L'actu du Mercredi 5 Février

L'actu du Mercredi 5 Février

Voir aussi... OL - Amiens : L'Avant Match

Fly Emirates, prochain sponsor maillot de l'OL ?

Lequipe.fr

La compagnie aérienne basée à Dubaï pourrait s'afficher sur le maillot du club lyonnais à compter de la saison prochaine.

Ce mardi, l'Olympique Lyonnais a invité les journalistes pour une conférence de presse de son président, Jean-Michel Aulas, programmée vendredi prochain, sans en préciser la motivation. Cette intervention pourrait notamment concerner l'identité du prochain sponsor principal qui s'affichera sur le maillot du club rhodanien.

Selon plusieurs sources, celui-ci devrait être Emirates, la compagnie aérienne basée à Dubaï, dans les Émirats arabes unis et qui, lorsqu'elle s'affiche sur des équipements, apparaît sous le message « Fly Emirates » («Volez avec Emirates ») . Les négociations se seraient effectuées sur des bases particulièrement élevées. C'est le constructeur automobile coréen Hyundai qui occupe actuellement le devant du maillot de l'OL. Celui-ci est sous contrat jusqu'en juin prochain.

En parallèle, le club lyonnais va également voir le contrat de naming de son stade, qui le lie actuellement à Groupama, arriver à échéance au terme de cette saison. Et il ne serait pas exclu qu'Emirates puisse également se porter candidat pour remplacer la société d'assurance.

 

 

 


 

Thiago Mendes a un jumeau qui sort tous les soirs, Romain Molina se marre

Foot01.com

Les bruits courant sur Thiago Mendes ont forcé l'OL à réagir ce mardi. En vain, Romain Molina a passé la deuxième couche sur les mauvaises habitudes nocturnes du Brésilien.

Homme d'affaire à la communication toujours très ouverte, Jean-Michel Aulas ne laisse en général rien passer de négatif au sujet de son club. Mais depuis dimanche, le rendement décevant de Thiago Mendes depuis le début de la saison a fait l’objet d'une explication peu flatteuse, puisque le Brésilien a été accusé de passer un peu trop de temps à trainer dans les boites de nuit, et pas forcément pour n’y boire que de l'eau. Un train de vie incompatible avec le sport de haut niveau, qui a fait réagir l’OL par le biais d’un communiqué, mais aussi le joueur via les réseaux sociaux. L’ancien lillois s’est plaint d’être accusé à tort, lui qui se définit comme un professionnel assidu et un père de famille responsable. Et le club comme le joueur ont fait savoir qu’ils n’hésiteraient pas à sortir les crocs si Thiago Mendes devait de nouveau être attaqué de la sorte. C’est pourtant déjà le cas puisque Romain Molina, qui avait lancé la tendance dimanche, en a rajouté une couche en réponse au communiqué de l’OL.

« Ouais, il doit avoir son jumeau qui aime beaucoup le Sound Factory alors, ça doit être ça. Sound Club, ça a changé de nom (j'étais resté sur Factory à l'époque où certains de mes potes sortaient la-bas). Ce qui est dingue, c'est que tout le monde s'en tape mais le FC Communiqué a pondu un truc », a balancé le journaliste qui a visiblement ses infos, pas si dures à trouver selon lui puisque le joueur de l’OL ne se cacherait même pas via les réseaux sociaux ou ceux de sa compagne de ses sorties arrosées. De quoi faire grincer des dents à Lyon, où le communiqué n’aura pas vraiment eu l’effet escompté.

 


 

Garcia tend la main à un espoir du club

Butfootballclub.fr

Avec cinq défenseurs sur le flanc, blessés ou suspendus, Rudi Garcia n’a pas énormément de choix pour OL – SC Amiens. Un jeune pourrait en profiter.

Mercredi soir (19 heures), l’Olympique Lyonnais reçoit le SC Amiens pour le compte de la 23e journée de Ligue 1. Un match pour lequel Rudi Garcia n’aura pas pléthore de choix défensifs. Il faut dire qu’en plus des absences de longue durée de Léo Dubois, Youssouf Koné et Oumar Solet, le coach rhodanien doit composer sans Rafael et Marçal, suspendus.

Pourtant, contrairement aux deux ultimes déplacements lyonnais à Nice, Garcia n’a pas appelé Mapou Yanga-Mbiwa pour renforcer son effectif. Plutôt que d’utiliser l’expérience de son ancien central à la Roma, le technicien a préféré miser sur un jeune du cru sur lequel l’OL mise beaucoup : Pierre Kalulu (19 ans). Un joueur très courtisé qui n’a toujours pas signé son premier contrat professionnel.

Face aux Picards, il y aura quatre défenseurs centraux (Marcelo, Denayer, Andersen, Kalulu) en plus des deux seuls « latéraux » à disposition Kenny Tete et … Maxwel Cornet.

Le groupe face à Amiens :

Gardiens : Lopes, Tatarusanu
Défenseurs : Tete, Marcelo, Denayer, Andersen, Kalulu
Milieux : Tousart, T. Mendes, Caqueret, Jean Lucas, Aouar
Attaquants : Terrier, Traoré, Dembele, Cornet, Cherki, Toko Ekambi

 


 

D'où vient la polémique sur l'hygiène de vie de Thiago Mendes?

RMC.fr

L'OL a publié un communiqué pour défendre Thiago Mendes, accusé sur les réseaux sociaux d'avoir une mauvaise hygiène de vie, en plus d'être critiqué par les supporters pour ses performances jugées insuffisantes depuis son arrivée l'été dernier.
 
Une polémique à l'Olympique Lyonnais. Le club a publié un communiqué pour soutenir Thiago Mendes, vertement critiqué sur les réseaux sociaux pour de supposées virées nocturnes très festives. Le milieu de terrain brésilien s'est exprimé dans la foulée pour démentir ces allégations. En tout cas, cet épisode met en lumière les interrogations et les doutes sur le niveau de l'ancien Lillois de 27 ans.

Des performances en-deçà des attentes

La controverse trouve indirectement sa source sur le terrain. Troisième recrue la plus chère de l'histoire du club, derrière Joachim Andersen (30 M€ bonus compris) et Jeff Reine-Adélaïde (27,5 M€ bonus compris), Thiago Mendes n'a pas encore convaincu les supporters. Son rendement déçoit, car il ne semble assez éloigné de ce qui pouvait être proposé avec le Losc.

Rudi Garcia a d'ailleurs pointé des "prestations moyennes" et assure avoir "été le premier à le dire". Il estime néanmoins que le tableau n'est pas tout noir: "Thiago est très souvent le joueur qui court le plus et qui fait le plus d'efforts défensifs quand on n'a pas le ballon". Tout en admettant: "On attend plus d'un joueur qui est considéré comme le plus talentueux".

En début de saison, alors que Rudi Garcia venait à peine d'entrer en fonction, Jean-Michel Aulas n'avait pas hésité à le critiquer de façon appuyée: "Certains me déçoivent. Je ne vais pas les citer, ils se reconnaîtront. La saison dernière, ils étaient les meilleurs dans leurs clubs. Aujourd’hui, ils sont l’ombre d’eux-mêmes. (...) Il y a peut-être des raisons que je ne connais pas ou que je ne veux pas prendre en compte, mais lui comme d’autres doivent complètement s’assumer et se reprendre. On les a achetés parce que ce sont de très bons joueurs et qu’on voulait les faire progresser".

Les allégations sur les réseaux sociaux

Mais l'élément déclencheur a été la publication sur les réseaux sociaux de plusieurs messages évoquant une mauvaise hygiène de vie, émanant d'un auteur influent. Ces tweets évoquent de nombreuses sorties nocturnes, presque quotidiennes, et des excès. Ces allégations ont suscité des commentaires d'internautes, principalement des supporters lyonnais. Quelques sites d'actualité footballistique se sont également fait l'écho de ces assertions.

Le club et Rudi Garcia à la rescousse

Cette affaire a pris un tout autre tournant avec la publication du communiqué de l'OL dans la journée de mardi: "L’Olympique Lyonnais s’étonne des fausses informations relayées sur les réseaux sociaux. (...) Il est intolérable de faire référence à des activités extra-sportives qui ne sont pas avérées et que conteste le joueur. L’Olympique Lyonnais tient à apporter son soutien à Thiago Mendes et s’interroge sur les raisons qui incitent à diffuser de fausses informations, ce qui constitue pour le club et le joueur un préjudice certain, et n’hésitera pas à le soutenir au cours d’éventuelles actions en justice si de tels propos fallacieux étaient de nouveau tenus".

En parallèle, Rudi Garcia est monté au créneau pour défendre son joueur en conférence de presse: "L’institution défend ses joueurs. C’est la moindre des choses. On laisse les joueurs à la fin de l’entraînement et on ne les suit pas. On fait confiance au professionnalisme des joueurs. Un joueur qui n’est pas professionnel ne peut durer qu’un temps. Ce n’est plus possible de faire des bonnes performances après. Il sort de l’équipe tout seul. Pour l’instant, on fait confiance à Thiago quand il dit qu’il travaille en bon professionnel. Je préfère ça plutôt que faire confiance aux fake news qu’on peut trouver sur le net".

La réponse véhémente de Thiago Mendes

Dans plusieurs stories postées sur son compte Instagram, Thiago Mendes a répliqué avec virulence. Il a dénoncé des propos "malveillants" colportés par des "journalistes souffrant de maladies mentales et qui n'ont aucun professionnalisme". Il regrette que "des journaux et blogueurs veulent faire le buzz" avec des "histoires inventées et fausses" visant à "dénigrer" son image. "Je veux inviter les journalistes à venir me voir pour que nous puissions avoir une conversation correcte d'homme à homme. Pour que, enfin, il puisse y avoir un sujet sur moi basé sur la vérité au lieu d'inventer et de tenir de fausses allégations à mon encontre", a-t-il conclu.

 


 

1500 € les bottes, Depay a fait honneur à Neymar

Foot01.com

Dimanche soir, c’est en compagnie de plusieurs personnalités du monde du football que Neymar a fêté son 28e anniversaire au Yoyo, dans le centre de Paris.

Tous les joueurs du Paris Saint-Germain étaient invités, et nombreux sont ceux qui ont répondu à l’appel. En effet, Mauro Icardi, Edinson Cavani, Eric-Maxim Choupo-Moting, Leandro Paredes ou encore Sergio Rico étaient présents au contraire de Kylian Mbappé. Mais les invités plus anonymes ont également pu croiser une autre star de Ligue 1, à savoir Memphis Depay. Très proche de Neymar depuis que les deux hommes évoluent en France, l’international néerlandais a fait l’honneur de sa présence à Neymar avec un style très original, comme souvent avec Memphis Depay.

Bien évidemment, l’attaquant de l’Olympique Lyonnais avait respecté le dress-code imposé par Neymar, à savoir une tenue entièrement blanche. Mais Memphis Depay avait tout de même apporté une touche de fantaisie avec des bottes Louis Vuitton. Actuellement blessé, le capitaine de l’OL a du temps devant lui puisqu’il avait pris le soin de colorier les nombreux logo « LV » de différentes couleurs. Par ailleurs, la version allemande de 20 Minutes rapporte en ce milieu de semaine que Memphis Depay a dépensé une petite fortune pour cette paire de bottes puisque celle-ci vaut la coquette somme… de 1500 euros. On peut le dire, Memphis Depay ne s’est donc pas moqué de Neymar à l’occasion de cette soirée très médiatisée, qui n’a visiblement pas fini de livrer son lot de croustillantes anecdotes.

 

 

 


 

Zéro risque, Neymar vers un forfait contre Lyon

Foot01.com

Victime d’une lésion chondro-costale survenue à la fin du match contre Montpellier samedi au Parc des Princes, Neymar était absent contre Nantes.

Préservé pour le déplacement à La Beaujoire mardi soir (1-2), le n°10 du PSG n’est pas certain de tenir sa place face à l’Olympique Lyonnais, dimanche dans le choc de la 24e journée de Ligue 1. En effet, L’Equipe indique que le Paris Saint-Germain souhaite faire preuve de la plus grande prudence possible au sujet de Neymar, dont l’objectif du mois de février est de briller face au Borussia Dortmund en Ligue des Champions. Ainsi, on indique dans l’entourage du joueur que s’il n’est pas à 100 %, Neymar sera de nouveau préservé face à Lyon afin de ne prendre aucun risque. On se dirige donc doucement vers un forfait pour le Brésilien, ce qui ne déplaira pas à Rudi Garcia et aux supporters de l’OL au vu de la forme incroyable de Neymar ces dernières semaines.

 


 

Chelsea veut miser gros sur Dembélé

Maxifoot.fr

Performant avec l'Olympique Lyonnais, Moussa Dembélé (23 ans, 33 matchs et 18 buts toutes compétitions cette saison) devrait agiter le prochain mercato estival. D'après les informations du London Evening Standard, l'entraîneur de Chelsea, Frank Lampard, en a fait sa priorité absolue pour renforcer son secteur offensif.

Le média britannique explique que les dirigeants londoniens sont prêts à répondre favorablement aux exigences de leurs homologues rhodaniens en déboursant 70 millions d'euros pour arracher la signature de l'attaquant français. Un possible énorme chèque qui pourrait faire le bonheur de Jean-Michel Aulas.

 


 

Thiago Mendes recadré par Juninho et Aulas

Foot01.com

Thiago Mendes génère bien des commentaires depuis dimanche, l'OL veut rapidement régler ce dossier afin que cela ne perturbe pas le joueur.

Mardi, le club rhodanien a dégainé un communiqué pour voler au secours de son joueur. En conférence de presse, Rudi Garcia a également défendu Thiago Mendes, indiquant « qu’après les entraînements, on ne va pas voir ce que font les joueurs chez eux, on fait confiance à leur professionnalisme. Pour l'instant, on lui fait confiance plus qu'aux fake news sur internet ». La réalité est toutefois plus nuancée selon les informations obtenues par le journal L’Equipe, qui affirme que de sérieux doutes existent en interne au sujet de Thiago Mendes, transfuge de Lille pour 25 ME au mercato estival.

Le média indique en effet qu’au sein de l’Olympique Lyonnais, Thiago Mendes fait l’objet d’interrogations. Et la vie nocturne du joueur est tout de même au centre des doutes puisque les vidéos de la femme de Thiago Mendes, publiées sur Instagram, n’ayant pas échappé aux dirigeants de l’Olympique Lyonnais. D’une manière plus globale, le mode de vie de Thiago Mendes cristallise les critiques au sein de l’actuel 6e de Ligue 1. En ce sens, le joueur avait été convoqué par Jean-Michel Aulas et Juninho, lesquels ont sensibilisé le Brésilien sur sa vie en dehors du terrain et sur l’usage des réseaux sociaux. Pour l’Olympique Lyonnais, il est tout simplement pas acceptable qu'un de ses renforts du mercato estival se comporte ainsi, et s’en vante en plus sur les réseaux sociaux.

 

 

Voir aussi... OL - Amiens : L'Avant Match

 

Last modified on mercredi, 05 février 2020 16:49