L'actu du Dimanche 14 Juin

L'actu du Dimanche 14 Juin

Voir aussi... L'actu du Samedi 13 Juin // Le Tableau Mercat'OL

Aouar, Depay, Dembélé, Sakho... Garcia fait le point sur le mercato

RMCfr
 
Invité de RTL ce samedi, Rudi Garcia s'est exprimé sur les situations d'Houssem Aouar, Moussa Dembélé et Memphis Depay. Trois joueurs qu'il espère bien garder dans son effectif. L'entraîneur de l'OL a également commenté la piste menant à Mamadou Sakho.

Ils font partie des joueurs de l'OL les plus souvent annoncés sur le départ, mais Rudi Garcia compte sur eux pour la saison prochaine. Dans un entretien accordé ce samedi à RTL, l'entraîneur de l'OL a fait le point sur les situations d'Houssem Aouar, Moussa Dembélé et Memphis Depay.


Pas d'offre pour Aouar


"Est-ce qu'Aouar va partir? Sportivement j'espère que non. Lui et Moussa Dembélé, qui sont souvent les deux joueurs qui reviennent dans les possibles départs, j'espère bien qu'ils vont rester à l'OL. Maintenant il y a plein de paramètres qui entrent en jeu comme la volonté du joueur. Est-ce que l'OL a reçu une offre pour Aouar? Même si ce n'est pas mon domaine puisque c'est celui de Juninho qui est maintenant épaulé par Bruno Cheyrou, je ne pense pas m'avancer en disant qu'on n'a pas reçu d'offre, catégoriquement. Ils ne m'ont pas dit qu'on avait reçu des offres", a-t-il indiqué.

Manchester City et la Juventus ont été évoqués ces dernières semaines comme de possibles destinations pour Aouar, pur produit du centre de formation lyonnais. Dembélé, auteur de 16 buts cette saison en Ligue 1, était lui courtisé par Manchester United l'hiver dernier.

Concernant Depay, l'OL espère toujours trouver un terrain d'entente pour une prolongation. "On me dit qu'il apparaît moins dans les possibles partants, et tant mieux. J'espère que Memphis sera avec nous. C'est vraiment un des "tops player" de notre effectif. Son absence a été préjudiciable, comme celle de Jeff Reine-Adélaïde. C'était mon capitaine avant qu'il se blesse. On espère bien que Memphis va faire la saison avec nous", a souligné Garcia.


Sa réponse à la piste Sakho


Retenir Aouar, Dembélé et Depay sans Ligue des champions la saison prochaine pourrait toutefois être difficile. "On croit tous au fait qu'on sera européens la saison prochaine et on sait par quoi ça passe: gagner la finale de la Coupe de la Ligue (face au PSG)", a répondu Garcia, qui se veut également ambitieux pour la Ligue des champions. "On a ce huitième (retour contre la Juve) et la finale de Coupe de la Ligue, ce sont deux portes d'entrée pour l'Europe, une pour la Ligue Europa, l'autre pour la Ligue des champions même si ça peut paraître un peu prétentieux de dire qu'on peut encore accéder à la Ligue des champions par la Ligue des champions", a appuyé Garcia.

Le coach de l'OL s'est par ailleurs exprimé sur la piste menant à l'international français Mamadou Sakho. "Beaucoup de noms ont été donnés. Ce que je peux certifier, c'est qu'effectivement on cherche un défenseur central. Il n'y en a que trois: Marcelo, Denayer et Andersen. On a besoin d'un peu de leadership dans cette équipe, mais il y aussi des leaders qui sont jeunes. On regarde plutôt des défenseurs centraux relativement jeunes plutôt qu'expérimentés. Même si le dossier de Sakho sportivement est un très bon dossier. Après moi il y a des choses où je ne sais pas si ça peut se faire financièrement ou pas", a-t-il commenté. Arrivé à Crystal Palace en 2017, Sakho est sous contrat jusqu'en 2021.

 


 

Nice discute pour Amine Gouiri et Melvin Bard

Lequipe.fr

Le club azuréen a entamé des échanges avec Lyon au sujet du jeune attaquant et du latéral gauche.

Déjà historiquement friand des joueurs formés à l'Olympique Lyonnais (Alassane Plea, Myziane Maolida, Jérémy Pied, Timothée Kolodziejczak...), Nice continue de porter un regard attentif sur les éléments issus du centre de formation rhodanien.

Depuis plusieurs mois, les dirigeants azuréens nourrissent notamment un intérêt tout particulier pour Amine Gouiri (20 ans). Sous contrat avec l'OL jusqu'en juin 2022, l'attaquant est ciblé comme une potentielle doublure de Kasper Dolberg en pointe. Le « Gym » a d'ailleurs récemment soumis une première offre pour l'international français Espoirs, très peu utilisé par son entraîneur Rudi Garcia cette saison (109 minutes en 5 apparitions).

Comme révélé sur notre site le 4 juin, Nice apprécie également le profil du latéral gauche lyonnais Melvin Bard (19 ans, juin 2022) et ses dirigeants ont fait part de cet intérêt à leurs homologues rhodaniens. L'international français U20 suscite également la convoitise de Brest, Lorient, Reims ou encore de l'Eintracht Francfort.

 


 

Aulas vise un "recrutement ambitieux"

Maxifoot.fr

Le président de l'Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, a dit quelques mots sur le mercato ce samedi. Au micro d'Europe 1, le patron de l'OL a évoqué les pistes des défenseurs centraux Diego Godin (voir la brève d'hier à 15h40) et Mamadou Sakho (voir la brève de 20h52).

"Ce sont des noms qui ont été cochés mais il y en a beaucoup d'autres", a assuré le boss des Gones, avant d'afficher ses ambitions pour le mercato et la prochaine saison : "On a la particularité d'avoir la possibilité, malgré la crise sanitaire, de faire un recrutement qui sera ambitieux. On veut viser les premières places la saison prochaine."

 


 

L'importante offre de contrat n'a pas convaincu Kalulu

L'Equipe via Twitter

 


 

Aulas : « Le peuple a besoin du football »

Lequipe.fr

Jean-Michel Aulas, le président de l'OL, a de nouveau regretté l'arrêt de la Ligue 1 qui, selon lui, aura des conséquences « dramatiques » pour le football français.

Invité ce samedi soir sur Europe 1, Jean-Michel Aulas est revenu sur le rejet par le Conseil d'État du recours de son club pour la reprise de la saison de Ligue 1. « J'ai défendu des idées, je n'ai pas été complètement suivi, a reconnu le président de l'OL. Ces idées ont complètement convaincu sur le fond, ce sont les modalités qui n'ont pas suivi. Je suis très déçu car on est les seuls à avoir arrêté le Championnat. »

Jean-Michel Aulas estime par ailleurs qu'il ne s'est pas battu pour l'intérêt individuel de son club, mais pour l'intérêt général du football français. « Les clubs français vont perdre entre 600 et 800 millions d'euros à cause d'une année tronquée, a-t-il de nouveau rappelé. Le Championnat ne peut être arrêté que par la Ligue, c'est une responsabilité de la Ligue. Les autres nations n'ont pas arrêté dans l'intérêt général car ça représentait des dizaines, des centaines de millions d'euros. Il va falloir trouver des compensations. Oui c'était l'intérêt général car je n'ai jamais demandé une mesure particulière pour l'OL », a poursuivi JMA pour qui les conséquences de cet arrêt vont être « dramatiques pour le football français ».


« Je n'ai jamais demandé une mesure particulière pour l'OL »


Jean-Michel Aulas a également évoqué la reprise de la Ligue des champions. Son équipe, qui a remporté son huitième de finale aller contre la Juventus (1-0) le 27 février dernier, doit encore disputer le match retour. « Je pense qu'on va aller jouer le match retour à la Juventus, a déclaré Aulas. Les Italiens ont de la chance, ils rejouent au foot. Pourtant, la situation sanitaire était bien pire en Italie qu'en France. »

Pour le président lyonnais, terminer la compétition européenne « c'est l'intérêt général ». « Pour nous qui sommes qualifiés, c'est une immense fierté, a-t-il ajouté. Il y a une passion fantastique dans la région. Il y a beaucoup d'envie, on espère qu'on sera à Lisbonne (pour le final 8, le format que doit acter l'UEFA mercredi). Paradoxalement, en France, Canal a arrêté de diffuser le Championnat et aujourd'hui tout le monde se bat pour diffuser des matches. Le peuple a besoin du football. Il faut regarder cette fin de Ligue des champions comme une chose formidable. »

 


 

La présidence de la FFF? "Je ne suis candidat à rien", répond Aulas

RMC.fr

Si Luis Fernandez le verrait bien succéder à Noël Le Graët aux commandes de la FFF l'année prochaine, Jean-Michel Aulas a expliqué ce samedi sur Europe 1 qu'il n'était "candidat à rien". 

Bien décidé à constituer une liste pour la présidence de la Fédération française de football (FFF) en mars 2021, Luis Fernandez verrait bien Jean-Michel Aulas comme successeur de Noël Le Graët. Le président de l'OL a été interrogé à ce sujet ce samedi sur Europe 1.

Alors, intéressé ou non? "J'ai toujours dit que je suivais Noël Le Graët dans son développement. C'est vrai que les chemins peuvent quelques fois s'écarter un peu. Mais de ma propre initiative, je ne suis candidat à rien, je l'ai déjà dit", a-t-il répondu.


"Candidat à rien" mais prêt à apporter sa "contribution"


Le Graët, qui préside la FFF depuis 2011 et a été réélu en mars 2017 pour un second mandat, n'a pas encore indiqué s'il souhaitait postuler à sa succession, à 78 ans. Pour Fernandez, qui était vendredi l'invité des "Grandes Gueules" sur RMC, il est temps pour l'ancien président de l'En Avant Guingamp de laisser sa place et Aulas, "un grand monsieur, un grand chef", a selon lui "les capacités" pour prendre les commandes du navire que représente la FFF.

"Je suis entrepreneur dans le football, mais aussi dans l'aéronautique, le médical et les drones, sur les plans français, européen et américain. Ma responsabilité est une responsabilité d'entrepreneur, d'homme de progrès aussi. Je ne suis candidat à rien", a réagi Aulas sur Europe 1, ajoutant qu'il avait donné "un coup de main" à Le Graët au moment de sa réélection. "Si demain il y a un certain nombre de difficultés et qu'on souhaite que j'apporte ma contribution, on étudiera toutes ces formules. Mais je ne suis candidat à rien aujourd'hui", a insisté le président lyonnais.

 


 

Leonardo se dit prêt à piller l’OL

Football365.fr

Le directeur sportif du Paris Saint-Germain n'a pas apprécié les offensives lyonnaises pour la section féminine.

Comme à son habitude, Leonardo a pris soin de faire passer quelques messages très clairs dans une sortie médiatique. Le directeur sportif du Paris Saint-Germain a balayé de nombreux sujets dans un entretien accordé au Journal Du Dimanche, des départs de Thiago Silva et Edinson Cavani aux situations de Kylian Mbappé et Neymar. Il a également été question du départ de Bruno Cheyrou à Lyon. Une opération qui a surpris le dirigeant, agacé et visiblement prêt à riposter.


« On va s’y mettre aussi, avec les filles comme avec les garçons »


« Je vais voir. Le départ du directeur sportif (Bruno Cheyrou) a été une surprise. L’Olympique Lyonnais a approché beaucoup de nos joueuses. Deux jeunes sont parties là-bas, mais des pros ont aussi été contactées. Si ce sont les manières de faire, on va s’y mettre aussi. Avec les filles comme avec les garçons », a lancé Leonardo. Le nom d’Houssem Aouar a été cité ces derniers mois pour le Paris Saint-Germain.

 


 

L’OL serait fixé pour Diego Godin !

Le10sport.com

Alors que l’OL cherche activement à renforcer sa défense, Diego Godin serait l’une des cibles de Jean-Michel Aulas. Le transfert serait faisable à condition d’y mettre le prix.

Cette saison, l’OL a montré ses failles et lorsque l’on pointe les carences de l’effectif, le secteur défensif revient inévitablement. Un problème que le club souhaite régler lors du prochain mercato. Arrivé il y a un an Joachim Andersen n’a pas convaincu sur le terrain et les recherches à ce poste pourraient donc redémarrer cet été. Lyon a ciblé pour renforcer sa défense Diego Godin. Les négociations entre le club rhodanien et les agents du joueur auraient débuté. L’équipe de Rudi Garcia discuterait également avec l’Inter et un transfert semble envisageable. En effet selon Calcio Mercato, l’Inter pourrait accepter de laisser partir son joueur si une offre de 20M€ est mise sur la table. Reste à savoir désormais si l’OL est prêt à aligner cette somme pour s’offrir le défenseur Uruguayen. Rappelons que Mamadou Sakho est également courtisé.

 


 

Un géant anglais lâche l’affaire pour Houssem Aouar

Butfootballclub.fr

Cet été, Liverpool ne se positionnera pas sur Houssem Aouar (21 ans). Le joueur de l’OL est trop cher pour les Reds.

Si l’Olympique Lyonnais souhaiterait le conserver, Houssem Aouar (21 ans) pourrait bien être l’un des grands agitateurs du Mercato d’été. Comptant parmi les milieux de terrain les plus cotés du marché, le « n°8 » rhodanien cristallise l’intérêt de plusieurs très gros clubs. Ces dernières semaines, son nom est d’ailleurs cité avec de plus en plus d’insistance à la Juventus de Turin même si plusieurs géants anglais l’ont à l’oeil.

Parmi les premiers à s’être positionné sur Aouar, Liverpool ne bougera pas d’une oreille cet été. C’est en tout cas ce qu’annonce le journaliste David Maddock (Daily Mirror) à l’occasion du podcast « Blood Red ».

« Pour Liverpool, il est essentiel de ne pas dépenser des sommes énormes pour les signatures et Aouar est un très bon exemple (…) L’OL voudrait de toute manière en obtenir une somme entre 55 et 66 millions d’euros et Liverpool ne le fera pas. Après peut-être que l’été prochain, tout redémarrera, les supporteurs seront de retour, il y aura un vaccin contre le coronavirus, et tout reviendra à la normale. Mais aujourd’hui c’est un vrai dilemme… Et même si Lyon n’avait pas d’autres choix que de le vendre cet été pour remplir les caisses, même pour 22 millions d’euros, Liverpool n’ira pas. »

 

 

Voir aussi... L'actu du Samedi 13 Juin // Le Tableau Mercat'OL

 

Last modified on dimanche, 14 juin 2020 19:11