L'actu du Samedi 9 Mai

L'actu du Samedi 9 Mai

L'OL travaille sur plusieurs pistes pour renforcer sa charnière centrale

Footmercato.net

Le mercato estival n'a pas débuté mais les clubs travaillent déjà dessus en coulisses. Du côté de l'Olympique Lyonnais, un défenseur central serait encore cherché et plusieurs noms ressortiraient.

Il y a maintenant huit jours, la Ligue de Football Professionnel a annoncé la fin prématurée de la saison 2019-2020 pour la Ligue 1 et la Ligue 2. Grâce à un système de quotients, la Ligue a alors défini les classements et l'Olympique Lyonnais a malheureusement terminé à la septième place. Avec cette position, le club rhodanien sera donc privé de coupe d'Europe lors du prochain exercice, à moins que la finale de la Coupe de la Ligue BKT contre le PSG puisse se jouer en août (en cas de victoire, l'OL ira en Ligue Europa).

Et alors que le président du club Jean-Michel Aulas se bat depuis plusieurs jours pour obtenir réparation, l'OL va devoir prochainement se pencher sur le mercato estival avec certainement un nouveau membre dans son équipe, le responsable du recrutement Florian Maurice étant parti. Et comme lors des derniers marchés des transferts, un poste semble prioritaire : celui de défenseur central. Et d'après les informations de L'Équipe, les Gones auraient déjà plusieurs noms en tête.


L'ancien Rémois Aïssa Mandi également suivi


Le quotidien sportif parle dans un premier temps de Robson Bambu, actuellement l'Athletico Paranaense, l'ancien club d'un certain Bruno Guimarães... Comme l'explique le média français, le milieu brésilien pourrait donc être d'une grande aide dans ce dossier mais l'OL, qui compte déjà cinq joueurs extracommunautaires, va d'abord devoir faire un petit ménage s'il compte recruter le joueur de 22 ans, sous contrat avec la formation brésilienne jusqu'en novembre 2022. Mais le club rhodanien étudierait d'autres pistes.

Du côté de l'Espagne de la Liga, l'Olympique Lyonnais suivrait la situation de l'ancien joueur du Stade de Reims, Aïssa Mandi, aujourd'hui au Betis Séville. En Italie, Merih Demiral (Juventus) et Marash Kumbulla (Hellas Vérone) figureraient également dans les petits papiers des dirigeants lyonnais. Enfin, le défenseur de Hoffenheim Kevin Akpoguma serait aussi une option comme le rapporte L'Équipe. Les pistes semblent donc nombreuses...

 

 


 

Lopes suit Aulas et met les choses au clair sur son avenir

Butfootballclub.fr

Anthony Lopes, le gardien de but de l’OL, a évoqué la situation actuelle sur la chaîne du club. Avec une frustration très nette.

Si Jean-Michel Aulas se fait le porte-parole de l’OL, les joueurs lyonnais sont forcément frustrés de ne pas avoir pu terminer la saison sportivement. Sauf improbable revirement, les Gones ne sauront jamais s’ils auront réussi à combler leur retard sur le podium dans le sprint final.

Dans une interview à OL TV, Anthony Lopes n’a pas caché sa déception. Et alors que Jean-Michel Aulas a annoncé des recours, le portier lyonnais garde espoir que les choses changent, tant le scénario semble cruel à ses yeux. « Je ne sais pas si c’est officiel ou quoi mais tant qu’il y a un brin d’espoir, on va le garder jusqu’au bout même si je n’arrive pas à me faire à cette idée. Le fait de ne pas jouer une compétition européenne la saison prochaine, je ne m’en suis pas spécialement remis pour l’instant. On verra les décisions qui seront prises dans les jours à venir et puis à ce moment-là, on fera les comptes », a confié Lopes.

Mais alors qu’une saison sans Europe aurait forcément beaucoup moins de charme, le gardien de l’OL a été très clair sur son avenir qu’il lie à Lyon sur le long terme. « Non, ce n’est pas compliqué. Parce que déjà, dans un premier temps, j’ai un contrat jusqu’en 2023, même si on sait que les contrats aujourd’hui ça ne veut plus dire grand-chose. Mais moi je m’y tiens. Parce que si je dois partir, on ne sait pas ce que l’avenir me réserve, je ne laisserai pas le club dans ces conditions-là, ça c’est certain », a assuré Lopes.

 


 

Kadewere officiellement meilleur buteur de L2

Football365.fr

La LFP a décerné le titre de meilleur buteur de Ligue 2 à Tino Kadewere, qui faisait cavalier seul en tête avec 20 buts en 24 matchs.

Si Kylian Mbappé s’est adjugé le titre de meilleur buteur de cette saison 2019-20 en Ligue 1, c’est Tino Kadewere qui obtient cette distinction dans l’antichambre. L’attaquant du Havre, au registre complet et très prolifique, a cumulé 20 buts en 24 apparitions en Ligue 2. Il était l’atout offensif numéro 1 du club normand, qui n’a toutefois pas pu composter son ticket pour l’élite. Le buteur, lui, va bien connaître l’échelon supérieur.


Kadewere, appelé à franchir un cap à Lyon


Les bonnes performances de l’international zimbabwéen ne sont en effet pas passées inaperçues puisque le buteur du HAC s’est engagé à l’Olympique Lyonnais durant le mercato hivernal. L’OL avait ensuite prêté l’attaquant à son club d’origine pour terminer la saison. Une saison qui n’aura jamais été à son terme avec la pandémie de Coronavirus.

 

 

 


 

Le Celtic chaud sur Amine Gouiri mais...

Footmercato.net

Amine Gouiri (20 ans) est l'un des noms qui revient le plus souvent au moment d'évoquer les pépites du centre de formation de l'OL. Féru de joueurs français, le Celtic a pris conscience du talent du jeune attaquant et a selon Le Progrès réfléchi à le rapatrier à Glasgow. Cependant, les Bhoys se sont vite rendus à l'évidence et seraient en passe de laisser tomber le dossier.

Le quotidien régional rapporte que le prix demandé par l'OL, dont celui-ci n'a pas été communiqué, est trop élevé pour la formation écossaise. De plus, celui qui a fait cinq apparitions avec l'équipe première de l'OL cette saison souhaite s'imposer dans son club formateur. Ainsi, un départ n'est pas envisagé. Pour rappel, l'attaquant lyonnais a refusé de rejoindre Nimes qui souhaitait le relancer cet hiver pour lui donner du temps de jeu.

 

 


 

Aulas contre la LFP, premier jugement dans une semaine !

Foot01.com

Le président de l'Olympique Lyonnais attend désormais une réponse très rapide du tribunal administratif de Paris concernant sa bataille contre la fin de saison en Ligue 1.

Ceux qui pensaient que Jean-Michel Aulas allait rapidement oublier son désir de croiser le fer avec la Ligue de Football Professionnel suite à la décision de mettre un terme à la saison de Ligue 1 sans même attendre un peu ont eu tort. Non seulement le président de l’Olympique Lyonnais a bien mené deux actions en référé devant le Tribunal Administratif de Paris, mais il attend désormais dans les prochains jours une décision de cette instance, pensant très clairement avoir gain de cause face ce qu’il estime être une décision prise dans l’urgence sans aucune réflexion et parfaitement injuste.

Ce samedi, s’exprimant dans Le Progrès, Jean-Michel Aulas défend sa position et explique attendre rapidement et sereinement la décision du tribunal parisien. « On s’est retourné devant le tribunal administratif de Paris, via un référé. L’audience aura probablement lieu dans les cinq jours. Il faut que la LFP ait l’humilité d’admettre que seuls 5 sur 51 pays européens ont arrêté : Gibraltar, Belgique, Luxembourg, Pays-Bas et la France. Tous les autres pays européens souhaitent, comme l’avait suggéré l’UEFA, reprendre. La France est en train de sortir une loi pour justifier le fait que les fédérations aient pris des règlements hétérogènes pour régler le cas de leurs classements. Les parlementaires vont être amenés à discuter de ce texte, une absolution a posteriori de décisions qui ne sont pas bonnes. Je veux savoir, en droit, si cette décision d’un classement avec un indice est normale. Quand on fait un marathon et qu’on arrête au 28e kilomètre, il n’y a pas de vainqueur. Le sport n’est certainement pas un règlement bricolé qui arrange ceux qui l’ont dessiné », explique le président de l’Olympique Lyonnais, qui reproche à la Ligue de Football Professionnel de ne même pas avoir entendu les messages de l’UEFA sur la possibilité de faire continuer la saison 2019-2020 an août et donc d’avoir transmis des informations erronées aux autorités.

 

 


 

Aulas a signé la pétition d'Amiens pour une L1 élargie

Lequipe.fr

Le président de l'OL a signé la pétition d'Amiens appelant la LPF à une Ligue 1 élargie à 22 clubs en 2020-2021, pour éviter les relégations en Ligue 2 du club picard et de Toulouse.

Ce samedi, la pétition lancée par Amiens, réclamant une Ligue 1 à 22 clubs la saison prochaine, a passé le cap symbolique des 13 000 signataires, soit plus que la capacité d'accueil du Stade de la Licorne (12 999 places).

Après avoir reçu le soutien de Laurent Blanc qui plaide lui aussi pour une L1 élargie à 22 en 2020-2021, le club picard, relégué en Ligue 2 alors qu'il pointait à la 19e place, à 4 points de la position de barragiste à 10 journées du terme du Championnat, enregistre l'appui de Jean-Michel Aulas.

« Signez la pétition ! », a twitté le président de l'OL, qui a apposé son paraphe numérique à la pétition.

 

 


 

Aucun cas n’est positif au Covid-19 à Lyon

Butfootballclub.fr

Jean-Michel Aulas, président de l’OL, fait savoir ce samedi que tous les joueurs et joueuses de l’OL ont été testés négatifs au coronavirus.

Cible des observateurs pour avoir disputé le 8e de finale aller de la Ligue des champions contre la Juventus Turin au début de la propagation du coronavirus en Europe (1-0), l’OL a apporté une cinglante réponse ce samedi.

Jean-Michel Aulas annonce en effet que les joueuses et joueurs de l’Olympique Lyonnais sont tous négatifs aux tests sérologiques du Covid-19 effectués. « Les effectifs masculins et féminins ont été testés jeudi sur le site (du centre d’entraînement). Il n’y a pas eu de cas positifs », indique le président de l’OL dans un entretien accordé au quotidien régional Le Progrès.


L’OL a acquis 2000 tests sérologiques


« Nous utilisons les procédures recommandées avec les tests que nous avons achetés. Nos cinq médecins n’ont d’ailleurs jamais été au chômage partiel depuis le début de la pandémie », a ajouté JMA. Ce dernier avait indiqué le 17 avril que l’OL avait acquis 2 000 tests sérologiques.

 


 

Vidéo : Memphis Depay retrouve la forme et remet des buts

RMC.fr
 
Memphis Depay profite de l'arrêt de la saison en Ligue 1 pour préparer son retour sur les terrains. Gravement blessé au genou en décembre, l'attaquant de l'OL continue de s'entraîner et n'a rien perdu de son adresse face au but.

Du côté de Lyon, l'arrêt de la Ligue 1 à cause du coronavirus passe très mal et Jean-Michel Aulas a entamé deux recours pour tenter d'inverser la décision de la LFP.

Au cœur de cette période compliquée, le club rhodanien enregistre une bonne nouvelle avec le retour prochain de Memphis Depay. Ce samedi, l'attaquant néerlandais a partagé une vidéo de son entraînement du jour sur les réseaux sociaux.


Depay soigne la finition


Victime d'une rupture des ligaments croisés du genou gauche en décembre dernier, l'international batave semble avoir déjà retrouvé la forme. Affûté physiquement, Memphis Depay y travaille sa finition lors d'un exercice réalisé en extérieur sur un vrai but.

Et visiblement, le joueur de 26 ans reste toujours aussi efficace. Un retour en forme qui aurait grandement aidé les Gones pour le sprint final de la Ligue 1. De quoi nourrir quelques regrets pour les supporters de l'OL.

Voir cette publication sur Instagram

Working

Une publication partagée par Memphis Depay (@memphisdepay) le



Le plus gros coup de l’histoire du club, c’est lui ?

Le10sport.com

Arrivé en provenance de l’Athletico Paranaense cet hiver, le jeune international brésilien Bruno Guimaraes s’est déjà imposé comme un taulier du milieu de terrain lyonnais. Pour devenir le plus gros coup de l’histoire du club ?

C’était le 13 février dernier. Bruno Guimaraes, ou Bruno G. sur son maillot (belle ironie), était présenté par le président de l’OL Jean-Michel Aulas à la presse, accompagné par Juninho. Arrivé en provenance du Brésil, et plus précisément de l’Athletico Paranaense contre 20 millions d’euros cet hiver, le capitaine de la sélection olympique du Brésil s’est retrouvé propulsé sur le devant de la scène en Ligue 1, les supporters et observateurs plaçant de grands espoirs en lui. Et il n’a évidemment pas déçu.


« Il a une grande importance dans le jeu de l’équipe »

A peine arrivé, le jeune brésilien de 22 ans a su se rendre indispensable au bon fonctionnement de la machine lyonnaise. Houssem Aouar a d’ailleurs commenté les prestations et l’apport de son nouveau coéquipier à l’équipe : « Il a une grande importance dans le jeu de l’équipe, il ne rechigne pas sur les efforts, il se montre entre les lignes, ça nous fait beaucoup de bien. Il est important pour l’équipe. C’est plaisant de jouer avec un joueur comme ça. Quand il joue en sentinelle, ça me permet de ne pas forcément revenir chercher les ballons. On a une belle complicité. Le jeu de l’équipe est fluidifié avec ce joueur » affirmait ainsi le numéro 8 de l’Olympique Lyonnais. Un joueur devenu rapidement indispensable, à l’image de sa prestation de haut vol lors du 8e de finale aller de Ligue des Champions face à la Juventus, où il a réalisé une prestation XXL au milieu de terrain. Hargneux, dur sur l’homme, sa grinta font de lui un joueur très physique sur le terrain, capable de multiplier les efforts tout au long d’une rencontre. Également doté d’une très belle qualité technique, il a su apporter un peu de stabilité à un milieu de terrain lyonnais en perdition depuis le début de saison. Et redonner de l’espoir aux supporters…


« Je le vois devenir l’un des meilleurs milieux de terrain du monde »

Lors de la signature de son compatriote, Juninho n’avait pas tari d’éloges sur le milieu de terrain, affirmant alors qu’il le voyait « devenir l’un des meilleurs milieux de terrain du monde ». Et il avait sûrement raison… Mais c’était un pari risqué. L’Atlético de Madrid était également dans la course dans ce dossier, et c’est Juninho qui a permis à Guimaraes de faire le choix de Lyon pour sa carrière. « Ma venue à Lyon, c’est à 90 % grâce à lui » expliquait Bruno G. lors de sa présentation. À seulement 22 ans, l’international brésilien est promis à un bel avenir, et pourrait se révéler en terres lyonnaises comme étant un futur poids lourd mondial au milieu de terrain. Rapide dans l’exécution de ses gestes, mais aussi dans sa vision du jeu, Bruno Guimaraes a su accélérer le jeu lyonnais souvent trop lent pour être efficace, et sa complémentarité avec Houssem Aouar au milieu de terrain ne sera que grandissante au fil des mois. Jusqu’à ce qu’il parte pour un cador européen ? En attendant, Bruno G. a tout de la recrue parfaite pour l’OL, celle qu’il leur fallait. Et la meilleure de l’histoire du club, c’est envisageable ?

 

 

 

Last modified on samedi, 09 mai 2020 16:33