L'actu du Lundi 13 Juillet

L'actu du Lundi 13 Juillet

Voir aussi... L'actu du Dimanche 12 Juillet // Le Tableau Mercat'OL

Encore 3 pistes en défense centrale

Maxifoot.fr

Il ne s'agit pas d'un secret, l'Olympique Lyonnais va chercher à se renforcer en défense centrale à l'occasion de ce mercato d'été. Selon les informations du quotidien régional Le Progrès ce lundi, les Gones vont devoir patienter lors de cette période des transferts pour dénicher la perle rare.

En effet, les pistes suivies par l'OL mènent vers l'étranger, ce qui risque donc d'entraîner une arrivée tardive. A ce poste, l'équipe présidée par Jean-Michel Aulas étudierait toujours trois dossiers : Mamadou Sakho (Crystal Palace), Samuel Gigot (Spartak Moscou) et Robert Arboleda (FC Sao Paulo). Une affaire à suivre dans les semaines à venir.

 


 

Finale PSG - OL : Lopes ou Tatarusanu ? Garcia a fait son choix

Foot-sur7.fr

L'OL se déplacera au Stade de France, vendredi 31 juillet, pour jouer sa finale de Coupe de la Ligue contre le PSG. L'entraîneur, Rudi Garcia, a déjà dévoilé un élément clé de son onze de départ.

C'est l'un des derniers espoirs d'Europe pour l'Olympique Lyonnais que représente cette finale de Coupe de la Ligue. En cas de victoire, les Gones disputeront les tours préliminaires d'Europa League, et un échec les contraindrait à remporter la Ligue des Champions, où de coriaces adversaires les attendent. Ainsi, c'est bien cette finale du 31 juillet prochain qui offrira à l'OL le plus de chances de participer à une coupe d'Europe.

Dans le Progrès, Rudi Garcia a déjà dévoilé l'un des secrets de sa composition de départ. Il a tranché en faveur du gardien international roumain Ciprian Tatarusanu pour garder les buts rhodaniens, au détriment du titulaire habituel Anthony Lopes. Un choix somme toute logique puisque c'est l'ancien nantais qui a disputé l'intégralité de la compétition jusqu'à présent. Il n'est d'ailleurs pas étranger au parcours des Lyonnais. S'il n'a pas eu grand chose à faire en huitièmes et en quarts de finale contre Toulouse (4-1) et Brest (3-1), il s'est montré décisif en demi-finale contre le LOSC (2-2, 4-3 t.a.b), repoussant le premier tir au but de la séance.

 


 

L'OL a flashé sur Wylan Cyprien !

Footmercato.net

Pour le moment, à l’heure d’évoquer le mercato, l’Olympique Lyonnais a surtout fait parler de lui du coté des départs. Amine Gouiri a été transféré à l’OGC Nice, tandis que Martin Terrier a filé du côté de Rennes. Et les arrivées ? Aujourd’hui, les Gones doivent patienter jusqu’au 10 août afin de pouvoir officiellement se renforcer. Conséquence : le groupe actuel de Rudi Garcia restera inchangé pour la finale de la Coupe de la Ligue prévue le 31 juillet. Ce qui n’empêche pas les dirigeants de travailler en coulisses.

Mais selon Le Progrès, il va falloir s’armer de patience chez les supporters. Au milieu, le journal local indique que le Niçois Wylan Cyprien est toujours courtisé. Auteur de 7 buts en 20 apparitions en Ligue 1 cette saison, l’ancien Lensois fait partie des éléments dont veulent se séparer les Aiglons. Lié au Gym jusqu’en 2021, Cyprien est estimé à 14 M€.

Les dirigeants niçois niçois poussent pour son départ afin de renflouer un peu leurs caisses après leur début de mercato tonitruant. Séville est également intéressé. Enfin, le quotidien rhodanien ajoute que l’OL va bien tenter d’enrôler un défenseur central. Seul souci, la majorité des pistes mène à l’étranger (les noms de Mamadou Sakho, Samuel Gigot ou de Robert Arboleda ont été évoqués). Conséquence : Le Progrès affirme que le défenseur tant attendu n’arrivera qu’à la fin de l’été.

 


 

L’espoir renaît pour des finales à plus de 5000 spectateurs

Butfootballclub.fr

Hier, Roxana Maracineanu, ministre délégué aux Sports, a entrouvert la porte à une limite de spectateurs selon une jauge relative à la capacite du stade.

En voie de boycotter les finales de coupes de nationales, les supporters de l’ASSE, du PSG et de l’OL pourraient retrouver le sourire. Pourtant, le dossier semblait définitivement fermé. Mais, hier, une déclaration de Roxana Maracineanu a déclenché les réflexions. Après la victoire du PSG au Havre (9-0), devant 5000 spectateurs, l’ancienne nageuse a indiqué que cette rencontre avait été « une victoire pour le football français, pour le sport en France. »

Dans la suite de son propos, la ministre délégué aux Sports a informé de la présence d’une clause qui pourrait tout changer. Cette clause de revoyure fixée au 18 juillet pour relancer la question du nombre de supporters autorisés à se rendre au Stade de France, le 24 et 31 juillet prochains, pour les finales de coupe de France et coupe de la Ligue. « Mon prochain objectif est de voir si les événements sportifs peuvent bénéficier d’une jauge relative à la capacité de l’équipement, déclare Roxana Maracineanu. Normalement, c’est 5000 personnes maximum jusqu’à mi-août. Mais, il y a une clause de revoyure fixée au 18 juillet. Nous allons en discuter avec les différents ministères concernés. »

Avec 81338 places disponibles, le Stade de France est le plus grand stade sur le territoire français. Aucun doute que si la jauge prend en compte la capacité de l’écrin, les supporters de l’ASSE, de PSG et de l’OL auraient beaucoup plus de tickets disponibles. De quoi relancer les tractations d’un éventuel déplacement pour suivre leurs protégés.

 


 

Le prix de Thiago Mendes fixé au VfL Wolfsburg

Foot-sur7.fr

Thiago Mendes n’a pas satisfait les attentes de l’OL la saison dernière, son avenir à l’Olympique Lyonnais pourrait être écourté. Cependant, il ne sera pas cédé à n’importe quel prix. Le VfL Wolfsburg, l’un des prétendants du milieu de terrain sait désormais à quoi s’en tenir.

Thiago Mendes a certes déçu les attentes des dirigeants de l’OL la saison dernière, mais il n’est pas poussé dehors. L'Olympique Lyonnais a transféré Lucas Tousart au Hertha Berlin et ne veut pas faire un autre trou dans son entrejeu. Néanmoins, le futur de l’ancien joueur du LOSC pourrait dépendre des clubs intéressés par ses services, dont le VfL Wolfsburg. Le club allemand s’est renseigné sur la situation du Brésilien selon Globo Esporte. Les Loups sont qualifiés pour les barrages de la Ligue Europa et sont en quête de renforts. Mais pour Thiago Mendes, l’OL se montre bien gourmand. D’après le média brésilien, Juninho a fixé le tarif de son compatriote à 25 M€. Un montant qui pourrait refroidir le club de Bundesliga, vu la crise financière créée par la pandémie de coronavirus.


La cote de Thiago Mendes a fortement chuté


L’OL a transféré Thiago Mendes de Lille OSC en juillet 2019 contre 22 M€ plus des bonus pouvant aller jusqu’à 4,5 M€. La saison dernière, le milieu défensif a pris part à 33 matchs, dont 22 en Ligue 1. Il n’a pas marqué le moindre but, mais a délivré 7 passes décisives. Il avait été critiqué un temps par Jean-Michel Aulas qui lui reprochait de jouer en dessous du niveau qu'il avait au LOSC. Selon Sportune, la cote du joueur de 28 ans a baissé du fait de la crise de COVID-19, elle est estimée entre 10 et 15 M€ par l’Observatoire du Football CIES. D’après le site spécialisé allemand Transfermarkt, Thiago Mendes vaut 16 M€ sur le marché actuel.

 


 

La fortune de la famille Aulas fait une chute vertigineuse

Foot01.com

L’année 2020 sera assurément une année à oublier pour Jean-Michel Aulas, dont la fortune a véritablement fondu ces derniers mois.

Chaque année, le magazine spécialisé Challenge publie le classement des 500 plus grandes fortunes de France. Il est toujours intéressant d’un point de vue purement footballistique de regarder à quelles hauteurs se situent François Pinault (Stade Rennais) ou encore Jean-Michel Aulas (OL). Le patron du club breton se porte toujours aussi bien puisqu’il figure, selon le magazine, à la 5e place de ce prestigieux classement avec une fortune professionnelle évaluée à 32 milliards d’euros. La situation de la famille Aulas a, elle, pris un peu de plomb dans l'aile, même si tout va bien pour le patron d'OL Groupe.

Mais si l'on regarde uniquement le classement, il y a de quoi pâlir, l’actionnaire majoritaire de l’Olympique Lyonnais a perdu 77 places, se classant désormais 226e. Le plus spectaculaire, c’est de constater la baisse brutale de Jean-Michel Aulas sur l’année écoulée, sa fortune ayant presque fondue d'un tiers, passant de 600 ME à 380 ME. Le magazine explique que « cette famille, dont la fortune est issue de la vente de sa société de services informatiques Cegid, détient désormais des actifs dans le sport, le capital investissement et l’immobilier », explique le média économique. Cependant, cette baisse est à relativiser puisqu'elle succède à la vente de la Cegid, et que si l'on revient à 2017, avant cette opération, la fortune de la famille Aulas était estimée à 175ME "seulement". D'autre part, le modèle du club rhodanien est tel depuis des années que le 7e de Ligue 1 reste en bonne santé financière, en partie grâce aux belles ventes de joueurs (Lacazette, Mendy, Ndombele).

 

Voir aussi... L'actu du Dimanche 12 Juillet // Le Tableau Mercat'OL

Last modified on lundi, 13 juillet 2020 16:12