L'actu du Mardi 10 Mars

L'actu du Mardi 10 Mars

Aulas songe à un plan B contre la Juventus

Butfootballclub.fr

Le président de l’OL Jean-Michel n’a pas tenu un discours très rassurant à une semaine d’affronter la Juventus Turin en 8e de finale retour de la Ligue des champions.

La propagation de l’épidémie de coronavirus frappe tout particulièrement l’Italie. C’est justement à Turin que l’OL doit disputer son 8e de finale retour de Ligue des champions contre la Juventus le 17 mars prochain (21h). Jean-Michel Aulas a fait part de ses doutes concernant la localisation de cette rencontre très attendue (1-0 à l’aller).

« C’est une décision à géométrie variable puisqu’il semble que seuls les matchs du championnat italien soient à huis clos (ils sont en fait annulés jusqu’au 3 avril, ndlr), a expliqué le président de l’OL ce matin sur BFM Business. Par contre, les matchs internationaux ne sembleraient pas concernés et pour l’instant, le match contre la Juventus est toujours maintenu. Pour l’instant, il est prévu à la Juventus. La Juve a joué à huis clos face à l’Inter Milan dimanche dans son stade (2-0). Pour le moment, on en est là. Je pense que chaque jour apporte son lot d’informations qui est différent. »

Aulas est aussi devant un plan B en cas d’annulation du match à Turin : une délocalisation à Malte. « On est obligé, on n’a pas le choix, l’UEFA suit à la lettre les décisions et les décrets de chaque pays. Pour l’Italie, ce sera probablement à Turin. Au pire, il avait été envisagé de jouer à Malte à huis clos. On est dans l’indécision la plus totale », a-t-il conclu.

 


 

L1 : Les matchs à huis clos jusqu'au 15 Avril

LFP.fr

La LFP s’est prononcée ce jour sur la tenue des matchs de Ligue 1 Conforama et Domino’s Ligue 2 à huis clos total jusqu'au 15 avril 2020.

Cette décision intervient en stricte application de l'arrêté ministériel paru le 10 mars 2020.

Les modalités de ces matchs à huis-clos seront définies demain lors du Bureau du Conseil d’Administration de la LFP.

 


 

Coupe de la Ligue: des discussions pour un report de la finale PSG-Lyon

RMC.fr

Des discussions vont avoir lieu mercredi pour évoquer le report de la finale de la Coupe de la Ligue, prévue le 4 avril et concernée par l'interdiction des rassemblements de plus de 1.000 personnes prononcée par le gouvernement jusqu'au 15 avril.

La décision du gouvernement de renforcer le stade 2 de son plan de lutte contre la propagation du coronavirus chamboule le football français. La décision du ministère de la Santé a été prise d'interdire les rassemblements de plus de 1.000 personnes jusqu'au 15 avril. Cela concerne évidemment les évènements sportifs, dont les matchs de Ligue 1, qui se joueront à huis clos ou avec moins de 1.000 personnes dans les tribunes.

La finale de la Coupe de la Ligue entre le PSG et Lyon n'échappe pas à cette restriction puisqu'elle est programmée le 4 avril au Stade de France. En plein milieu de la période d'interdiction des rassemblements. De quoi perturber le bon déroulé de l'événement qui doit rassembler près de 80.000 personnes.

Le report pourrait être validé mercredi

La décision attriste plusieurs dirigeants du football français et exaspère certains membres du PSG et de l’OL. Selon nos informations, le report de ce match va être étudié mercredi au sein du bureau de la Ligue et pourrait être validé dans la foulée. Plusieurs sources concordantes au Paris Saint Germain et au sein de l’Olympique Lyonnais espèrent que cette rencontre sera reportée à une date ultérieure en fin de saison pour pouvoir profiter de ce moment avec tous les supporters parisiens et lyonnais.

Cela provoquerait des chamboulements dans le calendrier de la fin de saison pour trouver une nouvelle date à cette finale.

 


 

Dembélé est bidon, la surprenante attaque de Riolo

Foot01.com

Auteur de 22 buts toutes compétitions confondues, Moussa Dembélé est un joueur globalement très apprécié chez les supporters de l’Olympique Lyonnais.

En interne également, on estime beaucoup l’avant-centre de 23 ans. La preuve, Jean-Michel Aulas a refusé de vendre Moussa Dembélé lors du mercato hivernal, malgré des offres anglaises à plus de 40 ME. Toutefois, l’ancien international espoirs français est loin d’être un phénomène selon Daniel Riolo. Sur l’antenne de RMC, le journaliste a attaqué, un peu à la surprise générale il faut bien le dire, l’avant-centre de l’Olympique Lyonnais. Pour le polémiste, régulièrement critique envers les Gones, le natif de Pontoise est très loin de figurer dans le gratin des attaquants de Ligue 1. Certaines comparaisons risquent de faire bondir les supporters lyonnais…

« Qu’est-ce qu’y fait que pendant des années, Lyon peut aligner des joueurs comme ceux des années 2000 ou plus récemment Lisandro Lopez et Lacazette, et se retrouve aujourd’hui avec Dembélé alors que le club n’a pas perdu en standing, en argent, en moyens. Qu’est-ce qu’y justifie que tu as baissé de niveau comme ça ? Le club travaille beaucoup moins bien. Je pose la question : pourquoi Osimhen, qui est meilleur que Dembélé, est à Lille et pas à Lyon ? C’est quand même étonnant… Dieu sait que je ne suis pas fan de cet attaquant, mais même un attaquant comme Niang, je me demande s’il n’est pas meilleur que Dembélé. Même un joueur comme Ajorque n’a rien à envier à Moussa Dembélé ! » a indiqué Daniel Riolo, qui ne sera donc pas de ces consultants qui militeront d’ici l’Euro 2020 pour la sélection de Moussa Dembélé en Equipe de France.

 


 

L’OL en quarts de finale de la Youth League

Football.fr

L’Olympique Lyonnais était bien mal embarqué face à l’Atalanta Bergame, mais est parvenu à se défaire de son adversaire transalpin en huitième de finale de la Youth League.

Il y aura donc deux clubs français dans le Top 8 de la Youth League, soit la Ligue des champions des U19. Après le Stade Rennais, qui a bénéficié du retrait de l’Inter Milan, c’est l’Olympique Lyonnais qui a validé sa qualification, cette fois sur le terrain. Les jeunes Gones étaient partis en Italie, malgré les difficultés liées au confinement du pays pour tenter de contrer l’épidémie de covid-19, et en repartiront vainqueurs (3-3, 3-5, t.a.b.).

Pourtant, c’était loin d’être gagné pour la formation dirigée par Eric Hély. Pour preuve, malgré un bon début de match, sous l’impulsion notamment de deux habitués du groupe professionnel, Amine Gouiri et Rayan Cherki, les Lombards sont parvenus à prendre deux buts d’avance à la demi-heure de jeu (2-0, 30e). Le premier cité allait fort heureusement relancer les Lyonnais rapidement, (2-1, 33e), et Modeste Duku arrachait l’égalisation juste après le retour des vestiaires (2-2, 47e).

Gouiri et Cherki décisifs

Seulement voilà, Roberto Piccoli, déjà auteur du premier but de l’Atalanta, donnait de nouveau l’avantage aux locaux en fin de partie (3-2, 81e), ce qui laissait craindre le pire pour l’OL. Mais c’était sans compter sur Rayan Cherki, auteur du but égalisateur dans les toutes dernières secondes (3-3, 90e+4). Le petit prodige de 16 ans allait ensuite transformer son tir au but, tout comme Gouiri, là où le seul échec de la séance sera à mettre au crédit du héros transalpin jusqu’alors, Roberto Piccoli.

Et voilà l’Olympique Lyonnais en quart de finale de l’épreuve, avec au programme une double confrontation à venir contre le RB Salzbourg. Les «grands» emmenés par Rudi Garcia emprunteront-ils le même chemin en C1 en écartant la Juventus de leur chemin ?

 


 

Dembélé vers un transfert en Premier League ?

Le10sport.com

Moussa Dembélé pourrait s’envoler pour Chelsea dans quelques mois. Hormis Arsenal, Chelsea aurait coché le nom de l’attaquant de l’OL sur sa liste.

Moussa Dembélé pourrait quitter l’OL l’été prochain. De nombreux clubs anglais souhaiteraient s’attacher les services de l’attaquant de 23 ans qui verra son contrat expirer du côté du Rhône en juin 2023. En plus d'Arsenal, Chelsea serait prêt à rentrer dans des négociations rapidement avec le club présidé par Jean-Michel Aulas comme l'a annoncé le Daily Star ce mardi. L’objectif serait d’amener une concurrence féroce à Tammy Abraham. Les dirigeants de l’OL auraient même d’ores et déjà travaillé à la succession de leur attaquant en s’offrant Karl Toko-Ekambi l’hiver dernier mais aussi avec l’intégration de Rayan Cherki ou encore d’Amine Gouiri dans le groupe professionnel. Ce transfert serait donc plus que probable. Affaire à suivre.

 

Last modified on mardi, 10 mars 2020 17:54