L'actu du Lundi 5 Février

Voir aussi... Monaco 3-2 OL : L'After

Genesio, "c'est une faute grave de ne pas gagner" à Monaco

RMC.fr

Bruno Genesio n'a pas vraiment apprécié le scénario et la défaite de l'Olympique lyonnais sur le terrain de Monaco (3-2) dimanche en amtch de clôture de la 24e journée de Ligue 1. Malgré le break à la demi-heure de jeu, les blessures de Subasic et Falcao, et l'expulsion de Baldé, les Monégasques ont renversé la vapeur pour l'emporter à la 89e. Un match qui a des allures de "faute grave" pour l'entraîneur lyonnais.

Lyon n'est plus sur le podium. Défait à Bordeaux lors de la 23e journée, l'OL a enchaîné une seconde défaite dimanche lors du dernier match de la 24e journée, disputé à Monaco (3-2). En deux journées, les Gones passent donc de la deuxième à la quatrième place du championnat de France.


"On ne peut pas se réfugier derrière la jeunesse de l'effectif"


Pourtant, ils menaient 0-2 à Louis-II avant de subir le come-back des Monégasques, malgré les blessures de Danijel Subasic, Radamel Falcao, et l'expulsion de Keïta Baldé à la 44e. Bruno Genesio, l'entraîneur de Lyon, digère mal cette contre-performance.  "C'est une faute grave de ne pas gagner ce soir. Pire, même, de perdre, après notre bon début de match. On a fait une très bonne entame. Puis, on s'est pratiquement arrêté de jouer dès qu'on a mené 2-0", a-t-il décrypté à l'issue du match.

"On en a fait trop peu en deuxième mi-temps pour les mettre en difficulté. On a aussi lâché 10 minutes en première mi-temps. C'est un coup d'arrêt, c'est certain. Mais il reste beaucoup de matches, 14 matches. Donc rien n'est définitif. Ce qui est sûr, c'est qu'il faudra montrer autre chose prochainement pour espérer autre chose. On ne peut pas se réfugier derrière la jeunesse de l'effectif. On a manqué de mouvement sur le côté et de rythme en deuxième mi-temps pour déstabiliser cette équipe", a-t-il poursuivi, avant d'annoncer son intention de "bien analyser l'échec pour rebondir".


Même son de cloche pour Jean-Michel Aulas: "Ce soir, les joueurs ne se sont pas surpassés. J'ai le sentiment d'un gâchis car on avait bien démarré. Il y avait une équipe diminuée qu'on n'a pas su battre. On a fait des erreurs qui nous ont condamnés. J'ai vu une équipe un peu tétanisée alors que tout semblait nous réussir."

 


 

Ménès et Riolo mettent des mots sur la défaite à Monaco

Butfootballclub.fr

Pierre Ménès et Daniel Riolo ont commenté la défaite surprise de l’OL sur la pelouse de l’AS Monaco (2-3).

Sur son blog, Pierre Ménès a réagi à la défaite de l’OL dimanche soir sur la pelouse de l’AS Monaco (2-3) dans le match au sommet de la 24e journée de L1. « Je me demande encore comment Lyon a pu perdre ce match après avoir mené 2-0 et joué plus d’une mi-temps en supériorité numérique face à une équipe qui a aussi perdu en route Subasic et Falcao, blessés (…) A 0-2, tout semblait rouler pour les hommes de Génésio et là, bim : coupure électrique générale ! », s’est étonné Pierre Ménès.


Ménès remue le couteau… dans le mug


Au passage, le consultant de Canal+ en a profité pour glisser un petit tacle … au service marketing du club, lequel s’était un peu enflammé après la victoire face au PSG : «  C’est la deuxième défaite consécutive pour l’OL, qui n’a donc pas capitalisé sur son mug édité après la victoire face au PSG et se retrouve quatrième à trois points de Marseille ».


Riolo s’inquiète de la Fekir dépendance


De son côté, Daniel Riolo a trouvé le fautif du coup de moins bien lyonnais : « Mariano est efficace, Traoré est plutôt bon… Mais celui qui doit tenir le jeu, c’est évidemment Fekir. Et en ce moment, il est en dessous. Mine de rien, l’OL n’est pas dans une bonne période », a expliqué le polémiste dans l’After Foot après le match.

 


 

Aouar fait rêver le Real Madrid au mercato !

Foot01.com

Belle surprise de la saison du côté de l’Olympique Lyonnais, le jeune Houssem Aouar affole déjà l’Europe. Il faut dire qu’à seulement 19 ans, le milieu de terrain rhodanien a déjà donné un joli aperçu de son potentiel phénoménal. Assurément, il sera l’un des joueurs les plus convoités de l’Olympique Lyonnais au cours du prochain mercato, l’intérêt du FC Barcelone ayant notamment filtré il y a quelques semaines…

Mais selon les informations de OK Diario, un autre cador espagnol serait très intéressé par les services de l’international espoirs français. En effet, le Real Madrid est à l’affût, et Florentino Pérez serait prêt à faire une offre dès cet été pour s’offrir les services du joueur. Reste désormais à savoir jusqu’à quelle hauteur le Real Madrid sera prêt à monter. Pour rappel, le président madrilène n’avait pas souhaité jouer la surenchère dans le dossier Kylian Mbappé cet été. La même stratégie sera-t-elle adoptée pour Houssem Aouar cet été ? Le feuilleton ne fait que commencer.

 


 

Monaco-OL: la grosse embrouille entre joueurs au retour des vestiaires

RMC.fr

Les joueurs de l’AS Monaco et de l’OL étaient particulièrement tendus au moment de rentrer aux vestiaires à la mi-temps du choc remporté par l’ASM au stade Louis-II (3-2) dimanche en clôture de la 24e journée de L1.

Le football est un langage universel. Les insultes lâchées par certains joueurs aussi... Français, anglais, espagnol, italien, tous les dialectes sont bons pour se faire bien comprendre de son adversaire. Les Monégasques et les Lyonnais en ont fait la démonstration ce dimanche soir dans les couloirs du stade Louis-II, au moment de rentrer aux vestiaires à la pause.


Les insultes de Raggi et Memphis


Dans un climat tendu, Andrea Raggi et Memphis Depay ont notamment échangé quelques politesses, qui se passeront de traduction. Des répliques violentes, mais juste des mots pour les protagonistes de cette grosse embrouille, qui ont finalement filé chacun de leur côté sans en venir aux mains. L’ASM, qui a perdu Subasic et Falcao sur blessure, venait d'être réduite à dix après l’expulsion de Keita Baldé, mais allait ensuite s'imposer (3-2) en seconde période dans ce choc pour la deuxième place.

 

 


 

Duluc dévoile le favori du match à trois

Foot01.com

Pendant que Lyon vient d’enchaîner deux défaites de rang en Ligue 1, Marseille et Monaco viennent de prendre 4 points sur les deux derniers matchs de championnat. Autant dire que la course au podium est totalement relancée. Et c’est maintenant l’OM qui fait figure de favori… C’est tout du moins l’avis de Vincent Duluc, qui affirme que la force « médiatique, populaire et sportive » de l’OM pourrait avoir raison des Monégasques et des Lyonnais, dont les courbes semblent s’inverser ces dernières semaines…

« La course à la Ligue des Champions est un match à trois dont on ne connaît pas encore le perdant, et Monaco et Lyon ont un vrai talent, sur la durée, pour embellir nos dimanches soir, avec leurs qualités comme leurs défauts. Mais il faut aussi songer au futur des Lyonnais. Ils sont extrêmement coupables d’avoir perdu le contrôle d’un match qu’ils dominaient, et cette 2e défaite en L1 va ramener beaucoup de pression sur eux. Les Monégasques et les Lyonnais figurent à l’arrière-plan. Ils sont les seconds rôles, dans la narration de la saison française, qui se nourrit de la supériorité du PSG et de l’émergence marseillaise, médiatique, populaire et sportive » a déclaré le journaliste de L’Equipe dans son édito. Mais ne nous y trompons pas, la saison est encore longue et les rebondissements risquent d’être encore nombreux…

 

 Voir aussi... Monaco 3-2 OL : L'After

 

Last modified on lundi, 05 février 2018 13:19