L'actu du Vendredi 6 Mars

L'actu du Vendredi 6 Mars

Un joueur fait déjà les frais de l’arrivée de Guimaraes

Butfootballclub.fr

A l’OL, l’émergence rapide de Bruno Guimarães ne fait pas les affaires du prometteur Maxence Caqueret, obligé de se contenter des miettes depuis trois matchs.

En l’espace d’une semaine, Bruno Guimarães s’est déjà imposé comme le nouveau maître à jouer de l’Olympique Lyonnais. Il faut dire que le jeune Brésilien (22 ans) a complètement transformé le jeu des Gones, soulageant Lucas Tousart d’une partie de sa tâche défensive et permettant à Houssem Aouar d’évoluer plus relâché devant lui.

Comme l’a fait savoir « L’Equipe » ce vendredi matin, Rudi Garcia – qui a insisté hier face au groupe sur la bonne première heure lyonnaise contre le PSG (défaite 1-5 à dix contre onze) – entend appuyer dans les prochaines semaines sur ce trio de l’entrejeu et sans doute encore face à Lille dimanche soir. Et ce même si la fatigue tend à s’accumuler dans les jambes des trois hommes.

« Maxence Caqueret a été victime de l’arrivée du Brésilien puisqu’il apparaît dans un profil un peu similaire. Dans une équipe pas très physique (hormis Marcelo et Dembélé), il semble plus difficile d’aligner le jeune Lyonnais avec Guimarães et Aouar, deux autres petits gabarits, et se passer de Tousart, capable d’apporter son volume à l’impact et sur les coups de pied arrêtés, notamment », écrit Hervé Penot dans le quotidien. Difficile de lui donner tort…

 


 

Léo Dubois, ce Lyonnais qui fonce vers l'Euro 2020

Foot01.com

De retour de blessure, Léo Dubois enchaine les gros matchs et semble parti pour effectuer une fin de saison en trombe. Avec un billet à l’Euro en récompense ?

A l’approche de l’Euro, l’équipe de France fait peur en tant que championne du monde en titre, mais la formation de Didier Deschamps a tout de même des faiblesses assez criantes. Sur les côtés de sa défense, les éléments positifs se font rares. A droite, Benjamin Pavard n’a jamais été très à l’aise même s’il avait rempli sa mission au Mondial. Derrière, Djibril Sidibé revient bien, mais Léo Dubois est en train de mettre tout le monde d’accord. A l’OL tout d’abord où il a fait voler en éclats la concurrence avec Rafael et Kenny Tête grâce à sa forme physique déjà retrouvée et son apport offensif. Chez les Bleus ensuite, tant il semble impossible pour Didier Deschamps de ne pas l’appeler pour le rassemblement du mois de mars.

Le Parisien affirme en effet que le staff tricolore a apprécié ses performances contre la Juventus et Saint-Etienne, et voit en lui un joueur qui peut apporter aux Tricolores dans les mois à venir. A 25 ans, l’ancien nantais a clairement une chance à saisir, d’autant que sa fraicheur en raison de sa longue blessure pourrait aussi faire du bien à un groupe France qui tire quand même la langue au niveau des problèmes physiques rencontrés par ses cadres. Et ce n’est pas sa performance face au PSG, où il a tout de même tenu en respect Neymar sur plusieurs actions, tout en se projetant offensivement, qui va faire changer d’avis un Didier Deschamps qui n’a pas un choix pléthorique à ce poste.

 


 

Le discours fort de Garcia, le vestiaire mobilisé

Foot01.com

Une très bonne série puis une lourde défaite face au PSG, Rudi Garcia a longuement pris la parole pour mobiliser l’OL pour la fin de la saison.

Dans une spirale plutôt positive en ce moment, l’Olympique Lyonnais a tout de même pris 5-1 à domicile cette semaine. Certes face au PSG et avec des buts qui se sont enchainés en infériorité numérique, mais le score peut aussi marquer les esprits par son ampleur. Résultat, Rudi Garcia a tenu à reprendre les choses en mains auprès de son groupe, surtout dans le cadre de la préparation du match de dimanche face à Lille. Résultat, ce jeudi par exemple, l’entraineur lyonnais a pris son groupe dans le vestiaire pendant le décrassage, et lui a parlé pendant une heure révèle L’Equipe.

Le temps d’évoquer justement cette première heure de jeu très réussie face au PSG, et dans la lignée des performances récentes qui laisse présager une fin de saison intéressante. Un niveau de jeu à reproduire dans le choc face au LOSC, qui pourrait permettre à l’OL de faire dans un premier temps un pas vers la quatrième place occupée par les Nordistes. L’idée pour Rudi Garcia est de conforter ses joueurs, et leur faire comprendre qu’ils sont dans le bon chemin. Mais d’un autre côté, le danger est aussi de perdre les remplaçants, qui ont bien compris qu’un 11 type s’était dégagé, et des joueurs comme Andersen, Tete, Thiago Mendes, Caqueret ou Traoré peuvent décrocher alors qu’il reste encore beaucoup de matchs à disputer cette saison.

 


 

Lyon menacé, Rennes veut offrir un job en or à Flo Maurice

Foot01.com

Patron de la cellule de recrutement de l’Olympique Lyonnais, Florian Maurice fait l’unanimité au sein du club dirigé par Jean-Michel Aulas.

Et pour cause, le dirigeant rhodanien a notamment déniché des joueurs tels que Tanguy Ndombele ou encore Ferland Mendy avant que ceux-ci n'explosent aux yeux de l’Europe. Autant dire que du côté de l’Olympique Lyonnais, Florian Maurice est donc un homme très estimé, et sur lequel on compte pour l’avenir malgré la venue de Juninho dans un rôle de directeur sportif. Mais le profil de l’ancien attaquant de 46 ans fait également de lui un homme très convoité à travers la France, et notamment en Bretagne. Effectivement, le journal L’Equipe indique dans ses colonnes en cette fin de semaine que le Stade Rennais songe très sérieusement à l’actuel responsable de la cellule de recrutement à Lyon afin d’occuper le rôle de directeur sportif en Bretagne.

Une offre en or pour Florian Maurice, qui deviendrait alors le principal décideur du mercato d’un gros club de Ligue 1. Mais cette piste devrait toutefois être rangée dans un tiroir par la direction du Stade Rennais puisque la venue de Florian Maurice semble impossible à concrétiser selon le quotidien. De ce fait, l’actuel troisième de Ligue 1 a activé d’autres pistes dont celle menant à Gilles Grimandi et Damien Comolli, deux noms soufflés par Arsène Wenger, lequel était lui-même dans le viseur de la famille Pinault pour reprendre la présidence du club, mais qui a poliment décliné l’invitation. Le flou est donc total autour de Rennes, dont la présidence sera sans doute confiée à Nicolas Holveck. Mais l’identité du futur directeur sportif est toujours un mystère…

 


 

Garcia a ramené à Lyon une idée de génie de l’OM

Butfootballclub.fr

Le repositionnement de Mawxel Cornet est une belle réussite de Rudi Garcia à l’OL. A l’image de ce qu’il avait fait avec Bouna Sarr à l’OM.

Maxwel Cornet en piston gauche : l’idée avait surpris mais elle avait remarquablement fonctionné lors du dernier OL-Juventus (1-0). Rudi Garcia a fait redescendre d’un cran l’ancien messin, qui évoque Bona Sarr, le joueur de l‘OM, dans l’Equipe, en évoquant son repositionnement.

« C’est un poste que j’aime bien et ça peut être une solution durable plus tard dans ma carrière, estime Cornet. J’en ai beaucoup parlé avec Bouna (Sarr), rigolait, il y a peu, Cornet. C’est drôle parce que je me moquais de lui. (Rires.) Quand j’ai vu Bouna jouer à ce poste de latéral droit, je me suis dit : « Ce n’est pas possible » ! C’est quelqu’un qui aime dribbler, qui aime marquer. Puis je me suis rendu compte que c’était le coach Garcia qui l’avait mis là et je me suis dit qu’il avait l’oeil ! (Sourire.) Ça lui réussit bien à Bouna ! » Et ça démarre plutôt bien aussi pour Maxwel !

 


 

Garcia : « On veut revenir avec un résultat positif »

OL.fr

L'entraineur de l'Olympique Lyonnais Rudi Garcia s'est exprimé face aux journalistes en conférence de presse avant la rencontre décisive de dimanche soir face au LOSC.

Point Santé

Youssouf Koné est opérationnel. Jason Denayer est incertain à cause d’un problème musculaire. Et Maxwel Cornet rien n’est encore sûr à propos de sa disponibilité.
 
LOSC – OL

Le match de dimanche est important car c’est un concurrent direct. On y va pour gagner évidemment. Si on fait un résultat là-bas y compris un nul, rien ne sera définitivement terminé. Il faut gagner à Lille si l’on veut recoller au podium. Ils ont un public formidable qui les pousse, ce sera dur mais on a des arguments qu’il faudra faire valoir pour gagner. On envisage qu’on est capable de gagner à Lille et rien d’autre. On veut revenir avec un résultat positif. C’est une équipe complète face à nous. Ils ne sont pas dans le haut du tableau par hasard. Il y a des similitudes entre l’OL et le LOSC. Il y a de la qualité à tous les étages dans les deux équipes.
 
OL - PSG

On retient qu’à dix on aurait dû faire mieux et ne pas encaisser trois buts. Mais pendant 60 minutes face au PSG, à onze contre onze, on a été meilleur qu’eux. Il faut s’appuyer là-dessus pour faire un résultat dans le Nord. Quand les choses vont bien, il faut les prendre en compte.
 
La bonne forme de l’équipe

On a retrouvé une solidité défensive. Le milieu est aussi beaucoup plus efficace mais il ne faut pas réduire la réussite à cela. On a un milieu complémentaire qui nous permet de multiples solutions. C’est une satisfaction mais si on n’avait pas été bon devant et qu’on prenait des buts ça n’aurait pas été pareil. Le mérite revient à tout le monde. Tous les joueurs acceptent la concurrence. On a besoin de chaque élément pour cette fin de saison. Les remplaçants d’aujourd’hui sont peut-être les titulaires de demain. On compte aussi sur eux, il faut leur dire.
 
Thiago Mendes

Hier il était bien à l’entrainement. On ne peut pas dire que notre milieu est exceptionnel et le changer comme cela. C’est aussi le mérite sportif qui prime.

 


 

Aouar : « Je veux ramener l’Olympique Lyonnais à sa place »

OL.fr

Avant le choc de la 28ème journée entre le LOSC et l'Olympique Lyonnais, Houssem Aouar était en conférence de presse pour évoquer cette rencontre notamment.

OL-PSG

Après le match, c’était compliqué dans la tête. Prendre autant de buts, ça fait mal. Mais on a conscience qu’on a fait plus que rivaliser avec eux à onze contre onze. L’exclusion nous a fait mal. Maintenant il faut oublier et se concentrer sur le prochain match qui est capital. Ça nous servira dans le futur pour savoir qu’il ne faut pas lâcher à dix. Il faudra à l’avenir mieux gérer nos matches. Mais on se penche désormais sur le futur.
 
L’enchainement des matches

On est dans un club où on se doit de jouer tous les trois jours. La tête doit faire le boulot. On récupère bien et j’espère que l’on sera prêt dimanche. On peut revenir peut-être à trois points de cette équipe. C’est un match essentiel comme ceux d’après contre Reims et Rennes. En gagnant contre la Juventus ça nous a motivé bien sûr. On joue mieux et on s’installe plus dans la partie adverse. On a eu tendance dans le passé à se relâcher donc il faut surtout ne pas s’enflammer et continuer de travailler. Le podium est mathématiquement possible. On est bien niveau confiance et dans le jeu. Tout le monde y croit dans l’équipe. On a beaucoup de choses sur lesquelles se concentrer : le podium, pourquoi pas éliminer une grande équipe d’Europe et aller chercher un trophée.
 
Bruno Guimarães

Bruno a une importance dans le jeu de l’équipe. Il se montre beaucoup entre les lignes et ne rechigne pas à faire les efforts. C’est un joueur important pour l’équipe. C’est toujours plaisant de jouer avec un joueur comme cela. Le fait qu’il joue en sentinelle, ça me permet de ne pas avoir forcément à redescendre chercher les ballons. Il a tendance à aller de l’avant. C’est tout le jeu de l’équipe qui se fluidifie grâce à lui.
 
Sa saison

J’essaye d’être aussi décisif dans le jeu que dans les statistiques. J’ai toujours du mal à parler de moi-même mais je vais continuer à apporter encore un peu plus à mon équipe. Je veux ramener l’Olympique Lyonnais à sa place.
 
L’Équipe de France

Il y a des matches très important avec l’équipe, je suis focalisé là-dessus. Le match contre Lille et contre la Juventus sont dans ma tête notamment. Les milieux français sont beaucoup en manque de temps de jeu ou blessés mais je suis avant tout concentré sur ce que je peux apporter à mon club avant tout.
 
LOSC - OL

Lille est une grande équipe du championnat. On a souvent du mal face à eux, comme c’est le cas dans la situation inverse. On va y aller avec beaucoup d’ambition et d’envie mais en gardant beaucoup d’humilité. La confiance et la détermination se voient dans le jeu ces derniers temps. On va bien bosser pour atteindre les objectifs.

Lucas Tousart

Lucas nous fait énormément de bien. C’est un joueur avec beaucoup d’envie. Il fait toujours du bien aux autres milieux, c’est une très belle complémentarité entre nous trois.

 


 

Bruno Guimaraes sélectionné pour la première fois avec les A du Brésil !

OL via twitter

 



La liste du Brésil :
Weverton, Ederson, Ivan - Marquinhos, Thiago Silva, Daniel Alves, Eder Militão, Felipe, Lodi, Danilo, Alex Sandro - Casemiro, Arthur, Fabinho, Coutinho, Guimarães, Everton Ribeiro - Neymar, Firmino, Richarlison, Gabigol, Everton, Bruno Henrique, Gabriel Jesus.

 

 

Last modified on vendredi, 06 mars 2020 17:03