L'actu du Mercredi 19 Septembre

Voir aussi... Manchester City - OL : L'Avant Match

Depay envoie un message à City… et à Manchester United

Butfootballclub.fr

En conférence de presse, Memphis Depay s’est réjouit de revenir à Manchester, un an et demi après son départ de MU.

Devant les médias, Memphis Depay a évoqué son retour à Manchester, ce mercredi soir en Ligue des champions, avec Lyon, sur le terrain de City. « C’est très spécial pour moi de revenir à Manchester, a confié le Hollandais. Ce sera la première fois depuis mon départ. Je suis heureux de revenir pour jouer contre Manchester City. »

Et à l’ancien de MU de louer sa progression depuis qu’il a rejoint l’OL. « Tout le monde le voit : je me suis beaucoup amélioré depuis que j’ai quitté Manchester, sur le terrain et en dehors. Je suis devenu plus mature. J’ai gagné en expérience. Je suis une personne différente. »


Un clin d’oeil aux supporters des Reds Devils


Enfin, Depay a terminé son intervention en glissant un petit mot sympa aux supporters de MU. « Mon histoire à MU n’a pas été une réussite. Je ne voulais pas que les choses se passent comme ça. Je suis devenu un meilleur joueur aujourd’hui mais la ville est toujours rouge et on va essayer de faire un bon résultat contre les Blues ».

 


 

600 supporters lyonnais à Manchester

Sport24.fr

Alors que l’Olympique Lyonnais s’apprête à faire son entrée en lice en Ligue des Champions (21h00), les rhodaniens pourront compter mercredi sur un soutien de poids. D'après L'Equipe, pas moins de 600 supporters du club aux 7 titres de champion de France ont effectué les quelques 996 kilomètres à vol d’oiseau qui séparent les deux villes, et seront présents pour le choc face à Manchester City.

 


 

Memphis Depay, le facteur confiance de l’OL

Football365.fr

Régulier et en confiance depuis la fin de saison dernière, Memphis Depay sera incontestablement l’un des atouts majeurs de l’OL sur la pelouse de Manchester City ce mercredi soir (21h00). Tant par ses qualités de joueur que par la confiance qu’il dégage.

Dimanche, sur la pelouse de Caen (2-2), Memphis Depay était sur le banc au coup d’envoi, préservé en prévision de l’entrée en lice de l’OL en Ligue des Champions ce mercredi (21h00). Un signe de plus, s’il en fallait un, de l’importance prise par le Néerlandais au sein de l’effectif lyonnais ces derniers mois. Entré en jeu à 20 minutes du terme, l’attaquant rhodanien a d’ailleurs eu le temps de se distinguer par une passe décisive pour Ferland Mendy dans les ultimes minutes de la rencontre. Comme pour prouver une fois de plus sa capacité à être décisif presque constamment ces dernières semaines (un match sur deux depuis le début de saison), en plus de se montrer plus régulier et consistant dans le jeu qu’à ses débuts entre Rhône et Saône. Epanoui et libre dans son rôle d’attaquant ou de neuf et demi, le joueur de 24 ans est, sur le papier, l’atout numéro un de Bruno Genesio dans le secteur offensif. Parce que, notamment, Nabil Fekir ne semble pas avoir retrouvé l’intégralité de ses moyens physiques depuis son titre de champion du monde. « Le coach ne me dit pas ce que je dois faire quand j’ai le ballon, parce que je créé. Je me sens très bien en pointe et en meneur de jeu, j’ai de la liberté. Je suis en bonne forme. (…) Je veux amener Lyon plus haut », a d’ailleurs déclaré Depay en conférence de presse, mardi.


Depay : « On veut des résultats, on ne veut pas juste y être »


Devant les journalistes, l’ancien joueur de Manchester United n’a pas hésité a affiché sa grande confiance du moment, qui dénote d’ailleurs avec celle du groupe rhodanien dans sa globalité. Le Néerlandais s’est, comme à son habitude, exprimé avec la tranquillité qu’on lui connaît. Même lorsqu’il a été question de la montagne qui attend Lyon à l’Etihad Stadium mercredi soir. « De la nervosité ? On ne doit pas être nerveux. On doit être confiants, se battre. Je ne vois aucune raison d’être nerveux pour le premier match de poules. On doit être excités de jouer contre une des meilleures équipes du monde et de montrer nos qualités », a-t-il assuré avec aplomb à la presse. Si Lyon ne se déplace pas en Angleterre avec un grand capital confiance, vivant (déjà) sa première période laborieuse de la saison, ne comptez pas sur le natif de Moordrecht pour avancer tête baissée. Ni pour cacher ses ambitions dans la compétition. « On a tout donné en fin de saison dernière pour être en Ligue des Champions. On l’a fait en équipe. Le dernier match (contre Nice le 19 mai dernier, ndlr) j’étais très heureux, comme tout le monde à Lyon. Mais on veut des résultats, on ne veut pas juste y être, a-t-il lancé. On a une équipe forte, on est encore jeunes. On veut y rester et ne pas être éliminés en poules. On a besoin d’obtenir des résultats. »


Une personnalité niveau Ligue des Champions


Des propos et une attitude propice à tirer tout un groupe vers le haut. S’il n’a encore rien prouvé au plus haut niveau -il ne compte que six matchs et un but en Ligue des Champions- Depay fait partie de ces joueurs qui ont une aura plus importante, qui peuvent impressionner plus que d’autres. Qui, sans aucun doute, prennent plus de place que d’autres. Loin, très loin du tempérament de Nabil Fekir, leader technique de l’OL, ou d’autres. Dans ce domaine, le joueur formé au PSV Eindhoven est certainement celui qui est le plus taillé pour la C1 au sein de l’effectif rhodanien. Face à David Silva ou Sergio Agüero, une telle personnalité ne sera pas de trop pour ne pas paraître tout petit à côté de l’ogre City. « Je suis devenu plus mature. Je me sens très fort », a-t-il poursuivi devant les journalistes. Comme pour insister sur son importance grandissante au sein du club. Une attitude de leader qui n’est pas sans rappeler celle qui est désormais la sienne en sélection nationale. Là où il est également l’un des éléments majeurs d’un groupe qui cherche à retrouver les sommets…

 


 

Rafael veut prolonger dans le Rhône

Topmercato.com

Rafael a fait le point sur sa situation avec l'Olympique Lyonnais, dans un entretien au journal L'Equipe. Rafael Le défenseur brésilien est revenu sur son mercato estival indécis. "L'été a été un peu difficile car je ne savais pas de quoi mon avenir serait fait. Le club ne m'a pas poussé vers la sortie mais il m'a offert la possibilité de partir. Je le comprenais car on était trois au même poste et je suis dans ma dernière année de contrat. Il y a eu des discussions avec plusieurs clubs et j'ai failli aller à Besiktas. Mais je suis heureux d'être resté à Lyon, c'était mon premier choix car, avec ma famille, on est très attachés au club comme à la ville." L'ancien Mancunien a affiché son envie de signer un nouveau bail. "J'espère prolonger mais je ne suis pas du genre à aller demander une prolongation à mon président. Je dois d'abord faire le travail sur le terrain."

 


 

Des nouvelles de Reo Griffiths...

Madeingones.com

Arrivé le 1er août pour lancer le mercato lyonnais dans le sens des arrivées, Reo Griffiths n'a toujours pas joué le moindre match sous les couleurs de l'OL, un mois et demi plus tard, que ce soit avec les pros, l'équipe réserve ou les U19. Nos confrères de Radio Scoop se sont penchés sur le cas du jeune attaquant anglais (18 ans) et ont trouvé une explication toute simple à ce léger contre-temps : Griffiths est arrivé hors de forme.

Depuis son transfert, l'ancien prodige de Tottenham suit, en marge des entraînements de la réserve, un programme de préparation individualisé qui le mènera progressivement vers la reprise de la compétition. Il faudra donc attendre encore quelques semaines avant d'apprécier son talent sur les pelouses de l'Hexagone.

 


 

Pas de supporteurs marseillais dimanche à Lyon ?

Lequipe.fr

La préfecture du Rhône a indiqué mardi avoir pris un arrêté interdisant aux supporteurs marseillais d'accéder «au périmètre du stade» lyonnais lors du choc de la 6e journée de L1 entre OL et OM dimanche soir (21h00). De nombreux incidents entre fans des deux clubs ont eu lieu les années précédentes.

Comme le prévoit la procédure, un second arrêté devrait être pris par le ministère de l'Intérieur afin d'interdire le déplacement des supporters marseillais, a précisé la préfecture.

Les autorités avaient déjà pris des mesures lors de la rencontre du 17 décembre 2017, qui s'était disputée sans supporteurs marseillais. Le 18 mars 2018, les supporteurs de l'Olympique lyonnais avaient également été interdits de déplacement au Vélodrome, toujours en raison des troubles à l'ordre public susceptibles de se produire.

 


 

LdC (U19) : Lyon corrige Manchester City

Maxifoot.fr

Alors que l'Olympique Lyonnais se rend à Manchester City ce mercredi (21h) dans le cadre de la 1ère journée de la phase de poules de la Ligue des Champions, les moins de 19 ans s'affrontaient cet après-midi en Youth League. Bonne nouvelle, les jeunes Gones n'ont fait qu'une bouchée de leurs homologues citizen (1-4). Devarrewaere (21e), Pintor (23e), Cherki (85e) et Augarreau (88e) ont marqué pour la formation rhodanienne contre une réalisation de Nmecha (58e).

 


 

Vieira lâche une phrase (très) inquiétante sur Denayer

Foot01.com

Désormais entraîneur de l’OGC Nice, Patrick Vieira a fait ses classes à Manchester City avant d’emmagasiner de l’expérience à New-York.

Lorsqu’il entraînait les jeunes du champion d’Angleterre en titre, le champion du monde 1998 a dirigé un certain Jason Denayer, recrue phare de l’Olympique Lyonnais en défense centrale cet été. Et dans les colonnes de L’Equipe, il a présenté l’international belge, assez méconnu en France malgré quelques sélections avec les Diables Rouges. S’il est plutôt élogieux sur l’état d’esprit du joueur et sur ses facilités techniques, Patrick Vieira prévient l’OL, son défaut majeur, c’était « les phases défensives ». Embêtant pour un défenseur central…

« Ce sont aussi des choix de club qui ont fait qu'il n'a pas pu se stabiliser. Son défaut majeur ? C'était la phase défensive. On trouvait qu'il avait pas mal de lacunes et il a travaillé dessus. Mais dans une équipe qui a la possession, il peut créer le surnombre. Il aime toucher le ballon, construire de derrière. C'était un grand espoir et il peut rattraper le temps perdu » a confié un Patrick Vieira assez optimiste, mais qui laisse tout de même planer un énorme doute sur les capacités défensives de l’ex-défenseur de Manchester City et de Galatasaray. Vu l'opposition de ce mercredi soir, les premiers éléments de réponse ne devraient pas tarder.

 

Voir aussi... Manchester City - OL : L'Avant Match

 

 

Contribuez à la survie du site avec un don (2€, 5€,..)


> Vous pouvez aussi désactiver votre bloqueur de publicité pour 100ol.fr/centpourcentol.fr ;-)

 

Last modified on mercredi, 19 septembre 2018 16:47