L'actu du Dimanche 2 Février

L'actu du Dimanche 2 Février

Voir aussi... Nice 2-1 OL: L'After

Memphis Depay prend des risques avec son genou, il s’inquiète

Footradio.com

Plus d’un mois après son opération d’une rupture des ligaments croisés du genou gauche, Memphis Depay est déterminé à revenir avant la fin de la saison. Ce qui inquiète au sein de l’Olympique Lyonnais…

Gravement blessé face à Rennes le 15 décembre dernier, l’attaquant néerlandais a ensuite été opéré quatre jours plus tard par le professeur Pier Paolo Mariani à Rome. Depuis un mois et demi, le capitaine de l’OL suit donc un protocole de rééducation du côté de l’Italie, où il travaille du matin au soir. Si bien qu’il a déjà retouché le ballon en stepping sur un trampoline. Une séquence qui avait mis le feu aux réseaux sociaux, tant cela paraissait précoce par rapport à son intervention chirurgicale. Mais l’ancien de Manchester United n’a pas vraiment de temps à perdre, lui qui veut disputer l’Euro 2020 avec les Pays-Bas après avoir raté les deux dernières compétitions internationales. Un défi risqué, sachant que le championnat d’Europe se déroulera six mois seulement après sa blessure. Une inquiétude partagée par le professeur Bernard Moyen.


Memphis Depay risque une rechute…


« En allant trop vite, on court le danger qu’au bout de six mois, le genou ne soit pas bien corrigé en termes de laxité, que ça se détende ou que ça casse… Concernant Depay, un mois entre son opération et son exercice sur trampoline, c’est court selon les données classiques. Mais cela signifie que le professeur Pier Paolo Mariani, qui n’est pas un débutant, doit être sûr de sa greffe, de sa technique et surtout de son moyen de fixation. Il doit avoir une bonne certitude clinique que ça marche. Si Depay joue l’Euro, on se dira que ce cas clinique nous a fait faire un progrès. Je vais donc suivre cette affaire avec intérêt », a lancé, dans L’Équipe, le spécialiste du genou et ancien membre du comité de gestion de l’OL, qui sait que Depay reste un énorme actif sportif et financier pour Lyon, surtout que Jean-Michel Aulas envisage de prolonger le contrat de sa star au-delà de 2021.

 


 

Caqueret a un physique rikiki, ce n’est pas un problème

Foot01.com

Utilité à cinq reprises par Rudi Garcia depuis le début de la saison en Ligue 1, Maxence Caqueret s’impose désormais comme un joueur presque indiscutable en dépit de la féroce concurrence.

Malgré la présence de Thiago Mendes, Houssem Aouar, Lucas Tousart et bientôt de Bruno Guimaraes à son poste, le jeune milieu de terrain formé à l’OL a fait son trou dans la capitale des Gaules. Probablement titulaire ce dimanche après-midi sur la pelouse de Nice pour le compte de la 22e journée, le natif de Vénisseux a évoqué son ascension au plus haut niveau en conférence de presse. Il a notamment expliqué comment il tentait de gommer ses points faibles, à savoir son manque d’expérience et son physique peu imposant.

« J’apprends beaucoup avec mes coéquipiers à l’entraînement. J’ai pu gratter du temps de jeu, c’est un plus pour moi. Je suis à côté de joueurs de grande qualité, tout cela m’aide. Je n’ai pas un physique énorme, mais j’essaie de compenser avec d’autres » a indiqué Maxence Caqueret avant le second match de la semaine face à l’OGC Nice, trois jours après le succès en Coupe de France grâce à un penalty marqué par Houssem Aouar à la dernière minute. « C’est rare de jouer deux fois la même équipe, mais ce sont deux matches différents dans deux compétitions différentes. On est très bien préparés pour ce deuxième match à Nice. On espère le gagner une deuxième fois. C’est très important pour nous de recoller au classement ». Reste à voir si Maxence Caqueret débutera, lui qui est pressenti pour être titulaire aux côtés de Lucas Tousart et d’Houssem Aouar au milieu de terrain. Reléguer sur le banc un joueur habitué à la Ligue 1 comme Thiago Mendes, c’est déjà une belle victoire pour Maxence Caqueret qui devra bientôt dompter la concurrence du grand espoir sud-américain Bruno Guimaraes…

 


 

Aulas s’agace d’une remarque sur son Mercato

Butfootballclub.fr

Certes l’OL n’a pas fait signer de défenseur central mais Jean-Michel Aulas ne voit pas ça comme un échec du recrutement.

Auteur d’un Mercato d’hiver particulièrement dispendieux, l’Olympique Lyonnais a tout fait pour satisfaire son entraîneur Rudi Garcia. Si, offensivement, l’ancien coach de l’OM a été servi avec l’arrivée de Karl Toko Ekambi, il n’a en revanche pas été entendu derrière où aucun défenseur (ni central, ni latéral gauche) n’a débarqué.

Forcément, au moment de dresser le bilan du Mercato, « L’Equipe » (comme nous ce matin) estime qu’il manque quelque chose. « L’OL échoue à se renforcer en défense », écrit le quotidien. Une rhétorique pas du goût de Jean-Michel Aulas qui s’en est ému sur Twitter.

« L’OL n’a pas échoué en défense centrale. Lucas (Tousart), Kenny (Tete) vont dépanner. L’Académie va jouer son rôle avec des internationaux U19 », a défendu le boss rhodanien, qui ne supporte pas les critiques sur son recrutement alors que plus de 50 M€ ont été injectés sur le marché…

 


 

Yanga-Mbiwa est le renfort de Lyon au mercato

Foot01.com

Malgré une tentative de dernière minute, l’Olympique Lyonnais n’a pas réussi à renforcer sa charnière centrale. Ce qui oblige l’entraîneur Rudi Garcia à prendre une étonnante décision.

Toujours aussi transparent sur le marché des transferts, l’Olympique Lyonnais a fait une révélation vendredi soir. Jusque dans les dernières heures du mercato, le club rhodanien a tenté d’obtenir le prêt d’un défenseur central, soit le souhait exprimé par son entraîneur Rudi Garcia. Finalement, aucune piste n’a été validée et les Gones s’appuieront sur les jeunes du centre de formation pour épauler Jason Denayer, Joachim Andersen, Marcelo… et Mapou Yanga-Mbiwa ! En effet, le coach lyonnais, qui estimait l’ancien Montpelliérain totalement hors course il y a encore quelques jours, a subitement décidé d'inclure dans ses alternatives un joueur placardisé depuis très longtemps.

« On a cherché jusqu’au dernier moment un défenseur central mais il n’y avait pas d’intérêt de prendre un joueur moins bon que ce que l’on a. Mapou Yanga-Mbiwa revient dans le circuit de la concurrence, a annoncé le technicien. Aux jeunes Diomandé et Kalulu aussi de montrer qu’on peut compter sur eux. On avait besoin d’un joueur offensif et c’était important de récupérer un joueur du niveau de Karl Toko Ekambi. Il a eu des débuts intéressants. Au milieu, on a eu cette opportunité avec Bruno Guimarães. C’était bien aussi de garder Lucas Tousart pour la fin de saison. Il y a eu la possibilité également de recruter Camilo, qui pourra jouer au début avec la réserve. On fera le bilan du mercato fin mai. » Les prochains mois nous diront si Garcia avait raison d’insister pour le défenseur central.

 


 

Depay fait le fou, Reine-Adelaïde refuse de l’imiter

Foot01.com

Le 15 décembre dernier, l’Olympique Lyonnais sombrait dans le chaos. Battu par Rennes (0-1) au Groupama Stadium, le club rhodanien perdait Memphis Depay et Jeff Reine-Adelaïde sur blessure.

Les deux joueurs, victimes d’une rupture des ligaments croisés le même jour, ne devraient pas rejouer cette saison. Cela apparaissait comme une évidence mais Memphis Depay a décidé de défier la science, en suivant un protocole de récupération très exigeant dans le but de participer à l’Euro 2020 avec les Pays-Bas. Le capitaine de l’OL travaille du matin au soir pour récupérer le plus rapidement de sa blessure, ce qui inquiète les dirigeants de l’Olympique Lyonnais, lesquels craignent une rechute. De son côté, Jeff Reine-Adelaïde est beaucoup plus prudent, selon les informations obtenues par France-Football. Le média indique que le meneur de jeu de l’OL s’est fixé comme objectif de participer aux Jeux Olympiques, début août.


JRA rêve quand même des JO


En revanche, il ne souhaite pas précipiter son retour et prendre le moindre risque dans l’optique de la saison prochaine avec l’Olympique Lyonnais. Ainsi, Jeff Reine-Adelaïde a passé trois semaines à Clairefontaine afin de suivre un protocole plus classique, bien moins agressif et éprouvant que celui de Memphis Depay. Il y a quelques jours, Jeff Reine-Adelaïde est revenu à Lyon afin de poursuivre sa rééducation. La Fédération française de football se veut très prudente avec Jeff Reine-Adelaïde puisque ce dernier reviendra à Clairefontaine prochainement. La prudence est donc de mise avec l’ancien joueur d’Angers, recruté par l’OL contre 25 ME l’été dernier. Conscient qu’une rechute serait peut-être fatale pour son intégration à Lyon, où il commençait seulement à devenir titulaire avant sa blessure, Jeff Reine-Adelaïde ne commettra pas l’erreur de revenir trop vite. Une attitude grandement appréciée par les dirigeants lyonnais, de Jean-Michel Aulas à Juninho en passant par Rudi Garcia. Reste à voir si, malgré cette prudence, Reine-Adelaïde atteindra son objectif de disputer les Jeux Olympiques de Tokyo avec la France.

 


 

Nabil Djellit détruit Thiago Mendes et Bertrand Traoré !

Foot01.com

Ce dimanche après-midi, l’Olympique Lyonnais a été stoppé dans son élan lors de la 22e journée en s’inclinant sur la pelouse de l’OGC Nice (2-1).

A dix contre dix durant une mi-temps, les joueurs de Rudi Garcia n’ont pas été capables de ramener au moins un point de la Côte d’Azur, la faute à un Kasper Dolberg ultra-efficace, au contraire des joueurs offensifs lyonnais. Dans son couloir droit, Bertrand Traoré ne s’est par exemple pas montré décisif. Pas titulaire, le Burkinabé a été lancé en cours de match par Rudi Garcia, sans avoir réellement d’influence sur celui-ci. Via son compte Twitter, le journaliste Nabil Djellit n’a pas pris de gants au moment de commenter l’entrée en jeu de l’ancien joueur de Chelsea.

« Traoré, c'est un scandale... On est loin du compte » a écrit le journaliste de France Football, pour qui l’irrégularité de l’international burkinabé commence sérieusement à poser un problème à Lyon, surtout quand on sait que ce dernier n’a pas encore marqué en Ligue 1 depuis le début de la saison. Ce dimanche après-midi, un autre joueur de l’Olympique Lyonnais a eu le droit aux critiques salées de Nabil Djellit : Thiago Mendes. Titulaire dans l’entrejeu, l’ancien du LOSC ne parvient pas à retrouver le niveau excellent qui était le sien dans le Nord la saison dernière. « Thiago Mendes il n'a jamais eu envie de jouer à l'OL en fait ? Incroyable comment il est à la ramasse » peut-on lire sur le compte Twitter d’un Nabil Djellit désormais très pessimiste pour l’OL dans la course à la Ligue des Champions. « En cas de succès ce soir à Bordeaux, l'OM avec 13 points d'avance pourrait considérer que l'OL n'est plus un adversaire direct à la qualification en Ligue des Champions. L'OM aurait quasiment 5 jokers d'avance à 16 journées de la fin. Un gouffre ». Autant dire que ce dimanche soir, Lyon sera supporter de Bordeaux face à Marseille…

 

Voir aussi... Nice 2-1 OL: L'After

 

Last modified on lundi, 03 février 2020 18:57