L'actu du Vendredi 1er Février

L'actu du Vendredi 1er Février

Fekir : « Comme un match de Ligue des champions »

Lequipe.fr

« Ce choc est-il un test grandeur nature avant la confrontation face au FC Barcelone en Ligue des champions ?
C'est comme un match de Ligue des champions. On connaît tous le niveau du Paris Saint-Germain. Maintenant on est préparé à ça et j'espère que ça sera une grande soirée pour nous dimanche.

Devenir la première équipe à battre le PSG en Championnat, c'est un objectif ?
Ce n'est pas la seule source de motivation, mais oui, c'est un objectif pour nous d'être la première équipe à faire tomber le PSG en Ligue 1 cette saison. On s'attend à un match compliqué comme tous les matches contre le PSG. Mais tout le monde est prêt.

Après la lourde défaite à l'aller (0-5, le 7 octobre), ressentez-vous un sentiment de revanche ?
Bien sûr, il y a un air de revanche. À l'aller, ça avait été compliqué pour nous. C'était un match un peu spécial avec deux cartons rouges. Dimanche, ça sera un match totalement différent, j'espère en tout cas. On va donner le maximum pour le gagner.

Que pouvez-vous dire sur les discussions autour d'une éventuelle prolongation ?
Ça avance...

Dans quel sens ?
Ça avance. (sourire)

Cela vous préoccupe-t-il ?
Pourquoi, ça se ressent ? » (rires)

 


 

Aulas : "on va jouer contre un Etat"

Maxifoot.fr

A l’approche du choc face au Paris Saint-Germain dimanche (21h) en Ligue 1, Jean-Michel Aulas a déjà lancé les hostilités (voir ici). Et le président de l’Olympique Lyonnais ne compte pas s’arrêter là, lui qui en a rajouté une couche sur l’inégalité financière entre les deux équipes.

"Le PSG est dans l’irréel, et nous on va jouer contre un Etat, a lâché le dirigeant dans un entretien accordé au Progrès. On ne va pas dire que l’on est le pays uniquement des gilets jaunes, mais un peu de décence devrait être ressentie par les instances et les politiques. Contre nous, le PSG joue sa lutte des classes, mais on est capable de renverser les montagnes."

Une manière de mettre la pression sur le PSG. Mais à force de provoquer, JMA risque surtout de motiver les Parisiens avant leur venue au Groupama Stadium...

 


 

Genesio : « Un rendez-vous spécial aussi en tant que coach »

OL.fr

Point santé

« Marçal devrait être suspendu. On attend les décisions. La commission doit statuer aujourd’hui. Ce n’est pas la meilleure de préparer le match car il y a une incertitude. Cela complexifie la préparation… Rafael a repris l’entraînement collectif ce matin. Il évolue bien, il est dans les temps. L’objectif est de le remettre avec la National 2 dans un premier temps. »
 
Le choc de dimanche face au PSG

« On connaît leurs points forts, ils en ont beaucoup. On les a battus la saison passée. Cela veut dire qu’on est capables de le faire... Je n’ai pas envie de parler de Barcelone. Il y a beaucoup de matches très importants avant. On s’en occupera en temps voulu... Paris est invaincu. C’est une motivation supplémentaire. On serait tous ravis de les faire tomber en premier. Mais ce n’est pas le plus important. L’objectif de finir deuxième est le plus important. On est là pour avancer vers nos ambitions et non pas se glorifier d’avoir battu le PSG. Il y a trois points en jeu. On a confiance. »
 
L’absence de Neymar

« Je ne veux pas l’entendre. Il y a Mbappe, Cavani, Di Maria, Draxler… On voit ce qu’ils sont capables de faire sans Neymar et Verratti. Il n’y a pas de bon moment pour jouer le PSG. C’est une très grande équipe quelque soit les joueurs qui seront présents dimanche. Mais nous aussi, on est une grande équipe. Il faudra être présent. »
 
La préparation en tant que coach

« On est comme les joueurs car c’est un rendez-vous spécial. On a envie de s’évaluer par rapport à ces équipes et à leurs coaches. On voit si on a progressé. Dans ma préparation personnelle, je ne vois pas de différence. »
 
Le secteur défensif

« Je suis rassuré sur notre bloc équipe. On est plus performants et plus compacts dans ce domaine, ce qui était moins le cas dans certains de nos matchs précédents. La dynamique est bonne. On va attendre de voir si on est capables de rééditer les dernières performances. »
 
Nabil Fekir

« On s’attend à un grand Nabil. Il a montré qu’il était aussi performant contre les plus petites équipes. Il a été présent lors des derniers matches. »
 
L’OL, un grand club

« On est un grand club. Il y a des clubs qui ont une histoire encore plus grande notamment sur la scène européenne. C’est ce que Memphis a dit. On a utilisé certains de ses propos pour la polémique. Il est sincère, il a fait un démenti. Ce n’est pas le genre de tenir ce type de propos. On n’en a même pas parlé ensemble. Le plus important est qu’il réponde sur le terrain. Il a dit des choses très fortes en faveur de la ville, des supporters. J’espère que le public sera derrière lui, derrière l’équipe. On a besoin d’eux. »

L’histoire au Groupama Stadium

« Le public nous encourage tout le temps. Je n’ai pas le souvenir de ne pas les avoir senti derrière nous. Il y a des fois des banderoles et c’est regrettable. Les supporters sont importants pour nous... On a tous eu la nostalgie de Gerland au début. Mais on a vu qu’il y avait des ambiances exceptionnelles ici, qui nous ont aidés à aller chercher des résultats... Je n’ai pas oublié Gerland, j’ai grandi avec mais la transition a été bien faite. Si on avait eu ce stade durant la grande époque, les épopées européennes auraient pu être encore plus grandes. C’est un vrai atout. »

 


 

Un indice sur l'avenir de Genesio, Aulas donne une date !

Foot01.com

Une nouvelle fois questionné sur l'avenir de Bruno Genesio du côté de l'Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas a laissé planer le doute.

« La prolongation de Genesio ? Il faut savoir ne pas précipiter les choses. On ne va pas attendre la fin de la saison. Pour le moment, la décision n’est pas prise. Mais fin mars, on aura une idée plus précise de nos différents parcours ». Le week-end dernier après la victoire de Lyon contre Amiens (1-0), Jean-Michel Aulas annonçait la couleur à propos du futur de Bruno Genesio. En fin de contrat en juin prochain, l'entraîneur des Gones saura donc à quelle sauce il sera mangé dans deux mois, quand l'OL aura disputé son huitième de finale de la Ligue des Champions face au FC Barcelone. Mais en attendant, le président rhodanien essaye tant bien que mal de ménager la susceptibilité de son coach et promet désormais de s'occuper de cette question plus tôt que prévu.

« Quand il y a eu cette fronde non justifiée sur Bruno, de la part de gens qui m’ont cassé les pieds sur Bruno, ça m’a déçu. On va trouver une solution donc pour à la fois sécuriser le groupe d’entraîneurs et aussi faire en sorte que l'on puisse avoir une forme de liberté jusqu’à la fin de saison. C’est pour cela que j’ai dit après le match à Amiens, que je pense avancer au 31 mars. Gérard Houllier, pour avoir beaucoup discuté avec Bruno, pense lui aussi que c’est mieux ainsi. Donc on peut être attentif et généreux, mais quand il faut prendre les bonnes décisions, il faut laisser ses états d’âme de côté, et bien analyser le pour et le contre. J’ai une relation apaisée avec Bruno, et j’ai dit volontairement qu’on avait travaillé cinq ans avec Raymond Domenech. Il n’a pas été reconduit au bout de cinq ans… », a lancé, sur Le Progrès, JMA, qui maintient donc le doute pour Genesio. Pas forcément une bonne chose avant d'affronter le Paris Saint-Germain en Ligue 1..

 


 

Traumatisée par Aulas et Tolisso, la Juve fonce sur Ndombele

Foot01.com

Avant même la fin du mercato hivernal, certaines formations préparaient déjà la prochaine période des transferts. C’est notamment le cas de la Juventus Turin.

Après l’accord trouvé avec Aaron Ramsey, bientôt en fin de contrat avec Arsenal, la Vieille Dame espère réaliser un deuxième gros coup, cette fois beaucoup plus cher. Sa priorité concerne le retour de Paul Pogba, à condition que Manchester United le laisse filer. Une non-qualification des Red Devils pour la Ligue des Champions pourrait aider, mais le dossier s’annonce quasi impossible à boucler.

C’est pourquoi la Juve avance ses pions vers son alternative Tanguy Ndombele (22 ans) . Après la récente réunion entre le club italien et le clan du milieu de l’Olympique Lyonnais, les contacts seraient positifs. Le champion d’Italie a ensuite décidé d’accélérer les discussions, et ce pour deux raisons citées par le quotidien transalpin Tuttosport.

Pour commencer, le club de Cristiano Ronaldo sait que le président Jean-Michel Aulas est un expert pour faire monter les enchères. La Juventus voudrait donc attirer l’international français avant que la concurrence se manifeste. Comme à l’été 2017, lorsque les Bianconeri pensaient tenir Corentin Tolisso, qui a fini par atterrir au Bayern Munich. A noter que la Juve s’attend à payer environ 60-70 M€ pour Ndombele, sous contrat jusqu’en 2023.


 

Barcola tient son premier contrat pro

Foot-sur7.fr

À peine le mercato hivernal refermé, l’OL a officialisé une signature en interne. Malcolm Barcola, jeune gardien de but formé au club, a passé un cap. Il est désormais professionnel. Il a signé son premier contrat pro d’une durée de trois saisons, ce vendredi.

Issu de l’académie de l’Olympique Lyonnais, Malcolm Barcola a décidé de poursuivre sa progression au sein de son club formateur. Ainsi, le gardien de but de 19 ans a paraphé son premier contrat professionnel avec le club rhodanien qu’il a rejoint lors de la saison 2016-2017, en provenance de l'AS Lyon-Duchère. Il s’est engagé jusqu’en 2022, soit pour trois ans.

La signature de son bail a été officialisée, ce vendredi en fin de matinée, dans les bureaux du Groupama Stadium. Le Portier de 1,96 mètre a réagi à ce nouveau palier qu’il vient de franchir.

« C’est une très grande fierté. Je signe dans le club de ma ville, club que l’on regarde de loin depuis tout petit et de plus près depuis quelques années. (...). C’est moi qui signe aujourd’hui, mais je le dois à mon staff et tous les gardiens que je côtoie (Anthony Racioppi, Dorian Grange, Lucas Margueron et Kayne Bonnevie) qui me tirent vers le haut chaque année.

Pour l’instant, le projet sur le court terme c’est d’aller le plus loin collectivement avec l’équipe. C’est ce projet qui me permettra d’intégrer le groupe professionnel », a exprimé Barcola.

 

Contribuez à la survie de 100%OL avec un don


> Vous pouvez aussi désactiver votre bloqueur de publicité pour 100ol.fr/centpourcentol.fr ;-)

 

Last modified on vendredi, 01 février 2019 16:59