L'actu du Mardi 5 Février

Aulas a trouvé un bon argument pour prolonger Fékir

Butfootballclub.fr

Jean-Michel Aulas se veut confier sur les chances de Nabil Fékir de prolonger à l’OL. Il se dit même prêt à certaines concessions.

Tout proche de rejoindre Liverpool l’été dernier, Nabil Fékir est finalement resté à Lyon. Et Jean-Michel Aulas espère que cette saison ne sera pas la dernière de son capitaine à l’OL. Sur RMC Sport, hier, le président lyonnais a évoqué la prolongation de contrat de Fékir.

« On discute avec Nabil, avec son papa, et j’avais aussi échangé avec son agent, a-t-il expliqué. Pour le moment, c’est un peu au point mort parce qu’il y a eu plein de choses et que nous sommes rentrés dans la phase de Ligue des Champions qui va nous mobiliser. Mais on se propose de reprendre les discussions tout de suite après ».

Et manifestement, Aulas est plutôt confiant quant à l’issue des discussions. « On sent que Nabil est très intéressé pour continuer avec l’OL, en ayant la possibilité de partir s’il a une proposition qui lui convient. On est prêt à lui offrir tout ça : la prolongation sur une longue durée, assortie d’une clause de départ s’il le souhaite. J’espère que les choses pourront avancer, c’est l’un de nos meilleurs joueurs, notre champion du monde. Il représente quelque chose de spécial à l’OL ».

Auteur de 10 buts et 5 passes décisives cette saison, Fékir (25 ans) est sous contrat à Lyon jusqu’en juin 2020.

 


 

Fekir a craqué, il avait une bonne excuse balance Aulas !

Foot01.com

Dimanche soir, Nabil Fekir a été vivement critiqué après son tacle très appuyé sur Leandro Paredes, lequel était entré quelques minutes auparavant. Un geste absolument pas maîtrisé qui n’a pas été sanctionné d’un carton rouge par Clément Turpin. Sur l’antenne de RMC Sport, Jean-Michel Aulas a été invité à réagir sur ce fait de jeu qui a enflammé les débats en ce début de semaine. Et selon le président rhodanien, c’est parce que Fekir a subi une faute similaire quelques minutes plus tôt qu’il y est allé de bon cœur sur Paredes. Heureusement que Jean-Michel Aulas n’est pas avocat…

« Le tacle de Nabil est assez appuyé. J’ai essayé de comprendre ce qu’il s’était passé. Deux minutes auparavant, il y a un tacle quasiment identique de Draxler sur lui... Comme il y a eu jaune avant (pour l'Allemand), il y a eu jaune après. Mais je comprends que certains aient pu s’émouvoir. Au match aller, quand Thiago Silva tacle par derrière Nabil, il sort au bout de cinq minutes du match qu’on va perdre largement (5-0). Mais il est absent pendant deux mois ! Il n’y a pas eu autant de réaction qu’hier soir » a expliqué Jean-Michel Aulas, lequel n’a néanmoins pas nié qu’un carton rouge n’aurait pas été volé. « Mais c’est vrai que c’est un tacle sévère qui pouvait mériter un jaune ou plus. L’arbitre M. Turpin qui a été très bon a pris sa décision. Il faut l’accepter. Nabil ne devait pas faire ce genre de tacle. Surtout à deux minutes de la fin alors que l’on menait » a-t-il confié, bien heureux que son capitaine ait échappé au carton rouge. Et qui sera donc disponible pour le prochain match de l’OL, jeudi soir en Coupe de France face à Guingamp.

 


 

La faute de Fekir, Ménès n'en revient pas

Maxifoot.fr

Si l'Olympique Lyonnais a réalisé une belle performance face au Paris Saint-Germain (2-1) dimanche en Ligue 1, la faute commise par le capitaine lyonnais Nabil Fekir (25 ans, 17 matchs et 7 buts en L1 cette saison) sur le milieu parisien Leandro Paredes dans les derniers instants fait beaucoup parler. Après le coup de gueule de l'entraîneur du PSG Thomas Tuchel (voir brève 8h25), la décision de l'arbitre de seulement infliger un carton jaune à l'international français a été critiquée par Pierre Ménès.

"Je ne comprends pas, je ne sais pas ce qu'il faut pour qu'il y ait un carton rouge face au PSG. A mon avis, pour qu'il y ait carton rouge face au PSG, faut qu'il y ait fracture ouverte", a déploré le consultant de Canal +.

 


 

L'OL ne lâche pas Agoumé

Le10sport.com

Positionné depuis plusieurs semaines sur le cas du jeune milieu sochalien Lucien Agoumé, l'OL maintient son intérêt pour le joueur.

Comme le 10 Sport l'a révélé, l'Olympique Lyonnais a pris position sur le dossier de Lucien Agoumé, le jeune milieu de terrain relayeur du FC Sochaux (16 ans), considéré comme un futur grand talent, et qui a déjà disputé huit matches de Ligue 2. Depuis ces premières prises de contact, l'OL reste très attentif à l'évolution du joueur.

Selon nos informations, un émissaire du club gone était ainsi présent au match Sochaux-Clermont (2-1), qui s'est disputé vendredi 1er février. L'objectif était de superviser une nouvelle fois Agoumé, preuve que l'OL reste très présent autour du jeune joueur. Mais l'OL n'est pas le seul sur le coup. Plusieurs grands clubs européens sont sur ses traces. L'Inter Milan et le FC Barcelone ont déjà pris contact avec le FC Sochaux. Comme révélé par le 10 Sport, le Milan AC et le Bayern Munich commencent également à observer attentivement les prestations de Lucien Agoumé. S'il veut avancer concrètement, l'OL pourrait donc avoir une lourde concurrence.

 


 

Genesio mérite le respect, Dugarry lui rend un hommage XXL

Foot01.com

Vainqueur du Paris Saint-Germain après avoir déjà fait tomber Saint-Etienne ou encore Manchester City cette saison, l’OL aime les gros matchs. Et son entraîneur aussi, Bruno Genesio ayant remporté ses duels tactiques avec Pep Guardiola ou encore Thomas Tuchel depuis le début de la saison. Tout sauf anodin selon Christophe Dugarry, lequel estime carrément que l’entraîneur de 52 ans est l’un des tous meilleurs entraîneurs du championnat de France. Une prise de position peu étonnante, le consultant de RMC Sport ayant toujours défendu Bruno Genesio au cours des derniers mois.

« J’ai trouvé sa composition ambitieuse et courageuse. C’était excellent, je ne suis pas persuadé que beaucoup d’entraîneurs auraient été capables de mettre cette composition d’équipe là. Je trouve que Genesio progresse dans ses choix. Je le sens encore plus investi sur le bord du terrain. On est obligé de faire des comparaisons. Toute proportion gardée, quand il joue face à Guardiola ou Tuchel, il y a un combat tactique qui se fait. Je trouve que dans le rapport de force, il ne s’est pas démonté et il a eu des résultats face à ces coachs confirmés. Il mérite le respect. Il est l’un des plus grands entraîneurs de notre Ligue 1 » a confié le champion du monde 1998 dans des propos relayés par FootRadio.com. Souvent critiqué par les observateurs, Bruno Genesio appréciera.


 

Lyon prête un jeune à l'Impact Montréal de Rémi Garde

Sport24.fr

Lyon a prêté jusqu'à la fin de saison le jeune défenseur canadien Zachary Brault-Guillard à l'Impact Montréal (MLS), un club du championnat américain entraîné par l'ancien joueur et coach de l'OL Rémi Garde, a annoncé mardi le club français. Nommé fin 2017, l'ex-joueur (1987 à 1993) et entraîneur (2011 à 2014) de Lyon dirige le club de la franchise canadienne en compagnie d'anciens cadres techniques de l'OL, comme le préparateur physique Robert Duverne ou l'ancien gardien international français Joël Bats. Sous contrat avec Lyon jusqu'à l'été 2021, l'international canadien des moins de 20 ans est prêté à l'Impact Montréal jusqu'au 30 juin 2019. Le joueur né en Haïti, qui compte aussi deux sélections en équipe A du Canada, a passé une grande partie de son enfance et adolescence dans l'Ain, à côté de Lyon. Il est entré à l'OL en 2011 et y a signé son premier contrat professionnel en mai 2018.

 

Contribuez à la survie de 100%OL avec un don


> Vous pouvez aussi désactiver votre bloqueur de publicité pour 100ol.fr/centpourcentol.fr ;-)

 

Last modified on mardi, 05 février 2019 18:55