L'actu du Vendredi 18 Mai

Genesio veut s'inscrire dans la durée

Maxifoot.fr

L'Olympique Lyonnais joue sa place en Ligue des Champions samedi (21h00) face à Nice au Groupama Stadium, lors de la dernière journée de Ligue 1. Si les Gones l'emportent, ils seront directement qualifiés en C1, mais un faux pas pourrait les condamner à la Ligue Europa et pousser le président Jean-Michel Aulas à se séparer de son entraîneur Bruno Genesio, selon L'Équipe. De son côté, le coach rhodanien a assuré jeudi vouloir s'inscrire dans la durée.

"Je ne pense pas à mon avenir en fonction de la rencontre face à Nice, a-t-il expliqué en conférence de presse. Moi, je pense à préparer mon équipe pour ce match et à nous qualifier directement en Ligue des Champions. J'ai toujours dit que le foot, c'est d'abord l'aspect collectif et le club qui priment. Après, j'ai toujours senti le soutien de mon président ou des mes joueurs. J'ai envie de continuer mon aventure lyonnaise, car je sens qu'il y a un potentiel important à exploiter dans les années à venir."

Voilà une déclaration qui ne devrait pas ravir une bonne partie des supporters lyonnais, qui a souvent appelé à la démission de Genesio cette saison, notamment après l'élimination de l'OL en 8e de finale de Ligue Europa face au CSKA Moscou (1-0, 2-3).

 


 

Caçapa dans Tribune OL : « On a toutes les armes pour le faire »

Olweb.fr

Claudio Caçapa, coach adjoint de Bruno Genesio et habitué des matches couperets lorsqu’il portait le maillot de l’OL, s’est exprimé sur les coulisses du groupe après la défaite subie face à Strasbourg et avant ce final du championnat contre Nice.

Une remobilisation immédiate

« Il y a eu de la déception après la défaite à Strasbourg. Il a fallu vite oublier et tourner la page. On ne maîtrise plus ce match mais on maîtrise celui de Nice. On a bien travaillé durant cette semaine. L’état d’esprit du groupe est bon. Les joueurs savent que c’est un match très important. On va le faire, je suis très confiant... Après le match, on leur a dit que cela ne servait plus à rien de parler de Strasbourg. On a essayé de positiver. On a tout de suite dit aux joueurs qu’on avait encore une chance. L’équipe s’est tout de suite ressoudée, remobilisée. »

Le discours du staff

« On ne va pas leur mettre encore plus de pression. Les joueurs savent ce qu’ils ont à faire, individuellement et collectivement. C’est un match qu’on a tous envie de jouer. S’ils font ce métier-là, c’est pour pouvoir vivre ce genre de rendez-vous. Il y a beaucoup d’enjeu, le stade sera plein avec près de 60 000 spectateurs qui seront derrière eux. J’ai beaucoup de confiance. »

Son rôle dans le vestiaire

« Mon rôle est de parler avec les joueurs. Je leur dis qu’ils ont du talent, qu’ils peuvent le faire et qu’il faut de la confiance. Je veux d’abord échanger avec eux. Je n’ai pas raison sur tout à 100%, eux non plus. Le plus important est donc d’échanger, on est là pour cela. »

Le final contre Nice

« Je m’attends à un match difficile face à une bonne équipe. Mais on est chez nous et on doit le montrer sur le terrain. On se doit d’imposer nos règles et le rythme du match. Il faut jouer comme on a l’habitude de le faire. On veut gagner. Même si c’est une belle équipe, joueuse, avec des principes forts, on a toute les armes pour la battre. »

 


 

Fékir, Dembélé, Liverpool s'affirme avant le mercato

Foot01.com

Finaliste de la Ligue des Champions et déjà qualifié pour la prochaine édition grâce à sa quatrième place en Premier League, Liverpool a réussi sa saison.

La cerise sur le gâteau serait bien évidemment un triomphe final à Kiev face au Real Madrid. Mais le « football circus » est si impitoyable que les fans sont aussi tournés vers la saison prochaine, et notamment le mercato estival. Pas facile en effet de conserver ses meilleurs joueurs après une année réussie, mais aussi de renforcer l’équipe. C’est la mission du patron des Reds, qui a été interrogé par Metro sur les efforts financiers que pourrait effectuer le club de la Mersey afin de convaincre des joueurs comme Nabil Fékir et Ousmane Dembélé de signer.

« Les fans sont toujours très concernés par le marché des transferts et par les recrues qui pourraient arriver. Qui va arriver, qui sen va, on entend beaucoup de noms. Nous sommes concentrés sur le fait d’établir la meilleure équipe possible, avec des joueurs capables d’être au plus haut niveau deux fois par semaine, et c’est très difficile. Maintenant pour cet été, à ceux qui se demandent si nous sommes capables d’investir suffisamment d’argent pour faire venir des joueurs majeurs, la réponse est oui, car nous avons toujours su investir pour améliorer l’équipe pendant l’intersaison », a promis John Henry, le propriétaire de Liverpool forcément comblé à l’heure actuelle, même si pour l’heure les Reds n’ont toujours remporté qu’un titre, la Coupe de la Ligue, lors des 10 dernières années.

 


 

Aulas envoie un premier signal fort à Bruno Genesio

Butfootballclub.fr

Si l’avenir de Bruno Genesio à l’OL suscite toujours autant d’interrogations, Jean-Michel Aulas ne semble pas disposé à écouter les voix de ceux-ci qui cherchent un remplaçant au technicien.

Annoncée en bonne voie il y a quelques jours par Canal+, la confirmation de Bruno Genesio sur le banc de l’Olympique Lyonnais est très loin d’être acquise. Comme l’explique L’Equipe du jour, celle-ci est même « suspendue à Nice », le match de samedi qui décidera si oui ou non les Gones seront en Ligue des Champions l’an prochain.

Si l’OL arrache son accessit direct pour la C1, Bruno Genesio sera maintenu à son poste l’an prochain. Si ce n’est pas le cas, il n’est pas acté pour autant que l’ancien adjoint partira même s’il y aura, selon le quotidien sportif, une « profonde interrogation ».

Preuve du crédit que JMA accorde néanmoins à son technicien : si aucune discussion autour d’une prolongation au delà de juin 2019 n’a encore eu lieu et qu’il n’y en aura a priori pas avant le milieu de la saison prochaine et sous réserve que le début d’exercice 2018-2019 se passe bien, le président lyonnais n’a pas écouté les voix venues lui proposer les services de techniciens et notamment l’agent de Jocelyn Gourvennec (libre). Officiellement comme officieusement donc, Genesio garde le soutien de sa hiérarchie.

 


 

Fekir fixe une condition non négociable pour rester

Foot01.com

Si l’entraîneur des Gones n’a pas cité les éléments concernés, on imagine que Nabil Fekir (24 ans) peut faire partie de cette catégorie. Le milieu offensif sera forcément convoité après une saison aussi étincelante. Et sa convocation pour le Mondial 2018 permettra peut-être à l’international français de faire grimper sa cote sur le marché des transferts, sachant que Liverpool serait déjà sur le coup. Reste à savoir si Fekir souhaite réellement partir.

Dans un entretien accordé au Progrès, le Lyonnais a clairement annoncé sa volonté de jouer la Ligue des Champions. « C’est normal. Je suis un compétiteur. J’ai envie de jouer ces compétitions-là, a confié le joueur formé au club rhodanien. Mais vous savez que l’OL est mon club de cœur, et ce le sera toujours quoi qu’il arrive. » Troisième de Ligue 1 avant la 38e journée, et donc virtuellement qualifié pour la phase de groupes de la C1, Lyon sait ce qui lui reste à faire pour garder son capitaine, sous contrat jusqu’en 2020.

 


 

Un autre joueur de l’époque Juninho envisage son retour !

Butfootballclub.fr

Retraité depuis décembre dernier, Kim Källström (35 ans) était à Lyon cette semaine pour disputer le match des Légendes organisé par l’UEFA en marge de la finale de Ligue Europa OM – Atletico (0-3).

Aujourd’hui consultant à la télévision dans son pays, le Suédois a évoqué son avenir… qu’il parvient à imaginer du côté de l’Olympique Lyonnais. « Pourquoi ne pas être entraineur aussi, mais je me vois plus dans le management ou le recrutement. J’ai reçu des conseils des anciens, ils m’ont dit de prendre le temps et de profiter. Je ne suis pas encore décidé. L’OL c’est le club de mon cœur, c’est là qu’on se sent à la maison. Je dis souvent que Lyon c’est la maison après la Suède. La qualité de vie est extraordinaire. Si je reviens en France, ce sera à Lyon », a-t-il fait savoir dans des propos accordés à OL Tv et relayés par Olympique-et-Lyonnais.com.