L'actu du Mercredi 7 Mars

Fekir seul absent face au CSKA Moscou

Lequipe.fr

L'entraîneur de Lyon Bruno Genesio a retenu un groupe de 20 joueurs pour le 8e de finale aller de la Ligue Europa, jeudi soir (19h00) en Russie contre le CSKA Moscou. Seul Nabil Fekir, blessé au genou droit, est absent.


Le groupe de Lyon


Gorgelin, Lopes, Grange - Diakhaby, Marçal, Marcelo, Mendy, Morel, Rafael, Tete - Aouar, Diop, Ferri, Ndombele, Tousart - Cornet, Depay, Diaz, Maolida, Traoré.

 


 

Un adjoint de Genesio n'a aucun doute pour l'avenir...ou presque

Foot01.com

A la dérive en Ligue 1, l'Olympique Lyonnais retrouvera jeudi en Russie une épreuve qui semble être sa bouée de sauvetage en 2018, à savoir l'Europa League. Cette compétition, dont la finale aura lieu au Groupama Stadium, tient à coeur à Jean-Michel Aulas et ses joueurs, lesquels savent que la route la plus directe pour un ticket en Ligue des champions est désormais liée à une victoire en C3. Et avant le double rendez-vous face à Moscou, Gérald Baticle affiche sa confiance relative.

« On va avoir plus d’énergie avec quatre jours de récupération. Je suis sûr qu’on va faire une belle performance. Flo Maurice est allé les voir. On les a décryptés en travaillant sur les vidéos. On a vu que 3 matches en 2018 parce qu’ils étaient en trêve. C’est une équipe solide défensivement et qui procède par attaques placées. Ils n’ont pas été spécialement performants sur attaques rapides. Ils aiment jouer et avoir le ballon. Je suis confiant. On a repéré leurs forces et leurs points faibles. C’est du 50-50 comme tous les matches de Coupe. On a été performants contre une très belle équipe de Villarreal. A nous de faire notre jeu. On vit pour cela. On aspire à aller au bout des compétions », a confié, sur OL-TV, l'adjoint de Bruno Genesio. Confiant, mais à 50-50, l'avenir tranchera...

 


 

Deux légendes de retour à Lyon ? Un jour, peut-être…

Foot01.com

Longtemps ces derniers mois, il a été question d’un retour de Juninho à l’Olympique Lyonnais. Le poste de directeur sportif lui a été proposé par Jean-Michel Aulas, mais le Brésilien n’est visiblement pas pressé de revenir dans la capitale des Gaules. Ancien attaquant de l’OL, Sonny Anderson a été cuisiné à ce sujet par le site Olympique-et-Lyonnais.

Mais ne comptez pas sur le consultant de beIN SPORTS pour vendre la mèche. « Si Juninho peut revenir et donner un élan de plus à l’OL… Oui, on a tous envie qu’il revienne. Il y a aujourd’hui dans le club Caçapa et Coupet. Ça me ferait évidemment plaisir de le revoir à Lyon, mais je vous peux vous dire que je n’ai aucune information là-dessus » a expliqué Sonny Anderson avant d’évoquer son potentiel retour à l’OL.

Anderson de retour à l'OL ? « Tout est possible »

« Tout est possible, pas seulement à l’Olympique lyonnais. Revenir dans le foot, c’est ma priorité. Aujourd’hui je suis bien, je suis à beIN Sport depuis 6 ans, je vis de ma passion. Mais oui, que ce soit à l’OL ou ailleurs, ça me ferait plaisir de revenir dans les clubs où j’ai joué. C’est quelque chose qui me travaille » a-t-il expliqué. Visiblement, lui non plus ne semble pas dans l'urgence absolue concernant un retour à l’OL (ou ailleurs), la place devant être bonne sur la chaîne qatarie. Mais le retour de Sonny Anderson au club ferait sans doute l’unanimité chez les supporters…

 


 

Cette pépite de l’OL qui aimerait bien imiter Tolisso !

Le10sport.com

Grande révélation de la saison à l’OL, Houssem Aouar ne serait pas contre suivre la trajectoire de Corentin Tolisso.

Inconnu du grand public au début de la saison, Houssem Aouar fait désormais partie à part entière de l’équipe de Bruno Génésio. A seulement 19 ans, le pur produit de l'OL met tout le donc d’accord avec son talent, faisant forte impression à chacune de ses apparitions. Et alors qu’un avenir radieux semble se profiler pour Aouar, la trajectoire suivie par un certain Corentin Tolisso l’impressionne.


« Si je peux suivre sa trajectoire… »


Dans France Football, Houssem Aouar a fait une confidence au sujet de son avenir et Corentin Tolisso. Le talent de l’OL a alors confié : « Tolisso avait ce profil de couteau suisse ? Il a même joué latéral gauche et droit au tout début, en pros. Et on voit où il est arrivé. Si je peux suivre sa trajectoire, ça me va ! ».

 


 

Enfin le réveil européen de Diaz ?

Sport24.fr

Avec l’absence programmée de Nabil Fekir, Mariano Diaz devra être décisif à Moscou en huitième de finale aller d’Europa League s’il veut porter l’OL.

Les statistiques sont impitoyables. Si en Ligue 1, Mariano Diaz a fait taire tous les sceptiques en ayant inscrit 16 buts depuis son arrivée lors du mercato estival, les choses sont beaucoup plus compliquées en Europa League. Le Dominicain n’a pas délivré la moindre passe décisive et n’a marqué qu’une seule fois sur les 8 matchs qu’il a disputé en C3. Et encore, un but presque pour du beurre lors de la victoire face à l’Apollon Limassol (4-0) en phase de groupe alors que les Gones menaient déjà 2-0. Un bilan famélique pour le quatrième meilleur buteur de Ligue 1.


Manque de réalisme


Ce n’est pourtant pas faute de tenter. Depuis le début de la campagne européenne lyonnaise, l’ancien joueur du Real a beaucoup frappé au but. 25 fois au total. Aucun Gone n’a fait mieux. Mais son manque d’efficacité ne lui permet pas d’avoir des statistiques plus étoffées. Le match aller face à Villareal (3-1) en seizième de finale est d’ailleurs révélateur du manque de réalisme du Dominicain. Face aux Espagnols, Diaz a tenté sa chance à 6 reprises sans jamais trouver la faille. Au contraire, il a même raté deux face à face avec le gardien du «sous marin jaune». Des occasions ratées finalement vite oubliées grâce à la victoire. Mais en l’absence de Nabil Fékir, auteur de 3 buts en C3 cette saison, pour défier le CSKA Moscou, les espoirs placés sur Diaz devraient être plus lourds à porter pour le natif de Barcelone.


Traoré et Memphis prennent le relais


Cependant, l’influence de Mariano ne se mesure pas qu’au nombre de but marqués. L’ancien joueur de Baladona est très actif sur le front de l’attaque lyonnaise et son pressing pèse énormément sur les défenses adverses. "Il est pénible, mais j’adore ce genre de joueur. On rêve tous d’avoir un attaquant comme ça dans son équipe. A lui tout seul, il récupère un ballon, il déclenche les premiers pressings, c’est super important dans une équipe", reconnaissait le capitaine de Saint-Etienne, Loïc Perrin à l’issue du derby (1-1) du 25 février dernier. Et cette activité n’est certainement pas étrangère aux bonnes statistiques de ses partenaires. Car si Diaz n’a marqué qu’un but dans cette campagne d’Europa League, ses compères Depay et Traoré ont respectivement scoré à 3 et 4 reprises. De quoi faire oublier les maigres statistiques du Dominicain. Mais s’il ne veut pas se retrouver au coeur des critiques, Mariano va devoir très vite retrouver le chemin des filets. Idéalement dès jeudi en Russie.

 


 

L'ASSE veut piquer un buteur de l'OL au mercato !

Foot01.com

Auteur de 11 buts en 25 matchs de Ligue 2 cette saison, Jean-Philippe Mateta (20 ans) réalise de belles choses au Havre, où il est prêté par l’Olympique Lyonnais sans option d’achat. Des belles prestations qui ont forcément alerté les recruteurs de Ligue 1, toujours à l’affût des jeunes espoirs de l’étage inférieur. Et selon les informations du 10 Sport, l’AS Saint-Etienne, grand rival de l’Olympique Lyonnais, aurait des vues sur l’avant-centre.


Mateta sur la short-list de l'ASSE au mercato


En effet, les recruteurs de l’AS Saint-Etienne suivraient régulièrement les prestations du joueur en Ligue 2. Néanmoins, il n’y aurait pour l’heure aucun contact entre le joueur et l’état-major de l’ASSE. Mais Roland Romeyer et la direction du club forézien auraient bien coché le nom de Mateta parmi les options offensives à éventuellement explorer à la fin de la saison et en vue du prochain mercato. Il faut dire que le chantier offensif sera vaste cet été puisque Cabella, Bamba et Ntep ne seront plus au club la saison prochaine. D’où l’intérêt de l’ASSE pour plusieurs joueurs offensifs au mercato. Reste à savoir si Jean-Michel Aulas sera disposé à vendre l’un de ses jeunes joueurs à son rival historique…

 

 

Last modified on mercredi, 07 mars 2018 14:26