L'actu du Samedi 7 Mars

L'actu du Samedi 7 Mars

Voir aussi... Lille - OL : L'Avant Match

Une vieille connaissance lyonnaise de retour à Lille ?

Butfootballclub.fr

Touché à un ligament d’une cheville le 3 décembre contre le LOSC (0-1) et opéré, Youssouf Koné (24 ans) devrait faire son retour à la compétition dimanche… à Lille (21h).

Rudi Garcia n’a pas le choix. Même si Youssouf Koné (24 ans) n’a pas joué depuis plus de trois mois, L’Équipe assure dans son édition du jour que l’entraîneur de l’OL devrait le titulariser demain face au LOSC, face à la suspension de Marçal et la très probable absence de Maxwel Cornet.

Dans l’axe, Jason Denayer (lésion musculaire) est incertain. Au milieu, l’entraîneur de l’OL ne devrait pas pas à son trio. Seul attaquant à avoir joué 90 minutes contre le PSG, Karl Toko Ekambi, lui, pourrait céder sa place dans le onze de départ à Bertrand Traoré, même si le secteur offensif reste le plus à même d’être soumis aux changements d’humeur de l’ancien coach de l’OM.

 


 

Guimarães : "Mon adaptation est bonne"

Goal.com

Impressionnant depuis son arrivée cet hiver, le milieu de terrain brésilien de 22 ans est satisfait de son adaptation au sein de sa nouvelle équipe.

En un peu plus d'un mois, Bruno Guimarães a conquis tout son monde. Devenu un titulaire indiscutable à l'Olympique Lyonnais, le milieu brésilien a été récompensé de ses belles performances en étant appelé pour la première fois par Tite avec le Brésil. Le milieu de terrain des Gones fait partie des convoqués pour affronter la Bolivie, à l’Arena Pernambuco, près de Recife, le 27 mars, puis se déplace au Pérou, à Lima, le 31 mars, dans le cadre du début des éliminatoires pour la Coupe du monde 2022.

"Le jeu est un peu plus rapide ici"

D'un point de vue extérieur, tout semble donc réussir à Bruno Guimarães en ce moment. Mais quid du ressenti personnel du principal intéressé ? Dans un entretien accordé à Globo Esporte, le Brésilien s'est justement confié sur son adaptation. S'il reconnaît que tout va plus vite en Ligue 1, il s'y sent parfaitement bien.

"Ici, je joue plus sentinelle, pour la sortie du ballon, je me suis bien adapté, il y a beaucoup de Brésiliens, ça m’aide à m’adapter. Je me sens très bien. J’ai beaucoup de liberté quand même, je peux bouger, je ne suis pas fixe. (...) Je suis très bien ici, le jeu est un peu plus rapide ici, peu de touches de balle, mon adaptation est bonne", a ainsi affirmé le joueur de 22 ans, qui a considérablement changé le visage affiché par l'Olympique Lyonnais depuis son arrivée.

 


 

Brésil : Bruno Guimarães annonce la couleur

Footmercato.net

Arrivé à l’OL il n’y a même pas un mois, Bruno Guimarães a déjà mis tout le monde dans sa poche. Et au Brésil, ses prestations ne sont pas passées inaperçues puisque Tite a décidé de le convoquer pour la première fois avec la Seleção. Un grand moment forcément pour lui et ses proches, notamment ses parents que l’on a vu célébrer ce moment avec joie.

Interrogé par Globo Esporte, le milieu de l’OL a affiché ses ambitions. « Cette année commence très bien, je suis content de tout ce qui m’arrive. J’ai réussi mon premier objectif avec la qualification pour les JO. J’espère réussir mes débuts avec le Brésil. Tu as l’obligation de gagner, de bien jouer, de faire le spectacle, tant de grands joueurs ont porté ce maillot. Je ferai ce que j’ai toujours fait, à l’Athletico Paranaense et désormais à Lyon, courir, passer, aider mes coéquipiers, toujours être disponible, défendre quand il le faut, attaquer quand il le faut ». Et aucun doute, Bruno Guimarães tiendra parole !

 


 

Bataille en vue avec Rennes pour un buteur

Foot-sur7.fr

Le Stade Rennais songerait à recruter Cody Gakpo, convoité également par l' OL

En vue du prochain mercato estival, le Stade Rennais songerait à recruter Cody Gakpo, 20 ans, ailier du PSV Eindhoven. L'attaquant d'origine togolaise et ghanéenne serait également courtisé par l’Olympique Lyonnais.

Le Stade Rennais s'active pour le mercato estival à venir. Dirigeants bretons préparent ainsi la possible participation de leur équipe à une prochaine compétition européenne. Même si le mercato estival n'ouvrira ses portes qu'en juin prochain, le club breton se serait déjà mis en marche vers une cible offensive.

En effet, Le 10 Sport assure que l'écurie rennaise s'intéresse fortement à Cody Gakpo. L’ailier néerlandais réalise une bonne saison avec son club, le PSV Eindhoven. Il a déjà inscrit 7 buts et délivré 7 passes décisives en 25 apparitions d’Eredivisie. Des performances qui provoquent la convoitise de plusieurs clubs européens. Outre le club breton, le jeune attaquant serait également ciblé par l' OL.

La source explique en effet que Cody Gakpo fait également partie des cibles estivales de l’ Olympique Lyonnais. Malgré son jeune âge (20 ans), l’attaquant du PSV possède des qualités athlétiques qui pourraient lui permettre de se faire une place à Lyon. Il serait également dans le collimateur du club anglais Newcastle. Une forte concurrence qui pourrait faire monter les enchères pour le jeune joueur.

 


 

Lyon a détraqué la Juventus, Capello est cash

Foot01.com

Au repos forcé depuis quelques jours à cause du développement de l'épidémie du coronavirus à travers l’Europe, et notamment dans le Nord de l’Italie, la Juventus rumine encore sa défaite contre l’OL…

Il faut dire que depuis le 26 février dernier, et son revers au Groupama Stadium de Lyon en huitième de finale aller de la Ligue des Champions (0-1), la Juventus n’a pas rejoué. Sachant que le choc de la 26e journée de Série A contre l’Inter Milan a été repoussé d’une semaine, du dimanche 1er au dimanche 8 mars, la formation de Turin va désormais enchaîner deux matchs de championnat, dans un contexte spécial et à huis clos, d’ici au 17 mars prochain, date du retour face à l’OL. Mais en attendant, la Juve ressasse son dernier résultat négatif sur la scène européenne. C’est en tout cas la confidence faite par Fabio Capello.

« Sur le plan psychologique, la Juve est plus en difficulté, mais l'Inter n’est pas favori pour autant. La Juventus ne s'est pas remise de la défaite à Lyon… Pour eux, ça aurait été mieux de retourner sur le terrain immédiatement. La Juve est en train d’empirer son cas. Et Cristiano Ronaldo doit également faire face aux problèmes de santé de sa mère… Au niveau de la circulation du ballon, c’est un problème. Mais au niveau individuel, l’équipe de la Juve est plus forte que celle de l’Inter », a lâché l’ancien coach de la Juve dans le Corriere della Sera. Pour aborder au mieux ce match contre l’OL, où la Juve devra retourner la situation, la Vieille Dame aura donc besoin de faire le plein de confiance. D’abord dans le duel au sommet contre l’Inter dimanche, puis à Bologne le 13 mars prochain. Pendant ce temps-là, Lyon essayera d’en faire de même contre Lille et Reims.

 


 

Titulaire à Lyon, c'est pas pour les clowns...

Foot01.com

Même si le calendrier est intense pour l'Olympique Lyonnais, Rudi Garcia n'a pas l'intention de faire des cadeaux. Notamment à Jean Lucas et Thiago Mendes.

L’Olympique Lyonnais a beau avoir pris une vraie grosse gifle contre le PSG en Coupe de France, Rudi Garcia pense avoir trouvé son équipe type et l’entraîneur rhodanien n’y dérogera pas. Avant le très important déplacement de l’OL à Lille, le coach lyonnais a été clair, il tient son milieu de terrain, et même si des joueurs comme Jean Lucas et Thiago Mendes sont des renforts précieux, et couteux, du mercato 2019, ils n’ont pas la garantie de jouer. Car pour l’instant Rudi Garcia compte sur Lucas Tousart, Bruno Guimaraes et Houssem Aouar en milieu de terrain et pour les déloger, il faudra le mériter.

« On ne peut pas dire que notre milieu est exceptionnel, et penser en même temps que Maxence Caqueret puisse y entrer aussi facilement qu’auparavant, que Jean Lucas ne puisse pas revenir dans le groupe comme il l’a fait lors des deux derniers matches, et Thiago Mendes, pareil. C’est au mérite sportif, et quand le milieu tourne bien, il n’y a pas de raison de le changer, c’est aussi simple que ça », a très clairement prévenu Rudi Garcia, qui n’a évidemment pas évoqué les relations houleuses entre l’épouse de Thiago Mendes et l’Olympique Lyonnnais. Porter le maillot de l’OL se mérite, et c’est sur le terrain qu’il faudra le faire. Le message est clair pour tout le monde alors que Lyon est toujours en course dans trois compétitions, dont la Ligue des champions.

 


 

Le tour de force contre le FC Nantes a inspiré Galtier

Butfootballclub.fr

Après sa démonstration de force à Nantes (1-0), le LOSC s’attaque à un sommet plus élevé dimanche avec la réception de l’OL en clôture de la 28e journée de L1 (21h).

Le niveau s’élève pour le LOSC mais la perspective de grignoter son retard sur l’OM, accroché hier face au SC Amiens (2-2), a de quoi décupler l’appétit des Dogues.

Demain, l’OL vient ainsi chasser sur les terres nordistes en clôture de la 28e journée de L1 après avoir bu le calice jusqu’à la lie mercredi face au PSG en Coupe de France (1-5). Pour contrer les hommes de Rudi Garcia, L’Équipe assure que Christophe Galtier prépare la même formule qui a impressionné à la Beaujoire dimanche dernier (1-0), à savoir un 4-4-2 à plat fourni par un entrejeu composé de la paire Sanches – André à la récupération, des deux ailiers Bamba – Ikoné et enfin d’une double pointe Osimhen – Rémy.

Surveillance dans les deux surfaces face à l’OL

« Les joueurs ont été très sérieux, très investis et très déterminés à Nantes, a souligné l’entraîneur du LOSC hier en conférence de presse. Nous avons montré une vraie force de caractère en contrariant les premières sorties de balle nantaises puis en nous projetant rapidement vers l’avant. On s’est créé de belles situations. J’ai un peu plus de regrets concernant la fin du match où notre gestion doit être meilleure. On a concédé des fautes et des coups de pied arrêtés. On n’est jamais à l’abri de la qualité du jeu de tête de l’adversaire. Contre Lyon, il faudra que l’on soit très bon défensivement et offensivement pour espérer l’emporter. »

 


 

Guimarães évoque ses rencontres avec Neymar et Cristiano Ronaldo

Le10sport.com

Recruté par l'OL cet hiver, Bruno Guimarães est revenu sur ses oppositions avec Neymar et Cristiano Ronaldo.

Pour ses premiers matches sous le maillot de l'OL, Bruno Guimarães s'est rapidement illustré. Pourtant, le milieu brésilien a défié de grands joueurs, à l'image de Neymar (PSG) et de Cristiano Ronaldo (Juventus). Interrogé par L'Équipe, Bruno Guimarães avoue qu'il n'a pas voulu s'enflammer face à ces deux joueurs : « Ce sont de grands joueurs, je les ai admirés dans ma jeunesse, mais si je veux devenir moi aussi un grand joueur je dois me comporter normalement face à eux, non ? Je n'ai pas le droit de me laisser prendre par l'excitation, même si c'est une sensation unique. J'ai grandi en les regardant jouer, je les ai admirés, supportés, et maintenant je suis contre eux, j'essaie de leur piquer le ballon. Ce sont des choses que je ne pouvais pas imaginer il y a encore peu de temps. Et à vrai dire je ne savais pas moi-même comment j'allais réagir ! ».

 

Voir aussi... Lille - OL : L'Avant Match

 

Last modified on samedi, 07 mars 2020 23:43