L'actu du Vendredi 12 Avril

L'actu du Vendredi 12 Avril

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL 2019 et Nantes - OL : L'Avant Match

Annoncé à Lyon, Marcelo Gallardo répond (déjà) à la rumeur…

Butfootballclub.fr

Deux médias argentins ont annoncé hier que Marcelo Gallardo, actuel entraîneur de River Plate, était dans les petits papiers de Jean-Michel Aulas pour entraîner l’OL.

Dans la football, ça va vite. Surtout en période de pré-Mercato. Alors que ESPN affirmait hier que Marcelo Gallardo, ancien joueur de l’AS Monaco et du PSG, était désormais suivi avec intérêt par l’OL pour succéder à Bruno Genesio, l’actuel entraîneur de River Plate a aussitôt été interrogé à ce sujet.

Et, visiblement, Gallardo a l’art de l’esquive aussi affûté que ses dribbles à sa grande époque de milieu de terrain. Jugez plutôt :« Je ne vais pas répondre aux rumeurs. Il y a des choses que je ne peux pas commenter publiquement. Désolé, je ne répondrais pas sur le sujet. »

A suivre, donc…

 

 


 

Rongier à Lyon, un deal à 14ME au mercato ?

Foot01.com

C'est le 11 juin prochain que débutera officiellement le mercato d'été 2019, la LFP ayant officialisé mercredi les dates de la période des transferts. Mais même s'il faudra attendre deux mois avant de voir des dossiers devenir officiels, les rumeurs commencent déjà à circuler et cela de plus en plus intensivement. Ainsi, ce vendredi, à quelques heures du match entre le FC Nantes et l'Olympique Lyonnais, Le Progrès affirme que le club de Jean-Michel Aulas aurait un intérêt certain pour Valentin Rongier, le milieu de terrain de 24 ans des Canaris.


Lié encore trois ans avec son club formateur, Valentin Rongier pourrait rejoindre l'Olympique Lyonnais pour un montant tournant autour de 14ME. Reste à savoir si une éventuelle offre de JMA saura convaincre Waldemar Kita de céder un joueur emblématique du FC Nantes, qui a récemment fait parler de lui suite à un étonnant échange verbal avec l'arbitre du récent PSG-FCN. Quoi qu'il en soit, l'Olympique Lyonnais semble avoir le désir de renforcer très sérieusement son milieu de terrain lors du prochain mercato, puisque pour l'instant toutes les rumeurs concernent ce secteur de jeu. 

 


 

Gonalons de retour à Lyon ? La rumeur enfle !

Foot01.com

Parti de l'Olympique Lyonnais au mercato 2017 pour rejoindre l'AS Rome, Maxime Gonalons n'a pas eu la carrière qu'il espérait sous le maillot romain, le club de la Ville Éternelle décidant de prêter le milieu de terrain français au FC Séville cette saison. Mais à la fin du championnat d'Espagne, l'ancien capitaine aura encore deux ans de contrat avec la Roma, qui pourrait être tenté de le transférer ou de le prêter encore une fois. Alors, même si la dernière saison à l'OL de Maxime Gonalons avait été un peu perturbée par quelques polémiques avec Jean-Michel Aulas, les choses se sont calmées depuis.


Et c'est dans ce cadre que des rumeurs d'un retour du milieu de terrain de 30 ans circulent actuellement et sont relayées ce vendredi par Le Progrès. Le quotidien régional évoque donc la piste Maxime Gonalons pour le prochain mercato, rappelant toutefois à juste titre que peu des joueurs ont eu l'occasion de quitter l'Olympique Lyonnais puis d'y revenir dans la suite de leur carrière. Le natif de Vénissieux, qui n'a jamais masqué son amour de l'OL, pourrait donc constituer une exception, du moins si la cellule de recrutement de Lyon l'a vraiment mis sur ses tablettes.

 


 

Ménès accuse Eyraud et Aulas du fiasco actuel

Foot01.com

A sept journées de la fin de la saison 2018-2019, l'Olympique Lyonnais et l'Olympique de Marseille, qui se croiseront bientôt au Vélodrome, ne semblent pas être dans une forme...olympique. Et si deux clubs phares de la Ligue 1 ne brillent pas vraiment actuellement, Pierre Ménès pense les présidents de l'OL et de l'OM ont une lourde responsabilité dans cette situation. Dans sa chronique pour un site de paris en ligne, le consultant de Canal+ est sans pitié avec Jean-Michel Aulas et Jacques-Henri Eyraud.


Car pour Pierre Ménès, les deux dirigeants se sont totalement ratés sur le plan de la communication, ce que Lyon et Marseille paient au prix fort. « Quelle est la source des problèmes de l’OM et de l’OL ? Dans les deux cas, je pense que c’est un problème de présidence. Il y a d’un côté un président qui est un peu trop novice, et probablement incompétent, c’est Jacques-Henri Eyraud. Il a sonné la fin de la récréation en disant que l’équipe était en fin de cycle il y a deux matches. Ce qui me paraît totalement aberrant comme annonce. De l'autre côté, Jean-Michel Aulas qui a force de vouloir faire joujou avec son club, joujou avec Genesio, a un peu emmené le club dans une situation délétère vis-à-vis de son coach et probablement vis-à-vis de son groupe. Même si attention, JMA n’est pas responsables des pitoyables prestations de ses joueurs contre Rennes en Coupe de France et contre Dijon. Il y a des comportement sur le terrain qui ne sont pas admissibles », explique Pierre Ménès, qui ne tape pas sur des seconds couteaux.

 


 

Ndombélé, des doutes sur son attitude ?

Maxifoot.fr

Sportivement, le milieu de terrain de l'Olympique Lyonnais Tanguy Ndombélé (22 ans, 27 matchs en L1 cette saison) a été, sans le moindre doute, l'un des meilleurs joueurs de son équipe cette saison. Avec un potentiel énorme, l'international français suscite logiquement la convoitise des plus grandes formations européennes.


Et pourtant, en interne à l'OL, l'ancien Amiénois ne fait pas l'unanimité en raison de son comportement selon les informations du quotidien L'Equipe ce vendredi. "Il est un peu comme ça depuis la saison dernière et son arrivée au club. Après, comme toujours, on y fait un peu plus attention lorsque cela ne va pas. Lorsque tout va bien, ça passe inaperçu… Son problème, c’est qu’il communique peu et ça ne joue pas forcément en sa faveur", a confié un membre de Lyon. Plutôt discret et réservé, Ndombélé ne semble pas toujours totalement concerné...

 


 

Lopes désigné meilleur gardien de L1 par 10 experts

Foot01.com

Ce vendredi, à la demande du Parisien, un jury composé de dix anciens gardiens de but ou spécialistes de ce poste, a été appelé à désigner le meilleur portier de Ligue 1. Et c'est Anthony Lopes, le gardien de l'Olympique Lyonnais qui a été désigné comme étant le numéro 1 à ce poste devant Mike Maignan (Lille) et Alphonse Aréola (PSG). Derrière ce podium de luxe, on trouve dans l'ordre Benjamin Lecomte (MHSC), Edouard Mendy (Reims) et Stéphane Ruffier (ASSE). Dans le même temps, le quotidien a réalisé un sondage auprès de ses lecteurs, lesquels placent eux aussi Anthony Lopes sur la première marche, mais cette fois devant Stéphane Ruffier, Alphonse Aréalo étant là encore troisième.

Membre du jury, où l'on retrouve par exemple Nicolas Dehon, Christophe Lollichon, Jean-Luc Ettori ou bien encore Jean-Michel Moutier, Pascal Olmeta et Gaëtan Huard, Jérôme Alonzo est le seul à avoir donné le classement dans l'ordre et il justifie son choix de faire d'Anthony Lopes le meilleur gardien de Ligue 1. « Entre Lopes et Maignan, c’est caviar ou champagne. Mais Lopes est très bon depuis trois ans. Encore plus cette année. Sans lui, Lyon serait 5e au mieux. Maignan, c’est la révélation de la saison pour le grand public, plutôt une confirmation pour moi. Il a longtemps été sous-coté. Mais pour être franc, je ne le voyais pas si bon. Quant à Areola, je ne peux le mettre qu’à la 3e place, car il joue deux fois moins que les autres. Il est urgent de l’installer numéro 1 du PSG », explique celui qui a été gardien de but pour Nice, l'OM, l'ASSE, le PSG et Nantes, et ne peut donc être taxé d'être pro-OL.

 


 

Dufy démonte la rumeur José Mourinho en une phrase

Footradio.com

En début de semaine, le site Entreprendre.fr faisait le buzz en affirmant que José Mourinho avait été vu à Lyon, probablement pour y rencontrer Jean-Michel Aulas.

Une information qui n’a pas été confirmée par d’autres médias, ce qui laisse penser que l’entraîneur portugais n’était peut-être finalement pas à Lyon en ce début du mois d’avril. Parfois cité comme un potentiel successeur de Bruno Genesio dans la capitale des Gaules, le Special One ne prendrait jamais le risque de se faire repérer publiquement de cette manière selon Guillaume Dufy. Sur l’antenne de La Chaîne L’Equipe, le chroniqueur a ainsi démonté cette drôle de rumeur.

« Je ne suis pas là pour démentir les informations de nos confrères, mais la petite punchline de Bruno Genesio est plutôt drôle. On imagine très mal José Mourinho arriver à Lyon par le tramway ou le métro à visage découvert alors que la saison n’est pas encore terminée. Je crois que l’entraîneur portugais est beaucoup plus discret que cela. Actuellement, il fait sa petite tournée. Il vient en France, en Bundesliga… Beaucoup d’entraîneurs font cela mais ça ne présage en rien pour l’avenir » a expliqué le journaliste, généralement assez bien informé sur l’Olympique Lyonnais, et qui ne croit pas une seconde à une signature de José Mourinho chez l’actuel troisième de L1.

 


 

Pape Cheikh Diop scelle son avenir

Footmercato.net

Arrivé la saison dernière à l’Olympique Lyonnais, Pape Cheikh Diop n’a pas réussi à s’imposer comme un titulaire en puissance. Mais le milieu, qui ne manque pas d’ambition, ne désespère pas d’y arriver. Si certains de ses coéquipiers sont dans l’incertitude concernant leur avenir, Diop, lui, ne partira pas. C’est ce qu’il a confié lors d’un entretien au site officiel de l’OL quand on lui a demandé s’il serait toujours là l’an prochain. « Bien sûr ! L’OL est un grand club, surtout pour un jeune, comme moi, qui veut progresser et aller de l’avant. Je veux faire une grande saison l’an prochain et gagner ma place de titulaire. J’ai vraiment envie de continuer ici et je veux aider le club à gagner des titres. Avoir un beau palmarès, c’est important dans la carrière d’un joueur ».

Il poursuit : « Je me sens très bien ici. J’ai des amis ici et le fait de parler français m’aide beaucoup. Je suis très bien intégré au sein du club, je reste toujours avec mes coéquipiers. Et la ville me plaît beaucoup, même si je ne sors pas énormément. Je reste souvent chez moi mais ça m’arrive, environ une fois par semaine, d’aller dans le centre-ville, pour prendre un café ou promener mon chien (rires) ». Enfin, il a avoué ne pas trop ressentir le manque du pays. « Ça me manque un peu (L’Espagne) mais pas trop non plus (rires). Je suis content d’être à Lyon et j’ai ma vie ici désormais ».

 

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL 2019 et Nantes - OL : L'Avant Match

 

Contribuez au maintien de 100%OL avec un don


> Vous pouvez aussi désactiver votre bloqueur de publicité pour 100ol.fr/centpourcentol.fr ;-)

 

Last modified on vendredi, 12 avril 2019 19:45