L'actu du Lundi 15 Avril

Fekir : "On a besoin des supporters, il faut qu'on avance ensemble"

OL.fr

« Nabil, comment le groupe a réagi suite à la décision du coach de ne pas prolonger la saison prochaine ?

Ce ne sont jamais des bonnes nouvelles. Ça fait plus de trois années qu’il est coach ici. Il a donné le maximum. Il a jugé que c’était le moment pour partir. Il y a un peu de déception dans le groupe. C’est sa décision, il faut la respecter. Il nous reste encore six matches pour tout donner et ramener le plus de victoires possibles. 

 

Comment l’équipe aborde cette fin de saison ?

On connaît une période très compliquée en ce moment. Tout le monde doit relever la tête et se remettre au travail. Il ne reste pas beaucoup de matches. On a fait une bonne saison dans l’ensemble, il ne faut pas tout gâcher lors de ces derniers matches.

 

As-tu un rôle particulier dans cette période difficile ?

Oui. J’ai pour tâche de remobiliser les coéquipiers, un peu tout le monde. Il y a des joueurs de qualité. J’ai confiance en eux, j’ai confiance en nous. J’espère que ce sera une bonne fin de saison pour nous.

 

Malgré les deux dernières défaites, l’OL est encore en course pour accrocher la Champions League…

On reste maître de notre destin pour l’objectif principal de finir sur le podium et se qualifier pour la prochaine Champions League. Lille a pris un peu d’avance sur nous. Il y a cette troisième place à assurer et pourquoi pas aller chercher la deuxième. On ne sait jamais, il reste encore six matches. Rien n’est fait. Les deux confrontations face à Lille et Marseille peuvent jouer en notre faveur. Il faut que tout le monde donne le maximum et se remette la tête à l’endroit.

 

Dans quel état d’esprit est le groupe avant la réception d’Angers vendredi soir au Groupama Stadium ?

Positif. La période est loin d’être simple mais on garde confiance en nous et on reste groupé. La réception d’Angers est un rendez-vous très important. Il faut se racheter vis-à-vis de nos supporters. On reste sur deux défaites d’affilée en championnat et ce n’est pas habituel à l’OL. J’espère que ce sera un grand match de notre part vendredi soir. On a encore trois points d’avance sur Saint-Etienne, il faut maintenir cette avance et se rapprocher du plus possible de Lille.

 

Aurais-tu à faire passer un message aux supporters ?

Je comprends leur déception, c’est normal. Mais nous siffler et être contre nous, je ne pense pas que ce soit la meilleure chose. Les supporters doivent continuer de venir au stade. Il faut qu’ils soient avec nous, nous soutiennent, nous poussent vers l’avant. On a besoin d’eux, surtout dans ces moments. C’est important pour l’équipe. On est tous dans le même bateau. Il faut qu’on avance ensemble. »

 


 

Deux cadors de Premier League tentés par Moussa Dembélé ?

Butfootballclub.fr

Moussa Dembélé, l’attaquant de l’OL arrivé l’été dernier, réalise une saison aboutie qui lui vaut déjà des convoitises pour le prochain Mercato.

Il y a moins d’un an, Moussa Dembélé débarquait à l’OL lors des derniers jours du Mercato estival. Le buteur du Celtic est venu combler le départ de Mariano Diaz reparti du côté du Real Madrid. Un choix plutôt gagnant pour l’attaquant français.

Après un temps d’adaptation, Moussa Dembélé s’est finalement imposé comme l’avant-centre des Gones. Il culmine aujourd’hui à 17 buts toutes compétitions confondues. Un total appréciable pour une première saison et qui lui vaut déjà des convoitises.

Selon le Daily Mail et le Mirror, deux gros bras d’Angleterre seraient en effet sur sa trace. Manchester United, tout d’abord, anticipe le possible départ d’un Romelu Lukaku convoité en Italie et pourrait donc passer à l’action. Arsenal serait également intéressé par le buteur de l’OL, Unai Emery semblant particulièrement friand du joueur. Reste à connaître la position de Jean-Michel Aulas sur ce dossier, la situation de plusieurs joueurs risquant d’être déjà difficile à gérer cet été.

 


 

Lopes commente le départ de Génésio

Foot-sur7.fr

Anthony Lopes a livré son opinion sur le départ de Bruno Genesio à l’issue de la saison. En fin de contrat en juin, ce dernier a décidé de ne pas poursuivre l’aventure sur le banc de touche de l’Olympique Lyonnais quelle que soit la décision de Jean-Michel Aulas à l’issue de l’exercice en cours.

Il l’a officiellement annoncé samedi dernier, alors que le président du club rhodanien attendait à la fin de la saison pour décider de la prolongation ou non de son bail.

Selon le portier de Lyon, l’entraineur a pris une décision murement nourrie. « Le départ de Genesio ? C’est une décision mûrement réfléchie », a-t-il souligné dans Le Progrès.

« Depuis le début, il a tout le temps fait passer l’intérêt collectif en premier. Dans les moments compliqués, l’entraineur est généralement le plus exposé, et le coach a témoigné d’un grand sens de responsabilités », a commenté Lopes, avant de reconnaitre la part de responsabilité de l’équipe dans la décision de départ du technicien de 52 ans.

« Je me dis qu’on n’a pas tout fait pour éviter ça. Et ça laisse pas mal de regrets », a déclaré le dernier rempart des Gones.

 


 

Marcelo plus fort que Maguire et Van Dijk en Europe ! 

Topmercato.com

Marcelo Guedes possède le pourcentage de duels remportés le plus élevé du Big Five, selon les données révélées par l'Observatoire du football. 

Depuis le début de saison, le défenseur brésilien a gagné 85,5 % de ses duels aériens (136 sur 159), soit le total le plus important au sein des cinq championnats majeurs du continent. Le footballeur de l'Olympique Lyonnais devance ainsi l'Anglais Harry Maguire (Leicester City, 85,3 %) et le Néerlandais Virgil van Dijk (Liverpool, 84,1 %).

 


 

Gallardo ne signera pas à Lyon selon un journaliste de L'Equipe

Foot01.com 

Pour succéder à Bruno Genesio cet été, plusieurs noms sont évoqués du côté de l’Olympique Lyonnais ces derniers jours. Et un entraîneur fait quasiment l’unanimité, aussi bien chez les dirigeants rhodaniens que chez les supporters : celui de Marcelo Gallardo, actuellement en poste à River Plate. Le problème, c’est que sa venue dans la capitale des Gaules est quasiment impossible selon Cyril Olivès-Berthet, journaliste pour L’Equipe, qui a littéralement mis fin aux espoirs des supporters de l’OL sur son compte Twitter.

« Marcelo Gallardo est un joli nom pour Lyon, mais il n'a aucune envie d'accepter le challenge notamment parce qu'il veut rester en Argentine en attendant l'arrivée de son 4e enfant au mois de juillet. Si contacts il y a eu, cela a vite été tué dans l'œuf. Par ailleurs, Gallardo a tous les pouvoirs à River, quasiment un manager à l'anglaise. Son contrat est très élevé, et seule une offre d'un Top club européen pourrait l'arracher à River » a détaillé le journaliste, pour qui la piste Marcelo Gallardo est d’ores et déjà à oublier pour l’Olympique Lyonnais. A moins que Jean-Michel Aulas ne parvienne à trouver les arguments pour convaincre le charismatique entraîneur argentin…

 


 

Combien ça coûterait de recruter Maxime Gonalons ? 

Sportune.fr 

Encore plus avec le départ acté de Bruno Génésio à la fin de cet exercice, cela va bouger cet été dans les rangs de l’Olympique Lyonnais. Il faut s’y attendre, du côté du Progrès, l’on apprend que le club des Gones lorgnerait aussi du côté des anciens, notamment de Maxime Gonalons. Le milieu de terrain formé à Lyon est parti voilà deux ans, pour l’AS Roma en Italie. Il appartient toujours au club de la Louve mais défend, cette saison, les couleurs du FC Séville, en prêt. A quelle fourchette tarifaire pourrait se négocier le retour de Gonalons à l’OL ? Décryptage…

Il y a deux ans donc, Gonalons a quitté Lyon pour la Roma. Montant de l’indemnité du transfert : 5 millions d’euros. Le joueur a signé quatre ans, il a rempli la moitié de son contrat avec le club italien. A 30 ans passé, il n’est plus un jeune joueur sur lequel capitaliser pour une revente future. Sa cote marchande est restée sensiblement la même que la dépense pour le recruter ; 5 millions d’euros estimés par Transfermarkt et moins, de 2 à 4 millions d’euros, du côté de l’Observatoire du Football, en Suisse. 

Avec la Roma, Gonalons est engagé jusqu’au 30 juin 2021, pour un salaire proche de 290 000 euros bruts mensuels, non loin de ses émoluments précédents, à Lyon justement. Le milieu disait l’année dernière à So Foot avoir exprimé le besoin de partir après 17 ans à l’Olympique Lyonnais et avec toute l’affection pour le club et ceux qui le dirigent ou le font vivre. Est-ce que l’envie de revenir le gagne ? Tout ou partie de la réponse, dans l’été qui arrive..

  

Contribuez au maintien de 100%OL avec un don


> Vous pouvez aussi désactiver votre bloqueur de publicité pour 100ol.fr/centpourcentol.fr ;-)

 

Last modified on lundi, 15 avril 2019 17:27