucoup utilisé donc il n’y pas de conséquence pour lui. On était trop nombreux devant. C’était une bonne opportunité de vendre Martin Terrier. On subit certains départs mais c’est le lot des coaches. J’ai beaucoup de solutions dans le domaine offensif. On s’active pour renforcer le secteur défensif… C’est important que ce groupe ne change pas avant la fin des compétitions. »
 
Le retour à la compétition

« On se concentre sur cette finale car c’est le premier match qui se présente. On va tout faire pour se qualifier aussi à Turin. Il y a du lourd en ¼ de finale. C’est aussi pour cela qu’on joue cette compétition. On a toujours l’impression que la Juve va moins bien. Mais elle a pris encore plus de points d’avance. Elle a été capable de ne pas perdre et de distancer la Lazio. Ils se dirigent tranquillement vers un titre de plus. Cela situe la qualité de cette équipe. »
 
Les mesures de précaution

« Notre staff rappelle les règles, il a bien raison. On est contents que les joueurs aient respecté les mesures. Ils ont été prudents. Il faut continuer de l’être car on va se déplacer, notamment en Belgique. Il faut être aussi prudent dans notre vie respective pour éviter une contamination. »

 


 

Memphis Depay prolongé, réponse dans un mois !

Foot01.com

En fin de contrat avec l’Olympique Lyonnais en 2021, Memphis Depay ne sait pas encore précisément de quoi son avenir sera fait.

De retour sur les terrains après une longue blessure, l’international néerlandais est à un tournant de sa carrière. A seulement 26 ans, il envisage très mal de ne pas disputer la coupe d’Europe la saison prochaine, raison pour laquelle la fin de saison de l’Olympique Lyonnais sera décisive pour son avenir. Le club rhodanien peut se qualifier en Ligue Europa via une victoire en finale de la Coupe de la Ligue face au PSG… ou rêver d’un ticket pour la Ligue des Champions en cas d’exploit face à la Juventus Turin puis durant le Final 8 de Lisbonne. Quoi qu’il en soit, tout devrait se décanter dans un mois, selon les informations récoltées par Tutto Mercato Web.


L'AC Milan toujours sur les rangs


Le média indique en effet que Memphis Depay y verra plus clair après la finale de la Coupe de la Ligue et le match retour de Ligue des Champions face à la Juventus Turin, et pourrait donner une tendance à Jean-Michel Aulas début août quant à sa prolongation ou non en faveur de l’OL. En Italie, un club reste plus pressant que jamais dans le dossier Memphis Depay, il s’agit de l’AC Milan. De retour à un très bon niveau après le confinement, le club lombard souhaite frapper un grand coup au mercato avec le recrutement d’une star en attaque. Le nom de Luka Jovic (Real Madrid) est régulièrement évoqué, mais le probable futur entraîneur Ralf Rangnick apprécie également beaucoup Memphis Depay, dont la polyvalence est un atout indéniable. Plus que jamais, la situation du capitaine lyonnais demeure flou, et cela devrait persister pour encore un mois…

 


 

Caqueret sacrifié, PSG-Lyon sera décisif !

Foot01.com

Utilisé à 8 reprises en Ligue 1 par Rudi Garcia cette saison, Maxence Caqueret est un joueur dont le nom est régulièrement cité dans l’optique du prochain mercato.

Et pour cause, l’avenir lyonnais du milieu de terrain formé à l’OL semble hautement incertain. Désireux de recruter Wylan Cyprien en provenance de Nice, le club rhodanien pourrait sacrifier son joueur de 20 ans. Une rumeur qui fait du bruit chez les supporters, lesquels n’imaginent pas une seconde que le départ de Maxence Caqueret puisse se concrétiser, quelques semaines seulement après que deux joueurs issus de l’académie (Amine Gouiri et Pierre Kalulu) aient fait leurs valises.

L’issue est pourtant inévitable selon Didier Roustan, qui ne voit pas comment Maxence Caqueret pourrait émerger face à Thiago Mendes, Bruno Guimaraes, Jean Lucas et éventuellement Wylan Cyprien. « A Lyon, au milieu de terrain, il y a du monde, non ? Il y a surtout Caqueret. Ce pauvre Caqueret, il est super mais il ne jouera jamais ! Pourquoi tu vas prendre Cyprien si tu as Caqueret que tu ne fais déjà pas jouer ? Je ne comprends pas » s’est grandement interrogé le consultant de La Chaîne L’Equipe. Assurément, l’avenir de Maxence Caqueret dépendra en grande partie d’une qualification ou non de l’OL pour la coupe d’Europe la saison prochaine. En cas d’obtention d’un billet européen, les Gones auront besoin d’un effectif fourni et la présence de Maxence Caqueret pourrait être nécessaire. Si ce n’est pas le cas en revanche, alors un prêt voire un transfert définitif du milieu de poche de 20 ans sera très certainement envisagé par l’OL.

 


 

OL, coronavirus : aucun cas positif

Footmercato.net

Les Lyonnais sont de retour à l'entraînement, avec la finale de la Coupe de la Ligue en ligne de mire le 31 juillet prochain face au PSG. Les Rhodaniens ont effectivement bénéficié d'une semaine de repos pendant cette préparation un peu particulière.

Et forcément, il fallait les tester au retour. Les membres de l'effectif lyonnais ont ainsi été testés dimanche. Et bonne nouvelle, il n'y a aucun cas positif au coronavirus dans le groupe de l'OL. Il n'y aura donc pas de quarantaine pour qui que ce soit et Rudi Garcia va pouvoir continuer de compter sur tous ses hommes à l'entraînement.

 


 

Aulas soutenu par Rummenigge

Maxifoot.fr

Pendant des semaines, le président de l'Olympique Lyonnais Jean-Michel Aulas s'est battu, en vain, pour permettre la reprise de la Ligue 1, définitivement arrêtée en raison de l'épidémie du coronavirus. Dans les colonnes du média France Football, le patron du Bayern Munich Karl-Heinz Rummenigge a soutenu le dirigeant des Gones.

"Les Italiens, les Espagnols et les Anglais ont attendu l’évolution de la pandémie avant de décider et, en accord avec les pouvoirs publics, ils ont élaboré un concept qui leur a permis de reprendre. Les Français auraient peut-être été inspirés de prendre exemple sur leurs voisins. Je suis un farouche opposant aux décisions sur tapis vert. Certes, Paris aurait de toute manière été champion, mais je comprends tout à fait mon ami Jean-Michel Aulas qui est le grand perdant de cet arrêt prématuré", a soufflé Rummenigge.

 


 

Diego Godin répond à l’intérêt lyonnais

Foot-sur7.fr

Intérêt de l'OL, Diego Godin a fait le point sur son avenir à l'Inter Milan. Il ne pense pas pouvoir quitter le club lombard cet été, au bout d'une saison, alors qu'il n'a pas encore réussi son intégration.

L’OL cherche un défenseur central cet été. Le nom de Diego Godin, en plus de celui de Mamadou Sakho ou encore Samuel Gigot, est associé au club. Interrogé par Sky Sports sur son avenir, l’arrière de l’Inter Milan a lâché sa réponse à l’Olympique Lyonnais. « Je suis venu à Milan pour faire quelque chose d’important, pour aider l’équipe en dehors comme sur le terrain », a-t-il déclaré. L’ancien joueur de l’Atlético Madrid n’est pourtant pas un titulaire indiscutable chez les Nerazzurri. Cette saison (encore en cours), il a joué 19 matchs en Serie A et a été titularisé 15 fois. Malgré tout, il n’est pas question pour Diego Godin d’aller voir ailleurs. Il a fait savoir qu’il « veut rester à l’Inter et réaliser des choses importantes ». Une réponse claire à l’OL qui serait bien inspiré en se concentrant sur d’autres pistes, dont celle menant vers Mamadou Sakho de Crystal Palace.


Diego Godin, c'est un gros salaire de 5,5 M€ par an


Notons que Diego Godin (34 ans) a débarqué librement à l’Inter Milan l’été 2019. Il y est sous contrat jusqu’au 30 juin 2022. Selon l’estimation de Transfermarkt, la valeur de l'Uruguayen sur le marché est de 8 M€. Son salaire annuel est estimé à 5,5 M€. Un revenu colossal qui n'existe pas au sein de l'équipe de l’Olympique Lyonnais pour l'instant.

 


 

Le nouveau numéro de Karl Toko-Ekambi

Footmercato.net

Le championnat français est arrêté et ne reprendra pas cette saison mais le retour du foot en France s'effectuera dès août prochain pour une nouvelle saison. Un exercice qui se fera avec le numéro 7 pour l'attaquant lyonnais Karl-Toko Ekambi, il délaissera son numéro 17. L'OL l'a annoncé sur son compte Twitter.

Le Camerounais récupère son maillot fétiche, celui qu'il portait quand il a commencé à se révéler à Angers (2016-2018), laissé sans porteur depuis le départ officialisé de Martin Terrier pour Rennes. Arrivé en prêt à l'hiver et finalement acheté 11,5 millions d'euros avec 4 millions de bonus à Villareal, l'attaquant de 27 ans réussit plutôt de bons débuts dans le Rhône : 2 buts et une passe décisive en 8 matchs de Ligue 1. Pas suffisant cependant pour porter l'OL plus haut que la 7e place.

 


 

Johnson, Mourinho a déchiré son contrat

Maxifoot.fr

Considéré comme une belle promesse du football anglais à ses débuts, l'ancien latéral droit Glen Johnson a été tout proche de quitter Chelsea pour l'Olympique Lyonnais lors du mercato d'hiver 2006. Mais finalement, le défenseur a été retenu par son entraîneur José Mourinho d'une façon très particulière.

"J'avais joué genre 4 matchs. J'avais 22 ans. Je savais que j'étais assez bon pour jouer à ce niveau. Je lui avais dit : 'Je respecte votre décision mais laissez moi partir'. Au début, il m'a dit non. Pendant six mois, il ne voulait pas me laisser partir puis j'ai réussi à ce qu'il soit d'accord pour me laisser partir en prêt. Je voulais rejoindre une équipe de Ligue des Champions pour gagner de l'expérience. Le lendemain, je reviens et je dis : 'Je vais à Lyon'. J'avais le contrat, j'allais partir à Lyon. Il était surpris qu'un jeune joueur veuille partir pour jouer au foot. Mais, il a déchiré le contrat devant moi en disant : 'J'ai changé d'avis'", a raconté Johnson pour talkSPORT.

 


 

Les Bad Gones laissent leurs places aux soignants pour le tournoi amical de cette semaine

Lequipe.fr

L'OL ne sera pas soutenue par les Bad Gones, sa principale association de supporters, pour le trophée Veolia, tournoi amical entre jeudi et samedi. Ils préfèrent laisser leurs places aux soignants.

La principale association de supporters lyonnais a annoncé ce mercredi qu'elle n'assisterait pas au trophée Veolia, organisé de jeudi à samedi au Groupama Stadium, auquel participeront l'OL, Nice, le Celtic Glasgow et les Glasgow Rangers. Les Bad Gones ont justifié leur décision dans un communiqué publié sur Facebook, laissant leurs places aux personnels soignants des EHPAD et centres hospitaliers.

« Après avoir pris le temps de la réflexion, nous avons décidé que le contexte ne favorisait pas le retour d'un groupe de plus de 6 000 adhérents. [...] Nous attendons que la situation s'améliore encore, et que les pouvoirs publics lèvent les mesures restrictives pour reprendre possession de notre virage », a estimé l'association, en référence à la crise sanitaire du coronavirus. À ce jour, en France, seuls les rassemblements de 5 000 personnes maximum sont autorisés.

 


 

Le maillot de l’OL saison 20/21 présenté ce jeudi

LyonMag.com

Ce jeudi, à 10h, le nouveau maillot pour la saison prochaine de l’Olympique Lyonnais sera présenté au public. Dans une publication sur Instagram, le club a même crée un compte à rebours en dévoilant quelques détails de la prochaine tunique des Gones. Ainsi, il semblerait que le visuel du nouveau maillot domicile qui avait fuité sur les réseaux sociaux soit confirmé.

Un maillot très simple, blanc avec des liserés bleus ou rouges sur le bout des manches, réalisé par la marque allemande Adidas. Un logo du nouveau sponsor, Fly Emirates est imprimé en rouge, sur l’avant. Enfin, au dessus du blason frappé du lion, on distingue une ligne bordée. Il pourrait s’agir d’une référence aux 70 ans du club célébrés cette année.

Une simplicité très critiqué parmi les supporters du club de Jean-Michel Aulas. Près de 1300 d’entre eux ont même signé une pétition "contre l'infâme nouveau maillot qui bafoue notre honneur et notre histoire".

 


 

Vidéo : L'entrainement du jour

Twitter

 

 

Last modified on mercredi, 15 juillet 2020 20:40