L'actu du Mardi 17 Décembre

L'actu du Mardi 17 Décembre

Voir aussi... OL - Toulouse : L'Avant Match // L'actu du Mercredi 18 Décembre

Trois Bleus dans le viseur !

Maxifoot.fr

Face aux longues et graves blessures aux genoux de l’attaquant Memphis Depay et du milieu de terrain Jeff Reine-Adélaïde, l’Olympique Lyonnais a décidé de réagir et cible trois recrues pour le mercato hivernal. Le directeur sportif des Gones Juninho l’a confirmé lundi, le journal Le Parisien nous en dit plus ce mardi, évoquant un intérêt rhodanien pour trois internationaux français.

En l’occurrence le latéral gauche d’Everton Lucas Digne (26 ans, 17 matchs en Premier League cette saison), le milieu de terrain de Galatasaray Steven Nzonzi (31 ans, 10 matchs en championnat cette saison) et le milieu offensif de l’Atletico Madrid Thomas Lemar (24 ans, 14 matchs en Liga cette saison). Des cibles très intéressantes sur le papier, mais des joueurs difficiles à déloger sur un plan financier.

Car hormis le deuxième cité, écarté par le club turc par sanction disciplinaire (voir ici), Digne est lui indiscutable chez les Toffees. Quant à Lemar, les Colchoneros souhaitent le vendre, mais aussi récupérer une majeure partie des 70 M€ investis à l’été 2018. Dès lors, son dossier en devient compliqué.

 


 

Juninho affirme que Marcelo a demandé à partir

Footmercato.net

Pris pour cible par certains supporters de l'Olympique Lyonnais, Marcelo a demandé à quitter le club. Juninho l'a concédé en marge du tirage au sort des 8es de finale de Ligue des Champions.

« Marcelo dégage ». C’est avec ce message, placardé sur un drapeau frappé d’un âne, que certains supporters de l’Olympique Lyonnais ont célébré mardi dernier la qualification pour les 8es de finale de Ligue des Champions face au RB Leipzig (2-2, 6e journée). Une provocation qui a eu le don de faire sortir de ses gonds Memphis Depay et le principal intéressé. Soutenu par sa direction et son coach, le défenseur central a publié un message sur ses réseaux sociaux pour vider son sac. Peu disert sur le sujet jusqu’ici, Juninho, interrogé au micro d’Esporte Interativo, a évoqué la situation de son compatriote.

« La situation est très difficile. Il a eu un problème personnel avec un supporter, un seul, il faut le rappeler, pas tous les supporters. Seulement, c’est un des leaders de ce groupe, alors ils se sont tous mis contre Marcelo. C’est triste, je le regrette. C’est un Brésilien, un joueur à qui je ne peux rien reprocher sur le travail et l’investissement au quotidien. Il était titulaire la saison passée. Cette saison, il a démarré remplaçant, il ne nous a jamais créé le moindre problème. Il continue à s’entraîner, à faire les efforts. Mais on est un peu arrivé à une situation limite », a-t-il lâché.


« Marcelo a vraiment demandé à partir »


Une situation limite qui a un impact négatif sur tout le groupe. « Ça touche tout le monde, l’équipe est un peu inhibée à domicile. On comprend l’impatience du public, Lyon n’ayant rien gagné depuis 2012 », a-t-il expliqué. Plutôt compréhensif avec le public des Gones, le directeur sportif rhodanien a assuré que le Brésilien souhaitait bel et bien quitter le Groupama Stadium. « La situation de Marcelo est compliquée, il a vraiment demandé à partir », a-t-il assuré. Une information, puisque les sons de cloche divergeaient à ce sujet ces derniers jours. « Mais il comprend aussi qu’il lui reste une année et demi de contrat, c’est un joueur expérimenté », a-t-il expliqué avant d’ajouter.

« Si on arrive à trouver une solution qui sera bonne pour nous, bonne pour Marcelo et que nous parvenons à nous renforcer, on va essayer. Il est notre 3e central, celui qui entre et est souvent bon. Si on trouve la bonne solution pour tout le monde, on va essayer de le faire. Si non, il va devoir faire face à cette situation-là, comme il le fait, jusqu’à la fin de la saison, parce qu’on a besoin de lui », a-t-il conclu. Les données du problème sont donc claires. Mais ni l’OL ni Marcelo ne semblent vraiment avoir les cartes en main.

 


 

Depay pourrait avoir aggravé sa blessure

Topmercato.com

Memphis Depay (25 ans) est resté 20 minutes sur la pelouse, après s'être rompu le ligament croisé. Bernard Moyen, professeur spécialisé sur le genou, pense que le Néerlandais a pu aggraver sa blessure. Memphis Depay "Oui, il a pu l'aggraver. Il est extrêmement étonnant qu'il ait pu jouer vingt-cinq minutes, cela paraît un peu incroyable. Il doit vraiment avoir un bon contrôle de son genou", a-t-il confié à L'Équipe. Il a également rappelé le temps de cicatrisation, après l'opération : "Les taux de cicatrisation n'ont pas changé. On parle de six mois, mais c'est surtout pour entretenir la motivation du blessé, parce que ce n'est jamais six mois." Depay devrait vraisemblablement manquer l'Euro, en juin prochain.

 


 

Lyon évite le pire grâce à l'UEFA, Aulas peut souffler

Foot01.com

Le 26 février prochain, l’Olympique Lyonnais accueillera la Juventus Turin au Groupama Stadium dans le cadre des 8es de finale de la Ligue des Champions.

Et ces derniers jours, on craignait en interne que cette rencontre se dispute dans un stade totalement vide suite aux incidents entre les joueurs et les supporters de l’OL sur la pelouse le 10 février dernier, à la fin du match OL-Leipzig. Mais en ce milieu de semaine, l’UEFA a annoncé que les incidents seront étudiés le 27 février prochain… soit un jour après le match de Ligue des Champions contre la Juventus Turin. Ce qui signifie que le stade sera bel et bien plein pour cette affiche de gala face aux partenaires de Cristiano Ronaldo.

Néanmoins, l’OL n’échappera pas, ensuite, à une sanction digne de ce nom. Car une procédure disciplinaire a été ouverte et plusieurs charges ont été retenues : protection insuffisante de l’aire de jeu, lancer d’objets, escaliers bloqués et utilisation d’un pointeur laser. Sauf surprise, l’Olympique Lyonnais devrait donc payer cher ces débordements car un match à huis clos pèse au-dessus de sa tête depuis plusieurs mois. Lors de la séance du 27 février prochain, la commission de discipline de l’UEFA examinera également le cas du PSG pour des troubles lors du match face à Galatasaray en Ligue des Champions. Les clubs français seront donc fixés sur leur sort dans un peu plus de deux mois.

 


 

Depay et Lyon c'est fini, Riolo achève les supporters

Foot01.com

En ce début de semaine, les supporters de l’Olympique Lyonnais ont le moral dans les chaussettes, après avoir appris les graves blessures de Jeff Reine-Adelaïde et de Memphis Depay.

Les deux joueurs offensifs de l’OL souffrent d’une rupture des ligaments croisés, et seront éloignés des terrains jusqu’à la fin de la saison. Recruté pour 25 ME en provenance du SCO d’Angers l’été dernier, Reine-Adelaïde aura l’occasion d’oublier ce vilain souvenir en brillant avec Lyon dès la saison prochaine. En revanche, il n’est pas certain à 100 % que Memphis Depay reportera le maillot de l’OL en match officiel selon Daniel Riolo, lequel a émis l’hypothèse d’un départ cet été. De plus, le consultant de RMC s’est montré très pessimiste quant à la suite de la saison lyonnaise sans les deux principaux créateurs offensifs.

« Il n’y a aucune amélioration dans le jeu de Lyon, il ne se passe toujours rien dans le jeu collectif de cette équipe. Et au final, ton individualité qui te sortait toujours de tous les problèmes, tu ne le reverras peut-être plus jamais sous le maillot de Lyon si cette absence débouche sur un transfert. Lyon a perdu très gros dimanche. Je ne sais pas ce que Rudi Garcia va pouvoir faire. J’ai dans l’idée que même si tu perds ton meilleur joueur, tu peux compenser avec un jeu collectif. Le problème, c’est que tu perds aussi ton deuxième meilleur joueur et en plus, Rudi Garcia est incapable de mettre en place un jeu collectif puisqu’il mise tout sur l’état d’esprit et sur les exploits de ses joueurs offensifs. Là, tu n’as même plus ça. On dit toujours que Lyon se remet toujours sur pied, là… je ne sais pas comment ils vont faire » a commenté le consultant de l’After Foot, pour qui Memphis Depay a peut-être joué, le dimanche 15 décembre 2019 face à Rennes, son dernier match avec l’OL…

 


 

Memphis et Reine-Adélaïde out, Aouar se voit confier une mission XXL

Footradio.com

L’Olympique Lyonnais s’est incliné face à Rennes ce dimanche au Groupama Stadium. Les Gones traverse une crise profonde.

La situation commence à devenir embarrassante pour l’OL. Le club rhodanien enchaîne les contre-performances depuis le début de la saison. Heureusement pour les fans, le club s’est qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Mais désormais, Memphis Depay et Jeff Reine-Adélaïde ne seront plus de la partie, eux qui se sont blessés gravement face au Stade Rennais. Du coup, l’OL va devoir faire avec les moyens du bord pour essayer de remonter la pente. Selon Raymond Domenech, c’est désormais à Houssem Aouar de porter ses coéquipiers.


“L’OL peut jouer les premiers rôles”


Sur le plateau de La Chaîne L’Equipe, le consultant a évoqué la malchance lyonnaise. “Depay est absent, Reine-Adélaïde est absent. S’il y en a un maintenant qui doit prendre le leadership technique de cette équipe, c’est Aouar. J’aimerais bien qu’il se réveille. Si ça peut lui faire prendre conscience qu’il faut qu’il soit performant pendant 90 minutes tous les matchs, ce serait pas mal. Ce serait l’occasion pour lui d’apporter quelque chose. Même avec une équipe comme cela, l’OL peut jouer les premiers rôles. Mais avec le cycle dans lequel ils sont, on se demande ce qui va leur arriver la prochaine fois”, a notamment indiqué Raymond Domenech, assez abasourdi par la dynamique lyonnaise depuis quelques mois.

 


 

Ménès dresse un constat accablant sur le cauchemar vécu par l'OL !

Le10sport.com

Après le week-end cauchemardesque vécu par l'Olympique Lyonnais, Pierre Ménès ne cache pas son inquiétude pour les Gones.

Qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, l'OL espérait probablement surfait sur cette dynamique à l'occasion de la venue de Rennes dimanche. Mais c'est tout l'inverse qui s'est produit. Non seulement les Gones se sont inclinés (0-1), réalisant ainsi une très mauvaise affaire dans la course au podium, mais surtout Memphis Depay et Jeff Reine-Adelaïde se sont tous les deux gravement blessés. Le diagnostic est tombé rapidement, les deux joueurs souffrent d'une rupture des ligaments croisés et ne rejoueront pas cette saison. Un terrible coup dur pour l'OL qui perd en quelques minutes ses deux meilleurs joueurs comme le souligne Pierre Ménès.


«Le constat est terrible pour l’OL»


« On attendait avec impatience l’alléchant Lyon-Rennes de 17h entre des Bretons de retour vers le haut du classement et des Rhodaniens qui avaient vécu un mardi contrasté entre leur qualification à l’arraché face à Leipzig et les incidents avec les supporters qui avaient suivi. Quelle influence ces derniers ont-ils eu sur la préparation psychologique du match de Depay ? Toujours est-il que le Néerlandais s’est fait les croisés tout seul en première mi-temps, imité en cela par Reine-Adélaïde. Bien au-delà de la défaite du jour, le constat est terrible pour l’OL, qui perd deux de ses meilleurs joueurs dont son capitaine et buteur », écrit le journaliste sur son blog.

 


 

Traoré répond aux critiques par un défi

Maxifoot.fr

Les joueurs de l'Olympique Lyonnais sont-ils en difficulté sur le plan physique ? Il s'agit d'un reproche souvent réalisé par les observateurs concernant les Gones en raison des nombreuses blessures subies et des récents résultats décevants. Face à ces critiques, l'ailier lyonnais Bertrand Traoré (24 ans, 15 matchs en L1 cette saison) a effectué une réponse étonnante.

"Si vous voulez, on fait une course ensemble, vous allez voir s'il y a de la vitesse ou pas. On ne joue pas à deux à l'heure ! C'est juste que c'est la période. Ça ne se passe pas bien, mais il faut continuer à travailler. Moi, je pense que les gens sont bien physiquement", a lancé le Burkinabé en conférence de presse ce mardi.

L'ancien joueur de l'Ajax Amsterdam devrait avoir l'occasion de le prouver mercredi (18h45) contre Toulouse lors des 8es de finale de la Coupe de la Ligue.

 


 

Garcia : « Deux matches pour donner tout ce qu’il nous reste »

OL.fr

Le coach lyonnais s'est présenté en conférence de presse pour évoquer notamment le 1/8 de finale de la Coupe de la Ligue face à Toulouse. L'intégralité de la conférence est à retrouver sur OL Play.

Point santé

« Il y a des incertitudes en plus des joueurs opérés. Marçal et Rafael seront certainement forfait. Mendes n’est pas sûr de revenir. Jason Denayer était un peu malade. »
 
Les moyens pour combattre la sinistrose

« L’abattement était surtout pour les joueurs blessés. On n’a pas le temps de s’apitoyer sur notre sort. On veut se qualifier. On doit mettre toutes nos forces vives. On a encore deux matches pour donner tout ce qu’il nous reste… On va faire quelque chose de ludique en début d’entraînement car les joueurs ont besoin d’évacuer les deux grosses blessures. Il faudra ensuite retourner au combat. Cela nécessite d’être bien physiquement et mentalement. »

Des cadences infernales

« La trêve hivernale sera la bienvenue pour les joueurs car on aura joué sept matches en 22 jours. C’est une cadence inhumaine pour des joueurs de foot. Il faut arrêter ces cadences sinon les joueurs seront à l’infirmerie pour de longues périodes. On a un peu mal à récupérer après les gros matches. Comme par hasard, ce sont des joueurs qui étaient en sélections qui se sont blessés. J’en reviens aux cadences infernales… Je suis pour un calendrier allégé. Il faudra réfléchir pour le spectacle et pour les joueurs. »
 
De la fatigue mentale ?

« On se pose toutes les questions. Cette première partie de saison a été pesante. Il s’est passé tellement de choses depuis le début de saison. Les événements ne sont pas anodins dans le niveau de confiance des joueurs. A eux de montrer qu’ils peuvent tout donner pour le maillot. Certains de devront se montrer comme des leaders. On a assez de qualité pour aller mieux et gagner des matches. »
 
La Coupe de la Ligue

« Cela fait trop longtemps que l’OL n’a pas gagné de trophée. La logique et le bon sens font que les Coupes sont des moyens les plus courts pour remporter un titre. On ne va rien lâcher et tout jouer à fond. On va tout faire pour se qualifier. »
 
Le capitanat

« J’ai des vice-capitaines depuis le début de saison. Il n’y a pas de hiérarchie. Tatarusanu va débuter le match demain. »
 
Le mercato hivernal

« Certains joueurs devront faire plus. Je parlerai du mercato avec Juninho et Florian Maurice. Je réfléchis aussi au système, à une réorganisation de l’équipe. Les matches de fin d’année vont m’éclairer sur ce sujet. Je compte sur les joueurs qui sont là. Cela ne sert à rien de recruter des joueurs qui ne vont rien nous apporter. Je fais avec mon effectif actuel. »

 

Voir aussi... OL - Toulouse : L'Avant Match // L'actu du Mercredi 18 Décembre

 

Last modified on mardi, 17 décembre 2019 23:32