L'actu du Mardi 26 Juin

Lyon, Dortmund, Séville, Turquie,… Ben Arfa est très sollicité

RMC.fr

En fin de contrat au PSG dans quelques jours, Hatem Ben Arfa ne manque pas de courtisans. Le joueur de 31 ans est notamment sollicité par des clubs turcs, de L1 et par le FC Séville et Dortmund.

A quelques jours de la fin de son contrat avec le PSG, la situation d'Hatem Ben Arfa est au cœur de nombreuses attentions, alors qu'il se prépare physiquement non loin de ses proches, du côté de Tunis. Libre comme l'air dans quelques jours, le futur ex-attaquant du PSG a reçu de nombreuses propositions. Annoncé avec insistance du côté de la Turquie, le joueur n'a reçu à ce jour aucune offre et aucune approche n'a été faite. Par ailleurs, "HBA" et son entourage n'envisagent pas d'évoluer dans le championnat turc la saison prochaine.

Malgré deux saisons compliquées du côté de Paris, Ben Arfa garde une cote élevée en Ligue 1. Saint-Etienne est entré en contacts avec le joueur il y a quelques semaines. Jean-Louis Gasset l'a toujours apprécié et a tenté d'utiliser son "pouvoir de séduction" (comme ce fut le cas pour Mathieu Debuchy et Yann M'Vila) pour enrôler l'attaquant de 31 ans. Le joueur a apprécié l'intention de l'entraîneur, mais a préféré ne pas donner suite.

Outre l'intérêt stéphanois, Lyon n'est jamais trop loin lorsqu'il s'agit d'Hatem Ben Arfa. Le club, toujours suspendu à la situation de Nabil Fekir, a fait savoir à l'ancien Niçois, qui fonctionne beaucoup à la confiance et l'affect, que les portes de la maison lui sont ouvertes. Un contact régulier a lieu entre les deux parties, en attendant que la situation se décante éventuellement.


La tentation de l'étranger


Même au-delà de l’Hexagone, les pistes ne manquent pas. Deux clubs se montrent très intéressés. Pour le premier il faut aller du côté de l'Espagne, et plus précisément en Andalousie, où le FC Séville montre un intérêt poussé pour l'ancien Lyonnais. Ben Arfa, ainsi que son entourage, apprécient beaucoup ce championnat, dont le style se rapproche de son jeu et où la présence de grands noms suscite l’intérêt de celui-ci. Les discussions avancent, mais il n'y pas encore de propositions.

Le second se trouve du côté de l'Allemagne, où Dortmund, par l'intermédiaire de son entraîneur Lucien Favre, veut s'attacher les services de l'international français. L'ancien entraîneur de Nice se dit prêt à accueillir Ben Arfa dans les meilleures conditions possibles avec un éventuel contrat de trois ans, si le joueur accepte de rejoindre la Ruhr. A ce stade, Ben Arfa préfère se concentrer sur sa préparation physique et n'est pas encore pressé de prendre sa décision.

 


 

Fekir et les Bleus visent la première place du groupe contre le Danemark (ce mardi, 16h00)

Olweb.fr

L'équipe de France dispute son troisième et dernier match de poules face au Danemark ce mardi après-midi à Moscou.

Avec deux victoires contre l'Australie (2-1) puis le Pérou (1-0) et 6 points au compteur, les Bleus sont d'ores et déjà qualifiés pour les huitièmes de finale de la compétition avant même ce dernier rendez-vous. Mais l'enjeu entre le Danemark et la France aujourd'hui est bien réel. En cas de succès ou de match nul, Nabil Fekir et ses coéquipiers termineraient premiers de ce groupe C et rencontreraient le deuxième du groupe D (Croatie, Nigeria, Islande ou Argentine).

Mar 26 juin
CDM 2018 - Gpe C : Danemark - France à 16h00 (Moscou, stade Loujniki)

 


 

Cette piste à 28 ME se referme ce mardi

Foot01.com

C’est le jeu du marché des transferts, on ne gagne jamais à tous les coups.

L’Olympique Lyonnais était pourtant en finale pour la signature d’Abdou Diallo, mais ce dernier a choisi de rejoindre le Borussia Dortmund. Et selon la presse allemande, le transfert va se finaliser ce mardi, après la visite médicale du défenseur central de l’équipe de France espoirs. S’il a fait savoir que ce choix était lié à ses habitudes dans le championnat allemand, puisqu’il évoluait à Mayence la saison passée, l’ancien monégasque est aussi allé chez le club qui le voulait le plus.

Dortmund l’a démontré en alignant 28 ME pour recruter un joueur qui ne valait que 6 ME il y a un an. Diallo va s’engager pour cinq saisons avec le club de la Ruhr, dans un dossier qui, à l’image de celui de Roger Martinez en 2016, laissera des regrets à Lyon puisque le club rhodanien était persuadé que le joueur se dirigeait vers le Rhône. L’avenir dira si ces vifs regrets sont justifiés ou pas concernant Abdou Diallo.

 


 

Lyon discute contrat avec le frère de Farès Bahlouli

Foot01.com

Dans la famille Bahlouli, Lyon a longtemps misé sur Farès, prometteur milieu offensif qui ne parvient pas à faire décoller sa carrière du côté de Lille.

Mais son petit frère est également au centre de formation de l’Olympique Lyonnais. Né en 2000, Mohamed Bahouli est un espoir de l'Académie du club rhodanien, lui qui a été surclassé en U19 la saison dernière. Le meneur de jeu y a fait forte impression, et son club souhaite désormais le faire passer professionnel.

Comme le souligne Le Progrès, les discussions vont en ce sens, même si aucun accord n’a été trouvé pour le moment. L’OL devra trouver les mots pour convaincre Mohamed Bahlouli qu’une place est possible pour lui au plus haut niveau, ce que son grand frère n’avait quasiment jamais réussi à obtenir à Lyon, avec à peine 10 matchs disputés en trois ans pros à l’OL.

 


 

Trois Lyonnaises au Mondial U20 !

Olweb.fr

La jeune défenseure Selma Bacha et les attaquantes lyonnaises Melvin Malard et Emelyne Laurent ont été sélectionnées avec l’équipe de France féminine U20 pour participer à la Coupe du monde de la catégorie du 5 au 24 août 2018 en Bretagne.

Le sélectionneur Gilles Eyquem a dévoilé le groupe des joueuses qui vont disputer le prochain mondial féminin U20 organisé par la FIFA et qui se déroulera cet été en France. L’OL Féminin est bien représenté avec pas moins de 3 éléments : Selma Bacha (17 ans) et Emelyne Laurent (19 ans), qui étaient déjà de la partie lors du dernier rassemblement (Sud Ladies Cup), ainsi que Melvine Malard (17 ans).

Les 21 joueuses convoquées vont d'abord effectuer un stage de préparation du 23 au 31 juillet au CNF Clairefontaine. Au programme : une rencontre amicale le 27 contre la sélection nationale U20 féminine du Mexique et avant de se plonger dans les choses sérieuses dès le 5 août face au Ghana (groupe A). Finalistes de l'édition 2016, les Bleuettes ont forcément des ambitions dans la compétition.


LE PROGRAMME

    Dimanche 05 août : France - Ghana à Vannes (Stade de la Rabine, 19h30)
    Mercredi 08 août : France - Nouvelle-Zélande à Vannes (Stade de la Rabine, 19h30)
    Dimanche 12 août : Pays-Bas - France à Saint-Malo (Stade de Marville, 16h30)