L'actu du Samedi 10 Mars

Mariano roi du mercato lyonnais, cette légende est épatée

Foot01.com

Souvent critiqué pour son individualisme, Mariano Diaz réalise tout de même une excellente saison avec l’Olympique Lyonnais.

L’attaquant espagnol a déjà inscrit 16 buts en Ligue 1, une statistique plus qu’honorable pour une recrue estivale. Surtout lorsque l’on se souvient des commentaires l’été dernier. Arrivé dans l’anonymat, l’ancien Madrilène était attendu au tournant suite à son transfert à 8 millions d’euros. Bluffé, Sonny Anderson ne peut que féliciter le buteur de l’OL.

« Chapeau à Mariano, il ne jouait pas au Real Madrid, il est venu dans un championnat qu’il ne connaissait pas. C’est très bien, il a sa façon de jouer, c’est un buteur. Il est attiré par le but, il ne faut cependant pas qu’il oublie ses partenaires de temps en temps. » A ce rythme, Sonny Anderson ne serait pas surpris de le voir franchir un nouveau cap.


Mariano, ce n’est qu’un début


« Petit à petit, il va encore apprendre et améliorer son jeu, a confié l’ancien Gone. J’aime beaucoup sa façon de peser sur une défense en pressant sans cesse. Quand il n’est pas en mouvement, c’est compliqué pour les joueurs autour de lui mais dès que c’est le cas, ça donne beaucoup de solutions à l’équipe. J’espère qu’il va continuer à progresser. »
S'il améliore notamment son entente avec ses coéquipiers, Mariano peut effectivement viser plus haut.

 


 

L’effectif lyonnais, un groupe « aussi doué qu’inexpérimenté »

Butfootballclub.fr

Demain, à 17 heures, l’OL accueille le SM Caen. L’occasion pour le gardien caennais, Rémy Vercoutre, de retrouver un club qu’il connaît bien.

Il a été, sans beaucoup jouer, l’un des Lyonnais les plus titrés. Doublure de Grégory Coupet, puis de Hugo Lloris, Rémy Vercoutre a donné une autre orientation à sa carrière en rejoignant Caen et en alignant, enfin, les bonnes performances. Pour el compte du site officiel de l’OL, alors qu’il affrontera demain le groupe de Genesio, Vercoutre a donné son sentiment sur l’effectif actuel.

« Il y a eu une régénération de l’effectif. De supers joueurs sont arrivés, mais je n’oublie pas qu’ils n’ont pas encore l’habitude de disputer 50 matches de très haut niveau par saison. Mariano est un joueur fantastique mais il n’a pas l’habitude de ça, comme Traoré, Mendy… Ce groupe est aussi doué qu’inexpérimenté. Il pâtit de ça. Les critiques ne sont pas assez justes car il faut prendre en compte ces éléments. Je les vois aller chercher quelque chose et finir dans les 3 premiers. »

 


 

Un communiqué pour répondre au boycott des médias

Butfootballclub.fr

Après Jean-Michel Aulas sur Twitter, c’est au tour de l’OL, via un communiqué, de répondre au boycott de la presse.

Alors que les journalistes ont décidé de boycotter le point presse de l’OL en protestation à des tweets provocateurs de Jean-Michel Aulas contre des consultants et des journalistes, le club gone a décidé de répliquer via un communiqué où il donne sa version des faits, défendant sa stratégie de communication sans évoquer de quelconques excuses…


Le communiqué de l’OL :


" L’Olympique Lyonnais a pris note du communiqué des médias qui suivent l’actualité du club mais ne comprend pas la justification de cette décision qui pénalisent les lecteurs, auditeurs et téléspectateurs de ces mêmes médias !

Le club rappelle qu’il respecte le protocole établi par la Ligue en organisant des conférences de presse d’avant-match et regrette que les médias n’aient pas fait preuve aujourd’hui de ce même respect.

L’Olympique Lyonnais dénonce tout esprit malveillant, mensonger ou indigne que l’on prête par erreur à son Président et rappelle que si cette communication apparaît inhabituelle pour certains, elle s’appuie sur 30 ans d’expérience avec pour seul objectif de défendre une Institution et un entraîneur critiqués à tort de façon systématique et souvent excessive.

Le club et son Président continueront de défendre l’Institution et l’entraîneur d’un groupe aujourd’hui 4ème de Ligue 1 et en course pour une participation aux ¼ de finale de l’Europa League, dont ils soulignent une nouvelle fois les résultats tant sportifs qu’économiques et par conséquent la compétence. 

L’Olympique Lyonnais souhaite que les résultats cette fin de saison confirment encore les performances « durables » du club tant sur le plan de l’Academy, que de l’équipe féminine et de l’équipe masculine qui participe cette saison pour la 21ème fois consécutive à une coupe d’Europe (fait unique en France) et qui détient le record de matches européens (251) devant Marseille (219) … et le PSG (214).

L’équipe et son entraîneur ont dû faire face à des attaques au caractère excessif de la part du Progrès le jour même du match à Moscou avec cette formule « Même le gâchis à ses limites »  qui se voulait prémonitoire d’une éventuelle lourde contre-performance alors qu’il s’agissait du seul match aller des 1/8èmes de finale d’Europa League … finalement remporté 1 – 0 par l’O.L. malgré des conditions très difficiles.

Ces attaques publiques contre les joueurs peuvent avoir pour effet de déstabiliser en particulier les plus jeunes que le Président entend protéger à l’image de l’ensemble de l’Institution, et auxquels il exprime à nouveau sa totale confiance.

Le club aurait trouvé intéressant que ces observateurs expliquent la préparation exceptionnelle mise en œuvre pour ce déplacement avec une logistique ultra professionnelle et très adaptée (séjour court pour lutter contre le décalage horaire et le froid de Moscou), affrètement d’un avion 100 % équipé 1er classe pour l’ensemble de la délégation et permettre aux joueurs de faire la sieste à l’aller et de commencer à récupérer au retour en vue du match contre Caen qui aura lieu dimanche, 60 heures après le retour de Moscou ! Et même un décalage de manière exceptionnelle de la conférence de presse par l’UEFA à 21h30 heure locale pour permettre ce dispositif.

L’Olympique Lyonnais rappelle qu’il a joué de manière extraordinaire à l’extérieur 16 de ces 22 derniers matches ce qui demande indubitablement encore plus de professionnalisme et d’organisation au staff et aux joueurs comme ce fut le cas avec ce déplacement qui permet d’espérer poursuivre l’aventure en Europa League, un an après avoir disputé les ½ finales, tout en espérant toujours terminer la saison sur le podium de Ligue 1.

L’Olympique Lyonnais rappelle aux observateurs qu’ils soient anciens joueurs ou qu’ils soient journalistes professionnels, que son équipe a réussi à gagner à l’extérieur à Nice (qui l’année dernière était cité comme l’exemple à suivre), à St Etienne ou à Monaco en Coupe et qu’il a réussi à battre Paris, Marseille et Monaco en championnat au Groupama Stadium .

L’équipes est jeune, pleine de talent, l’entraîneur est professionnel et discipliné, et ils réclament de la confiance et non pas de la dérision comme cela a pu être le cas et ce qui a entraîné la réaction de protection du Président de l’Institution."

 

 


 

Communiqué Kop Virage Nord & BG87

 


 


 

Aouar pisté par Liverpool et Barcelone

Football365.fr

Véritable révélation de la saison à Lyon, le milieu de terrain Houssem Aouar, âgé de seulement 19 ans, intéresse déjà plusieurs grosses écuries européennes. Selon le Mundo Deportivo, Liverpool le suivrait de près, tout comme le FC Barcelone et ce, depuis plus de deux ans.

Auteur d’une excellente saison et s’imposant comme l’une des pièces maîtresses de l’Olympique Lyonnais, Houssem Aouar n’échappe pas aux sollicitations de certains « gros » d’Europe. En effet, le FC Barcelone le suivrait depuis un long moment. Mais Jürgen Klopp, l’entraîneur de Liverpool, serait également très intéressé par le profil du jeune milieu de 19 ans et voudrait pallier le départ de Philippe Coutinho. L’intéressé, sous contrat avec l’OL jusqu’en 2020, buteur à cinq reprises cette saison et auteur de quatre passes décisives, reste serein et lucide : « J’écoute les rumeurs. J’ai des oreilles. J’ai aussi des yeux pour voir des choses à gauche et à droite. Le gars qui dit qu’il n’entend rien ou ne voit rien, ne dit pas la vérité. Mais il n’y a rien que tu puisses faire. Tout ça ne me dérange pas. Je suis bien protégé avec ma famille. C’est agréable d’écouter, mais je ne m’emballe pas. Mes pieds sont fermement sur le sol. Je n’ai qu’une bonne demi-saison derrière et j’ai tout à développer à Lyon. »

 


 

Garétier est cash, « Aulas le twittopathe nuit à son propre club »

Foot01.com

Les attaques de Jean-Michel Aulas à l'encontre des journalistes du Progrès et de Nicolas Puydebois ont eu un effet direct sur l'Olympique Lyonnais, puisque Nicolas Tousart et Bruno Genesio ont fait face vendredi à un boycotte de la conférence de presse qu'ils devaient tenir. Même si l'OL a répondu très très longuement à cette action, le malaise provoqué par les messages du président de l'Olympique Lyonnais via Twitter ne s'est pas dissipé.

Interrogé sur ce sujet en direct sur Canal+, Geoffrey Garétier a reconnu que Jean-Michel Aulas avait dépassé très clairement les bornes. « On ne s’en fiche pas des messages de Jean-Michel Aulas sur Twitter en ce moment. Il est twittopathe on le sait, et cela plusieurs mois et même plusieurs années que ça dure. Mais il y a de plus en plus d’attaques personnelles, là Nicolas Puydebois, les journalistes du Progrès, et c’est dommage parce qu’il veut valoriser son modèle et là ça jette un voile de manque de crédibilité ou de manque de bienveillance par rapport à l’entourage. Cela va dans le mauvais sens, et au bout du compte il nuit à son propre club. Je crois qu’il devrait y réfléchir. Ce n’est pas nouveau, mais c’est très grave. Il se trompe de combat... », a confié, sur la chaine cryptée Geoffrey Garétier.


Last modified on samedi, 10 mars 2018 14:26