L'actu du Dimanche 8 Mars

L'actu du Dimanche 8 Mars

Voir aussi... Lille - OL : L'Avant Match

Thiago Mendes écarté, une sanction cachée à Lyon ?

Foot01.com

Thiago Mendes ne figure pas dans le groupe de l'Olympique Lyonnais pour le match de ce dimanche à Lille. Cela commence à ressembler à une sanction contre le milieu de terrain.

Il faut remonter au dimanche 16 février, et un nul chanceux (1-1) de l’Olympique Lyonnais contre Strasbourg au Groupama Stadium, pour retrouver la trace de Thiago Mendes dans le onze de départ de Rudi Garcia. Depuis, le milieu brésilien a disparu d’abord de l’équipe, puis du groupe. Il est vrai que le joueur recruté au dernier mercato à Lille s’est retrouvé mêlé à deux polémiques, la première liée à sa vie nocturne à Lyon, la seconde à un message posté par son épouse sur les réseaux sociaux dans laquelle cette dernière provoquait directement Jean-Michel Aulas et Rudi Garcia avec son fameux maquillage de clown. Résultat, Thiago Mendes n’a pas été retenu lors des derniers matchs.

Mais vendredi, en conférence de presse, l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais avait évoqué le cas de Thiago Mendes, en même temps que celui de Jean Lucas et de Maxence Caqueret, Rudi Garcia rappelant qu’il fallait désormais se battre pour être titulaire en milieu de terrain. Et Thiago Mendes avait compris le message puisque l’ancien lillois s’était clairement impliqué dans les entraînements de la semaine histoire de montrer qu'il n'avait pas abdiqué. Mais le couperet est tombé, et Thiago Mendes ne figure toujours pas le groupe de l’OL pour la rencontre importante de ce dimanche face au LOSC. Même si Lyon n’a pas communiqué sur ce dossier, il devient évident que Thiago Mendes a probablement fait l’objet d’une sanction interne histoire de lui rappeler que l’Olympique Lyonnais méritait plus de respect de sa part et de celle de ses proches. Reste à savoir quand le joueur recruté pour 25ME va retrouver le groupe lyonnais ? Seuls Jean-Michel Aulas, Juninho et Rudi Garcia connaissent la réponse.

 


 

Juventus-Lyon délocalisé, l'UEFA passe à l'action !

Foot01.com

Le 17 mars prochain, l’Olympique Lyonnais doit affronter la Juventus Turin dans le cadre des huitièmes de finale retour de la Ligue des Champions.

Mais la France et l’Italie étant les deux pays européens les plus touchés par l’épidémie de coronavirus, cette rencontre est menacée. Pour l’heure, difficile de savoir où se jouera le match, et dans quelles conditions. Une chose est certaine, l’UEFA s’active pour trouver une solution satisfaisante. Et ces dernières heures, l’hypothèse d’un match délocalisé a été étudiée puisque dans un communiqué, la fédération maltaise a indiqué qu’elle avait été approchée pour que ce match entre l’Olympique Lyonnais et la Juventus Turin se déroule à Malte.

« Des contacts informels ont été pris... mais en tout état de cause, l'hypothèse que des supporters italiens se rendent à Malte était impossible et que les directives données par les autorités sanitaires maltaises devaient être respectées » a indiqué la fédération maltaise dans un communiqué publié ce dimanche après-midi. Par ailleurs, l’instance précise dans son communiqué que la possibilité de délocaliser le match à Malte a désormais été écartée de manière définitive. Reste maintenant à voir comment la situation évoluera, notamment au niveau sanitaire en Italie. Plus que jamais, on semble se diriger vers un match à huis clos dans le stade de la Juventus Turin, les différents pays européens n’ayant aucunement l’intention d’accueillir des supporters venus de toute l’Italie et de la France. Ce qui semble assez logique, il faut bien le dire…

 


 

Vaincre à Lille ou mourir, il alerte Lyon

Foot01.com

L'Olympique Lyonnais joue un match important ce dimanche soir à Lille. Au point même que ce choc peut être décisif pour l'avenir européen de la formation de Rudi Garcia.

Avant de se déplacer ce dimanche au Stade Pierre-Mauroy, Lyon compte six points de retard sur le LOSC et sept sur Rennes, l’actuel troisième de Ligue 1. Autrement dit, pour espérer encore finir sur le podium de notre Championnat l’équipe de Rudi Garcia doit s’imposer, ou au moins ne pas perdre. Pour Dominique Armand, il est évident que si l’OL s’incline dans le Nord, alors Jean-Michel Aulas pourra sportivement dire adieu à l’idée de se qualifier pour la prochaine Ligue des champions via la Ligue 1. Le journaliste de Canal+ ne voit pas comment le club rhodanien pourra revenir alors qu’il ne restera plus que dix matchs à jouer.

Lors du Canal Sport Club, Dominique Armand a fait les comptes pour l'Olympique Lyonnais. « Je pense que s'il y a défaite de l’OL à Lille, le podium c'est terminé pour Lyon parce qu'il y aurait beaucoup de points de retard. 9 sur Lille et potentiellement 10 sur Rennes. Ce qui est un problème pour l’Olympique Lyonnais, c'est qu'il y a au moins ces deux équipes à doubler, cela fait beaucoup de conditions pour revenir », explique le journaliste, qui met donc une énorme pression sur Anthony Lopes et ses coéquipiers avant ce choc à Lille. L'Olympique Lyonnais, qui était sur une belle série avant la défaite face au PSG en Coupe de France, doit donc se relancer face au LOSC sous peine de lâcher encore un objectif majeur de sa saison.

 


 

Les JO, Guimaraes attend une réponse

Maxifoot.fr

Capitaine de la sélection olympique du Brésil, le Lyonnais Bruno Guimaraes (22 ans, 2 matchs en L1 cette saison) souhaite logiquement disputer les JO de Tokyo 2020. Mais le milieu de terrain, qui vient d’être convoqué avec les A pour la première fois, et qui pourrait donc jouer la Copa America en juin prochain, n’a pas encore obtenu l’autorisation de Lyon.

"J'ai faim ! Oui, j'adorerais enchaîner les deux, a confié la recrue hivernale à L’Equipe. Je ne veux pas établir une hiérarchie mais disons que j'aimerais beaucoup, beaucoup, disputer les JO. Si tout est réglé avec Lyon ? On en a parlé, mais il n'y a rien d'arrêté. Ça a été une de mes demandes quand je suis venu ici, et je pense que le club l'a bien comprise. Nous avons encore du temps et, avec le coronavirus, on n'est même pas certains que ces compétitions auront lieu. Le principal pour le moment c'est de bien jouer et de gagner avec l'OL."

Confronté à la même situation avec ses attaquants Neymar et Kylian Mbappé, le Paris Saint-Germain refuse de libérer ses joueurs pour les JO.

 


 

Giroud revient sur son départ avorté !

Le10sport.com

Annoncé sur le départ cet hiver, Olivier Giroud est finalement resté à Chelsea. Un retournement de situation évoqué par l’international français.

En manque de temps de jeu à Chelsea, Olivier Giroud était annoncé proche d’un départ en janvier. Finalement, malgré de nombreuses rumeurs et prétendants, le Français n’a pas bougé. Ce dimanche, dans un entretien accordé à Téléfoot, Giroud a dévoilé les coulisses de son mercato hivernal, avouant : « Même moi je me voyais ailleurs. J’ai vécu 6 mois compliqués. C’est pour ça que j’ai essayé de partir en janvier. J’ai tout fait pour. Au final avec les circonstances, Chelsea n’a pas voulu me laisser partir. Il fallait trouver mon remplaçant. Le plus intéressant pour moi c’était l’Inter. Au final, ça a trainé et même si la Lazio et Tottenham étaient là, la question était de savoir si je pouvais partir. J’étais bloqué. J’ai aussi eu le président Aulas au téléphone qui m’a fait part de son intérêt, mais ce n’était pas ma priorité. Peut-être partie remise ? Qui sait ».

 


 

Un superviseur de prestige est attendu en tribunes

Butfootballclub.fr

Le choc de la 28e journée de Ligue 1 entre le LOSC et l’OL (21h) sera particulièrement suivi par Guy Stéphan, adjoint de Didier Deschamps en équipe de France.

Le LOSC et l’OL vont savoir qui a les épaules suffisamment larges pour se lancer dans la course  à la prochaine Ligue des champions. Vainqueurs à l’aller, les Dogues semblent avoir un avantage sur leurs adversaires du jour, du moins dans l’ascendant psychologique.

La rencontre au sommet de ce soir (21h) vaudra donc forcément un coup d’œil des concurrents directs de l’OL et du LOSC au classement. Pas seulement. Selon L’Équipe, Guy Stéphan assistera  au match dans les travées du stade Pierre-Mauroy.

L’adjoint de Didier Deschamps, le sélectionneur de l’équipe de France, aura un œil attentif sur les internationaux potentiels des deux équipes (Jonathan Ikoné et Mike Maignan côté lillois, Léo Dubois, Houssem Aouar et Moussa Dembélé côté lyonnais), alors que se profile le dernier rassemblement avant l’Euro. Les Bleus disputeront deux matches amicaux à la fin du mois. Ils affronteront l’Ukraine le 27 mars au Stade de France à Saint-Denis et la Finlande le 31 au Groupama Stadium de Décines.


 

Guimaraes : "Avoir le respect de Neymar est gratifiant"

Goal.com

Dans les colonnes de L'Equipe, le milieu lyonnais Bruno Guimaraes évoque son récent échange avec Neymar.

Bruno Guimaraes et Neymar s'apprécient et se respectent. Les deux compatriotes brésiliens ont pu échanger lors de la récente victoire du PSG à Lyon en demi-finale de Coupe de France.

Et le milieu des Gones a révélé le contenu de cet échange : "Rien de spécial, a confié le Lyonnais à L’Equipe ce dimanche. Pendant le match on a parlé du coup que j’avais reçu, il m’a demandé si tout allait bien, après le match aussi on a un peu discuté. C’est gratifiant de voir un tel respect venant d’un phénomène comme Neymar."

Malgré un gros revers l’élimination de son équipe, Guimaraes gardera un bon souvenir de cette rencontre : "On a des amis en commun, mais c’était la première fois qu’on jouait l’un contre l’autre, dit-il. C’était vraiment super d’affronter un joueur qui a marqué ma jeunesse."

 

 

Voir aussi... Lille - OL : L'Avant Match

 

Last modified on dimanche, 08 mars 2020 18:48