L'actu du Mardi 23 Juin

L'actu du Mardi 23 Juin

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // Nouveaux Maillots de l'OL 2020-2021

Aulas aurait voulu être déjà en quarts de finale

Lequipe.fr

Dans une interview accordée à La Gazzetta dello Sport, Jean-Michel Aulas, le président de Lyon a estimé qu'au vu du nouveau format de la C1 (un « Final 8 » à Lisbonne avec des quarts et demies sur un match sec), son équipe, vainqueur de la Juve (1-0) en huitièmes de finale aller, pourrait être déjà qualifiée...

« Quand on voit que les quarts (et les demi-finales) se joueront sur un match sec, il aurait pu être logique de penser que l'OL soit déjà qualifié pour la suite, mais nous sommes pour le fair-play et on accepte le retour ! » En abordant le « Final 8 » de la Ligue des champions, qui aura lieu à Lisbonne (POR) du 12 au 23 août, l'omniprésent Jean-Michel Aulas, président de Lyon, s'est encore distingué en prononçant cette phrase dans l'interview publiée par La Gazzetta dello Sport ce mardi.

Mais puisqu'après la victoire de l'OL (1-0, le 26 février) contre la Juventus Turin en huitièmes de finale aller, le retour aura bien lieu (le vendredi 7 ou samedi 8 août), Aulas l'envisage ainsi : « La Juve sera super-favorite, elle arrivera en forme. Même si Cristiano Ronaldo ne semble pas au top. On va essayer de se préparer au mieux, même si on ne sait pas si on pourra jouer des matches amicaux. En août, on devrait récupérer Memphis Depay. Tout est possible dans le foot. Mais peut-être qu'avant, j'irai faire un tour à Lourdes... ».

 

 


 

Les effectifs de l’OL et du PSG ont perdu plus d’un quart de leur valeur

RMC.fr
 
Selon le cabinet KMPG, l’Olympique Lyonnais et le Paris Saint-Germain sont les clubs européens les plus touchés par la crise du Covid-19 parmi les 32 équipes évaluées.

On comprend encore mieux le combat acharné de Jean-Michel Aulas pour reprendre la Ligue 1 à tout prix. Désireux de finir la saison pour décrocher une qualification européenne, le président lyonnais se serait aussi évité pas mal de pertes en reprenant le championnat.

Le cabinet KMPG, spécialiste de l’expertise comptable, a en effet publié une étude sur les 32 clubs européens les plus puissants économiquement et la valeur de leur effectif. Sans surprise, les clubs dont le championnat a été définitivement arrêté sont les plus touchés. Parmi lesquels figurent le Paris Saint-Germain, l’Olympique Lyonnais et l’Ajax Amsterdam.


Un effectif à moins de 300 millions pour l’OL


Ainsi selon cette étude, le PSG accuserait une diminution de 25,4% de son effectif, désormais estimé à 696 millions d’euros, contre 27,5% pour l’OL dont l’ensemble des joueurs vaudrait 293 millions d’euros. Les deux clubs français sont sans surprise les plus touchés par cette crise sanitaire devant l’Ajax, l’autre équipe du classement qui n’a pas pu terminer son championnat.

Car la baisse est limitée pour les autres cadors européens qui pourront finir leur saison. Par exemple, les effectifs des deux plus grands clubs selon ce classement, le Real Madrid et Manchester United, ont perdu "seulement" 19,1% et 13,8% de leur valeur. À noter que Manchester City détient l’effectif le plus cher du monde selon cette étude, valorisé à 1,053 milliard d’euros.

 


 

Aulas tend encore la main à Matuidi

RMC.fr

Jean-Michel Aulas, président de l'OL, a toujours espoir de recruter Blaise Matuidi, cet été, à condition que le champion du monde 2018 revoit ses prétentions salariales à la baisse.

Jean-Michel Aulas s'est attaqué à plusieurs dossiers dans une interview à la Gazzetta dello Sport. Le président de l'OL a même lancé les hostilités avant le 8e de finale retour de la Ligue des champions contre la Juventus le 7 ou 8 août prochain (sur RMC Sport). Il a titillé la Vieille Dame sur plusieurs sujets entre la qualification pour les quarts qu'il aurait estimée logique et le niveau de jeu en déclin de Ronaldo.


"Il pourrait être un renfort formidable pour nous"


Il s'est aussi attaqué au mercato en relançant un dossier qui lui tient à coeur depuis plusieurs mois: celui de Blaise Matuidi. Le milieu de terrain de 33 ans est sous contrat jusqu'en 2021 avec la Vieille Dame. Mais Aulas aimerait bien le rapatrier en France cet été.

"Matuidi est un leader positif, qui incarne la technique et l’expérience, confie-t-il dans le quotidien sportif italien. Nous avons essayé de le recruter l’été dernier. Par les temps qui courent, le mercato sera dur pour tout le monde. Mais si Blaise revoit ses exigences et que la Juve le libère, il pourrait être un renfort formidable pour nous."

Le dirigeant lyonnais cite donc deux conditions pour s'offrir l'ancien Parisien, au sujet duquel il annonçait déjà la couleur en février dernier. "Je n'ai pas abandonné, avait-il assuré. On en reparlera en juin. Il serait parfait pour nous: régulier, tactique et champion du monde."

 


 

Vidéo : les entrainements du jour

OL via twitter

 


 

Lyon tente le gros coup Ezequiel Barco, c'est confirmé

Foot01.com

L'intérêt de l'Olympique Lyonnais pour le crack argentin Ezequiel Barco a été confirmé par l'intéressé, qui évoque une touche en France et une autre en Italie.

L’Olympique Lyonnais a un programme atypique en ce début d’été. Il prépare sa fin de saison pour la fin du mois de juillet et le début du mois d’août, et travaille déjà sur la saison prochaine en ce qui concerne le mercato. La recherche d’un défenseur est une priorité, et cela peut se comprendre vues les difficultés de Marcelo et Joachim Andersen cette saison. Mais avec les possibles départs sur les postes offensifs, une quête pour un ailier est en cours, et a même déjà bien avancé. Calcio Mercato annonce ainsi ce lundi que l’OL fait partie des clubs, avec la Fiorentina, qui cherchent à faire venir Ezequiel Barco. Cet ailier argentin évolue actuellement à Atlanta en Major League Soccer, où il se met régulièrement en avant avec la franchise de Géorgie. Si aucune offre n’a eu lieu, les contacts sont entamés à la fois avec l’agent de l’Argentin de 21 ans, mais aussi avec son club.

Dans un entretien à TNT Sports, Barco a lui-même reconnu l’existence d’une piste en France et d’une autre en Italie, ce qui semble parfaitement correspondre aux informations en provenance de la botte. Il reste à savoir où l’ancien international U20, qui peut aussi évoluer en milieu offensif, souhaitera atterrir, sachant qu’Atlanta ne compte pas le retenir. Son arrivée en Major League Soccer avait en tout cas fait du bruit en 2018, puisqu’il s’était engagé contre 12 ME en provenance d'Independiente, et avait immédiatement été sacré l’année suivante. Sa cote est donc en train de grimper en flèche, et son prix pourrait dépasser les 20 ME, ce qui ne serait clairement pas anodin pour les finances lyonnaises.

 


 

10 ME pour Ngadeu, Lyon va négocier à la hache

Foot01.com

Les pistes se multiplient pour le dossier prioritaire de l’Olympique Lyonnais au mercato. Il s’agit du recrutement d’un défenseur central, qui est considéré comme la préoccupation principale des dirigeants lyonnais.

Des noms ronflants sont parfois prononcés, comme Diego Godin ou Mamadou Sakho, mais une nouvelle piste a vu le jour cette semaine. Il s’agit de celle menant à Michael Ngadeu. Le solide arrière central camerounais avait été déniché par La Gantoise en République Tchèque l’été dernier, et ce pour 4,5 ME. Un an plus tard, s’il a progressé en Belgique, son club espère désormais le vendre le double, soit 10 ME. De son côté, le joueur plait beaucoup à Juninho, qui a pu échanger avec ses représentants et a visiblement bien compris que l’intérêt était à la fois sérieux et réciproque, annonce RMC.

Seul problème, mais de taille, l’OL n’est pas du tout prêt à monter aussi haut pour un défenseur avec une expérience limitée, et qui n’est plus de première jeunesse puisqu’il aura 30 ans en novembre prochain. De plus, Lyon soupçonne surtout les dirigeants belges d’avoir fait subitement monter les enchères dès que le nom de l’OL est apparu dans les discussions. Voilà qui va oublier Juninho à trancher dans le vif. Car si un accord avec le Camerounais de 1,91 m. est largement envisageable, trouver un terrain d’entente avec La Gantoise sera plus délicat. En tout cas, le club belge se sent en position de force en raison du contrat de Ngadeu, qui porte jusqu’en juin 2023. Néanmoins, niveau salaire et transfert, cela reste toujours moins cher que Godin et Sakho, mais encore faut-il savoir à quel point Juninho estime cette recrue intéressante pour son club désormais.

 


 

La Ligue valide une Ligue 1 à 20 clubs, Toulouse et Amiens relégués

Butfootballclub.fr

L’assemblée générale de la LFP a voté en faveur d’une Ligue 1 à 20 clubs pour la saison prochaine. Toulouse et Amiens connaissent une lourde défaite.

L’assemblée générale de la LFP a confirmé, ce mardi, la décision du conseil d’administration, prise vendredi, de maintenir la Ligue 1 à 20 clubs la saison prochaine. Amiens et Toulouse attendaient avec impatience le vote de l’assemblée générale de la Ligue de football professionnel (LFP) afin de savoir si la Ligue 1 allait se jouer à 20 ou 22 clubs. Ce mardi, cette assemblée générale a donné son verdict. Elle a voté à 74,49% la résolution du conseil d’administration de la LFP de maintenir une élite à 20 clubs. Pour l’heure, Toulouse et Amiens sont en Ligue 2. Mais, les deux clubs devraient à nouveau saisir le Conseil d’État, où ils ont à moitié gagné la première fois.

Cette décision de la LFP est intervenue après un examen approfondi des enjeux sportifs d’une Ligue 1 à 20, 21 ou 22 clubs sur le calendrier des compétitions 2020/2021 et les conséquences sur la santé des joueurs. Cet examen a porté également sur les impacts financiers, la répartition des droits audiovisuels ainsi que sur les répercussions contractuelles avec les diffuseurs de la Ligue 1. Suite à cette décision et à l’issue de l’Assemblée Fédérale de la FFF du 26 juin, la LFP réunira ce même 26 juin un Conseil d’Administration qui adoptera le calendrier général des compétitions pour la saison 2020/2021.

 


 

Trois clubs français sur Jérémie Boga !

Le10sport.com

Pisté par plusieurs écuries européennes après sa belle saison à Sassuolo, Jérémie Boga figure également sur les tablettes de trois clubs de Ligue 1 selon nos informations exclusives.

Considéré comme l'une des révélations de la Serie A cette saison sous le maillot de Sassuolo (8 buts en Serie A), Jérémie Boga ne manque pas de prétendants pour cet été. En effet, le natif de Marseille a été lié à plusieurs clubs prestigieux ces derniers mois à l'image du FC Barcelone, de Chelsea ou encore du Napoli. Récemment interrogé à son sujet, Cristiano Giuntoli, directeur sportif du club italien, a d'ailleurs confirmé que l'ailier de 23 ans serait une recrue de choix pour Naples : « Jérémie est un très bon joueur qui ferait du bien au Napoli, mais également à d’autres clubs. Nous verrons. Il est encore trop tôt pour dire quoi que ce soit ». Néanmoins, plusieurs écuries françaises seraient également à l'affût dans ce dossier.

Très courtisé à l'approche du mercato estival, Jérémie Boga a en effet la cote en Ligue 1. Selon les informations du 10 Sport, l'ailier de 23 ans figure sur les tablettes de l'OL, de l'AS Monaco et du Stade Rennais. Florian Maurice, nouveau directeur sportif du club breton, a déjà approché l'entourage de Boga afin d'en savoir plus sur sa situation. Selon nos sources, Sassuolo attend 25M€ pour le joueur né à Marseille. Une piste très onéreuse pour les trois clubs, bien décidés malgré tout à tenter leur chance dans ce dossier.

 


 

Marcelo, le nouveau Mapou ? Daniel Riolo déprime pour Lyon

Footradio.com

En quête d’un nouveau défenseur central pendant ce mercato estival, l’Olympique Lyonnais creuse plusieurs pistes à travers l’Europe.

La direction du club rhodanien l’a confirmé lors de sa conférence de presse de rentrée le 8 juin dernier : l’OL veut recruter un défenseur central titulaire pour faire la paire avec Jason Denayer. Alors que Marcelo, Joachim Andersen et le jeune Oumar Solet ont tous déçu cette saison, Rudi Garcia souhaite faire venir un joueur de qualité, mêlant expérience et caractère. Dans cette optique-là, les noms de Mamadou Sakho (Crystal Palace), Diego Godin (Inter Milan) et même Thiago Silva (PSG) ont circulé ces dernières semaines. Mais pour financer un tel investissement, l’OL aimerait d’abord se séparer de l’un de ses défenseurs, et notamment de Marcelo. Sauf que compte tenu de son niveau, de son âge et de son gros contrat courant jusqu’en 2021, le Brésilien n’attire plus personne sur le marché des transferts. Ce qui signifie donc que Lyon n’arrivera pas à se débarrasser de Marcelo cet été. C’est en tout cas l’avis de Daniel Riolo.


« Aucun club ne va acheter Marcelo avec de l’argent »


« Marcelo ? En France, on commence à devenir les spécialistes des mecs qu’on prend, mais qu’on n’arrive pas réellement à revendre derrière… Pour Marcelo, honnêtement, quel club va venir à la porte de Lyon pour l’acheter ? Même pour une bouchée de pain… Les clubs turcs ne vont pas l’acheter, il est connu là-bas. Aucun club ne va acheter Marcelo avec de l’argent. C’est fini, il est en bout de piste. Soit il joue encore un peu à l’OL, soit il finit comme Mapou… Il devait y avoir des acheteurs pour lui, et au final, il n’y en a jamais eu… », a lancé le journaliste de RMC, estimant donc que Marcelo va imiter Yanga-Mbiwa, qui est resté à l’OL pour toucher son gros salaire sans jouer pendant deux ans et demi…

 


 

Rafael annonce déjà son prochain club

Footmercato.net

Au cours d'un entretien accordé à UOL Esporte, Rafael (29 ans), latéral droit de l'Olympique Lyonnais, a expliqué où il comptait jouer une fois son contrat chez les Gones terminé, en juin 2021. «Si je vais jouer à Botafogo, seul Dieu le sait. C’est mon souhait et celui du club, qui m’a déjà contacté. Il faut juste laisser faire le temps. Est-ce que je me ferme d'autres portes ? Je ne sais pas. En tout cas, c'est ce que je veux, je ne vais pas le nier», a-t-il affirmé avant de poursuivre.

« Il n’y a rien de concret. Ils ne peuvent pas officiellement parler avec moi tant que je suis sous contrat avec Lyon. C’est même interdit, je crois. Ils m’ont simplement demandé quelle était ma situation ici, ce que je voulais faire, si mon intérêt pour le club était réel», a expliqué l'international auriverde (3 capes). Et une fois qu'il aura assouvi son souhait de jouer pour le club carioca, l'ancien de Manchester United est même disposé à y terminer sa carrière. «Si ça se fait et que ça se passe bien, je prendrai même ma retraite là-bas», a-t-il conclu, se disant prêt à faire des efforts pour rentrer au pays et vivre son rêve.

 


 

La Juve sera cramée, Govou met une pièce sur Lyon

Foot01.com

L’Olympique Lyonnais a repris le chemin de l’entrainement, et va effectuer un mois de préparation pour disputer simplement deux matchs capitaux.

La finale de la Coupe de la Ligue face au PSG et le 1/8e de finale retour de la Ligue des Champions face à la Juventus. Difficile pour le moment de trouver des matchs amicaux, et le tournoi annoncé par Jean-Michel Aulas en grandes pompes est sur le point de tomber à l’eau. Alors, l’équipe de Rudi Garcia va-t-elle arriver hors de forme face à la Juventus pour se faire reprendre de volée par Cristiano Ronaldo en quelques minutes ? Ce n’est pas du tout l’avis de Sidney Govou, persuadé que Lyon ne sera pas du tout ridicule en Coupe d’Europe, et sera peut-être même mieux préparé que ses adversaires. De quoi entrevoir une grosse surprise ?

« L’OL a quasiment son calendrier établi jusqu’au retour à Turin, qui sera sans doute un match à huis clos. Aujourd’hui, tous les autres grands championnats ont repris. Et pour avoir suivi pas mal de matchs, aucune équipe n’est au niveau. Certes, la reprise du foot, c’est bien pour l’esprit, ou les économies selon où l’on se place, mais le niveau est relativement faible. La question se pose donc : ces équipes ne sont-elles pas en train de se griller ? On ne prépare pas bien les matchs d’après quand on n’est pas prêt : on s’use surtout. On voit d’ailleurs en Angleterre qu’il y a des blessés à chaque match. Lyon a vraiment la bonne méthode. Ils ont repris plus tôt, ce qui permet d’étaler la préparation physique sur une longue durée et d’éviter les blessures. L’OL va peut-être manquer de rythme, encore que je ne sois pas sûr que ça sera le cas au jour J. Certaines équipes européennes risquent d’arriver avec des blessés, mais aussi cramées physiquement. Je mets les Allemands de côté car ils auront une période pour récupérer. En se préparant plus doucement, Lyon peut être capable d’arriver à un niveau plus qu’intéressant à ce moment de la saison. L’OL peut être une surprise en Ligue des Champions. Cette formule tend à favoriser Lyon, qui est loin d’être favori mais a un coup à tenter », a livré l’ancien joueur lyonnais désormais consultant pour Le Progrès. Un avis qui permet de voir les choses du bon côté. Car si la Juventus n’est vraiment pas impériale en cette semaine de reprise, les choses devraient tout de même se mettre en place pour une montée en puissance courant juillet. Ce que l’OL ne pourra pas s’offrir au niveau rythme.

 


 

Parker revient sur sa discussion avec Kalulu pour le convaincre de rester

RMC.fr
 
L’OL aura tout tenté pour garder sa pépite Pierre Kalulu. Tony Parker, nouveau membre du conseil d’administration, a personnellement contacté le défenseur lyonnais pour le dissuader de rejoindre l’AC Milan. Il revient sur cette décision.

L’Olympique Lyonnais tient en ses jeunes et n'apprécie pas de les voir filer signer leur premier contrat professionnel dans un autre club. Pierre Kalulu, latéral droit de 20 ans, n’a jamais joué avec les pros mais a suscité l’intérêt de l’AC Milan qui l’a engagé. Un départ pas encore officialisé par les deux clubs mais qui le sera à l'ouverture du mercato international.

Pour le convaincre de rester à l’OL, le club avait démarché l'ancien meneur des Spurs, Tony Parker, nouveau membre du conseil d’administration du club. En marge d’une conférence de presse de l’ASVEL, Parker revient, au micro de RMC Sport, sur cette mission pour le club lyonnais.

"Le fait d’intégrer le conseil d’administration, d’être impliqué dans des décisions comme celle-là, cela montre la confiance que Jean-Michel (Aulas) a en moi. Quand il m’a contacté pour appeler Pierre, je l’ai fait volontiers. C’était un joueur important pour nous, malheureusement il a décidé de ne pas rester", concède-t-il, visiblement réjoui par son nouveau poste à l’OL.

TP révèle également qu’il suivra le joueur dans sa nouvelle carrière et ne ferme pas la porte à un retour à l’OL dans plusieurs années. "Cela n’empêche pas que je vais rester en contact avec lui. On s’est parlé après, on ne sait pas de quoi l’avenir est fait. J’ai bien aimé ma discussion avec lui, on gardera un œil sur lui c’est sûr".

 


 

Garcia : « Je me suis mangé Breaking Bad pendant tout le confinement »

Lequipe.fr

Lors d'un live Instagram avec Ludovic Obraniak, Rudi Garcia a évoqué le confinement. L'entraîneur de l'Olympique Lyonnais a notamment avoué s'être adonné à des plaisirs simples tels que la lecture et les séries.

Rudi Garcia était, mardi, l'invité de Ludovic Obraniak lors d'un Live Instagram. Au cours de celui-ci, l'entraîneur de l'Olympique Lyonnais a fait sourire l'ancien professionnel, aujourd'hui consultant pour la chaîne L'Équipe, en lui avouant avoir découvert certaines séries en vogue durant la période du confinement.

« Dans un premier temps, j'ai un peu coupé avec le foot. Ensuite, je me suis mis à en regarder, à en consommer et à en lire. Notamment des biographies de coachs ou de grands coachs et quelques romans. J'ai découvert des séries dont tout le monde veut voir la prochaine saison et, maintenant, j'ai compris pourquoi. J'ai regardé Le bureau des légendes ces derniers temps, et je me suis mangé Breaking Bad pendant tout le confinement. J'ai trouvé que c'était une série extra. »

 


 

Bodmer prend sa retraite à 37 ans

Footmercato.net

Après une carrière professionnelle riche et longue de vingt années, Mathieu Bodmer a décidé, à l'âge de 37 ans, de raccrocher les crampons, alors que son contrat avec l'Amiens SC expirera le 30 juin prochain. Le polyvalent milieu de terrain ayant également évolué en défense centrale nous a annoncé la nouvelle ce mardi lors d'un point presse informel auquel nous étions conviés. Sa dernière apparition sur les pelouses françaises, qu'il a arpentées tout au long de sa carrière, remonte ainsi au 15 janvier dernier, au Stade de la Licorne, face à Reims (1-1), en Ligue 1. Le natif d'Évreux ferme donc ce chapitre de sa vie sur une 19e place dans l'élite, qui devrait provoquer la (probable) relégation du club picard en Ligue 2 après l'arrêt de la saison 2019-2020 à cause du Covid-19.

Passé par le SM Caen, le LOSC, l'OL, le PSG mais aussi l'ASSE, l'OGC Nice et Guingamp avant une ultime expérience du côté d'Amiens donc, Mathieu Bodmer a remporté 5 trophées majeurs au total, dont deux titres de champion de France (2008 avec Lyon, 2013 avec Paris). Doté d'une vision du jeu au-dessus de la moyenne, le Tricolore comptabilise 418 matches de Ligue 1 et affiche un total de près de 500 apparitions (498, pour 45 buts et 32 passes décisives) dans le monde professionnel, qu'il quitte donc après l'avoir découvert à 17 ans, en 2000.

 


 

L’OL obtient un prêt de 92,6 millions d’euros

RMC.fr

L’Olympique Lyonnais va pouvoir voir l’avenir un peu plus sereinement. OL Groupe annonce en effet ce mardi qu’il a contracté un PGE (Prêt Garanti par l’Etat) à hauteur de 92,6 millions d’euros. Cette aide permettra aux Lyonnais "d’avoir la flexibilité nécessaire pour envisager, avec sérénité, l’avenir et les développements futurs" en cette période de crise liée au Covid-19.


12,9 millions d'euros via le prêt de la LFP


Ce prêt pourrait être effectif "courant juillet", annonce l’OL. Le club précise aussi qu’il pourra activer une option d’amortissement de 1 à 5 ans, ce qui signifie qu’il pourra décaler son remboursement s’il ne parvient pas à rendre ce gros emprunt au terme des 12 mois suivant sa signature.

Dans son communiqué, OL Groupe rappelle aussi que la LFP a également souscrit un PGE de 224,5 millions d’euros. Cette somme servira notamment à aider les clubs français, qui n’ont pas reçu les droits TV que Canal + et beIN Sports ont refusé de verser. De ce prêt collectif, le club lyonnais percevra 12,9 millions d’euros. Une bonne nouvelle sachant que Lyon ne pourra probablement pas compter sur les recettes de la Ligue des champions la saison prochaine.

 

 

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // Nouveaux Maillots de l'OL 2020-2021

 

Last modified on mercredi, 24 juin 2020 01:08