L'actu du Dimanche 12 Avril

L'actu du Dimanche 12 Avril

Voir aussi... Maillots 2020-2021 : les créations des supporters

Le mercato va être très compliqué

Footmercato.net

Le football français va avoir du mal financièrement après la crise. Et même si l'OL ne sera pas le plus touché, son mercato va s'en ressentir. Voici pourquoi.

Si on ne sait pas vraiment quand les championnats reprendront alors que la crise liée au coronavirus frappe le monde de plein fouet, le mercato estival devrait bien avoir lieu. Mais dans quelle proportion ? Ce dimanche matin, nous apprenions par exemple que Manchester City était sur la piste du jeune milieu de terrain défensif marseillais Boubacar Kamara tandis que depuis quelque temps, les médias espagnols s’agitent autour des futures transactions possibles du Real Madrid et du Barça.

Dans son édition du jour, Le Progrès évoque la situation de l’Olympique Lyonnais. Du côté des départs certains, Mapou Yanga-Mbiwa (fin de contrat) et Lucas Tousart (vendu au Hertha Berlin) sont assurés de quitter le club. Memphis Depay, actuellement blessé, négocie une prolongation de contrat quant à Moussa Dembélé, les clubs anglais potentiellement intéressés vont attendre de voir les répercussions financières de la crise. En outre, si les frontières étaient fermées, ce serait encore plus compliqué.

Du côté des arrivées, l’Olympique Lyonnais a d’ores et déjà acté l’arrivée de l’attaquant du Havre - et meilleur buteur de Ligue 2 - Tino Kadewere. Si le club ne sera pas le plus à plaindre, la récession qui va frapper le monde du football pourrait bien enrayer certains plans et ce n’est clairement pas le bon moment pour essayer de mettre en vente des joueurs puisque les clubs acheteurs auront moins de liquidités l’été prochain. Pour le quotidien régional, il n’est pas exclu qu’on ne voie aucune nouvelle tête à Lyon, à part le Havrais, évidemment...

 


 

Un courtisan ne fait déjà plus le poids pour Aouar

Butfootballclub.fr

Courtisé par plusieurs géants de Premier League, Houssem Aouar devrait avoir l’embarras du choix l’été prochain… Mais tous n’ont pas les moyens de se l’offrir.

Si le football mondial s’apprête à rentrer dans une ère de récession, cela n’empêche pour l’heure pas les médias anglais de fantasmer sur les « pépites » de l’Olympique Lyonnais et d’évoquer de gros transferts. Si le nom de Moussa Dembélé fait couler beaucoup d’encre de l’autre côté de la Manche, c’est aussi le cas pour Houssem Aouar (22 ans), dont le profil fait particulièrement rêver trois géants de l’île : Manchester City, Liverpool et Arsenal.

A l’été 2020, une fois la saison terminée et le Mercato lancé, il se pourrait que la lutte soit très inégale entre Anglais. Si les Citizens et et les Reds peuvent encore envisager des offres supérieures à 70 M€ sans remettre en question leur équilibre financier, ce ne sera pas le cas des Gunners. Mikel Arteta a beau être fan de l’international Espoirs tricolore, le fait qu’Arsenal s’apprête à manquer une nouvelle fois l’accessit en Ligue des Champions va le brider dans ses achats.

D’après « The Sun », Arsenal ne pourra pas suivre si le tarif pour Houssem Aouar s’envole au delà de 50 M€. De toute façon, même avec la crise du Covid-19, pas sûr que Jean-Michel Aulas soit prêt à ouvrir la porte sur de tels montants pour celui qu’il considère comme sa plus sûre valeur marchande dans un avenir proche…

 


 

Prolongez vite à Lyon, le conseil d'un agent aux joueurs !

Foot01.com

L'Olympique Lyonnais n'échappe pas à la crise économique, mais grâce à Jean-Michel Aulas l'OL devrait s'en sortir. Pour un agent, c'est clair les joueurs doivent rester.

 Jean-Michel Aulas est encore une fois le meilleur atout de l’Olympique Lyonnais dans la grave crise que traverse actuellement le football mondial. Même si l’OL ne pourra pas se tirer indemne de l’énorme impact provoqué par l’arrêt de la saison, suite à l’épidémie de coronavirus, grâce à son président, le club rhodanien pourrait bien franchir cet obstacle, là où d’autres clubs vont probablement vivre des moments terribles. Répondant ce dimanche au Progrès, Frédéric Guerra, agents de footballeurs installé près de Lyon, assure s’il y a bien un conseil à donner aux joueurs, c’est de tout faire pour continuer à l’Olympique Lyonnais pour ceux à qui le club de Jean-Michel Aulas et Juninho proposent de prolonger.

Et Frédéric Guerra, qui est notamment le représentant de Maxime Gonalons, de dire le fond de sa pensée. « Si j’étais joueur de l’OL, je ferai quoi ? Sans hésiter, je prolongerais tout de suite pour l’OL. L’OL doit pouvoir s’en sortir dans cette crise parce que Jean-Michel Aulas est là. Il a la crédibilité financière, un stade et une fortune personnelle, a confié le représentant de footballeurs, qui pense que quoi qu’il arrive le mercato estival aura bien lieu malgré les circonstances exceptionnelles. Il n’y a pas de raisons qu’il ne se fasse pas. Après, on verra pour les transactions. La FIFA se moque de savoir s’il y aura des transactions ou pas. Ce sont les clubs qui vont devoir trouver des solutions. »

 


 

L'anecdote de Cornet, qui a voulu devenir footballeur grâce au maillot de Faubert

RMC.fr
 
Sans le savoir, Julien Faubert a changé la vie de Maxwel Cornet. Comme il l'a raconté pour la première fois à RMC Sport, l'attaquant de l'OL a réellement eu envie de devenir footballeur professionnel après avoir reçu le maillot de Faubert, quand il était ramasseur de balles à Metz.

Invité ce samedi d'un live Instagram sur le compte de RMC Sport, Maxwel Cornet a raconté son amour du football et expliqué ce qui lui avait donné envie de faire de ce sport son métier.

"Tout petit, que ce soit en Côte d'Ivoire ou ici, j'étais tout le temps avec mon ballon. Je ne rentrais jamais manger à midi parce que j'étais sur les terrains de foot. Il y avait cet amour. Dès le début j'ai su que je voulais devenir footballeur professionnel. Je m'en suis donné les moyens en travaillant tous les jours", a confié l'attaquant de 23 ans, qui évolue à l'OL depuis cinq ans après avoir découvert le haut niveau au FC Metz.

Mais l'histoire ne s'arrête pas là. Au-delà de cette passion naturelle pour le ballon rond, c'est un événement bien précis et un joueur en particulier qui ont poussé Cornet à envisager sérieusement un avenir dans le football.

"J'ai une petite anecdote. Quand Julien Faubert jouait à Bordeaux, il est venu faire un match à Metz. J'étais ramasseur de balles et j'étais comme un fou à l'idée d'être sur le terrain et de pouvoir donner les ballons aux joueurs. A la fin, il sort, enlève son maillot et me le donne. J'étais comme un fou! Je lui ai fait un gros câlin et je lui ai dit "Merci tonton!" Je ne sais pas pourquoi je l'appelais comme ça! A ce moment-là, je me suis dit que moi aussi je voulais devenir footballeur professionnel, que moi aussi je jouerai à Saint-Symphorien et que j'aurai mon nom sur le maillot", a-t-il raconté.

Une histoire assez improbable qu'il n'avait encore jamais partagée. "C'est un maillot qui m'a fait prendre conscience de beaucoup de choses", a conclu l'international ivoirien aux 17 sélections. Dans sa carrière, qui l'a vu passer par la suite par le Real Madrid et goûter à une sélection en équipe de France, Faubert a affronté trois fois le FC Metz au stade Saint-Symphorien.

Il a été remplacé à une reprise lors de ces trois matchs: le 11 septembre 2004 à l'occasion d'un 0-0 en Ligue 1 entre les Grenats et les Girondins de Bordeaux. Faubert ne le sait sans doute pas, mais il a changé la vie de Cornet ce jour-là.

 


 

Juninho se fait jeter pour sa dernière trouvaille

Butfootballclub.fr

Sur les traces du prometteur défenseur international autrichien Maximilian Wöber (22 ans), l’OL n’existe pas dans ce dossier selon le RB Salzbourg !

En fin de contrat en juin 2021, Marcelo (32 ans) ne sera pas retenu par l’Olympique Lyonnais l’été prochain. Joachim Andersen n’étant pas parvenu à prendre sa suite en défense centrale, les Gones réfléchissent à un recrutement dans le secteur l’été prochain. Objectif : dénicher un jeune à fort potentiel pour faire la paire avec Jason Denayer.

Cette semaine, Foot Mercato a ainsi fait savoir que l’OL aurait pris des renseignements du côté du Red Bull Salzbourg pour le prometteur défenseur international autrichien Maximilian Wöber (22 ans). Mais, si l’ancien joueur du Rapid de Vienne, de l’Ajax Amsterdam et du FC Séville a séduit Juninho, les discussions promettent d’être serrées. FM parlait ainsi de discussions autour de pas moins de 15 M€…

Interrogé au sujet d’une quelconque approche pour Wöber, le directeur général du Red Bull Salzbourg a démenti ce samedi tout contact avec l’OL en évoquant une « rumeur de journalistes. » Il faut dire qu’en ces temps de disette sportive, toute rumeur est plus « visible » qu’en terme normal et que les démentis devraient se multiplier.

 


 

Des avoirs au lieu de remboursements pour les supporters ?

Butfootballclub.fr

Dans le cadre de la crise du Covid-19, le ministère des Sports continue de mener des échanges nourris avec les Fédérations et les Ligues de sports professionnels. Le football en fait partie.

Pendant ce temps, le ministère des Sports continue de mener des échanges nourris avec les Fédérations et les Ligues de sports professionnels. Le football en fait partie. Le point le plus important des dernières réunions est la possible adaptation d’une ordonnance prise pour le secteur du tourisme au sujet de la billetterie et des abonnements.

Selon L’Équipe, celle pour le sport nécessiterait quelques aménagements, mais l’idée est de permettre d’éviter des remboursements massifs de billets ou d’abonnements en cas de non-reprise des championnats ou de rencontres à huis clos pour finir la saison. « Cette disposition contribuerait à soulager la trésorerie des clubs, déjà mal en point, en les autorisant à délivrer des avoirs à leurs abonnés ou supporters sur une longue période, de un à deux ans, explique le quotidien sportif. Il s’agirait d’un nouveau coup de pouce pour les acteurs du sport professionnel en France, très impactés par la pandémie. »

 

Voir aussi... Maillots 2020-2021 : les créations des supporters

 

Last modified on dimanche, 12 avril 2020 17:10