L'actu du Mercredi 11 Juillet

Umtiti raconte son but libérateur

RMC.fr

D'un coup de tête à la 51e minute, Samuel Umtiti a inscrit l'unique but de la demi-finale entre la France et la Belgique (1-0), ce mardi. Le défenseur tricolore raconte comment il a réussi à prendre le meilleur sur Marouane Fellaini.

Son 1,83m a suffi pour prendre le ballon de la tête à Marouane Fellaini, qui culmine à 1,94m (sans les cheveux). A la 51e minute de la demi-finale de la Coupe du monde face à la Belgique (1-0), sur un corner frappé par Antoine Griezmann, Samuel Umtiti a pris le meilleur sur le milieu belge et trompé Thibaut Courtois. Un coup de tête qui a fait chavirer la France et sur lequel le joueur du Barça est revenu après la rencontre.


"Quand on n'est pas spécialement grand, il faut mettre la détermination"


"Ce but, c'est vrai que c'est sur les conseils de pas mal de personnes dont le coach, explique-t-il. Quand on n'est pas spécialement grand, il faut mettre la détermination, l'envie de marquer, de passer devant le joueur, c'est ça je pense qui m'a permis de marquer ce but. J'ai bien anticipé, et le coup de pied arrêté a été très bien tiré, ça m'a facilité la tâche, face à un joueur très performant de la tête comme Marouane Fellaini".

 


 

C’est beau l’amour, Mendy et Aulas posent ensemble

RMC.fr

Benjamin Mendy avait fortement agacé Jean-Michel Aulas en reprenant le chant appelant à casser le Parc OL avant la finale de la Ligue Europa entre l’OM, son ancien club, et l’Atlético de Madrid. Après la qualification des Bleus pour la finale de la Coupe du monde, ils se sont retrouvés pour une belle photo de réconciliation.

Les Lyonnais avaient craint le pire. Avant la finale de la Ligue Europa contre l’Atlético de Madrid au Parc OL, le 16 mai dernier, les supporters de l’OM avaient lancé le chant "Aulas, on va tout casser chez toi". Un refrain entêtant repris par l’ancien Marseillais Benjamin Mendy, passé de Monaco à Manchester City à l’été 2017.

L’OL et Jean-Michel Aulas avaient alors annoncé qu’ils portaient plainte contre le défenseur français pour "provocation au délit de destructions, dégradations et détériorations volontaires, dangereuses pour les personnes". La justice ne devrait pas avoir à se pencher longuement sur le dossier.


"L’amour gagne toujours à la fin"


Après la qualification des Bleus pour la finale de la Coupe du monde, ce mardi soir à Saint-Pétersbourg, les deux principaux acteurs de cette polémique se sont retrouvés pour une belle photo de réconciliation. "L’amour gagne toujours à la fin", a tweeté Benjamin Mendy avec Jean-Michel Aulas, membre du comité exécutif de la FFF, à ses côtés.

 

 


 

Genesio : « Garder l’ossature et amener une petite touche pour se renforcer »

Olweb.fr

Le coach lyonnais avait rendez-vous avec quelques journalistes pour faire un premier point sur le début de préparation et le mercato.

Le début du stage à Saillon

« On fait un bon stage. Il y a de l’implication et un bon investissement des joueurs. On a tout ce qu’il faut pour bien travailler. On a eu de longues vacances. Tout le monde avait hâte de reprendre. Il y a du sérieux et de la bonne humeur. Une bonne préparation entraîne souvent une bonne saison. Il y a beaucoup d’efforts physiques mais c’est indispensable pour atteindre nos objectifs. On pourra rentrer dans une seconde phase après le retour de stage. »

Le retour de Memphis

« Il n’a pas pris de poids. Il a retrouvé le groupe lundi. L’objectif est de le réintégrer petit à petit dans le groupe. Il fera des tests physiques comme les autres. Il fait son programme. Les choses m’ont été dites. Des décisions en interne seront prises. Il faut désormais travailler. »

Le mercato

« Il est un peu différent avec la Coupe du monde. Peu de choses se sont passées durant cette période. Cela nous permet de travailler dans la tranquillité. On souhaite conserver un groupe avec cette ossature. Il y a beaucoup de rumeurs. Tous les joueurs sont concentrés, concernés et impliqués. Il y a eu beaucoup de mouvements la saison passée et on a su créer un groupe avec une identité de jeu. C’est important de garder l’ossature et amener une petite touche pour se renforcer. Cela a bien fonctionné la saison passée. Il faut s’appuyer sur ces fondations et continuer de progresser... On peut toujours être inquiet d’un départ. Le marché est tellement fou. On sait ce qu’on souhaite… Martin Terrier et Léo Dubois se sont très bien intégrés dans le groupe. »

Les objectifs de la saison

« J’attends de cette équipe qu’elle corrige ces défauts dans le domaine de la régularité mais aussi qu’elle confirme toutes les belles choses qui ont été faites. On a pris beaucoup de plaisir la saison passée et on a atteint les objectifs… Il y a toujours une possibilité de gagner un titre. Il faut y croire et tout faire pour se rapprocher de Paris. Le PSG n’a pas laissé grand-chose à ses adversaires sur la scène nationale. Il ne faut pas désespérer. Nos supporters sont impatients de gagner un nouveau trophée. On a fait le choix d’investir dans la durée avec la construction d’un stade. On a posé des fondations pour l’avenir. »

Le retour de Nabil Fekir

« Il aura trois semaines de vacances après la fin de sa Coupe du Monde. On espère que ce sera superbe pour lui et qu’il revienne gonflé à bloc avec un titre de champion du monde. L’équipe de France réalise un très beau parcours. »

 


 

Conceição entrave l’arrivée d’un Mondialiste

Butfootballclub.fr

L’entraîneur du FC Porto Sergio Conceiçao n’aurait aucune intention de laisser filer son milieu mexicain Hector Herrera (28 ans) au cours du mercato estival.

Alors que l’OL pourrait enregistrer l’arrivée de deux Mondialistes cet été, la piste menant à Hector Herrera semble se compliquer.

Si Le Progrès explique que le club rhodanien est toujours sur les traces de l’international mexicain (70 sélections, 5 buts), le quotidien sportif mexicain Récord avance en effet que ce dossier reste très compliqué à conclure de par la concurrence de l’AS Rome mais aussi de par les exigences élevées du FC Porto.

O Jogo ajoute en effet que Sergio Conceição n’entend pas lâcher Herrera cet été, du moins, pas si un club ne lève pas la clause libératoire de son capitaine, fixée à 40 M€. L’OL sait ce qu’il lui reste à faire s’il veut vraiment le recruter.

 


 

Champagne pour Nice avec la vente de Pléa, l'OL trinque aussi

Foot01.com

Dans le viseur du FC Séville et de plusieurs clubs anglais, Alassane Pléa va finalement s’engager en faveur du Borussia Mönchengladbach.

Le transfert du buteur français de 25 ans en Bundesliga ne fait désormais plus aucun doute, selon les informations de Nice-Matin. En effet, le quotidien régional affirme qu’un accord tripartite a été trouvé. Bon vendeur, l’OGC Nice va récupérer une somme avoisinant 23ME pour le transfert de l’ancien joueur de l’Olympique Lyonnais, qui a véritablement crevé l’écran en Ligue 1 cette saison.

Par ailleurs, on apprend que Lyon va également toucher un petit pactole dans cette opération. Effectivement, l'OL, ancien club d’Alassane Pléa, touchera près de 4ME dans ce deal. Une nouvelle rentrée d’argent pour l’OL, qui a déjà vendu Diakhaby, Geubbels, Kalulu et Mateta depuis le début du mercato. Jean-Michel Aulas s’en frotte les mains… Désormais, les supporters attendent du renfort. Cela ne devrait pas tarder, à en croire Bruno Genesio. En attendant, c’est un nouveau très bon joueur de Ligue 1 qui quitte l’Hexagone, et il sera intéressant de voir qui débarquera sur la Côte d'Azur pour le remplacer.

 


 

Manchester United lâche définitivement Fekir au mercato

Foot01.com

En quête d’un renfort en attaque, Manchester United a été associé à Nabil Fekir lors des dernières semaines.

Egalement annoncé du côté de Liverpool, l’international français ne devrait néanmoins pas rejoindre l’équipe de José Mourinho cet été, selon les informations obtenues par le Manchester Evening News. En effet, le média local croit savoir que les dirigeants des Red Devils ont été refroidis par les exigences financières de l’OL et par les récentes déclarations de Jean-Michel Aulas, lequel a confié qu’il souhaitait garder son capitaine.

Reste désormais à savoir si Nabil Fekir a tout de même un avenir en Premier League, et notamment à Liverpool. Pour rappel, les Reds avaient été proches de s’offrir le meneur de jeu de l’Equipe de France il y a quelques semaines, avant qu’un désaccord financier ne mette tout par terre. Outre Manchester United et Liverpool, le Real et le Barça ont également été associés à Nabil Fekir depuis le début du mercato. Mais on imagine assez mal l’un des deux géants espagnols casser sa tirelire pour le gaucher de l’OL. Les portes se referment unes par unes pour celui qui a de plus en plus de chance de poursuivre sa carrière dans la capitale des Gaules la saison prochaine…


Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL 2018

 

Last modified on mercredi, 11 juillet 2018 11:20