L'actu du Lundi 21 Octobre

L'actu du Lundi 21 Octobre

Voir aussi... L'actu du Dimanche 20 Octobre

Dembélé vit très mal la situation

Butfooballclub.fr

Moussa Dembélé est le joueur de l’OL qui vivrait le plus mal la situation suite au match nul contre le Dijon FCO samedi au Groupama Stadium (0-0).

L’effet Rudi Garcia n’a eu lieu qu’à moitié à l’OL. Après le nul enregistré contre le Dijon FCO ce samedi (0-0), l’ancien entraîneur de l’OM a eu la lucidité de reconnaître que seule la seconde période avait été de qualité chez ses hommes.

Les attaquants de l’OL sont tombés sur un grand gardien adverse et n’ont pas su trouvé la faille malgré de réelles occasions. Moussa Dembélé est sorti très frustré de la rencontre, au point que Gérard Houiller a dû lui parler pour le réconforter.

« J’ai parlé à Moussa Dembélé car le plus dur c’est pour lui. Il se sent investi de la responsabilité de marquer des buts, a réagi le conseiller de Jean-Michel Aulas sur l’antenne d’OL TV. Il y a eu beaucoup de centres mais pas beaucoup de négociables pour lui. Peut-être qu’on en a abusé, il y avait peut-être d’autres façons de s’approcher des buts. Pour une équipe malade, j’ai trouvé que ce n’était pas trop mal aujourd’hui. »

 


 

« Unis pour rugir », le bus de Lyon fait le buzz

Foot01.com

En début de saison, c’est une véritable révolution que l’Olympique Lyonnais souhaitait enclencher avec les arrivées de Sylvinho et de Juninho.

Evidemment, cela ne s’est pas passé comme l’espérait Jean-Michel Aulas avec la terrible série de matchs sans victoire en championnat, et l’éviction la semaine dernière de Sylvinho. Néanmoins, l’OL a profité de cette révolution estivale pour refaire à neuf le design de son bus. Esthétiquement, cela en jette avec un nouveau slogan « Unis pour rugir » et le joli dessin d’un lion très agressif.

Néanmoins, ce slogan n’a pas manqué de faire réagir les supporters de l’Olympique Lyonnais au vu des résultats catastrophiques des Gones. « J'aurai préféré plus discret genre sans le slogan... parce que si c'est sensé impressionner... c'est manqué », « pour le moment, seul le slogan fait peur », « on a le sens des priorités, ça fait plaisir » ou encore « pour le moment, ça ne rugit pas trop » peut-on ainsi lire sur Twitter, où les supporters sont bien conscients que ce nouveau slogan ne colle absolument pas avec le visage de l’équipe lyonnaise sur le terrain depuis le début de la saison. A Rudi Garcia de faire en sorte que dans les prochaines semaines, l’OL rugisse à nouveau et fasse peur…


 


 

Lyon prépare une folie offensive au mercato !

Foot01.com

Les années se suivent et pourraient bien se ressembler sur le marché des transferts pour l’Olympique Lyonnais. Un an après s’être offert un Français en provenance du Celtic Glasgow en la personne de Moussa Dembélé, les recruteurs rhodaniens aimeraient remettre ça. En effet, le Guardian affirme en ce début de semaine que l’Olympique Lyonnais est bien intéressé par le profil d’Odsonne Edouard, qui cartonne avec le Celtic mais également avec l’Equipe de France espoirs depuis le début de la saison, dans l’optique du prochain mercato estival.

L’ancien du Paris Saint-Germain serait la cible n°1 de l’Olympique Lyonnais en cas de départ de Moussa Dembélé, courtisé avec assiduité par Manchester United mais également Everton. Selon le média britannique, une offre « énorme » pourrait être envoyée par l’Olympique Lyonnais au Celtic Glasgow dans le but de recruter Odsonne Edouard. Reste maintenant à voir si ce profil sera validé par Rudi Garcia, le nouvel entraîneur de l’OL ayant toujours la volonté d’être impliqué au mercato même si les dernières indiscrétions laissent clairement penser que Juninho sera l’unique décisionnaire en cette période très animée l’été prochain. Par ailleurs, le Celtic Glasgow avait laissé filtrer il y a quelques semaines qu’un départ était probable pour Edouard au mercato, à condition que l’offre soit impossible à refuser. Autrement dit, il va falloir signer un gros chèque…

 


 

L'OL classé 3e club formateur du Big 5

CIES via Twitter

 

 


 

La candidature de Laurent Blanc clairement plombée à l’OL ?

Le10sport.com

Finalement, Laurent Blanc n’a pas obtenu le poste d’entraîneur de l’OL. Il faut dire qu’en interne, le technicien français aurait été dénigré…

A l’OL, la recherche du nouvel entraîneur a donc abouti sur la nomination de Rudi Garcia. Un poste qui aurait très bien pu revenir à Laurent Blanc. Sans club depuis 2016, le Cévenol a longtemps tenu la corde, mais n’a finalement pas été choisi. Pour certains, ce choix de Jean-Michel Aulas et Juninho s’expliquerait par les demandes importantes de Blanc, notamment concernant son staff. Mais pour Pierre Ménès, la version est totalement différente.


Blanc détesté en interne ?


En effet, pour Unibet, Pierre Ménès a lâché ses vérités sur le choix de l’OL avec Laurent Blanc. Il a alors assuré qu’en interne, certains avaient plombé l’ancien entraîneur du PSG : « Selon mes informations, Jean-Louis Gasset avait finalement accepté de venir avec Lolo à Lyon. Donc voilà, moi je pense surtout que dans le non-choix de Laurent Blanc, il y a pas mal d’inimitié de Bernard Lacombe à Gérard Houiller, et surtout Noël Le Graët qui a une farouche dent contre le président. Ça doit leur faire un président de trop entre les deux ».

 


 

Sylvinho, Garcia, Aulas sort une terrible vérité

Foot-sur7.fr

Auteur d’un début de saison catastrophique, l’ OL a limogé son entraîneur Sylvinho pour le remplacer par Rudi Garcia, qui était libre depuis son départ de l’OM cet été. Jean-Michel Aulas est revenu sur ce changement survenu sur le banc de l’Olympique Lyonnais.

A l’issue du match nul entre l’Olympique Lyonnais et Dijon FCO (0-0), samedi après-midi, au Groupama Stadium, Jean-Michel Aulas a ouvertement admis s’être trompé en validant le choix de son directeur sportif Juninho de confier les rênes de l’équipe à un technicien inexpérimenté comme Sylvinho.

« On a fait des erreurs. Je reconnais la mienne au niveau du manque d’expérience de Sylvinho, même si j’ai critiqué ceux qui pensaient qu’il n’avait pas d’expérience. Je me suis trompé, ils avaient raison, je dois l’avouer », a reconnu le patron des Gones dans des propos rapportés par le quotidien L’Equipe.

Le dirigeant lyonnais se réjoui donc de l’arrivée de Rudi Garcia qui saura remettre l’OL sur les rails pour la suite de la saison.

« Là, on a l’expérience de Rudi Garcia et beaucoup d’énergie, J’ai bien aimé son discours en interne. On l’a choisi parce qu’on pense qu’il est le plus capable de transmette cette énergie aux joueurs pour qu’ils se sortent de cette situation », a ajouté Aulas.

Pour rappel, Garcia a signé jusqu’en 2021.

 


 

Aulas a menti, il ne voulait pas de Laurent Blanc

Foot01.com

Laurent Blanc n'avait aucune chance de devenir coach de Lyon. C'est la théorie émise par un journaliste spécialisé dans le football. 

Il y a une semaine jour pour jour, l’Olympique Lyonnais officialisait la nomination de Rudi Garcia au poste d’entraîneur, l’ancien coach de l’OM succédant à Sylvinho, lequel avait été limogé sept jours avant suite à la défaite de l’OL dans le derby à Saint-Etienne. L’annonce de Jean-Michel Aulas de confier les clés de son équipe à Rudi Garcia a été une surprise totale, tout le monde étant persuadé que c’est Laurent Blanc qui allait devenir entraîneur de l’Olympique Lyonnais. Pour Grégory Schneider, il est évident que le patron de l’OL a clairement fait dans l’intox concernant le choix de son nouvel entraîneur.

Et le journaliste de Libération d’expliquer sa théorie peut-être pas si saugrenue que cela. « Si Aulas a conditionné l'arrivée de Blanc à celle de Gasset, c'est qu'il ne voulait ni de Blanc, ni de Gasset. On n'humilie pas un mec que l'on veut engager. Et qu'il a utilisé le binôme comme leurre. Aulas sait ce qu'il fait, il faut partir de là. La manipulation fait partie de la panoplie du grand président… Les médias utilisent Aulas, le fait qu'Aulas les utilise est de bonne guerre », explique Grégory Schneider, qui n’en veut pas trop au président de l’Olympique Lyonnais d’avoir joué avec la presse afin de brouiller les pistes dans sa quête d’un entraîneur.

 


 

Le groupe de l'OL contre Benfica avec...Cherki aussi

Foot01.com

Le groupe de l'Olympique Lyonnais contre Benfica

Lopes, Tatarusanu, Racioppi, Rafael, Dubois, Tete, Marcelo, Denayer, Andersen, Koné, Tousart, Thiago Mendes, Jean Lucas, Aouar, Reine-Adélaïde, Terrier, Traoré, Dembele, Memphis, Cornet, Cherki

A noter que Rayan Cherki figure aussi dans le groupe de l'OL pour la Youth League

 

Voir aussi... L'actu du Dimanche 20 Octobre 

 

Last modified on lundi, 21 octobre 2019 19:55