L'actu du Lundi 30 Septembre

L'actu du Lundi 30 Septembre

Sylvinho, Aulas prend la parole et fera le point après le derby

Maxifoot.fr

Alors que l’Olympique Lyonnais se trouve en pleine crise et que le sort de l’entraîneur Sylvinho fait l’objet de nombreuses spéculations, le président de l’OL, Jean-Michel Aulas, est sorti du silence ce dimanche soir pour L’Equipe. Le dirigeant a annoncé qu’il ne prendra aucune décision avant les matchs de mercredi contre Leipzig en Ligue des Champions et le derby face à l’AS Saint-Etienne dimanche prochain en Ligue 1. En revanche, le directeur sportif Juninho va voir ses pouvoirs élargis.

"Certains estiment que la situation de Sylvinho et Juninho est inéluctable. Je ne pense pas que ça soit le cas. On doit se donner les moyens de réagir à Leipzig mercredi puis lors du derby à Saint-Étienne dimanche. Prendre des décisions trop vite, ce n'est pas dans les habitudes de l'institution. J'ai demandé à Juninho et Sylvinho de se rapprocher encore plus", a indiqué le boss rhodanien avant de dévoiler les contours de cette nouvelle organisation.

"Il faut que Juninho soit plus proche des causeries, du vestiaire. Avec Sylvinho, ils doivent jouer le jeu d'une complémentarité totale. Juninho a un bagage de connaissances techniques qui méritent d'être plus exploitées. Il a envie de jouer pleinement son rôle de directeur sportif. (…) Il faut donner à Sylvinho encore plus de possibilités d'interagir avec Juninho, qui doit être encore plus présent dans la préparation et l'action. (…) Sylvinho a une soif d'apprendre et une intégrité forte. Ce n'est vraiment pas une mise sous tutelle. Il apprécie qu'on veuille l'aider", a estimé "JMA".

 


 

Staff, joueurs, Sylvinho plus isolé que jamais ?

Foot01.com

Sept matchs de suite sans victoire toutes compétitions confondues. Pas besoin d’aller plus loin pour comprendre que l’Olympique Lyonnais est dans une profonde crise en ce début de saison. Et comme souvent dans ce genre de situation, c’est l’entraîneur qui est pointé du doigt et se retrouve par conséquent très fragilisé. Arrivé en France il y a tout juste 3 mois pour sa première expérience sur un banc de touche, Sylvinho a chaud. Mis sous pression par Jean-Michel Aulas lundi puis par Juninho samedi, le Brésilien serait, en plus, très isolé en interne.

Selon les informations du compte Twitter @OlinRunner69, généralement bien informé et qui avait notamment annoncé les arrivées de Juninho et de Sylvinho début mai, l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais serait dans une situation intenable. « Sylvinho est vraiment isolé dans le vestiaire, ni les joueurs ni le staff ne lui parlent. La fin est proche » peut-on lire sur le compte Twitter. Autant dire que les matchs de la semaine prochaine, face à Leipzig en Ligue des Champions puis à Saint-Etienne dans le derby, seront décisifs pour Sylvinho, qui vit peut-être ces dernières heures à l’OL.

 

 


 

La faillite offensive se traduit aussi en chiffres

Butfootballclub.fr

L’OL s’est incliné avant-hier sur sa pelouse face au Football Club de Nantes (0-1). Les attaquants lyonnais n’ont guère brillé…

Quand ça ne veut pas…L’OL, comme vous le savez, s’est incliné sur sa pelouse face au FC Nantes. Confirmant, du même coup, son mauvais début de saison et la crainte de voir Sylvinho, son entraîneur, passer à la trappe dans les tous prochains jours. Ce qui pourrait être le cas, on l’imagine, si les Lyonnais venaient à perdre dans le derby face à l’AS Saint-Etienne, dimanche prochain.

Face aux Canaris, les Lyonnais ont failli devant. En ne parvenant pas à marquer en ne remportant pas les duels nécessaires. Les statistiques de la LFP sont ainsi éloquentes.

Memphis Depay ? 58 ballons joués, mais 7 gagnés pour 20 perdus. 32 ballons disputés pour Bertrand Traoré, mais avec 15 ballons perdus pour 5 gagnés. Martin Terrier et Maxwel Cornet ? 2 et 6 ballons gagnés pour 7 et 15 ballons perdus.

 


 

Sylvinho réussira à Lyon ou ailleurs, Aulas mise sa paie

Foot01.com

Arrivé sur le banc de l'Olympique Lyonnais au début de l'été, Sylvinho traverse déjà de grosses perturbations, les résultats de l'OL n'étant pas à la hauteur des attentes, tout comme les prestations sur le terrain. C'est donc dans un climat très agité que l'entraîneur brésilien entame une semaine pour le moins chargée avec un match en Ligue des champions, mercredi à Leipzig, et surtout le derby dimanche prochain face à une formation de Saint-Etienne prise également dans des turbulences. Soumis au feu des critiques, Sylvinho peut cependant compter sur le soutien de Jean-Michel Aulas, lequel pense que le choix fait après le départ de Bruno Genesio est le bon. 

Pour le président de l'Olympique Lyonnais, son entraîneur brésilien finira par prouver son talent, même si ce n'est pas à l'OL. « Sylvinho est victime d'un procès d'intention injuste. Il a la fibre, mais pas l'expérience. Peut-être que ça marchera ou non à Lyon. Mais cela ne remettra pas en cause la capacité de Juninho à réussir dans son rôle de directeur sportif ni les qualités intrinsèques de Sylvinho. Il a tellement envie de réussir et il va réussir. Si ce n'est pas à l'OL, ça sera après », affirme, dans L'Equipe, le président de l'Olympique Lyonnais, pas décidé à lâcher aussi facilement un coach qu'il a bataillé pour faire venir dans les valises de Juninho. 

 


 

Sans Denayer ni Cornet à Leipzig

Maxifoot.fr

Sous pression avant le déplacement à Leipzig mercredi (21h) en Ligue des Champions, Sylvinho devra composer avec deux absences importantes. L’entraîneur de l’Olympique Lyonnais sera privé de son défenseur central et capitaine Jason Denayer, mais aussi de l’attaquant Maxwel Cornet, tous les deux sortis sur blessure contre Nantes (0-1) samedi en Ligue 1. Pas l'idéal pour mettre fin à la série de 7 matchs sans victoire toutes compétitions confondues.

Le groupe de Lyon : Lopes, Tatarusanu, Racioppi - Rafael, Tete, Andersen, Marcelo, Marçal, Koné, Dubois - Aouar, Tousart, Reine-Adélaïde, Thiago Mendes, Jean Lucas, Caqueret - Traoré, Depay, Dembélé, Terrier.

 


 

Genesio livre sa recette pour sortir de la crise

Foot01.com

Au mois de juin, l’Olympique Lyonnais a misé sur Sylvinho pour remplacer Bruno Genesio, dont le contrat n’a pas été prolongé.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’entraîneur brésilien connaît des débuts délicats, avec une première grosse crise de résultats (7 matchs toutes compétitions confondues sans victoire). Mais pour Bruno Genesio, ancien de la maison et qui reste très attentif aux résultats de l’OL, le club rhodanien ne doit pas céder à la panique et rester unis afin de sortir de cette spirale ultra-négative.

« Pour moi, la seule solution dans ces moments-là, c’est de rester unis, forts, entre le staff, les dirigeants et les joueurs. Et de travailler. Ça va revenir. Lyon est toujours sorti de ces moments-là. Il y a toujours eu des moments difficiles. On en est sortis. Les choses vont revenir dans l’ordre quand ils vont enchaîner des victoires. Quand je me lève en Chine, avec le décalage horaire, mon premier geste est de regarder les résultats de Lyon. Car je suis avant tout un supporter de l'OL... C'est d'ailleurs pour ça que j'ai très mal vécu mes premières critiques quand j'étais à sa tête » a confié l’actuel entraîneur du Beijin Guoan sur l’antenne de beIN SPORTS. Reste à voir si Jean-Michel Aulas, Juninho et Sylvinho vont suivre les conseils de Bruno Genesio…

 

 

Last modified on lundi, 30 septembre 2019 21:49