L'actu du Mardi 17 Avril

Podium, Linarès évalue les chances de Lyon face à l’OM

Foot-sur7.fr

L’ OL a juste une différence de buts supérieure (+36) à celle de l’Olympique de Marseille (+27), sinon les deux équipes ont le même nombre de points (66). Alors qu’il reste encore 5 journées à disputer, David Linarès s’est prononcé sur le dénouement de la lutte pour le podium, entre Lyon Marseille et même l’AS Monaco (2e) qui n’a plus que 4 points d’avance.

« Bruno a parlé d’humilité. C’est quelque chose qui caractérise le club même si tout peut arriver dans cette fin de saison concernant la deuxième place. Quand on voit les états de fatigue des uns et des autres, l’ OL est dans une bonne dynamique », a déclaré Linarès sur olweb.

Rappelons que Linarès a porté les couleurs lyonnaises de 1996 à 2002. Il est actuellement entraineur de l'équipe réserve de Dijon FCO, adversaire des Gones, vendredi (21h).

 


 

Caveglia est bluffé par l'attaque lyonnaise

Topmercato.com

Alain Caveglia a donné son avis sur l'incroyable armada dont dispose Bruno Genesio, dans le secteur offensif. L'ancien buteur estime qu'il est rare de disposer d'un quatuor du niveau de Nabil Fekir, Bertrand Traoré, Memphis Depay et Mariano Diaz. Mariano Diaz "Ils sont tous très différents. À part Mariano qui est plutôt un axial, ils peuvent évoluer à tous les postes avec des registres de buteur. C'est donc très intéressant sachant qu'ils peuvent être utilisés en 4-4-2 ou 4-4-3, a lancé Caveglia dans les colonnes du Progrès. Memphis était connu sans plus, Mariano pas du tout, et on a découvert Traoré avec l'Ajax en Ligue Europa contre l'OL. Memphis révèle ses qualités de buteur. Une fois recentré, on voit qu'il est très adroit devant le but. Disposer de quatre buteurs dans une équipe, c'est très rare et unique. En général, il y en a un ou deux, mais quatre ! De nombreuses équipes en rêveraient. Un buteur est toujours égoïste, mais pour les attaquants lyonnais, cet égoïsme était trop visible. Mais ils ont progressé dans la complicité et le sens collectif."

 


 

Dijon tremble devant la puissance de Memphis

Foot01.com

Ancien milieu défensif de l’OL, David Linarès est désormais l’entraîneur de la réserve de Dijon. Forcément, la rencontre de vendredi entre l’équipe de Bruno Genesio et le DFCO sera particulière pour lui. Dans un entretien accordé au site officiel de l’OL, celui qui a évolué aux côtés de Juninho ou encore Grégory Coupet à Lyon a expliqué qu’il craignait le potentiel offensif de l’équipe rhodanienne. Au-delà du capitaine Nabil Fekir, c’est surtout Memphis Depay qui fait trembler la Bourgogne à trois jours du match de la 34e journée de Ligue 1.

« Sur la saison, Nabil Fekir est dans les meilleures dispositions mais sur les dernières rencontres et avec la puissance qu’il dégage, Memphis est très impressionnant » a expliqué David Liranès avant de parler de la saison de l’Olympique Lyonnais dans sa globalité. « Je suis toujours attentivement ce club. On a tiré à boulets rouges sur le groupe de Bruno Genesio alors que je n’ai pas vu une formation en perdition. Elle a connu un coup de moins bien illustré par cette élimination en Coupe d’Europe. Mais il y a clairement des joueurs de qualité dans tous les secteurs de jeu. J’apprécie particulièrement le pouvoir offensif de l’OL. C’est pour moi une équipe qui peut faire mal à tout moment » a-t-il expliqué, très craintif devant l’armada offensive de Lyon. Mais cette saison, le DCFO a prouvé qu’il pouvait faire de grandes chances devant son public. L’OL est prévenu…

 


 

Genesio et les progrès de Depay

Maxifoot.fr

Longtemps critiqué pour son égoïsme et son manque d’implication, Memphis Depay (24 ans, 31 matchs et 14 buts en L1 cette saison) gagne les faveurs de Bruno Genesio à l’Olympique Lyonnais. L’attaquant néerlandais, récemment replacé en pointe, vient de marquer lors des 4 dernières journées de championnat. Mais plus que ses performances, c’est son état d’esprit qui séduit l’entraîneur des Gones.

"C’est tant mieux pour la fin de saison. Il est décisif, il fait marquer, il marque, et surtout, ce qui me plaît énormément, c’est son attitude dans l’équipe, son comportement dans le jeu de l’équipe, s’est réjoui le technicien après la victoire 3-0 contre Amiens samedi. C’est quelque chose d’un petit peu nouveau donc il faut qu’il continue, il est sur le très bon chemin. On sait que c’est un grand joueur, il est en train de le démontrer."

Avec son nouveau 4-4-2 en losange, Genesio aura un choix fort à faire puisque son schéma ne laisse que 3 postes offensifs à Depay, Bertrand Traoré, Mariano Diaz et Nabil Fekir, de retour de blessure.


 

Cet atout lyonnais qui fait rêver tout le monde

Foot01.com

Parti pour terminer fort cette saison de Ligue 1, l’Olympique Lyonnais a son destin en mains s’il veut atteindre son objectif de finir sur le podium.

Pour cela, il peut compter sur une attaque de feu comme le club rhodanien l’a démontré face à Amiens. Il faut dire qu’avec 72 buts marqués, les buteurs lyonnais se font plaisir cette saison, et ils sont à cinq unités du record de buts marqués par l’OL sur un exercice. Et dans cette farandole de buts, 72 % ont été inscrits par l’un des quatre attaquants lyonnais. Avec Fekir, Traoré, Memphis et Mariano, la formation de Bruno Genesio possède une incroyable richesse offensive qui épate cet ancien attaquant du club.

« Ils sont tous très différents. À part Mariano qui est plutôt un axial, ils peuvent évoluer à tous les postes avec des registres de buteur. C’est donc très intéressant sachant qu’ils peuvent être utilisés en 4-4-2 ou 4-4-3. Memphis était connu sans plus, Mariano pas du tout, et on a découvert Traoré avec l’Ajax en Ligue Europa contre l’OL. Memphis révèle ses qualités de buteur. Une fois recentré, on voit qu’il est très adroit devant le but. Disposer de quatre buteurs dans une équipe, c’est très rare et unique. En général, il y en a un ou deux, mais quatre ! De nombreuses équipes en rêveraient. Un buteur est toujours égoïste, mais pour les attaquants lyonnais, cet égoïsme était trop visible. Mais ils ont progressé dans la complicité et le sens collectif », a ainsi expliqué Alain Cavéglia dans les colonnes du Progrès. Pour l’ancien buteur lyonnais et désormais dirigeant à Caen, l’OL peut même s’appuyer sur cette incroyable attaque pour aller chercher Monaco à la deuxième place.

 


 

Féminine : L'OL accueillera Montpellier en 1/2 finales

Olweb.fr

Le tirage au sort des 1/2 de finale de la Coupe de France Féminine avait lieu maredi midi au siège de la FFF.

Après s'être facilement qualifiées sur le terrain d'Arras (11-0) dimanche, les Lyonnaises affronteront Montpellier en 1/2 finales de la Coupe de France Féminine, le dimanche 6 mai. L'autre match opposera Soyaux au PSG. La finale se disputera au Stade de la Meineau de Strasbourg le jeudi 31 mai.

Soyaux (D1) - PSG (D1)
OL Féminin (D1) - Montpellier (D1)

 


 

L'OM et l'OL se disputent un international portugais

Blastingnews.com

L'Olympique de Marseille et l'Olympique Lyonnais se livrent depuis plusieurs années une bataille intense sur différents terrains. Que ce soit pour la compétition, pour le mercato, ou sur les réseaux sociaux, les deux clubs rivaux ne se laissent pas une minute de répit. Les deux équipes aiment se mettre des bâtons dans les roues et se chambrer. Et cela n'st pas prêt de se terminer, puisqu'en plus de l'arrivée du mercato, l'#OM pourrait disputer, et même gagner la finale de l'Europa League au Groupama Stadium, le stade de Lyon.

Depuis l'ère Pape Diouf à Marseille, les relations entre Aulas et le club marseillais ont commencé à se corser.

Le président lyonnais apprécie concurrencer l'OM, et il compte bien lutter face à la formation phocéenne pour obtenir un milieu central portugais. Alors que les deux clubs s'activent de leur côté pour le mercato [VIDEO], ils multiplient les pistes afin de trouver les joueurs qui correspondraient au mieux à leurs styles de jeu. Ils seraient d'ailleurs au coude à coude pour recruter un international portugais qui évolue en Liga NOS, la première division portugaise.

Un milieu de Benfica entre les deux Olympiques ?

Le directeur sportif marseillais, Andoni Zubizarreta, aurait suivi pendant un certain temps l'été dernier ce joueur avant de finir par l'oublier. Mais Luis Miguel Alfonso Fernandes, dit Pizzi reviendrait au premier plan. Cet international portugais de 28 ans évolue au poste de milieu central avec le Benfica Lisbonne.

Passé également par la Liga, ce joueur est indéboulonnable au milieu de terrain. Après avoir été prêté plusieurs fois, il s'impose réellement dans le légendaire club portugais à partir de la saison 2014-2015. Aujourd'hui il a disputé 163 matchs avec Benfica, et inscrit 30 buts. L'été dernier, les marseillais auraient voulu offrir 20 millions d'euros pour Pizzi, mais le dossier ne s'est pas concrétisé.

Ce dimanche, se disputait l'affrontement de l'année au Portugal, entre le FC Porto et Benfica. D'après le quotidien sportif portugais A Bola, des recruteurs de l'OM et de l'#OL étaient présents dans les gradins d'Estadio de la Luz. Andoni Zubizarreta et Jean-Michel Aulas auraient envoyé des émissaires afin de scruter la prestation de l'international portugais de 28 ans. Les dirigeants des deux clubs vont devoir faire face à des départs [VIDEO], et en plus de cela ils cherchent à renforcer les rangs de leurs effectifs en vue de la saison prochaine. Ainsi, l'arrivée d'un international portugais au milieu de terrain serait un excellent coup, aussi bien pour Marseille, que pour Lyon...

 


 

Lyon rafle un titre... grâce à Jean-Michel Aulas

Foot01.com

Le Groupama Stadium de Décines est sans doute la plus grande fierté de Jean-Michel Aulas à l’Olympique Lyonnais.

D’une capacité totale de 59.000 places, l’enceinte qui accueillera la finale de l’Europa League 2018 est une grande réussite qui fait le bonheur du président rhodanien, mais également des supporters de l’OL. Un magnifique stade qui a reçu un prix d’honneur en ce début de semaine puisque le Groupama Stadium s’est vu décerner un prix par la British Expertise International Awards 2018. Celui du meilleur projet d’architecture et de design.

Chaque année, les British Expertise Awards célèbrent les réalisations internationales des entreprises du secteur des services professionnels. Et en cette année 2018, c’est donc le grand stade de l’OL qui a séduit le jury par « sa conception innovante et son fort impact local ». Ouvert depuis janvier 2016, le nouvel écrin de l’OL a déjà accueilli plus de 80 événements pour un total de 3 millions de visites. Et il rafle donc déjà une récompense. Une belle fierté pour Jean-Michel Aulas et tous les supporters de l’Olympique Lyonnais…

 

Last modified on mardi, 17 avril 2018 14:54