L'actu du Dimanche 28 Janvier

Voir aussi... Bordeaux - OL : L'Avant Match

Un nouveau plan au mercato pour envoyer l'OL au sommet ?

Foot01.com

L'Olympique Lyonnais s'est montré actif lors de ce mercato d'hiver en s'offrant deux grands espoirs du football, mais contrairement à l'été dernier l'OL n'est pas allé piocher chez des clubs du gotha européen. Reste que les résultats actuels plaident en faveur des choix tactiques et humains effectués par Jean-Michel Aulas et Bruno Genesio, l'OL étant un des sérieux concurrents du Paris Saint-Germain, au point même de faire douter un peu l'ogre parisien.

Alors, tout comme le président de l'Olympique Lyonnais l'a confié cette semaine, en interne l'unanimité commence à se faire autour d'un futur choix stratégique, à savoir conserver au maximum cet effectif qui donne satisfaction. Plutôt que de vendre les joueurs les plus côtés, l'OL paraît vouloir désormais tout miser sur la stabilité et ne plus céder ses stars, histoire de miser sur la durée. Ce dimanche, Le Progrès affirme ainsi que des sources internes plaident pour « essayer de garder cet effectif au complet deux ou trois ans » en y apportant quelques petites retouches, mais pas en vendant les joueurs les plus chers comme cela a été le cas ces dernières saisons. L'Olympique Lyonnais a toujours eu de grosses ambitions, mais semble cette fois avoir les moyens de les tenir. En faisant ce choix de la durée, alors l'OL pourrait réussir à détrôner le PSG...

 


 

Le Mercato, les sifflets, le soutien du vestiaire… Cornet en toute franchise

Butfootballclub.fr

Sur les rumeurs de départ dont il faisait l’objet

« Je ne me focalisais pas sur le Mercato. Je suis sous contrat à Lyon jusqu’en juin 2021. Après, on ne sait jamais de quoi est fait le foot. Mais j’étais concentré sur le terrain. Les rumeurs de transfert, je n’y faisais pas attention. »

Sur les sifflets des supporters

« C’était un peu dommage de subir cette réaction. Mais j’ai essayé de faire abstraction de ça pour être concentré à 200% sur le terrain. Ce n’était pas facile. Mais je pense que j’ai un mental assez costaud pour passer outre. Et je n’en veux pas du tout à ces supporters qui sont là pour voir du spectacle, prendre du plaisir. Quand ils ne sont pas contents, je ne peux pas leur enlever ce pouvoir. Dans ce genre de période, on peut entendre tout et n’importe quoi de la bouche de tout le monde. Donc j’ai surtout écouté mes proches, mais j’ai aussi essayé de les rassurer car ils étaient les premiers déçus. La vie est belle et se faire siffler, ce n’est pas la pire des choses qui puisse arriver à un joueur. »

Sur le soutien du vestiaire à son égard

« Cela m’a marqué. Voir Marcelo réclamer au public de ne pas me siffler et de me soutenir, ça ne m’a pas surpris. On est dans un vestiaire où on s’entend tous bien et on se soutient. Ça m’a fait plaisir de savoir que le groupe était derrière moi. »

 


 

Lyon a déjà battu un record

Madeingones.com

Alors que l'OL se déplace à Bordeaux, dimanche (17h), pour le compte de la 23e journée de Ligue 1, les hommes de Bruno Genesio pourrait améliorer encore un peu un record qu'ils ont battu cette saison : leur nombre de victoires consécutives à l'extérieur. En effet, Nabil Fekir et ses coéquipiers se sont imposés lors de leurs sept dernières sorties, une première dans l'histoire du club. La dernière en date (en championnat), à Guingamp (2-0) avait d'ailleurs débouché sur l'un des matchs référence de l'OL cette saison. "On ne doit pas être trop confiants non plus" a cependant prévenu Rafael dans les colonnes de L'Equipe.

 


 

Sanctionnés, les Bad Gones se révoltent contre la LFP

Foot01.com

A l’occasion de la victoire contre l’Olympique de Marseille (2-0) le 17 décembre dernier, les Bad Gones avaient fêté leur 30e anniversaire avec des fumigènes après le coup de sifflet final.

Aucun danger pour le déroulement de la rencontre donc. Mais cela n’a pas empêché la LFP de sanctionner le club rhodanien d’un huis clos partiel pour un match (probablement la réception de Rennes, 25e journée), plus un autre avec sursis. Sans surprise, le groupe installé dans le virage nord conteste cette décision et l’a fait savoir dans un communiqué publié sur Facebook.

« L'utilisation de ces engins pyrotechniques n'a en aucun cas perturbé la rencontre, et aucun incident, de quelque nature que ce soit n'est à déplorer, s’est défendu le kop. Ce qui restera avant tout de cette superbe soirée ce sont nos superbes animations, réussies au-delà même de nos espérances. Si nous ne sommes malheureusement pas surpris par la décision de ces messieurs, nous ne pouvons que la dénoncer vigoureusement. »
Les Bad Gones ne se laisseront pas faire

« Les différentes animations réalisées par les supporters sont régulièrement utilisées comme support de communication par l'ensemble des acteurs de la Division 1 : clubs, diffuseurs, annonceurs, ligue et médias. Cette hypocrisie n'a que trop duré, a dénoncé l’association. Nous sommes dans l'attente du PV de la commission de discipline afin de décider des suites à donner à cette sanction et nous tiendrons au courant l'ensemble de nos membres de l'organisation mise en place pour le match concerné par ce huis clos. » Apparemment, les Bad Gones n’ont pas l’intention d’en rester là.

 


 

Comment Lyon a pris de vitesse la Premier League pour ce renfort

Foot01.com

Même si cela a causé un petit délai technique pour officialiser son recrutement, la prise de risque effectuée par l’Olympique Lyonnais pour boucler l’arrivée de Martin Terrier a été payante. En effet, Lille, qui avait pour obligation de vendre cet hiver afin de présenter des comptes en meilleure santé, a accepté l’offre à 11 ME (+4 ME de bonus éventuels) pour céder son attaquant international espoirs. Si le joueur repart terminer son prêt à Strasbourg, il représente un pari sur l’avenir qui fait l’unanimité, et qui a surtout été rapidement conclu. Tant mieux pour l’OL, qui a ainsi grillé deux formations anglaises qui pensaient passer à l’action cet été pour récupérer Martin Terrier.

Le Daily Star révèle ainsi que West Ham et Everton avaient ciblé l’attaquant depuis quelques semaines, et avaient même tenté de faire retarder le transfert par Lille, en expliquant qu’ils pourraient proposer plus en fin de saison. Toutefois, faute de proposition concrète, le LOSC a fini par prendre la meilleure offre, sans que les deux formations de Premier League, qui ont en effet les moyens d’aller plus haut si elles le veulent, n’insistent. Une preuve néanmoins que l’OL a bien fait de boucler cette arrivée, même si elle ne sera effective qu’en juillet prochain.

 


 

Mateta encore buteur en Ligue 2

Olweb.fr

Jean-Philippe Mateta a inscrit samedi soir son 8e but de la saison lors de la 23e journée de Ligue 2. L'attaquant prêté par l'OL a obtenu un pénalty à la 42e minute qu'il s'est chargé de transformer lors de la victoire 2-1 de son équipe face au Nîmes Olympique de Romain Del Castillo.  



Voir aussi... Bordeaux - OL : L'Avant Match

 

Last modified on dimanche, 28 janvier 2018 13:50