L'actu du Lundi 13 Avril

L'actu du Lundi 13 Avril

Aulas lâche un gros indice sur l’avenir de Memphis

Le10sport.com

Alors que le contrat de Memphis Depay à l’OL expirera en juin 2021, Jean-Michel Aulas a clairement laissé la porte ouverte à une prolongation de l’international néerlandais.

Ces derniers temps, la presse transalpine évoquait un départ de Memphis Delay dès cet été. Calciomercato.com révélait qu’aucune prise de contacts concrète n’avait été effectuée par la direction de l’OL pour prolonger le contrat de l’attaquant néerlandais dans le Rhône, courant jusqu’en juin 2021. De quoi ouvrir la porte à un transfert cet été alors que le Milan AC serait sur le coup. Sur son compte Twitter officiel, Jean-Michel Aulas a réagi au fait que Memphis Depay soit en numéro 1 des tendances en France et en a profité pour glisser un indice de taille sur l’avenir de la star de l’OL. « J’espère vraiment que Memphis va rester longtemps dans la famille OL je fais vraiment tout pour cela : Memphis sait ce que je fais pour. J’ai confiance en Memphis #lelyonMemphis ». Le président du club rhodanien ouvre donc la porte à une prolongation de contrat de Memphis Depay. Affaire à suivre.

 


 

Vidéo : Aouar et Reine-Adelaïde s'occupent avec le ballon

Twitter

 


 

Aulas et Juninho gardent de fortes ambitions pour cet été

Butfootballclub.fr

Jean-Michel Aulas n’a pas l’air de penser que le mercato de l’OM sera très calme cet été. Juninho aurait en effet déjà pas mal d’ambitions en termes de transferts.

L’OL fait partie des clubs qui souhaitent se projeter le plus rapidement possible sur la saison prochaine. Dans l’esprit de Jean-Michel Aulas, il semblerait que l’actuel exercice ne soit que du passé et qu’il vaille mieux anticiper celui qui vient afin d’y laisser le moins de plumes possible.

L’idée se défend et elle est d’ailleurs partagée par de nombreux « petits » clubs comme le RC Strasbourg, le RC Lens, le FC Metz ou encore le Stade Brestois. En définissant cette pensée généralisée, Aulas a-t-il aussi envoyé un signal de récession pour le recrutement ? Selon Le Progrès, l’OL s’apprêterait en effet à connaître un mercato des plus calmes en raison des suites économiques liées à la crise sanitaire.


Juninho reste ambitieux pour le Mercato


Pour le quotidien régional, il n’est pas exclu qu’on ne voie même aucune nouvelle tête à l’OL la saison prochaine… mis part le jeune attaquant du Havre Tino Kadewere (24 ans), déjà acheté avant le confinement. Alerté par cette information, Aulas a répondu en rassurant les supporters lyonnais. « Juni est ambitieux et j’ai toute confiance en lui », a tweeté le président des Gones, laissant donc carte blanche à son directeur sportif brésilien.

 


 

Les ambitions de Juninho regonflées par le Real Madrid ?

Butfootballclub.fr

Jean-Michel Aulas assure que Juninho reste ambitieux pour le recrutement de l’OL cet été. Faut-il y voir un signe venu tout droit du Real Madrid ?

À quoi ressemblera le mercato de l’OL ? Il faudrait d’abord savoir à quoi ressemblera le mercato tout court, une troisième fenêtre de transferts étant envisagée en haut lieu pour compenser les pertes causées par la crise sanitaire.

Le Progrès pense d’ores et déjà que l’OL s’apprête à connaître un mercato estival des plus calmes en raison des suites économiques liées au coronavirus. Pour le quotidien régional, il n’est pas exclu qu’on ne voie même aucune nouvelle tête à l’OL la saison prochaine… mis part le jeune attaquant du Havre Tino Kadewere (24 ans), déjà acheté avant le confinement. Alerté par cette information, Aulas a répondu en rassurant les supporters lyonnais.


L’OL touchera 15% sur la revente de Mariano


« Juni est ambitieux et j’ai toute confiance en lui », a tweeté le président des Gones. Si le directeur sportif brésilien de l’OL semble aussi ambitieux, c’est sans doute grâce à… Mariano Diaz (26 ans). Le quotidien espagnol AS a consacré un papier à l’ancien attaquant des Gones, qui va quitter la Casa Blanca cet été. Il rappelle que Lyon touchera 15% de la revente du joueur… et prie sans doute déjà pour un tel cas de figure. Selon l’estimation actuelle du Merengue, le club rhodanien pourrait en effet récupérer 3 M€ dans la transaction.

 


 

Un mercato blanc, la grande peur de Lyon !

Foot01.com

Interrompue depuis près d’un mois en raison de la pandémie de coronavirus, la Ligue 1 n’est pas de retour pour demain…

Lundi, le Président de la République Emmanuel Macron va s’exprimer devant les Français. Et selon le Journal du Dimanche, le chef de l’Etat va « tempérer les ardeurs de ceux qui attendent déjà une relance progressive de l’économie ». Autant dire que la Ligue de Football Professionnel, qui espérait une dérogation pour les footballeurs afin de reprendre les entraînements au plus vite, devrait être calmée par l’allocution présidentielle. Et cela a bien évidemment un impact économique important sur les différents clubs de Ligue 1. Comme les 19 autres écuries, l’Olympique Lyonnais est touché. Grâce à la bonne gestion de Jean-Michel Aulas, les Gones traverseront cette crise sans trop de casse mais le coronavirus aura assurément des conséquences sur le prochain mercato de l’OL selon Le Progrès.

Dans son édition du jour, le quotidien régional affirme qu’il est de plus en plus probable d’assister à un mercato très calme du côté de l’Olympique Lyonnais. Et pour cause, à moins d’un miracle, Lyon ne sera pas qualifié pour la prochaine Ligue des Champions, ce qui ne va pas inciter Jean-Michel Aulas à réaliser des folies lors du prochain mercato pour renforcer son effectif. Au rayon des arrivées, l’OL pourrait donc se limiter à la seule venue de Tino Kadewere, acquise au mois de janvier et qui sera effective dès la fin de la saison en cours. L’attitude des dirigeants lyonnais sera toutefois à surveiller de près car on imagine mal l’OL se séparer de Moussa Dembélé et d’Houssem Aouar, courtisés à travers l’Europe, sans réagir afin de les remplacer numériquement. De plus, un départ est d’ores et déjà acté dans les rangs de l’Olympique Lyonnais avec celui de Lucas Tousart, qui rejoindra le Hertha Berlin en Allemagne cet été. Pour l’une des premières fois de son histoire, Lyon pourrait donc vivre un mercato quasiment blanc, ce qui ne devrait pas plaire aux supporters qui espèrent une refonte importante de l’effectif.

 


 

Ligue des Champions : un format resserré pour la fin de saison se précise !

Footmercato.net

Depuis plusieurs semaines, l'UEFA et les clubs engagés tentent de trouver un accord pour conclure l'édition 2019/2020 de la Ligue des Champions et de l'Europa League. Et aujourd'hui, la perspective de tout boucler durant le mois d'août se dessine sérieusement.

La crise du coronavirus a mis à l’arrêt tout le monde du football. Et aujourd’hui, l’une des préoccupations de l’UEFA et des formations engagées en coupe d’Europe est de savoir de quelle manière les deux compétitions européennes (la Ligue des Champions et la Ligue Europa) pourront reprendre. Car si certains dirigeants envisagent de tirer un trait sur la fin de la saison 2019/2020, beaucoup ne partagent pas cet avis.

En ce qui concerne la Ligue des Champions, plusieurs options ont été envisagées pour aller au bout alors que tous les huitièmes de finale n’ont pas été joués. L’Atalanta, le RB Leipzig, le Paris Saint-Germain et l’Atlético de Madrid ont déjà validé leur ticket pour les quarts de finale. La Juventus, l’Olympique Lyonnais, Manchester City, le Real Madrid, le Bayern Munich, Chelsea, le FC Barcelone et le Napoli doivent encore disputer leur huitième de finale retour.


Un final regroupé en deux semaines


L’une des options évoquées la semaine passée était de faire reprendre les championnats au mois de juin afin de laisser tout le mois d’août disponible pour que puissent se jouer les rencontres européennes. Eh bien selon la Cadena SER, ce scénario prend de plus en plus d’ampleur. Les discussions entre l’UEFA et l’ECA (l’association des clubs européens) se poursuivraient en ce sens et voici l’hypothèse qui serait désormais privilégiée.

La Ligue des Champions et la Ligue Europa se jouaient exclusivement en août. Mais face aux problématiques de calendrier (pour ne pas trop retarder le début de la saison 2020/2021), les deux compétitions seraient conclues dans un format resserré, une fois tous les huitièmes de finale joués. Les quarts, demis et la finale se disputeraient en deux semaines, sur un match unique, sur terrain neutre et à huis-clos. Les joueurs évoluant dans les équipes engagées auraient ensuite trois semaines de vacances avant une reprise en septembre.

 

Last modified on lundi, 13 avril 2020 16:47