L'actu du Lundi 8 Juin

L'actu du Lundi 8 Juin

Depay attendu pour la reprise !

Maxifoot.fr

Lundi, l’Olympique Lyonnais sera le premier club de Ligue 1 à reprendre le chemin de l’entraînement après l'interruption des compétitions liée au coronavirus. A cette occasion, les Gones compteront sur le milieu de terrain Jeff Reine-Adélaïde (22 ans, 19 matchs et 2 buts toutes compétitions avec Lyon cette saison) et sur l’attaquant Memphis Depay (26 ans, 18 matchs et 14 buts toutes compétitions cette saison), tous deux attendus pour cette reprise, indique le journal Le Progrès.

Victimes d’une rupture des ligaments croisés en décembre dernier, les deux joueurs ont profité de la période d’arrêt des compétitions pour poursuivre leur convalescence. Reste à savoir s’ils seront logés à la même enseigne que leurs coéquipiers ou s’ils devront se contenter d’un programme sur mesure.

Il s’agit en tout cas de deux retours bienvenus dans l’optique de la finale de Coupe de la Ligue face au Paris Saint-Germain et du 8e de finale retour de la Ligue des Champions contre la Juventus Turin qui attendent l’OL au mois d’août.


Le groupe de 27 lyonnais pour la reprise


Gardiens : Lopes, Tatarusanu, Racioppi
Défenseurs : Dubois, Rafael, Tete, Andersen, Denayer, Marcelo, Marçal, Koné, Bard
Milieux : Mendes, Aouar, Caqueret, J.Lucas, Tousart, Guimarães, Reine-Adélaïde
Attaquant : Dembele, Memphis, Cornet, Terrier, Cherki, Gouiri, Toko-Ekambi, Traoré


Lucas Tousart ne devrait pas s'attarder avec le groupe

 

 

Photos/Vidéo : Les lyonnais de retour à l'entrainement

 

 

 


 

Coupe de la Ligue et Coupe de France: les finales pourraient être avancées

RMC.fr

Selon Le Parisien, la LFP aurait en tête deux nouvelles dates pour faire jouer les finales de Coupe de la Ligue (PSG-OL) et Coupe de France (PSG-ASSE). La première pourrait avoir lieu le 25 juillet, l'autre le 1er août.

Le PSG, l'OL et Saint-Etienne sont toujours dans le flou. Ils ne savent pas encore quand auront lieu les finales de Coupe de la Ligue (PSG-OL) et Coupe de France (PSG-ASSE). Une hypothèse envisagée par la Ligue de football professionnel et la Fédération française de football prévoyait qu'elles puissent se dérouler toutes les deux début août, avant le coup d'envoi de la saison 2020-2021. Mais selon Le Parisien, la LFP - qui peut trancher pour la Coupe de la Ligue mais pas pour la Coupe de France - aurait décidé de revoir ses plans lors de son dernier conseil d'administration en proposant deux nouvelles dates.


L'objectif du 3 août


PSG-Lyon pourrait finalement avoir lieu le 25 juillet et PSG-Saint-Etienne le 1er août, au Stade de France. Un changement de programme qui conviendrait au courrier adressé à Jean-Michel Aulas par Aleksander Ceferin, dans lequel le président de l'UEFA explique que le 3 août est la date recommandée aux associations membres de l'UEFA pour terminer leurs championnats domestiques. L'objectif est donc de finaliser les qualifiés européens d'ici le 3 août.

En l'état, les billets pour la prochaine Ligue Europa sont détenus par Nice et Reims, respectivement 5e et 6e de Ligue 1 au moment de l'arrêt de la saison après 28 journées. Mais ils pourraient être récupérés par Saint-Etienne, si les hommes de Claude Puel gagnaient la Coupe de France, et par Lyon, si les Gones remportaient la Coupe de la Ligue. La LFP y verra sans doute plus clair concernant son calendrier après la prochaine réunion du comité exécutif de l'UEFA, programmée les 17 et 18 juin, qui doit notamment permettre d'entériner les dates pour la fin de la Ligue des champions.

 


 

Un mercato express à Lyon, la réponse cash

Foot01.com

Ce lundi, le mercato a officiellement ouvert ses portes en France, ce qui va permettre aux clubs de Ligue 1 d’enregistrer quelques mouvements en attendant l’ouverture du mercato européen.

Dans son édition de samedi, Le Progrès indiquait que l’Olympique Lyonnais avait la volonté de profiter de cette fenêtre franco-française pour réaliser quelques bons coups. En effet, le quotidien régional expliquait que Bruno Cheyrou et Juninho travaillaient déjà très fort et qu’il était tout-à-fait possible que l’OL se positionne « rapidement » sur ce marché des transferts français. Ce n’est pourtant pas la tendance selon Manu Lonjon, lequel a indiqué sur Twitch que l’OL allait certainement attendre la vente d’Houssem Aouar ou d’un autre joueur à forte valeur marchande (Depay, Dembélé) avant de passer à la caisse.


L'OL contraint de vendre avant d'acheter ?


« Un mercato express à Lyon ? J’ai tendance à penser le contraire, c’est-à-dire que le mercato de l’OL va s’éterniser et durer. Car l’OL a besoin de voir ce qui va se passer. Par exemple, je ne pense pas qu’ils vont recruter avant d’avoir vendu Aouar ou un autre gros joueur. Donc personnellement, je ne comprendrais pas qu’ils recrutent dès lundi. Ils vont recruter qui en Ligue 1 dès l’ouverture du mercato franco-français ? » s'est interrogé le journaliste, pour qui l’Olympique Lyonnais a peu de chances d’être un grand acteur du mercato français du mois de juin. Un constat également valable pour des clubs comme Lille et Marseille, qui doivent vendre leurs joueurs à forte valeur marchande en Angleterre, en Espagne et en Bundesliga avant de pouvoir penser aux arrivées. Le mercato franco-français ne devrait donc pas profiter aux gros...

 


 

Complications en vue pour Odsonne Edouard

Foot-sur7.fr

L’Olympique Lyonnais étudiait la piste menant à Odsonne Edouard pour son mercato estival, cette dernière pourrait se compliquer en cas de prolongation du buteur de 22 ans par son club.

Avec l’absence de Coupe d’Europe pour l’Olympique Lyonnais la saison prochaine (sauf en cas de victoire en Coupe de la Ligue), les Gones devraient voir des joueurs importants partir. Memphis Depay, joueur star de l’équipe, est sur le départ tout comme Moussa Dembélé qui pourrait lui aussi rejoindre la Premier League ce mercato d’été. Courtisé par Manchester United, le natif de Pontoise rapporterait une belle somme d’argent à l’ OL. Alors que les lyonnais s'intéressent à Odsonne Edouard, l’attaquant du Celtic serait en négociation avec ses dirigeants pour prolonger son contrat. S'ils arrivent à convaincre le français, les chances de le voir revenir au pays, même pour un des clubs les plus importants de Ligue 1 Conforama, sont minces. Une offre bien supérieure aux attentes de l' OL pourrait tout de même convaincre le club écossais de le vendre. Les responsables de cette formation veulent récupérer 30 millions d’euros.


Le Celtic veut prolonger son attaquant


« C'est un joueur que nous voulons avoir chez nous. C'est un joueur fantastique. Il s'est vraiment épanoui au cours des deux dernières saisons » a déclaré Neil Lennon à propos de Odsonne Edouard pour Sky Sports. Il est vrai que sur les deux dernières saisons, Odsonne Edouard s’est montré redoutable, inscrivant 49 buts et délivrant 27 passes décisives en 97 matchs. Des performances remarquables qui séduisent les dirigeants écossais et les ont convaincus de lui proposer un nouveau contrat.

 


 

L'avenir d'Aouar dépendrait de... Pep Guardiola !

Le10sport.com

Alors qu'il serait suivi de près par le PSG, la Juventus et Manchester City, entre autres, Houssem Aouar voudrait à tout prix disputer la Ligue des Champions la saison prochaine. Si la sanction des Citizens venait à être annulée, le milieu offensif de l'OL devrait favoriser un départ dans le club emmené par Pep Guardiola.

Quel maillot portera Houssem Aouar la saison prochaine ? Alors qu'il fait le plus grand bonheur de l'OL, le milieu offensif français a tapé dans l'oeil de Leonardo. Comme Le 10 Sport vous l'a révélé en exclusivité, le directeur sportif du PSG a fait de Houssem Aouar une priorité en vue du prochain mercato estival. Toutefois, recruter le Lyonnais ne devrait pas être une mince affaire, puisque la Juventus, Manchester City, et bien d'autres cadors européens seraient également sur les rangs. D'ailleurs, les Citizens de Pep Guardiola pourraient bientôt avoir les faveurs de Houssem Aouar.


Manchester City pourrait devenir l'option favorite d'Aouar


Selon les informations de Tuttosport, Houssem Aouar voudrait absolument disputer la Ligue des Champions la saison prochaine. Ce qui mettrait Manchester City dans une situation très complexe sur ce dossier. Sanctionné par l'UEFA pour non respect des règles du fair-play financier, les Citizens seront privés des deux prochaines C1. Alors qu'il a saisi le TAS, Pep Guardiola pourrait voir cette sanction annulée dans les prochains jours. Dans ce cas, l'avenir de Houssem Aouar devrait prendre un tout autre tournant. A en croire le média transalpin, le milieu de terrain de l'OL pourrait dans la foulée faire de Manchester City son option préférentielle pour deux raisons. D'une part, Houssem Aouar pourrait postuler à une place de titulaire dans l'effectif de Pep Guardiola et prendre la place d'un David Silva en fin de contrat le 30 juin. D'autre part, Manchester City aurait largement les moyens d'offrir un contrat XXL au protégé de Jean-Michel Aulas.

 


 

Adil Rami massacre Rudi Garcia en une phrase !

Butfootballclub.fr

Ancien joueur de Rudi Garcia à l’OM, Adil Rami (34 ans) n’a gardé aucun atome crochu avec l’actuel entraîneur de l’OL. En témoigne cette anecdote étourdissante.

Rudi Garcia ne s’est pas fait que des amis à l’OM. Pour s’en convaincre, il n’y a qu’à se repasser en boucle les propos de Dimitri Payet précédant l’Olympico de la saison écoulée à l’Orange Vélodrome.

À l’époque, le milieu offensif de l’OM n’avait pas mâché ses mots à l’encontre de son ancien entraîneur, qui l’avait énormément surpris en s’engageant à l’OL à l’automne dernier. D’autres coéquipiers de Payet ont été moins offensifs mais leurs paroles ont également dénoté une certaine amertume envers l’ancien coach du LOSC.


« Il n’y a pas de jeu, on dirait que c’est Rudi Garcia l’entraîneur »


Adil Rami parle peu depuis son départ fracassant de l’OM l’été dernier. Quand c’est le cas, le champion du monde frappe fort. Alors qu’il jouait au jeu FIFA 20 en live sur Twitch, le défenseur central de 34 ans lui a ainsi asséné un tacle appuyé. « Il n’y a pas de jeu, il n’y a pas d’âme. On dirait que c’est Rudi Garcia l’entraîneur », a ainsi lâché l’ancien compagnon de Pamela Anderson en parlant de son équipe alors qu’il perdait son match (0-2).

 

 


 

Da Fonseca ne fera plus partie du staff de l'équipe Pro

Twitter

 

 



Le mercato des jeunes, l'autre chantier parallèle de l'OL

Footmercato.net

Cet été, le mercato s'annonce mouvementé du côté de l'Olympique Lyonnais. Du côté des jeunes aussi les dirigeants rhodaniens auront du pain sur la planche.

Les étés se suivent et se ressemblent pour l'Olympique Lyonnais. Comme en 2019, les pensionnaires du Groupama Stadium se préparent à vivre un mercato agité. Celui-ci a d'ailleurs déjà un peu commencé puisque Florian Maurice et Grégory Coupet sont partis. Ils ont été remplacés respectivement par Bruno Cheyrou (responsable de la cellule de recrutement) et Christophe Revel (entraîneur des gardiens). Du côté des joueurs, des mouvements sont aussi attendus durant l'intersaison. La porte devrait s'ouvrir pour Moussa Dembélé et Houssem Aouar en cas de bonne offre. En revanche, les Lyonnais espèrent conserver Memphis Depay, dont le bail prend fin en juin 2021. Parallèlement à ces dossiers, Lyon devra aussi gérer le mercato des jeunes talents. Et plusieurs pourraient bien changer d'air durant cet été 2020.


Gouiri à un tournant


Présents dans le groupe professionnel, Maxence Caqueret (20 ans) et Rayan Cherki (16 ans) devraient continuer à évoluer sous les ordres de Rudi Garcia la saison prochaine. En revanche, rien ne dit que ce sera le cas d'Amine Gouri. Agé de 20 ans, l'attaquant n'a pas vraiment eu sa chance, que ce soit avec Sylvinho puis son successeur. Résultat, il n'a disputé que 5 rencontres toutes compétitions confondues avec l'équipe première cette saison, lui qui a été envoyé avec la réserve ou avec les U19 en Youth League. Pourtant, des clubs, dont Nîmes, l'avaient approchés durant le mercato d'hiver afin d'obtenir un prêt et lui donner l'occasion d'avoir plus de temps de jeu. Mais l'international tricolore U21 avait décliné toutes les propositions qu'il avait eu, convaincu qu'il pouvait s'imposer dans son club formateur.

Il se reposera certainement la question cet été 2020. D'autant que Rudi Garcia est resté en poste et que Karl Toko-Ekambi, un concurrent en attaque, a été acheté définitivement par les Gones. Sous contrat jusqu'en 2022, Amine Gouiri va arriver à un tournant de son aventure lyonnaise. Même constat pour son coéquipier Anthony Racioppi. Alors qu'il pensait devenir la doublure d'Anthony Lopes après le départ de Mathieu Gorgelin, le Suisse est finalement resté troisième dans la hiérarchie des gardiens suite à l'arrivée de Ciprian Tatarusanu. Un an plus tard, le portier âgé de 21 ans, dont le bail à Lyon se termine dans un an (juin 2021), va se mettre en quête d'un nouveau challenge, en France si possible. Néanmoins, il dispose de touches en Suisse rapporte L'Equipe.


Plusieurs départs chez les jeunes ?


Melvin Bard est aussi sur le départ. En août 2019, le polyvalent latéral gauche avait signé son premier contrat professionnel avec l'OL, le liant ainsi à son équipe jusqu'en juin 2022. Mais cette saison, il n'a été utilisé qu'à une seule reprise avec les pros contre Nîmes (6 décembre, 45 minutes jouées). Ce, alors que Rudi Garcia connaissait des problèmes d'effectif à ce poste avec les absences pour blessure ou suspension de Youssouf Koné et Fernando Marçal. Sa situation a donc interpellé plusieurs écuries, dont le Stade de Reims, Brest, le FC Lorient ou encore Nîmes. A l'étranger aussi son profil plaît puisque l'Eintracht Francfort est sur le dossier. Déjà prêté cette saison à Troyes, Lenny Pintor (19 ans) ne devrait pas revenir à l'OL a priori.

En effet, les Olympiens compteraient le prêter de nouveau à l'Estac la saison prochaine. Le club de l'Aube pourrait même inclure une option d'achat en cas de montée en Ligue 1 l'an prochain. Juninho et ses équipes devront aussi s'entretenir au sujet de Théo Ndicka Matam. Sous contrat jusqu'en 2022, le polyvalent latéral gauche a été prêté avec succès à Bourg-Péronnas cette année. Yann Kitala, lui, a été cédé au FC Lorient. L'attaquant âgé de 22 ans, sous contrat jusqu'en 2021, intéresserait le FC Sochaux et l'AC Ajaccio. Tous ces dossiers vont donc occuper l'été des dirigeants lyonnais, qui doivent aussi gérer les négociations pour les signatures des contrats pros de Pierre Kalulu (20 ans), Djibrail Dib (17 ans) et Florent Da Silva (17 ans). Les Gones ont plus que jamais du pain sur la planche !

 


 

La FFF espère 20.000 spectateurs pour les finales des coupes

RMC.fr
 
Les finales de la Coupe de France (PSG-St-Etienne) et de la Coupe de la Ligue (PSG-OL) pourraient avoir lieu avec du public. C'est la volonté de la FFF et son président, Noël Le Graët.

Depuis plusieurs semaines, la FFF travaille sur l’organisation des deux finales de coupes nationales, la Coupe de France (PSG-St-Etienne) et la Coupe de la Ligue (PSG-OL). Elle est évidemment en lien étroit avec la LFP pour la finale de la Coupe de la Ligue, mais c’est bien l’instance fédérale qui centralise.

L’idée, c’est de jouer ces deux finales dans un créneau allant du 25 juillet au 8 août, sur deux week-end consécutifs. Donc soit le 25 juillet puis le 1er août, soit le 1er août  puis le 8 août. Les samedis sont privilégiés mais l’hypothèse de jouer le vendredi soir n’est pas exclue, afin de ne pas être en frontal avec les grands départs en vacances.

Noël Le Graët souhaiterait, pour des raisons symboliques, faire jouer la finale de la Coupe de France en premier puisqu’elle représente autant le foot amateur que le foot pro. En terme d’accueil du public, la FFF travaille sur trois scénarios: le huis clos, une jauge à 5.000 personnes et une jauge à 20.000 personnes. Evidemment, Noël Le Graët espère la 3e option.


Des décisions attendues les 17 et 18 juin


Ces finales devraient être au programme du rendez-vous téléphonique qu’il a prévu avec le président de la République ce mercredi. La FFF attend des nouvelles de l’aspect sanitaire et aussi la position de l’UEFA sur la fin des compétitions européennes 2019-2020, dont l’organisation pourrait avoir une influence sur la programmation des deux finales.

Le comité exécutif de l’UEFA qui doit trancher le calendrier est prévu le 17 juin. L’allocution d’Edouard Philippe sur la phase 3 du confinement devrait se tenir le 18 juin. Une fois ces deux rendez-vous passés, la FFF devrait être en mesure d’officialiser la date et les conditions d’organisation de ces deux finales.

 


 

Aouar 4e valeur estimée de transfert en L1

CIES via Twitter

 


 

Tousart ne reprendra pas

Leprogres.fr

Lucas Tousart, buteur face à la Juventus Turin, ne jouera pas le match retour. Il est désormais à disposition du Hertha Berlin. Photo Progrès /Stéphane GUIOCHON

Lucas Tousart, qui n’était pas présent ce lundi pour les tests avec l’ensemble du groupe lyonnais, ne reprendra pas l’entraînement avec l’OL. Le Hertha Berlin, club où le milieu de terrain a été transféré en janvier dernier, et prêté dans la foulée dans son ancien club, a souhaité qu’il soit désormais à sa disposition. Tousart ne signera donc pas d’avenant de prolongation avec l’OL, et ne sera donc pas concerné par la finale de la Coupe de la Ligue et le 8e de finale de Ligue des Champions face à la Juventus entre la fin juillet et août prochain.

Lucas Tousart laissera le souvenir d’une solide carrière à Lyon, et d’un but inoubliable, face à la Juventus le 26 février dernier.

 


 

Le Conseil d'Etat répondra mardi après-midi à Lyon et à la LFP !

Foot01.com

Après l'audition jeudi des président de Lyon, Amiens et Toulouse, c'est mardi après-midi que le Conseil d'Etat rendra son jugement. Et la sentence sera irrévocable.

Les supporters de l’Olympique Lyonnais, de l’Amiens AC et du Toulouse FC, et plus globalement les amateurs de Ligue 1, devront patienter jusqu’à mardi après-midi avant de savoir quelle sera la décision du Conseil d’Etat concernant le recours déposé jeudi par les trois clubs de l'élite. Selon Philippe Sanfourche, patron de la rubrique football, de RTL, la plus haute juridiction administrative française, dont le jugement était plutôt attendu ce lundi, prendra une journée de plus avant de trancher.

Pour rappel, tandis que l’Olympique Lyonnais réclamait la reprise de la saison 2019-2020 sous forme d’un play-off qui pourrait se jouer avant le 3 août, date impérative pour finir le Championnat de Ligue 1, Amiens et Toulouse réclament, eux, que la descente en Ligue 2 décidée par la Ligue de Football Professionnel soit annulée et qu'une Ligue 1 à 22 clubs soit imposée à la LFP, ce que cette instance a fermement refusé. Dans moins de 24 heures on saura si la France du football vit un nouveau coup de tonnerre ou si cette fois le dossier est définitivement bouclé.

 

 

 

Last modified on lundi, 08 juin 2020 19:56