L'actu du Samedi 13 Octobre

Cornet buteur avec la Côte d'Ivoire, Tousart capitaine avec les Espoirs

OL.fr

Au lendemain du nul de leurs aînés, c'était au tour des Bleuets de disputer leur premier match de cette trêve internationale. L'équipe de France Espoirs s'est imposée 1 à 0 face à la Turquie en amical. Lucas Tousart, capitaine, et Moussa Dembélé, sorti à l'heure de jeu, étaient titulaires. L'autre Lyonnais concerné par ce rendez-vous, Houssem Aouar, est entré à un quart d'heure de la fin et a eu une occasion de doubler la mise.

Dans le même temps, la Côte d'Ivoire de Maxwel Cornet a gagné 4 à 0 face à la République Centrafricaine en match de qualifications pour la CAN 2019. L'attaquant olympien a inscrit le dernier but de la partie autour de la 75ème minute de jeu. Pour son premier rassemblement international en A, le tout jeune gardien de la réserve Malcom Barcola est resté sur le banc des remplaçants lors du nul de sa sélection, le Togo, face à la Gambie (1-1). Même sort pour Jason Denayer avec la Belgique qui s'est imposée 2 buts à 1 face à la Suisse lors d'un match comptant pour la Nations League.

Anthony Racioppi avait été le premier Lyonnais à entrer en piste lors de cette trêve internationale d'octobre. Le gardien olympien était titulaire lors du match nul entre sa sélection suisse U20 et celle du Portugal. Les Suisses ne sont que 6èmes d'un groupe de 8 après deux journées de la Ligue Elite. Cheikh Diop, qui devait aussi jouer ce jeudi avec les Espoirs espagnols face à l'Albanie, a été contraint de déclarer forfait pour une une douleur à la cheville.

Un peu plus tard dans la journée, Tanguy Ndombele a honoré sa toute première sélection en A. Déjà Multi-capé avec les Espoirs, le milieu de terrain lyonnais est entré à la 65ème minute de jeu lors de la rencontre amicale entre l'équipe de France et l'Islande (2-2). Alors que les Bleus étaient menés 2 buts à 0, Tanguy Ndombele a livré une très belle dernière demi-heure et a grandement participé au réveil tricolore.

 


 

Genesio se fait encore secouer, Pierre Ménès vole à son secours

Butfootballclub.fr

Invité de l’émission dominicale de Canal+, le Canal Football Club, l’entraîneur de l’OL Bruno Genesio a été lynché sur les réseaux sociaux. Pierre Ménès est venu à son secours.

Les supporters de l’OL sont décidément peu tendres avec Bruno Genesio. Dans leur collimateur depuis des mois, l’entraîneur des Gones n’a pas marqué des points suite à son affaire extra-sportive du début de saison. Si le succès à Manchester City en Ligue des champions avait quelque peu apaisé le climat, rebelote cette semaine.


Genesio dégommé sur Twitter


A l’annonce de sa participation au Canal Football Club ce dimanche à partir de 19h10 sur Canal+, le coach des Gones s’est en effet fait secouer comme rarement sur Twitter. Pierre Ménès a enfilé sa cape de super-héros pour vite voler à son secours : « Assez consterné mais pas étonné par la bassesse des comms à l’annonce de la venue de Bruno. Y en a qui n’ont vraiment pas honte. »

 


 

Ménès affiche ses regrets pour Tanguy Ndombele

Le10sport.com

Alors que Tanguy Ndombele a honoré sa première sélection avec la France ce jeudi contre l’Islande, Pierre Ménès a affiché certains regrets.

Pour ce rassemblement de l’équipe de France, Tanguy Ndombele est la nouveauté dans le groupe de Didier Deschamps. Performant avec l’OL, le milieu de terrain découvre donc les Bleus. Et ce jeudi, face à l’Islande, il a honoré sa première sélection en rentrant en seconde période. Et sur le terrain, Ndombele a été plutôt convaincant, montrant de belles choses. De quoi donner certains regrets à Pierre Ménès.


« Une entrée très convaincante »


« Je m’attendais à voir Ndombélé titulaire, et quand je vois son entrée, je regrette qu’il ne l’ait pas été parce qu’il est rentré dans ce match sans complexe, avec beaucoup d’envie. C’est lui qui donne le ballon à Mbappé sur la réduction du score. Une entrée très convaincante, on devrait le revoir très vite », a-t-il expliqué sur son blog.

 


 

Ndombélé reçoit un hommage appuyé après sa première avec les Bleus

Butfootballclub.fr

Le journaliste de L’Equipe Bernard Lions, s’est félicité de l’arrivée de Tanguy Ndombélé en équipe de France. Un joueur qu’il suit depuis son arrivée à l’OL.

A l’instar d’un Ngolo Kanté ou d’un Kylian Mbappé, l’ascension de Tanguy Ndombélé est météorique. Le milieu de terrain évoluait à Amiens il y a quinze mois. Depuis, il a fait son trou à l’OL, a brillé en Champions League contre le Manchester City de Pep Guardiola et vient de faire ses premiers pas en équipe de France.

Cette progression fulgurante ravit Bernard Lions : “Quand on voit l’ascension fulgurante de Ndombele réjouissons nous, il a cette capacité à jouer très très vite vers l’avant. On dit qu’il a aucune expérience, mais contre Manchester City il a fait un match formidable. Lorsqu’il est rentré avec l’équipe de France contre l’Islande, et même si on a beaucoup parlé de la rentrée de Mbappé, celle de Ndombele a aussi changé le cours de ce match”.

“Il est plus qu’un candidat crédible à cette équipe de France et j’espère que Didier Deschamps aura encore beaucoup beaucoup beaucoup de problèmes de riche avec un joueur de ce niveau-là (…) Je ne me tiens pas qu’à sa rentrée contre l’Islande, sa progression à Lyon est énorme, et ce n’est pas un petit club.”

 


 

Jardim, c'est parfait pour Lyon, pas pour Marseille

Foot01.com

Le technicien portugais a été capable pendant quatre ans de tirer le meilleur d’un effectif très jeune et régulièrement remanié avec l’AS Monaco, jusqu’au jour où cela a fini par ne plus marcher. Mais malgré ces dernières semaines difficiles et son limogeage officialisé ce jeudi, Leonardo Jardim a convaincu tout le monde par la qualité de son travail. Et chez les supporters, le Portugais est déjà envoyé à Lyon pour remplacer Bruno Genesio, ou à Marseille pour prendre la suite de Rudi Garcia. Ce vendredi, Le Phocéen s’attaque à cette rumeur qui bruisse sur les réseaux sociaux, et donne la parole à Mathieu Faure. Pour ce journaliste suiveur de l’AS Monaco pour Nice-Matin, Leonardo Jardim a plus le profil Olympique Lyonnais, qu’Olympique de Marseille.

« J'ai beaucoup de mal à l'imaginer dans le contexte marseillais, qui n'est absolument pas le même projet que celui de l'ASM, auquel il collait parfaitement. Il adore travailler avec les jeunes ou les joueurs méconnus, et il n'est pas là pour prôner le spectacle. Son truc, ce sont les coups de pied arrêtés, le contre, les attaques rapides, et pas le beau jeu. En France, à l'exception de Lyon, peut-être, qui s'appuie sur son centre de formation, ou Lille avec Luis Campos, je le vois mal aller dans un autre club. Encore moins à l'OM, où il y a une grosse pression et une exigence de résultats. De plus, s'il a eu de très bons joueurs, il n'a jamais eu d'égos à gérer dans le vestiaire de Monaco, alors qu'à l'OM il y a de grosses personnalités comme Payet, Rami ou Thauvin. Enfin, je ne suis pas sûr qu'il ait envie de replonger tout de suite en Ligue 1, car il aura sûrement des offres ailleurs et qu'il est très cher : près de 400 000 euros par mois net d'impôts, ce qui en faisait le coach le mieux payé du championnat. Je ne suis pas sûr que l'OM soit prêt à donner ça à un coach aujourd'hui », a ainsi fait savoir Mathieu Faure, persuadé que Jardim va profiter de son travail reconnu aussi à l’étranger pour changer de championnat.

 

 

Contribuez à la survie de 100%OL.fr avec un don


> Vous pouvez aussi désactiver votre bloqueur de publicité pour 100ol.fr/centpourcentol.fr ;-)

 

Last modified on dimanche, 14 octobre 2018 16:13