L'actu du Mardi 27 Février

Après Saint-Etienne, les Bad Gones rencontrent les joueurs de Lyon dans les couloirs

Ouest-france.fr

Les Bad Gones, le staff et les joueurs de l’Olympique Lyonnais se sont expliqués après la rencontre face à Saint-Etienne. Les supporteurs ont demandé des explications aux dirigeants et aux joueurs suite au mauvais résultat en championnat.

Après le match nul (1-1) dans le derby face à Saint-Etienne, les supporteurs ont rencontré les dirigeants ainsi que les joueurs de Lyon. Une photo postée par le groupe des Bad Gones, l’un des plus importants du club rhodanien, montre en effet les joueurs s’entretenant avec quelques dizaines de supporteurs lyonnais dans le couloir où est stationné le bus de l’OL.

Les mauvais résultats de l’Olympique Lyonnais sont en cause et le nul concédé dans les dernières minutes de la rencontre face aux Verts a poussé les groupes Ultras à demander des explications.

 


 

Genesio : « Tout est encore possible pour vivre une fin de saison excitante »

Olweb.fr

Quelques minutes après la séance du jour et à deux jours du 1/4 de finale de Coupe de France à Caen, l'entraîneur lyonnais était présent en conférence de presse pour répondre aux questions des journalistes.

Le point santé

« Nabil Fekir a une contusion au genou mais était suspendu de toute façon, comme Rafael. On suit l’évolution d’Anthony Lopes et on verra demain. Il y a aussi pas mal de coups suite au match de Saint-Etienne mais les autres devraient quand même répondre présents. Enfin, Cheikh Diop est malade.

L’état d’esprit actuel

J’ai bien récupéré. Je suis combatif et motivé. On a une fin de saison qui peut être très excitante. Rien n’est terminé en championnat. On est conscient de la situation mais on a tendance à dramatiser aujourd’hui. Malgré les mauvais résultats du moment, tout est encore possible en championnat, on a un match en quart de finale qui peut nous ouvrir les portes d'une demi-finale et on s’est qualifié brillamment contre une belle équipe de Villarreal. On peut encore vivre des moments extraordinaires dans plusieurs compétitions. On va faire le dos rond. Je suis au milieu de mes joueurs et j’ai confiance en eux.

Le derby nul

Je mets le match de Saint-Etienne à part. On avait moins de moyens pour faire mieux. J’ai vu des joueurs qui ont fait le maximum avec les faits de match. On a souffert dans la dernière demi-heure. On a mal géré certaines situations de contres. Il y a pleins de choses à corriger mais dans le comportement je n’ai rien à leur reprocher.

Les choix tactiques

Je n’ai aucun regret sur les choix que j’ai fait. Les commentaires auraient pu être différents à une minute près. On avait besoin d’être plus solide défensivement. J’avais envisagé des changements que je n’ai pas pu faire à cause des blessures. Je fais mes choix par rapport à ce que je vois à l’entraînement. Les entraîneurs font leur équipe avant et c’est toujours plus facile de juger après les matches qu’avant.

Le manque de fraîcheur dans le derby

Le problème est surtout dans la programmation des matches. Les clubs engagés en Europa League devraient jouer le lundi, comme en Allemagne. Je pensais qu’on pouvait enchaîner le match de Villarreal et Saint-Etienne. On va avoir besoin des hommes frais jeudi. Il y a des joueurs forfaits. Il y aura des changements.

Le 1 /4 de finale à Caen

Il n’y aura pas un déficit de motivation de notre part. On a un match jeudi où l'on doit se qualifier. Pour Caen, c'est leur coupe d'Europe. »

 


 

Dhorasoo estime que « la fin de Genesio est peut-être à souhaiter »

Foot01.com

Ancien joueur de l’Olympique Lyonnais, et plutôt du genre direct, Vikash Dhorasoo a évoqué ce lundi la situation de Bruno Genesio au poste d’entraîneur de l’OL. Car depuis le nul contre l’AS Saint-Etienne, le coach rhodanien est de nouveau soumis à de vives critiques sur ses choix tactiques, les résultats actuels de l’Olympique Lyonnais n’étant pas à la hauteur des espoirs. S’il n’a rien contre Bruno Genesio, Vikash Dhorasoo estime quand même qu’il aura du mal à rester jusqu’au bout de son contrat dans un an.

« Historiquement Aulas n’aime pas trop virer ses entraîneurs, et en cours de saison cela n’arrive presque jamais, mais il y a toujours un moment où cela peut arriver. Car quand il fait cela, il se met en porte-à-faux, et il devient la cible. Il soutient son entraîneur jusqu’au bout et c’est appréciable. Mais si on l’entend moins défendre Genesio ces derniers mois, c’est peut-être parce qu’il prépare la fin de Genesio et c’est peut-être à souhaiter. Je trouve que Genesio est fragile sur ce banc de touche, il n’a pas la force d’un entraîneur qui a eu une grande carrière à ce poste, il doit tout le temps prouver et se remettre en question (...) sa situation devient compliquée », a confié, sur la chaîne L’Equipe, Vikash Dhorasoo, qui a également avoué que Jean-Michel Aulas n’aura probablement que faire des avis donnés ici et là concernant Bruno Genesio.

 


 

Hazard, Neymar et Messi concurrencent les dribbleurs de l'OL

Foot01.com

Mis à part les buts et les passes décisives, le football champagne se distingue aussi par les dribbles. Les amoureux du spectacle footballistique se régalent devant les enjambées des grands joueurs. Le Centre International d’Étude du Sport de Neuchâtel a donc profité de cette mode pour donner son classement des meilleurs dribbleurs des cinq grands championnats européens. Au sommet de cette liste, on retrouve Eden Hazard, qui dispose d'un index de 100 à Chelsea, où il réussit 6,4 dribbles par match, soit 75 % de ses tentatives. L'ancien attaquant du LOSC devance... Neymar, qui pour sa première saison au PSG a un index de 94 (7,3 dribbles réussis, 62 %). Leo Messi complète le podium avec un index de 70.

Derrière, le football français se montre à son avantage puisque les Lyonnais Tanguy Ndombélé (4e avec un index de 56, pour 3,7 dribbles et 74 % de réussite) et Nabil Fekir (9e avec un index de 49, pour 3,4 dribbles et 70 % de réussite) intègrent le Top 10. On peut aussi noter la présence du Niçois Saint-Maximin (11e, index de 47), de Paul Pogba (13e, index de 46), du Marseillais Thauvin (14e, index de 45), du Lyonnais Aouar (19e, index de 42) et du Parisien Draxler (19e, index de 42) dans les 20 premières places de ce classement, qui montre donc que la Ligue 1 regorge d'artistes du ballon rond.

 


 

Marcelo : « Il faut savoir se surpasser »

Olweb.fr

Dans deux jours, l'OL dispute un 1/4 de finale de Coupe de France à Caen. Le défenseur central brésilien s'est présenté en conférence de presse, ce mardi matin, pour évoquer ce nouveau rendez-vous.

Le derby

« Il faut oublier ce match et regarder vers l'avant. On ne peut pas revenir en arrière. Il faut continuer à travailler. Je n'ai jamais baissé les bras dans ma vie et je ne vais pas commencer aujourd'hui. Les bons moments vont revenir. On doit poursuivre nos efforts.

Le rythme effréné

Il faut bien récupérer psychologiquement. C’est très important car on est sur un gros rythme et cela joue sur le physique. Il faut savoir se surpasser pour atteindre nos objectifs. Chaque joueur a des responsabilités et cela ne dépend pas de l'âge. On doit tous se responsabiliser.

La Coupe de France

Toutes les compétitions sont importantes. La Coupe de France est très convoitée en France. J'aimerai soulever ce trophée. On a un match important jeudi. Il faudra gagner et passer ce tour contre Caen. »

 


 

Les anciens de la maison lyonnaise ont apporté leur soutien

Footmercato.net

Hier après-midi, l’Olympique Lyonnais a été accroché par l’AS Saint-Etienne dans le 116ème derby rhônalpin de l’histoire. Malgré la programmation de ce match de prestige à un horaire inhabituel (17h), les joueurs de l’OL ont pu compter sur le soutien d’anciens Gones.

Alors que l’Impact Montréal, coaché par Rémi Garde, rentrait hier après midi de son dernier match de préparation face à New York City FC (2-2) à quelques jours de la reprise du championnat de MLS, plusieurs membres du staff canadien à l’accent lyonnais ont affiché leur soutien par le biais d’un cliché. On a pu en effet apercevoir Rémi Garde, Joël Bats (ex entraîneur des gardiens), Maxence Flachez (ex préparateur physique et Robert Duverne (l’un des adjoints de Garde) devant le derby, avant d’embarquer dans l’avion du retour.

 


 

Puydebois craque et dézingue le coaching de Genesio !

Foot01.com

Ce lundi, le coaching de Bruno Genesio lors du derby face à l’AS Saint-Etienne est très contesté. Le choix de remplacer Fekir (blessé) par Diakhaby a notamment surpris la majorité des observateurs puisque l’OL s’est retrouvé avec une défense à cinq dès la 70e minute de jeu, et tout cela à domicile. Consultant pour le site Olympique-et-Lyonnais, Nicolas Puydebois n’est pas du genre à taper sur le coach rhodanien. Mais après ce match, il n’a pas pu s’empêcher de contester les choix de l’entraîneur de l’OL…

« Bruno Genesio a décidé de faire rentrer Diakhaby à la place de Fekir, blessé. La mise en place d’une défense à cinq dès la 70e minute de jeu est un choix plutôt surprenant alors que les Verts, jusque-là, n’étaient pas très dangereux. Avec ce mauvais choix tactique, les Lyonnais ont reculé. A trop vouloir défendre plutôt que de faire du jeu, l’OL s’est fait logiquement rejoindre au score. Un coaching hasardeux que l’Olympique lyonnais a payé cash » a expliqué l’ancien gardien de l’Olympique Lyonnais, qui cherche toujours une explication à cette entrée de Mouctar Diakhaby alors qu’un joueur comme Maxwel Cornet était disponible sur le banc des remplaçants afin de suppléer Nabil Fekir.

 


 

Le remplaçant de Mariano Diaz déniché au RB Salzbourg ?

Butfootballclub.fr

Attaquant vedette du RB Salzbourg (D1 autrichienne), Munas Dabbur plairait à l’Olympique Lyonnais en prévision de l’été 2018.

Même si la saison est encore loin d’être finie et que le Mercato rhodanien dépendra sans doute d’une qualification ou non pour la prochaine Ligue des Champions, l’Olympique Lyonnais ne reste pas inactif en coulisses à préparer son prochain Mercato d’été.

Si l’on en croit le média italien TMW, Florian Maurice (responsable du recrutement de l’OL) aurait des vues sur l’attaquant israélien du RB Salzbourg, Munas Dabbur (25 ans). Auteur de 22 buts et 7 passes décisives en 37 apparitions cette saison toutes compétitions confondues, l’ancien joueur des Grasshoppers serait également dans les bons papiers de la Fiorentina, du Benfica et FC Séville. Pisté par la Chine durant le Mercato hivernal, Dabbur serait estimé par son club à au moins 12 M€.

 


 

MacHardy dénonce l'énorme erreur de JM Aulas au mercato

Foot01.com

L’OL n’est pas au mieux. Avec deux points récoltés lors des cinq derniers matchs de Ligue 1, le club rhodanien a été distancé dans la course au podium. A qui la faute ? Nombreux sont les observateurs (et les supporters) à taper sur Bruno Genesio, qui semblait pourtant avoir retourné l’opinion générale fin 2017. Mais la mauvaise période de l’OL prête forcément à réflexion sur le coach rhodanien. Selon Jonatan MacHardy, Jean-Michel Aulas est le vrai fautif. Selon le consultant de RMC Sport, le président de Lyon n’a pas été « au bout de son idée » en bouleversant son effectif, mais en conservant son coach.

« Le constat est terrible pour Lyon : 2 points sur 15 possibles. Le plus inquiétant selon moi, c’est le comportement des joueurs sur le terrain. Quand on analyse le jeu de l’OL, on voit bien qu’il n’y a aucune cohérence tactique. Ce que je vois, c’est que cela fait cinq matchs que ça dure et Genesio n’a pas d’idées pour secouer ce groupe ! Pour en avoir discuté avec plusieurs supporters de l’OL, Genesio devrait tenter un 4-4-2 en losange. Il faut qu’il tente quelque chose… J’ai envie de voir un coach qui essaie, qui tente des choses. Il y a eu une refonte d’effectif avec les ventes des joueurs formés au club (Lacazette, Grenier, Tolisso, Gonalons, Ghezzal). J’ai envie de dire à Aulas : va au bout de ton idée ! Tu as changé de modèle au niveau des joueurs, c’est bien. Mais il fallait prendre un coach de l’extérieur. Jean-Michel Aulas n’a pas été au bout de son idée, c’est dommage » a expliqué Jonatan MacHardy, qui estime donc qu’il ne manque qu’un grand coach étranger au club de Jean-Michel Aulas pour passer un cap et définitivement s’installer comme un club du top 3 français. Un avis qui devrait être partagé par bon nombre de supporters…

 

 

Last modified on mardi, 27 février 2018 20:35