L'actu du Mercredi 28 Mars

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL 2018

Deux joueurs de l'OL font saliver le Barça au mercato

Foot01.com

Le Barça adore les joueurs de Ligue 1. Depuis les signatures de Lucas Digne et de Samuel Umtiti, cela ne fait aucun doute et le prochain mercato estival pourrait en apporter une nouvelle preuve. A en croire les informations du Mundo Deportivo, le club catalan est très attentif aux performances de plusieurs joueurs de Ligue 1. Maxime Lopez (OM) et Malang Sarr (Nice) sont notamment observés. Mais selon le quotidien catalan, ce sont deux joueurs qui évoluent à l’Olympique Lyonnais qui ont tapé dans l'oeil du Barça, à savoir Houssem Aouar et Nabil Fekir.

Pep Segura et Roberto Fernandez, respectivement manager sportif et secrétaire technique du Barça, apprécient énormément les qualités des deux joueurs. Aux yeux des dirigeants blaugrana, Houssem Aouar a le profil idéal pour s’intégrer dans le milieu de terrain du Barça tandis que Nabil Fekir pourrait être une doublure parfaite à Lionel Messi en raison de son style de jeu très similaire. Reste désormais à voir si l’actuel leader de la Liga fera une offre pour l’un des deux joueurs de l’OL dans les prochaines semaines. Surtout, il sera intéressant de voir à quelle hauteur Jean-Michel Aulas fixera le tarif de ses deux pépites formées au club…


 

Fekir encore absent 10 à 15 jours

Maxifoot.fr

Absent depuis la fin du mois de février et récemment opéré avec une arthroscopie de son genou, le milieu offensif de l'Olympique Lyonnais Nabil Fekir (24 ans, 24 matchs et 16 buts en L1 cette saison) se rapproche doucement d'un retour sur les terrains. Selon le club rhodanien, l'international français devrait ainsi revenir dans les 10 ou 15 prochains jours.

"Il n'a pas encore repris la course normale mais devrait le faire dans la semaine", a indiqué le préparateur physique du club rhodanien Antonin Da Fonseca sur le réseau social Twitter. Une bonne nouvelle pour l'OL, qui aura bien évidemment besoin de Fekir pour le sprint final en Ligue 1 avec cette fameuse lutte pour la 3e place, actuellement occupée par l'Olympique de Marseille.

 


 

Aulas envoie le tarif de Memphis à l’Inter et Milan

Foot-sur7.fr

Arrivé à l’Olympique Lyonnais en janvier 2017 en provenance de Manchester United, Memphis Depay pourrait repartir aussitôt. Il se plaint de son temps de jeu réduit et souhaite rejoindre un club plus grand et ambitieux que Lyon. L’Inter Milan et le Milan AC se sont manifestés pour le recruter lors du mercato estival selon les informations de Tuttosport.

Et Jean-Michel Aulas a répondu aux intérêts des deux grands de Serie A. Le patron des Gones a fixé l’indemnité de transfert de l’international néerlandais à un montant compris entre 45 millions et 50 millions d’euros à en croire le quotidien de sport transalpin.

Pour mémoire, Memphis a été recruté chez les Red Devils à 16 millions d’euros sans des bonus estimés à 9 millions d’euros. Le joueur de 24 ans s’est engagé avec le club rhodanien jusqu’en juin 2021.

 


 

L’OL n’a pas oublié Ben Arfa

Football365.fr

En fin de contrat avec le Paris Saint-Germain, le milieu de terrain offensif (ou attaquant) Hatem Ben Arfa peut notamment compter sur l’intérêt de l’OL. Les Gones n’ont pas abandonné la piste menant à leur ancien protégé. Selon certaines indiscrétions, la piste reste active, même si le Tricolore ne devrait pas manquer de possibilités pour la suite de sa carrière.

Malgré une saison blanche avec le Paris Saint-Germain, Hatem Ben Arfa garde une certaine cote sur le marché des transferts. En fin de contrat avec la formation de la Capitale, le milieu de terrain offensif (ou attaquant) de trente ans a des possibilités en Turquie, en Grèce ou encore en Major League Soccer, mais d’autres formations plus huppées pourraient aussi se manifester pour le récupérer à moindre coût. C’est notamment le cas de l’OL. Selon certaines indiscrétions, les Gones gardent un œil très attentif sur la situation de leur ancien protégé qui a complètement disparu de la rotation d’Unai Emery.


Ben Arfa avec Dubois et Terrier ?


Après avoir privilégié l’offre de l’écurie du président Nasser Al-Khelaïfi il y a deux ans, le natif de Clamart reste dans le viseur de son club formateur (qui va devoir gérer les cas de Nabil Fekir ou encore de Memphis Depay lors du Mercato d’été). Alors que le latéral nantais Léo Dubois et l’attaquant lillois Martin Terrier ont été bloqués pour la saison prochaine, les dirigeants lyonnais pourraient essayer de placer un nouveau coup avec le retour de celui qui est aussi passé par Marseille, Newcastle et Nice. Reste désormais à connaître les intentions de « HBA » pour la suite de carrière. Cette fois-ci, il s’agit de ne pas se tromper…

 


 

Memphis est « une escroquerie », une star du net frappe fort

Foot01.com

Supporter totalement assumé de l'Olympique Lyonnais, Jhon Rachid est une star du net, l'humoriste Youtuber comptant 1,2 millions d'abonnés sur sa chaîne. Et lorsqu'il parle de son club préféré, Jhon Rachid, fidèle à ses habitudes, ne fait pas dans la langue de bois. Invité de l'émission Tant qu'il y aura des Gones, il a évoqué le cas de Memphis Depay, un joueur qu'il n'apprécie pas du tout, doux euphémisme.

« Dans sa tête Memphis doit croire qu’il est Ronaldo. Quand tu le vois sur le terrain, tu te dis que c’est un joueur qui le dimanche fait des matches de foot et dans la semaine travaille chez EDF ce n’est pas possible. Quand il a marqué son but dans les ultimes minutes contre Marseille, il est parti en enlevant son maillot, il croyait vraiment être Ronaldo et qu’il avait sauvé une équipe de la misère alors qu’à chaque match il ne passe pas sa balle. Oui j’ai une vraie haine contre lui, mais c’est gentil car je n’ai rien contre l’homme, juste contre son jeu. Quand je vois ce qu’il fait des fois, je crie devant ma télé tellement je suis énervé. Il faut qu’il arrête de croire qu’il peut faire des trucs de ouf. Il a mis deux buts incroyables contre Paris et l’OM, mais son bilan c’est juste ça. Derrière c’est que de la galère, des balles perdus, des mauvais choix. Pour moi, Memphis c’est une escroquerie », a lancé Jhon Rachid, qui ne sera visiblement pas opposé à un départ de Memphis Depay au prochain mercato.

 



Fém : L'OL veut finir le travail à Barcelone

Lequipe.fr

«On ne pense pas une seconde à l'élimination.» Reynald Pedros, l'entraîneur de l'OL, ne doute guère avant ce quart de finale retour de la Ligue des champions, sur le terrain du FC Barcelone. Avant le match aller, les Lyonnaises, tenantes du titre, avaient réalisé un parcours sans faute en C1 (4 matches, 4 victoires, 30 buts marqués, 0 encaissé). La semaine passée, au Parc OL, les Barcelonaises leur ont tenu tête ne perdant qu'avec un but d'écart. Elles ont surtout marqué un but à Sarah Bouhaddi, ce qu'aucune autre formation n'était parvenue à faire en Ligue des champions cette saison. «C'est une bonne équipe qui aime avoir le ballon, surtout au milieu de terrain, a analysé Eugenie Le Sommer, l'attaquante de l'OL, sur OLTV. On savait qu'elles s'étaient renforcées au mercato au niveau offensif. Maintenant, cette victoire nous donne de la confiance. C'est juste dommage de prendre ce but qui pourrait nous faire défaut.»

Pedros veut des joueuses «concentrées» et «conquérantes»

Au MiniEstadi de Barcelone, où devraient se rassembler plus de 12 000 personnes, les Lyonnaises devront «être réalistes» comme l'a demandé Pedros. «On a fait un très bon match aller, estime le coach des Rhodaniennes. Beaucoup de choses ont été très positives. On s'est bien préparé pour ce match retour. On sait que ce sera un match difficile. Si on réédite la première période, on a de grandes chances de marquer plus de buts et de se qualifier.» Pour cela, Pedros attend de ses filles qu'elles soient «concentrées» et «conquérantes» durant tout le match.

Buteuse à l'aller, l'attaquante Norvégienne Ada Hegerberg est également persuadée que l'OL va rallier le dernier carré. «On a de l'expérience et on a bien préparé ce rendez-vous, a-t-elle rappelé, mardi. On est prête mentalement et physiquement, il faudra tout lâcher demain (jeudi). À l'aller, le Barça était bien en place défensivement, avec une bonne gardienne. On n'a pas concrétisé toutes nos occasions et j'espère qu'on les mettra cette fois-ci. On est capable de marquer n'importe quand», a-t-elle rappelé.

Eugénie Le Sommer confirme les propos de sa collègue de l'attaque et rappelle la différence de niveau entre la Coupe d'Europe et le Championnat où les Lyonnaises dominent outrageusement. «Beaucoup de gens l'oublient mais nous avons gagné ce match. Certains retiennent qu'on n'a pas gagné trois ou quatre à zéro. Mais la Ligue des Champions n'est pas du même niveau que la D1.»

 


 

Pourquoi le Brésilien Cris est revenu entraîner à Lyon

Butfootballclub.fr

Au cours d’un entretien accordé à France-Football, le légendaire défenseur de l’OL, Cris, a expliqué les vraies raisons de son retour au sein du club.

Sa réputation de défenseur intraitable l’a longtemps accompagnée. Notamment lorsqu’il raflait les titres et les récompenses à l’Olympique Lyonnais. Revenu au sein du club, comme tant d’autres héros du passé, le Brésilien Cris s’occupe désormais de l’équipe réserve. Un choix presque naturel qui ne répondait pas, à l’époque, à une réelle motivation, mais plutôt à l’envie de quitter le Brésil le plus rapidement possible.

Un témoignage accordé à France-Football : « J’ai eu peur, surtout pour ma famille. Heureusement, je me déplaçais en voiture blindée car, une fois, une moto a surgi à côté de nous. Les mecs ont tapé sur ma vitre avec un pistolet, quand ils ont vu le blindage, ils sont partis. Mais quel spectacle pour mes filles à l’arrière ! Ce jour-là, j’ai compris que nous ne pouvions pas rester. J’avais encore la maison à Lyon et ce projet de reconversion comme entraineur à l’OL, donc nous sommes revenus ici en 2014, pour nous sentir en sécurité. »



Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL 2018

 

Last modified on mercredi, 28 mars 2018 16:30