L'actu du Mardi 30 Juin

L'actu du Mardi 30 Juin

Voir aussi... L'actu du Lundi 29 Juin // Le Tableau Mercat'OL

Gabriel Paulista trop cher ? Lyon a deux plans B !

Foot01.com

Activement à la recherche d’un défenseur central au mercato, l’OL a notamment exploré les pistes Diego Godin et Mamadou Sakho.

L’international uruguayen semble hors de portée pour les finances de l’Olympique Lyonnais, tandis que la piste menant à l’ancien capitaine du Paris Saint-Germain ne fait pas l’unanimité en interne. Ces dernières heures, un dossier espagnol avait donc été creusé par Juninho, celui menant à Gabriel Paulista, le Brésilien du FC Valence. Sous contrat avec l’actuel 8e de Liga jusqu’en juin 2022, le défenseur de 29 ans plaît énormément au directeur sportif des Gones. Une information confirmée ce mardi par le média espagnol La Razon, qui indique toutefois que l’OL a deux plans B en Espagne, au cas où cette piste ne puisse pas aboutir pour des raisons financières.

La première mène à un certain Mohammed Salisu, très lié au Stade Rennais de Florian Maurice depuis le début du mercato estival. Le défenseur du Real Valladolid est apprécié par le board breton, mais a également entre les mains une proposition concrète de Southampton, qui a retardé sa signature du côté du Roazhon Park. Visiblement, l’OL a également un œil sur la situation du défenseur de 21 ans, même si pour l’heure, Jean-Michel Aulas n’a pas entrepris la moindre démarche dans ce dossier. Par ailleurs, le média espagnol relaie également un intérêt de Lyon pour Aïssa Mandi, défenseur du Bétis Séville passé par le Stade de Reims en Ligue 1. Polyvalent car capable de jouer dans l’axe et sur le côté droit, l’international algérien a déjà été associé à l’OL par le passé. Deux plans B qui ont de l’allure pour Lyon, et qui prouvent que l’intention de Juninho, de Jean-Michel Aulas et de Bruno Cheyrou est clairement de recruter un titulaire en puissance à ce poste de défenseur central afin de former une paire complémentaire et efficace avec Jason Denayer.

 


 

Aulas veut du lourd au mercato, Bakayoko ciblé !

Foot01.com

Malgré la crise qui a affecté les finances de tous les clubs européens, l’OL se veut ambitieux dans l’optique du prochain mercato estival.

On le sait, la priorité du club rhodanien est de recruter un défenseur central cet été. Les noms de Mamadou Sakho et de Diego Godin ont notamment circulé, et témoignent de l’ambition importante de Lyon sur le marché des transferts. Au milieu de terrain, Juninho et Jean-Michel Aulas devront également se renforcer afin de satisfaire Rudi Garcia puisque l’OL a perdu Lucas Tousart, définitivement transféré au Hertha Berlin pour 25 ME. Dans ce secteur de jeu, Lyon souhaite frapper fort à en croire les informations du 10 Sport, avec un international français dans le viseur.

Il s’agit de Tiémoué Bakayoko, auteur d’une belle saison à l’AS Monaco en 2019-2020. Au vu de son salaire et de son prix, le Français n’a toutefois pas été conservé par le club de la Principauté. Mais sauf retournement de situation, il ne devrait pas faire de vieux os à Chelsea, où la concurrence est féroce au milieu de terrain avec Barkley, Kanté, Jorginho ou encore Kovacic. C’est ainsi que l’Olympique Lyonnais a pris des renseignements auprès des Blues au sujet de l’indemnité de transfert de Bakayoko, mais également sur le salaire du joueur de 25 ans. La tâche sera toutefois délicate pour l’OL puisque le média rappelle que Nice et le PSG sont également à l’affût pour obtenir le renfort du champion de France avec Monaco. Pour le Gym et pour l’OL, il pourrait néanmoins être très délicat de payer à la fois le transfert du joueur, qui devrait atteindre au moins 25 ME, et assumer le salaire conséquent de ce dernier. Mais la piste a le mérite de prouver que Lyon souhaite du très lourd au mercato…

 


 

Le message d'au revoir de Tousart

Twitter




 

Vidéo : l'entrainement de la matinée

Twitter




 

Juninho explique les coulisses du départ de Gouiri

Butfootballclub.fr

Juninho, le directeur sportif de l’OL, a reconnu qu’il ne s’était pas opposé au départ d’Amine Gouiri, qui est sur la route de l’OGC Nice.

Très souvent par le passé, l’axe OL – OGC Nice a bien fonctionné pour négocier des transferts et cela devrait se matérialisé une nouvelle fois. Sauf retournement de situation, Amine Gouiri, absent du stage à Evian cette semaine, devrait quitter le club rhodanien pour rejoindre le nouveau projet niçois.

Dans les colonnes du Progrès, Juninho a confirmé ne pas s’être opposé au choix de celui qui a longtemps été considéré comme une pépite du club, mais n’a pas réussi à s’imposer comme incontournable dans la hiérarchie offensive des Gones.

« C’est un talent pur, il a le sens du but, une belle formation, avec les équipes de France de jeunes aussi. Il est venu me voir et m’a dit : « J’ai besoin de jouer, j’ai envie de partir ». Même si je défends l’OL, je peux comprendre. Parfois, tu as la sensation que tu vas laisser partir un jeune qui pouvait t’apporter, mais c’est peut-être le moment aussi. S’il reste, il peut se retrouver 4e ou 5e attaquant, perdre son temps. » A voir désormais si Amine Gouiri explosera à Nice comme ont pu le faire Loïc Rémy ou Alassane Pléa, eux aussi formés à l’OL, par le passé.

 


 

Gouiri part à Nice, Manu Lonjon dégomme le projet lyonnais

Footradio.com

Actuellement absent du stage de préparation de l’Olympique Lyonnais à Evian, Amine Gouiri va bientôt quitter son club formateur pour rejoindre l’OGC Nice.

La fuite des talents se poursuit dans le club rhodanien… Après le départ de Pierre Kalulu au Milan AC, c’est Amine Gouiri qui va faire ses valises en direction du Sud de la France. Puisqu’au cours des dernières heures, un accord tripartite a été trouvé entre l’attaquant de 20 ans, l’OL et Nice. En milieu de semaine, l’international Espoirs français va donc aller sur la Côte d’Azur pour passer sa visite médicale et signer son nouveau contrat avec le Gym. Dans cette transaction, Lyon va récupérer 6 millions d’euros, mais va quand même perdre l’une des plus grandes pépites de son centre de formation. Ce que Manu Lonjon regrette profondément.


« L’OL ne valorise plus ses jeunes »


« Gouiri, c’est un prospect sur lequel il y a une hype depuis très longtemps. Il est international français chez les jeunes depuis les U15. Il est connu depuis des années dans le monde du foot. Il a eu une grave blessure au genou en 2018. Au final, s’il part de l’OL cet été, ce qui devrait être le cas, il n’aura pas eu sa chance chez les pros. Il a joué quelques bouts de matchs. C’est embêtant. Car c’est un enfant du club, et même avec les blessures de Depay et Reine-Adélaïde en début d’année, il ne jouait pas quand même… Garcia a préféré déplacer des joueurs, alors que Gouiri faisait du sale en Youth League et avec l’équipe réserve. Le message n’est pas trop passé entre lui et le club. Juninho a une vision sur les jeunes… Mais je me permets d’émettre des doutes sur ça, car ce n’est pas à l’entraînement qu’un jeune joueur doit gagner sa place… Gouiri, il n’a jamais eu sa chance en match. Ça montre que Lyon a quand même du mal à lancer autant qu’avant ses jeunes. Il y a un décalage entre le projet et la réalité. Peut-être que la génération actuelle est moins bonne que la précédente. Mais avant, Lyon sortait 2-3 mecs chaque année, et là, à part Aouar et Diakhaby, il n’y a rien eu ces dernières saisons. L’OL ne valorise plus ses jeunes. Gouiri a un potentiel, les gens croient en lui, donc il va être vendu pour 6 ME… Et on va voir ce qu’il va donner à Nice »
, a lancé, sur Youtube, le spécialiste du mercato, qui estime donc que l’OL fait fausse route avec ce nouveau projet basé sur des recrues d’expérience, alors que les jeunes ont toujours fait la force des Gones…

 


 

Le choc, Aouar a perdu 20 ME à cause du Covid

Foot01.com

Auteur d’une belle saison avec l’Olympique Lyonnais, Houssem Aouar fait partie des joueurs qui disposent d’un bon de sortie dans la capitale des Gaules.

Dans le viseur du PSG, de la Juventus Turin et de Manchester City, le milieu de terrain français aura l’embarras du choix pour son avenir. De son côté, Lyon ne s’opposera pas au départ de sa pépite, à condition bien sûr de s’y retrouver financièrement. Et selon les informations obtenues par Goal, c’est une somme de 70 ME en cash que Jean-Michel Aulas réclamait pour le transfert d’Houssem Aouar. Un prix qui est désormais surévalué en raison de la crise du Covid-19 et qui oblige l’Olympique Lyonnais à revoir ses prétentions à la baisse selon le média.

En effet, le président de l’OL se satisferait désormais d’une proposition avoisinant les 50 ME pour lâcher son milieu de terrain. A ce prix, il est évident que la Juventus Turin et Manchester City tenteront leur chance pour obtenir le renfort d’Houssem Aouar, lequel est très coté auprès des recruteurs des plus grands clubs européens. Reste maintenant à voir quel club aura la préférence du meneur de jeu de l’OL, lequel a également été associé au Paris Saint-Germain ces dernières semaines. Mais le champion de France en titre n’ayant que 70 ME à dépenser sur le mercato des transferts, le dossier Aouar a clairement pris de plomb dans l’aile. D’autant plus que Julian Draxler, un joueur au profil assez similaire à celui d’Houssem Aouar, est plus que jamais parti pour rester. En effet, l’Allemand souhaite aller au terme de son contrat avec le PSG, c’est-à-dire jusqu’en 2021.

 


 

Transferts : le mercato français sur pause pendant un mois à partir du 10 juillet

Lequipe.fr

INFO L'ÉQUIPE. La FIFA a accepté que le marché des transferts soit scindé en deux. Mais pendant un mois, il n'y aura donc plus d'homologation possible de joueurs.

La nouvelle est tombée ce mardi. La FIFA a envoyé un courrier à la Ligue au sujet du marché estival 2020. La Fédération internationale autorise la LFP à scinder la période des transferts en deux mais refuse une période supérieure à 12 semaines pour les transferts nationaux. Cela obligera donc le mercato français à se mettre en pause pour environ un mois environ, du 9 juillet 23h59 jusqu'au 10 août environ.

« Malgré nos explications, la pratique couramment admise dans d'autres pays et même en France depuis de nombreuses années, la FIFA nous reproche d'avoir ouvert les transferts nationaux le 8 juin 2020 et que les finales (de Coupes) soient programmées fin juillet », a écrit Didier Quillot, le directeur exécutif de l'instance, aux membres du Conseil d'administration, ce mardi 30 juin.

La Ligue va ainsi ouvrir une première période du 30 juin au 9 juillet à 23h59, ce qui fera 4 semaines en tout (3 pour les transferts nationaux + 1 pour les nationaux et internationaux) puis une seconde période de 8 semaines en remontant du 5 octobre (sans être encore officielle, c'est la date sur laquelle l'ensemble des Ligues se sont entendues pour clore le marché estival). Dans les faits, si la date du 5 octobre est confirmée, le marché français pourrait rouvrir vers le 10 août.

Pendant la période de pause, les négociations pourront perdurer et un joueur pourra même signer dans son nouveau club. Mais il n'obtiendra sa licence qu'à partir du 10 août, ce qui sous-entend qu'il ne pourra pas jouer avec sa nouvelle équipe. C'est un moindre mal puisqu'il n'y a pas de matches officiels à l'exception des deux finales de coupes nationales.

Dans ce cas, la FIFA autorise Saint-Étienne, l'OL et le PSG à engager des recrues qui seraient qualifiées pour la Coupe de France le 24 juillet et celle de la Ligue le 31, à la seule condition que leurs contrats soient signés avant le 9 juillet.

 


 

Coupe de la Ligue : la finale PSG-OL sera arbitrée pas Jérôme Brisard

Lequipe.fr

Jérôme Brisard a été désigné pour diriger la 26e finale de la Coupe de la Ligue au Stade de France le vendredi 31 juillet, entre le PSG et l'OL.

Arbitre international, Jérôme Brisard (34 ans), officiera ainsi pour sa première finale dans la compétition. Il a été désigné par la Commission fédérale des arbitres et la Direction technique de l'arbitrage pour diriger la 26ème finale de la Coupe de la Ligue BKT, le 31 juillet au Stade de France, entre le Paris Saint-Germain et l'Olympique Lyonnais.

Il sera assisté de Benjamin Pages et de Gilles Lang. Thomas Leonard sera lui le 4e arbitre du match, tandis que Mikaël Lesage sera l'arbitre assistant vidéo et Johan Hamel, arbitre assistant vidéo auxiliaire.

 


 

Lopes incertain pour le match de demain face à l'US Port-Valais

OL via Twitter

 

 
Voir aussi... L'actu du Lundi 29 Juin // Le Tableau Mercat'OL

 

Last modified on mardi, 30 juin 2020 19:35