L'actu du Dimanche 1er Mars

L'actu du Dimanche 1er Mars

Voir aussi... OL - ASSE : L'Avant Match

Aouar ne pense pas à un départ

Football365.fr

La star lyonnaise, Houssem Aouar, a assuré qu’il ne se laissait « pas polluer » par les questions relatives à son futur.

Houssem Aouar s’est imposé ces derniers mois comme l’un des hommes forts de l’Olympique Lyonnais. A seulement 21 ans, il est devenu le leader technique des Gones, et cela s’est notamment vu mercredi dernier lors du match de Ligue des Champions contre la Juventus (1-0) où il s’est notamment offert une passe décisive. Devant cette série de performances très séduisante, l’international espoir tricolore commence à taper dans l’œil de quelques grands clubs continentaux. Les Blues de Chelsea auraient pris des renseignements à son sujet.


Aouar veut gagner un titre avec l’OL


Aouar est parfaitement au fait de l’intérêt qu’il suscite ailleurs, mais il ne se laisse pas déstabiliser par les questions qui concernent son avenir. S’il n’exclut rien, le brillant milieu offensif affirme qu’il pense uniquement à Lyon pour l’instant. « Honnêtement, je n’imagine rien (pour le futur), a-t-il déclaré lors de l’émission Téléfoot. Cette fin de saison va être très excitante, je ne pense pas à l’avenir mais aux semaines qui arrivent. Elles vont être importantes pour le club. J’essaye de ne pas trop me polluer l’esprit et resté concentré sur le terrain ». L’OL est encore engagé dans quatre épreuves différentes cette saison et Aouar a admis qu’il a « à cœur de gagner un titre » avec son club formateur.

 


 

Les compos probables de L'Equipe et du Progrès

L'Equipe - Le Progrès

 


 

Tatouage, larmes, humilité… le joli portrait du nouveau chouchou des Gones

Butfootballclub.fr

Le milieu brésilien Bruno Guimaraes, arrivé à l’OL durant le mercato hivernal, fait déjà l’unanimité, sur comme en dehors du terrain.

En ce jour de derby, L’Equipe consacre cinq pages au choc entre l’Olympique Lyonnais et l’AS Saint-Etienne. Dont une à la colonie brésilienne du club de Jean-Michel Aulas, composée de sept joueurs (Jean Lucas, Marcelo, Rafael, Marçal, Thiago Mendes, Camillo et Bruno Guimaraes). A l’intérieur de celle-ci, le dernier arrivé fait déjà l’unanimité, que ce soit auprès de ses partenaires, de la traductrice Isabelle Dias ou des supporters.

« A travers de nombreux échanges en amont de son arrivée, le capitaine du Brésil Olympique a senti beaucoup d’amour et d’attente avant même de poser un pied à Lyon. Il s’y est installé en famille : sa maman, qui porte son maillot à chaque match, cuisine. Son papa, lui, l’emmène à l’entraînement. »

« Il s’est tatoué un lion sur l’épaule, et en lisant les réactions des supporters il a eu les larmes aux yeux de voir à quel point il était déjà aimé à l’OL. Le jeune milieu est aujourd’hui convaincu d’avoir fait le bon choix, il le répète autour de lui. « Après la Juve, il m’a demandé : « Alors, ça va, t’as aimé ? » Je lui ai juste dit merci, raconte Isabelle Dias. Il est d’une humilité extraordinaire. »

 

 


 

Vidéo : Trois supporters de Saint-Étienne hospitalisés après une rixe avec des ultras de l'OL

Lequipe.fr

INFO L'ÉQUIPE. À la veille du derby, une brève mais violente rixe a opposé, samedi soir, des supporters lyonnais et stéphanois dans les rues de Lyon.

Selon nos informations, neuf supporters de Saint-Étienne ont été blessés lors d'un affrontement avec leurs homologues lyonnais, samedi soir, dans les rues de la capitale des Gaules. Une centaine de Stéphanois se sont retrouvés face à autant de Lyonnais avant d'en découdre, peu avant 22 heures, dans une rue du 2e arrondissement. L'information de la présence de supporters de l'ASSE à Lyon avait été communiquée aux autorités, un peu plus tôt, par les policiers du renseignement territorial (ex-RG).

Rapidement alertés, des fonctionnaires de la compagnie départementale d'intervention (CDI), déjà sur place, sont parvenus à mettre en fuite les belligérants. Une partie des supporters stéphanois a quitté les lieux de ce « fight » sous escorte policière avant d'être conduit à la gare Lyon-Part-Dieu.

Toujours selon nos informations, neuf ultras de Saint-Étienne ont été blessés lors de cet affrontement. Trois d'entre eux ont même dû être hospitalisés. Un de ses trois blessés conduits à l'hôpital, âgé de 33 ans, souffrirait d'une grave blessure à un oeil. Aucune interpellation n'a eu lieu. Une enquête en flagrance a été confiée au service de nuit de la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) du Rhône.

 

 


 

Pourquoi ça joue ce dimanche à Lyon et pas à Villeurbanne

RMC.fr

Le match de basket entre Villeurbanne et l'AS Monaco, qui devait avoir lieu dimanche après-midi en Jeep Elite, est "reporté à une date ultérieure" en raison du coronavirus. Mais pas le derby OL-ASSE au Groupama Stadium, prévu à 21h en clôture de la 27e journée de Ligue 1. On vous explique pourquoi.

Le match de basket entre Villeurbanne et l’AS Monaco, comptant pour la 24e journée de Jeep Elite, a été reporté dimanche en raison des mesures prises par le gouvernement pour lutter contre le coronavirus. Pourtant, à moins de 10 kilomètres de distance, le 120e derby entre Lyon et Saint-Etienne en Ligue 1, réunissant 53.000 personnes aura bien lieu.

Et selon les informations de RMC Sport, les mesures d’hygiène telles que l’annulation de la zone mixte n’ont même pas été prises dans le cadre de cette rencontre. Rudi Garcia a seulement interdit à ses joueurs de se serrer la main au centre d’entraînement. Comment expliquer une telle inégalité de traitement entre ces deux matches? Et plus largement, pourquoi certains événements sportifs sont annulés au contraire d'autres maintenus?


L'Astroballe, un rassemblement "en milieu fermé"


Avec 100 cas avérés depuis fin janvier, la France est devenue le deuxième foyer du coronavirus en Europe après l'Italie, conduisant les autorités à annuler les grands rassemblements en milieu fermé. Ce qui différencie, dans l'esprit des autorités publiques, un stade à ciel ouvert comme le Groupama Stadium d’une salle omnisports comme l’Astroballe, où les supporters sont enfermés entre quatre murs.

"Suite à la décision gouvernementale prise ce samedi, annonçant l'interdiction de tous les rassemblements de plus de 5.000 personnes dans des lieux confinés, la rencontre prévue ce dimanche à l'Astroballe entre l'Asvel et Monaco est reportée à une date ultérieure", a précisé le club dans un communiqué publié ce dimanche. Le match contre Monaco, censé se dérouler devant plus de 5.000 personnes est donc logiquement ajourné.


La France, deuxième foyer de la maladie en Europe


Les rassemblements "en milieu ouvert quand ils conduisent à des mélanges avec des populations issues de zones où le virus circule possiblement" sont interdits. C’est le cas du semi-marathon de Paris. Ces mesures ont été décidées lors d'un Conseil de défense et un Conseil des ministres exceptionnels. Elles correspondent au passage au stade 2 de l'épidémie, sur une échelle de 3.

L'Hexagone a franchi samedi soir le seuil symbolique des 100 cas depuis la fin du mois de janvier, devenant le deuxième foyer du coronavirus en Europe après l'Italie. Sur ces 100 personnes, 12 sont guéries, 2 sont mortes et 86 hospitalisées, dont 9 dans un état grave, a énuméré le numéro deux du ministère de la Santé, Jérôme Salomon.

 


 

Aouar prévient pour la Juve

Maxifoot.fr

Acteur essentiel de la victoire de l’Olympique Lyonnais face à la Juventus Turin (1-0) mercredi lors du 8e de finale aller de la Ligue des Champions, le milieu de terrain Houssem Aouar (21 ans, 34 matchs et 9 buts toutes compétitions cette saison) juge les Gones capables de valider leur billet le 17 mars au retour en Italie. A condition de ne pas se déplacer au Juventus Stadium seulement pour défendre.

"Il ne faut surtout pas s’enflammer, on sait que là-bas ça va être compliqué. Ils vont avoir à cœur de se racheter parce que je pense qu’ils n’ont pas été non plus à leur meilleur niveau. Après, bien sûr qu’on y croit, on a toutes nos chances, on va essayer de jouer notre jeu, de ne pas défendre parce que sinon, ça va être très compliqué", a mis en garde l’international Espoirs français ce dimanche au micro de l’émission Téléfoot.

 


Voir aussi... OL - ASSE : L'Avant Match

 

Last modified on dimanche, 01 mars 2020 15:42