L'actu du Vendredi 24 Avril

L'actu du Vendredi 24 Avril

Les confidences touchantes de Memphis Depay

Football365.fr

Sur le flanc depuis le mois de décembre, l'attaquant de l'OL Memphis Depay a donné des nouvelles à l'occasion d'un live Instagram ce jeudi.

Victime d’une rupture des ligaments croisés à la mi-décembre, Memphis Depay a été coupé dans son élan. Fantasque, talentueux mais aussi inconstant, le Néerlandais montrait une autre facette de sa personnalité avant de rejoindre l’infirmerie : plus impliqué, plus responsable. C’est ce qu’il a rappelé à l’occasion d’un live Instagram organisé par le site BR Football. « Quand ça s’est passé, je commençais à devenir de plus en plus important dans l’équipe, à travers mes buts, le coach m’avait mis capitaine de l’équipe, a-t-il expliqué. J’ai d’abord ressenti beaucoup de douleur mais je devais aussi continuer… ».


Memphis Depay : « J’ai essayé d’éviter de regarder des matchs »


Memphis va même plus loin en confiant qu’il a été très difficile pour lui de regarder des matchs de football pendant cette période. « C’est difficile de regarder les matchs. J’ai essayé d’éviter de regarder du football... », a-t-il confessé. Après, la vie continue. Je ne savais pas quand je pourrais revenir, en fin de saison ou plus tard. Donc, c’était difficile ».

Très présent sur les réseaux sociaux, le Néerlandais, confiné depuis son domicile, a néanmoins donné des nouvelles très rassurantes sur l’évolution de son état physique. « Ça se passe plutôt bien. Je peux à peu près tout faire. J’attends juste les tests finaux – je ne vais pas dire tests car j’ai déjà fait des tests la semaine dernière -, mais le travail qui me reste à faire est sur le terrain. Il faut que je m’entraîne avec mes coéquipiers, avec intensité. Mais en ce moment ce n’est pas possible, donc je fais le maximum pour rester en forme ». Le rendez-vous est pris.

 


 

Lyon suit de près Odsonne Edouard

Sport24.fr

L’Olympique Lyonnais cherche à anticiper. Alors que plusieurs des éléments offensifs du club sont annoncés sur le départ, notamment Memphis Depay et Moussa Dembélé, l’OL chercherait à prévenir le prochain mercato en se penchant déjà sur un remplaçant. Et selon France Football, les Gones auraient jeté leur dévolu sur Odsonne Edouard. Formé au PSG, le Français évolue désormais au Celtic Glasgow depuis trois ans, et semble prendre une nouvelle dimension depuis son arrivée en Ecosse (22 buts cette saison). Lyon ne serait d’ailleurs pas le seul club intéressé. Arsenal suivrait ainsi également l’évolution de l’attaquant.

 


 

Bruno Guimaraes affiche une ambition très claire pour l’avenir

Butfootballclub.fr

Bruno Guimaraes, le milieu de terrain de l’OL, a vu le sélectionneur du Brésil Tite lui faire un joli clin d’œil. Ce qu’il n’a pas manqué de relever.

Si son élan a rapidement été coupé par la mise en pause des compétitions, Bruno Guimaraes a signé des débuts très prometteurs sous le maillot de l’OL. De quoi espérer un avenir radieux avec les Gones, mais pas seulement.

En effet, dans les colonnes de France Football. Le sélectionneur du Brésil Tite s’est montré élogieux envers le milieu lyonnais. « Il nous manque un milieu de terrain de distribution dans l’équipe brésilienne, et Bruno Guimarães pourrait être ce joueur », avait exprimé Tite.

Des déclarations qui ont forcément fait mouche chez le milieu lyonnais, qui a confié sa motivation pour justifier la confiance de Tite. « Compte tenu de la position et des caractéristiques qu’il a mentionnées, je suis sûr que je peux être ce joueur, même s’il y a une concurrence énorme. Je serai toujours disponible et prêt à aider la sélection. Recevoir de tels éloges de la part de l’entraîneur de l’équipe brésilienne est tout simplement indescriptible », a déclaré Bruno Guimaraes à « Goal ».

 


 

Une taupe ? Rafael rappelé à l'ordre !

Foot01.com

Le week-end dernier, une polémique a enflé autour de la fameuse taupe du vestiaire au sein de l’Olympique Lyonnais. Une histoire qui a agacé Léo Dubois…

Samedi dernier, le journal L’Equipe révélait quelques informations internes du côté de Lyon. Alors qu’une visio-conférence entre joueurs aurait dû rester secrète, le contenu des différentes discussions s’est finalement retrouvé rapidement dans les colonnes du quotidien du sport français. Parmi les révélations, on apprenait notamment que le groupe de Rudi Garcia avait refusé l’effort salarial de 25 à 70 % proposé par Jean-Michel Aulas. Une sortie de vestiaire qui avait rendu fou Rafael. « J'ai vu que des choses sont sorties après une réunion des joueurs. Ça me choque beaucoup. Je sais que le mec qui a fait ça ne va pas venir ici pour le dire, car il n'a pas de couilles pour faire ça, ni pour respecter une réunion privée », avait lancé le défenseur brésilien de l’OL, qui a alors ressorti le mythe de la taupe du vestiaire à Lyon. Une polémique pas vraiment au goût de Léo Dubois, qui aurait aimé une intervention plus discrète.

« La polémique sur la taupe dans le vestiaire de l’OL ? Je ne prends pas ça par-dessus la jambe. Ce n’est pas la peine d’en faire une affaire d’état non plus. Mais, c’est important aussi de se rendre compte qu’il faut faire attention quand on parle, quand on lit. Il y a des choses qui doivent rester à l’intérieur du groupe, surtout sur des sujets aussi importants et sensibles. La réaction de Rafael, je la comprends. Je ne l’ai pas exprimé de la même manière, mais en tout cas, il ne faut pas banaliser ce geste. Il faut pouvoir en discuter. Il faut être cohérent entre nous pour pouvoir se faire confiance. Un couteau dans le dos ? Non, car on ne sait pas qui a fait ça… Mais on ne doit pas faire une polémique médiatique autour de ça. Si on a des choses à régler, on doit les régler entre nous, et que ça reste entre nous. Il faut gagner la confiance de tout le monde pour aller chercher nos objectifs sur le terrain après, tous ensemble. Je sais qu’on a de jeunes joueurs dans l’équipe… J’incrimine personne car je ne sais pas qui a fait ça, mais il faut faire attention », a lâché, sur la chaîne Youtube de l’OL, l’international français, qui espère donc que tout ce cirque médiatique servira de leçon au joueur qui a fauté...

 


 

Memphis Depay répond à la polémique du félin

Footmercato.net

Au début du mois, Memphis Depay avait créé une petite polémique en postant sur ses réseaux sociaux des vidéos et des photos de lui avec un félin. Un geste qui lui avait valu les critiques des défenseurs des animaux. Au cours d'un live diffusé sur le compte Instagram du compte BR Football, l'attaquant de l'Olympique Lyonnais, qui se trouve actuellement confiné aux Pays-Bas, a expliqué que tout est parti d'un dîner lorsqu'il se trouvait en convalescence à Dubaï.

« Non ce n’est pas le mien. Tout est possible a Dubaï, j’aime vraiment ce pays pour sa sécurité et sa belle culture. Je sais que beaucoup personnes en ont (des animaux sauvages), elles ont des zoo privés. Ce n’est pas que je cautionne tout ce qu’il se passe, mais c’est si vous allez au zoo, c’est la même chose. J’étais en train de dîner et un de mes amis m’a demandé si je voulais voir un « liger » (croisement entre un lion et un tigre) et il m’a dit « je te l’emmène chez toi. Il a trois mois et ils l’ont renommé Memphis », at-t-il déclaré.

 


 

Le XI de rêve de Jean Lucas avec Marcelo Guedes

Footmercato.net

Depuis le 13 mars et la décision du conseil d'administration de la Ligue de Football Professionnel (LFP), il n'y a plus de Ligue 1 et de Ligue 2 en France. Les instances travaillent donc sur la suite de cette saison 2019-2020 mais en attendant, les joueurs doivent s'entraîner et garder la forme à la maison. Arrivé l'été dernier dans le Rhône, Jean Lucas a également profité de cette période pour dévoiler son XI de rêve au média du club rhodanien. Une équipe pour le moins surprenante.

Dans les cages, on retrouve son coéquipier à l'OL Anthony Lopes. Le gardien portugais peut compter sur une défense à quatre composée de Rafael, Sergio Ramos et les deux Marcelo, le défenseur central des Gones et le latéral gauche du Real Madrid ! Dans l'entrejeu, Jean Lucas a choisi Camilo, qui a signé en faveur de l'OL lors du dernier mercato hivernal. Le milieu brésilien s'est ensuite associé à Bruno Guimarães. Enfin, sur le plan offensif, Lionel Messi est aligné aux côtés de Cristiano Ronaldo et Neymar. À noter que Cláudio Caçapa a été choisi comme entraîneur.

 

 


 

Bernès accuse les diffuseurs d’avoir trahi le foot français

Butfootballclub.fr

Jean-Pierre Bernès trouve anormal que Canal+ et beIN Sports ne se soient pas montrés plus solidaires des clubs français face au coronavirus.

Agent influent du football français, Jean-Pierre Bernès n’a pas apprécié que Canal+ et beIN Sports, les deux diffuseurs des championnats de Ligue 1 – Ligue 2, ne fassent faux bond à la LFP dès l’annonce de la suspension des compétitions pour cause de coronavirus. Selon lui, les télévisions auraient dû jouer à minima le jeu en poursuivant au moins en partie leurs versements avec un retour sur investissement plus tard.

« Quand la première vague arrive, les deux partenaires principaux que sont BeIN et Canal disent : « On paye pas ». Quand on est partenaire on est là dans les bons moments et aussi dans les mauvais moments. Je pense que tout le monde doit trouver raison gardée », a déploré l’ancien dirigeant de l’OM dans un entretien à « L’Equipe du Soir » jeudi.

Pour lui, les deux diffuseurs – qui seront remplacés par Mediapro la saison prochaine – auraient facilement pu s’y retrouver dans quelques semaines : « Si les matches de la fin de saison, avec les enjeux qu’il va y avoir, se jouent à huis clos, les audiences vont être nettement supérieures que si les matches étaient joués avec du public. Il faut s’asseoir tous autour d’une table, quand on est partenaire on ne quitte pas le bateau en pleine mer ». Précision importante : Jean-Pierre Bernès a quelques intérêts à défendre les clubs. Sans moyens, pas de gros transferts cet été. Sans gros transferts, pas de commissions juteuses…

 


 

Vidéo : JMA invité d'OL Night System

Youtube


 

 

 

Last modified on vendredi, 24 avril 2020 18:05