L'actu du Mardi 9 Avril

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL 2019

Pourquoi la prolongation de Lopes bloque

RMC.fr
 
Alors que son contrat avec Lyon court jusqu’en 2020, Anthony Lopes n’a toujours pas prolongé. Les discussions seraient même au point mort, selon Le Progrès, qui indique le point de désaccord porte sur le salaire demandé par le Portugais.

S’il a toujours affirmé qu’il souhaitait poursuivre avec l’Olympique Lyonnais, Anthony Lopes (28 ans) n’a toujours pas prolongé son contrat qui court jusqu’en 2020. Les discussions entre le club et ses représentants seraient même rompues. Selon le journal Le Progrès, l’OL n’accepte pas les conditions des agents du gardien qui réclament une augmentation salariale du joueur, en vertu de la régularité de ses performances.


Aulas tacle ses agents...


La prolongation du gardien, qui a promis de ne pas partir au clash avec son club formateur, est sujette à quelques tensions, notamment par le biais de déclarations par médias interposés. "J'ai l'impression que ses agents vivent dans un autre monde", avait lâché Jean-Michel Aulas, président du club.


... Lopes ironise


"Là où ils (ses agents, ndlr) sont, il y a du réseau, pourtant, avait répondu le gardien. Je prends tout ça positivement, c’est la logique des négociations, et je ne me prends pas la tête à ce niveau-là, je sais que mes conseillers veulent le meilleur pour moi et que j’ai seulement à m’occuper de mon jeu. Je suis assez loin de tout ça. J’ai lu ce que le président a dit bien sûr, mais encore une fois, ça fait partie des négociations."

 


 

José Mourinho aperçu ce matin…à Lyon

Butfootballclub.fr

L’ancien entraîneur de Manchester United, José Mourinho, aurait été aperçu ce matin à Lyon. Il n’en fallait pas plus pour que l’OL…

Le charme du mercato. Ou pas. Il suffit donc que Bruno Genesio ne soit plus (du tout) assuré de rester à l’OL la saison prochaine pour que la planète foot scrute avec le plus grande attention les possibles successeurs.

Dans les récents coups de comm, plus ou moins sérieux, on eut droit, de la part de l’Equipe, à la possibilité de José Mourinho de venir entraîner en France. Et forcément…l’Olympique Lyonnais fait figure de candidat idéal. Son salaire, astronomique, son incapacité, évidente, à ne pas s’entendre avec Jean-Michel Aulas, on semble tout oublier…

 


 

Benitez à Lyon, une piste toujours chaude ?

Foot01.com

Même si l'Olympique Lyonnais a vivement démenti lundi avoir noué des contacts pour éventuellement remplacer Bruno Genesio la saison prochaine, personne ne peut empêcher que des rumeurs circulent sur l'intérêt de certains entraîneurs pour rejoindre l'OL si le poste de coach venait à se libérer. Alors que le club rhodanien traverse de grosses perturbations, et que Laurent Blanc fait toujours figure de favori pour ce poste, le nom de Rafael Benitez est toujours d'actualité si l'on en croit L'Equipe. Car le coach espagnol de Newcastle n'a toujours pas prolongé chez les Magpies, actuellement à la 15e place de Premier League et pas encore mathématiquement sauvé.

Le quotidien sportif précise ce mardi que Rafael Benitez a mis des choses en place au cas où son engagement avec la formation anglaise s'achevait en juin prochain. « Rafael Benitez (58ans) a récemment mandaté Score Agencies, une société... lyonnaise, pour le représenter sur le territoire français jusqu’au 1er septembre 2019 », précise L'Equipe, qui forcément y voit tout de même un petit signe. Reste que Jean-Michel Aulas n'a jamais caché sa préférence pour un coach français aux commandes de l'Olympique Lyonnais, même si le profil de Rafael Benitez a forcément de quoi faire réfléchir.

 


 

Bordeaux: Koundé ne partira qu’en cas d’offre "hardcore"

RMC.fr
 
A 20 ans, Jules Koundé sera l’une des attractions du prochain mercato puisqu’il a l’une des valeurs les plus élevées de l’effectif des Girondins de Bordeaux. Mais le club assure que le défenseur ne partira pas sauf offre démesurée.

Bordeaux va vivre un mercato estival agité puisque ce sera le premier des nouveaux actionnaires américains. Ces derniers voudront frapper fort pour étoffer l’effectif mais devront aussi résister aux approches de quelques grosses écuries européennes sur certains de leurs joueurs. Jules Koundé (20 ans) sera notamment courtisé. Pour sa deuxième saison chez les professionnels, le jeune défenseur est un titulaire indiscutable et l’une des plus fortes valeurs marchandes de l’effectif (l’observatoire du football l’a récemment estimé à 25 millions d’euros).


"Jules ne s’en ira pas pour 20 millions d’euros"


Déjà courtisé l’été dernier, Koundé serait dans le viseur de plusieurs clubs italiens, espagnols et français (OL), selon L’Equipe. Mais le club ne serait pas disposé à céder sa pépite. "Jules ne s’en ira pas pour 20 millions d’euros, indique au quotidien, Hugo Varela, responsable du secteur sportif du club. Nous voulons le garder et bâtir une grosse équipe. A moins de recevoir une offre 'hardcore', on ne le vendra pas."

Le 6 novembre dernier, le fonds d’investissement GACP (General American Capital Partners LLC), dont Joseph DaGrosa est le patron, est devenu officiellement propriétaire des Girondins de Bordeaux, pour 100 millions d'euros. Frédéric Longuépée a, lui, été nommé président du club. "Nous sommes des investisseurs professionnels, avait confié DaGrosa sur RMC Sport après son arrivée. Ce que l’on veut, c’est bâtir une équipe pour Bordeaux qui peut gagner. On a notre propre stratégie."

Lors du dernier mercato hivernal, les Girondins ont recruté plusieurs jeunes à fort potentiel comme Yacine Adli (18 ans, PSG), Josh Maja (20 ans, Sunderland) et Raoul Bellanova (18 ans, AC Milan) prêté en cette fin de saison au Milan.

 


 

Qui part, qui reste ? Riolo s'improvise chef du mercato

Foot01.com

Cet été, le mercato sera forcément très animé du côté de l’Olympique Lyonnais. Et pour cause, il y a désormais de grandes chances que Jean-Michel Aulas accueille un nouveau coach. Et qui dit nouvel entraîneur dit forcément choix forts en période de mercato. Selon Daniel Riolo, le premier acte fort du futur manager de l’OL devra être de convaincre Memphis Depay de rester. Car pour le journaliste de RMC, l’international néerlandais peut incarner l’avenir des Gones. Au contraire d’un Nabil Fekir qui doit impérativement faire ses valises selon le chroniqueur de l’After Foot…

« Aulas doit absolument prendre un coach de dimension européenne. On est en avril, il doit le trouver. Même le coach que Bordeaux a pris (Paulo Sousa) aurait pu faire partie des candidats pour Lyon. Cela veut dire : un entraîneur qui arrive avec son staff, avec de nouvelles méthodes de travail, pour exploiter au mieux les jeunes. Après au niveau du mercato, il y a un joueur qui doit aller voir ailleurs dans cet effectif : c’est Fekir. Memphis, le nouveau coach qui arrive, il doit le garder et en faire le Memphis des Pays-Bas ! En plus, Depay ne va pas avoir 100.000 offres donc le futur coach doit le convaincre. Après, tu dois trouver un gros défenseur central pour mettre à côté de Denayer mais sinon, tu gardes une grosse partie de ton effectif » a confié Daniel Riolo, convaincu qu’il n’y a pas énormément de changements à opérer dans l’effectif lyonnais. Mais il faudra faire les bons choix au mercato.

 


 

Aulas alerte ses joueurs sur le cas Bruno Genesio

Foot01.com

Il y a une semaine jour pour jour, l'Olympique Lyonnais vivait une sale soirée avec l'élimination en demi-finale de la Coupe de France face à Rennes. Mais c'est surtout l'incroyable séquence qui s'n est suivie, avec Jean-Michel Aulas et Bruno Genesio qui a laissé des traces dont on peut croire qu'elles sont restées longtemps dans les têtes, au point d'aboutir à l'incroyable déroute de samedi contre Dijon. Alors, histoire de ramener tout le monde à la réalité, le président de l'OL a tenté encore une fois de passer par la méthode douce.

Lundi, à l'heure de la reprise, Jean-Michel Aulas est venu dans le vestiaire lyonnais afin de prendre la parole. L'Equipe affirme qu'après avoir sermonné très vivement son effectif, JMA a prévenu qu'il était clairement derrière Bruno Genesio au moins jusqu'à la fin de la saison et qu'un départ de ce dernier d'ici la 38e journée était impossible et inimaginable. Le boss de l'OL a donc prévenu ses joueurs qu'ils devaient faire corps avec leur coach histoire de ne pas tout gâcher en seulement sept journées de Ligue 1. Et dans la foulée, Jean-Michel Aulas a déjeuné avec le staff de Lyon, histoire de faire passer un message dans le même sens, à savoir que Bruno Genesio finira la saison sur le banc de l'Olympique Lyonnais quoiqu'il arrive. Les choses sont claires.

 

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL 2019

 

Contribuez au maintien de 100%OL avec un don


> Vous pouvez aussi désactiver votre bloqueur de publicité pour 100ol.fr/centpourcentol.fr ;-)

 

Last modified on mardi, 09 avril 2019 19:18