L'actu du Vendredi 2 Février

Genesio : « On a souvent fait de très bons matches contre les gros avec des victoires à la clé »

Olweb.fr

L'entraîneur lyonnais était en conférence de presse, ce vendredi, à l'approche du déplacement à Monaco pour le compte de la 24e journée de Ligue 1 Conforama.

Le point santé

« Tout le monde est opérationnel. Lucas Tousart est suspendu et Maxwel Cornet est resté en soins par précaution après une petite douleur au mollet ».

La suspension de Lucas Tousart

« Il y aura forcément un petit changement dans l’organisation par rapport au dernier match. On trouvera la solution la plus efficace pour être performant dimanche. Dans le profil très défensif de Lucas Tousart, en sentinelle, on n’a pas de remplaçant hormis de jeunes joueurs de l’académie comme Elisha Owusu qu’il est encore trop tôt pour lancer dans le grand bain ».

Le déplacement à Monaco

« C’est un gros match. On est capables de battre cette équipe. On l’a déjà fait deux fois mais cela ne donne pas d’ascendant psychologique. Il peut y avoir tellement de faits de jeu favorables ou non que chaque match à sa vérité. Je pense qu’on aura la possession. C’est une équipe très dangereuse en attaque rapide. On sait qu’on est à l’aise à l’extérieur. On a perdu trop de points contre des équipes mal classées, notamment à domicile. On a souvent fait de très bons matches contre les gros avec des victoires à la clé. On s’exprime plus facilement ».

Le coup d’arrêt à Bordeaux

« On n’a pas été dominé par cette équipe de Bordeaux. On a fait une première mi-temps où on a été largement insuffisant dans les duels alors que c’est la base. Malgré tout, on n’a pas été extrêmement en danger. Il y a un fait de jeu qui nous est très défavorable. On a livré une seconde mi-temps de meilleur facture. Bordeaux a fait un très bon match. Je n’ai pas senti de relâchement. Cela fait partie des matchs dans une saison ».

Le bilan du mercato

« On a fait ce qu’on souhaitait au niveau des arrivées avec Oumar Solet. Les arrivées anticipées pour l’année prochaine sont aussi de très bonnes choses. Concernant les départs, je suis très content pour Clément Grenier qu’il est trouvé un club où il va pouvoir s’exprimer et réussir. Ce n’est jamais facile. Clément s’est très bien comporté comme depuis que je le connais. Son futur n’était plus à Lyon pour plein de raisons ».

 


 

Aulas est un génie du mercato et c'est un agent qui le dit !

Foot01.com

L'Olympique Lyonnais a profité de ce mercato d'hiver pour préparer son marché estival des transferts. Et en allant chercher des jeunes joueurs français, l'OL continue sa stratégie, même si le club rhodanien a prouvé l'été dernier qu'il avait les moyens de pêcher du lourd. Evoquant cette tactique mise en place par Jean-Michel Aulas, un des plus importants agents français avoue que l'Olympique Lyonnais a fait un choix malin et excellent.

« Je trouve que ce que fait Lyon depuis quelques années en matière de recrutement est remarquable. Alors certes peu de joueurs sont arrivés à l’OL lors de ce mercato d’hiver, mais ils posé les pierres pour la saison prochaine avec Terrier, qui va prendre de l’expérience à Strasbourg, avec Léo Dubois, qui s’est montré à son avantage à Nantes depuis deux ans. Mais vraiment Lyon travaille remarquablement bien. Quand vous pensez qu’ils sont allés chercher Ndombele et Mendy en Ligue 2, et Tousart aussi il y a un peu plus longtemps. Ce que fait Jean-Michel Aulas est génial, sous l’impulsion de Florian Maurice, alors que de nombreux clubs français n’osent pas le faire, à savoir aller chercher des joueurs avec un très fort potentiel dans les étages inférieurs. En plus ce choix est payant », a confié, sur Eurosport, Christophe Hutteau, qui n'est pas l'agent des joueurs recrutés par l'OL en ce mois de janvier, ce qui fera taire les mauvaises langues.

 


 

Pour les Bleus, Fekir est prêt à jouer arrière gauche !

Butfootballclub.fr

Non, Nabil Fekir n’a pas fait une croix sur la possibilité d’évoluer sur un côté. Ni avec l’OL, ni sous le maillot de l’équipe de France.

Son entraîneur Bruno Genesio avait lui-même admis la saison dernière que Nabil Fekir rechignait à évoluer sur un côté. Mais pour l’équipe de France, le meneur de l’OL est prêt à faire des concessions. Interrogé par Onze Mondial, le joueur de 24 ans, auteur de 16 buts déjà en Ligue 1, a en effet démenti avoir formulé la moindre exigence concernant son positionnement.

« C’est un truc qui était sorti l’année dernière alors que je n’ai jamais dit ça. J’ai dit que je préférais jouer dans l’axe. Je n’ai jamais dit qu’évoluer sur le côté était dégueulasse ou que je n’avais pas envie. La preuve, cette année, j’ai joué sur le côté droit et ça s’est bien passé, on a gagné. Même si je dois jouer arrière gauche, je jouerai arrière gauche, ne t’inquiète pas. Si tu as besoin de moi, je suis là. »

 


 

Une ultime offre à prendre ou à laisser pour Geubbels ?

Foot01.com

Les semaines passent, et le dossier Willem Geubbels ne semble pas réellement avancer, la réunion récente entre Jean-Michel Aulas et le père et l'avocat du joueur de 16 ans n'ayant pas permis d'avancer. Alors que l'on sent bien que la situation commence à sérieusement se tendre entre les deux camps, il semble que l'Olympique Lyonnais ne veuille pas que les choses continuent à pourrir et fassent dégénérer la situation. Selon Le Progrès de ce vendredi, le président de l'OL a transmis une nouvelle offre au clan Geubbels, et du côté de Lyon on estime que cela sera la bonne...ou pas.

Jean-Michel Aulas n'a en effet nullement l'intention de se livrer à une surenchère permanente avec Willem Geubbels, même si le patron de l'Olympique Lyonnais a bien conscience des qualités de l'attaquant formé à l'académie. Plusieurs clubs étant déjà tentés par Geubbels, l'OL ne veut pas tomber dans le panneau qui consisterait à jouer à une véritable vente aux enchères pour le buteur sous contrat aspirant jusqu'en 2019. Même si l'ultimatum du 31 janvier a déjà été dépassé, les choses ne sont pas définitivement réglées, mais l'Olympique Lyonnais n'ira plus beaucoup très loin dans le dialogue et surtout dans la bataille financière.

 


 

Traoré : « c'est le collectif qui fait la différence dans les grands matches »

Olweb.fr

L'attaquant lyonnais s'est présenté en conférence de presse, ce vendredi, à deux jours d'un nouveau choc sur le terrain de Monaco. Il en a notamment profité pour évoquer son retour après sa blessure.

Sa forme actuelle

« En tant que compétiteur, on veut jouer chaque match. J’ai dû m’arrêter à cause d’une blessure ce qui était dommage pour moi. Je suis bien revenu. Je suis content de m’entraîner tous les jours avec mes coéquipiers ».

Le déplacement à Monaco

« On va là-bas pour gagner. On peut le faire si on joue comme on l’a fait contre Monaco cette saison. J’ai eu la chance de jouer avec Falcao à Chelsea. Je connais ses qualités et c’est l’un des meilleurs attaquants au monde. Il est revenu à son meilleur niveau. J’espère qu’il ne sera pas aussi performant contre nous ».

Les belles performances dans les grands matches

« C’est dû à notre état d’esprit. On a un bon groupe qui travaille ensemble. On bosse en équipe et lors des grands matches c’est le collectif qui fait la différence. On répète les efforts. On a aussi beaucoup d’individualités. Il y a plus de pression contre les grandes équipes car ce sont des adversaires directs ».

Le coup d’arrêt à Bordeaux

« C’est un match à vite oublier. On ne va pas se chercher d’excuses. Il faut savoir se remettre en question. On n’a pas bien commencé le match. On n’a pas produit notre jeu habituel. On ne peut pas être très bons à tous les matches sur une saison. Il faut accepter, repartir au travail et revenir plus fort ».

 


 

Aulas évoque les droits de l'homme !

Maxifoot.fr

"Nasser ou Desplat ? Ouh là... Choisir entre la peste et le choléra..." En raison de ces propos sur ses homologues du Paris Saint-Germain et de Guingamp, le président de l’Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, a été convoqué pour le 22 février par la commission de discipline de la LFP. De quoi susciter l’indignation du dirigeant.

"Cette police de la morale est-elle conforme à la liberté d'expression et aux droits de l’homme ?, s’est interrogé le boss de l’OL jeudi soir sur Twitter. Un vrai sujet. L’Equipe elle-même titrait sur la peste et le choléra en parlant des 2 meilleurs gardiens du monde de hand."

Du Aulas tout craché !