L'actu du Samedi 27 Janvier

Voir aussi... Bordeaux - OL : L'Avant Match

Fierté et émotion, Terrier piaffe d'impatience de rejoindre l'OL

Foot01.com

Ce vendredi, l’Olympique Lyonnais a officialisé le transfert de Martin Terrier en provenance du LOSC. Pour 15ME bonus compris, l’international espoir français est la deuxième recrue hivernale de l’OL après Oumar Solet. S’il va bien évidemment terminer la saison à Strasbourg, où il est prêté, le joueur semble déjà impatient de fouler la pelouse du Groupama Stadium avec le maillot de l’OL sur les épaules.

En effet, Martin Terrier a commenté sa signature à Lyon sur son compte Twitter. « C’est avec fierté et beaucoup d’émotions que je vous annonce ma signature à Lyon pour les cinq prochaines années » a lâché l’attaquant nordiste, avant de conclure. « Je tiens à remercier mon club formateur, le LOSC, ainsi que Strasbourg pour la confiance qu’on me donne. Le chemin est encore long ». En juin prochain, Martin Terrier rejoindra de manière opérationnelle Lyon. Et la concurrence sera rude pour le buteur alsacien, « capable d’évoluer aux trois postes de l’attaque » selon les dires de Bruno Genesio en conférence de presse.

 


 

Maurice ne tarit pas d'éloges sur Terrier

Topmercato.net

Florian Maurice, responsable de la cellule de recrutement de l'OL se réjouit d'avoir su attirer Martin Terrier. "J'ai découvert Martin Terrier la saison dernière avec Lille et j'ai continué à le suivre avec Strasbourg cette saison mais surtout avec les espoirs où il a été particulièrement performant. C'est un attaquant qui a une polyvalence intéressante et une intelligence dans le jeu devenue assez rare. Tout ce qu'il fait est juste. Il est puissant, rapide, très à l'aise techniquement et très adroit devant le but", a expliqué l'ancien attaquant face aux médias.

 


 

Bordeaux, Malcom et OM-ASM, Rafael prévient les troupes

Foot01.com

Titulaire face au Paris Saint-Germain il y a une semaine, Rafael est l’un des relais de Bruno Genesio dans le vestiaire rhodanien.

« J’ai un rôle à jouer ici grâce à mon expérience » a d’ailleurs confirmé le Brésilien en conférence de presse. C’est donc dans un rôle de patron de l’effectif de l’OL que l’ancien défenseur de Manchester United a mis ses coéquipiers en garde avant le choc face à Bordeaux dimanche : attention à l’enflammade générale. Selon Rafael, il faut garder les pieds sur terre malgré la belle période que traverse l’OL, sans quoi une grosse désillusion pourrait arriver…

« On a une très bonne dynamique mais on ne doit pas être trop confiants non plus. Ça pourrait nous mettre en danger. C’est difficile de jouer contre des équipes comme ça, notamment après un changement d’entraîneur, car on ne connaît pas sa façon de fonctionner, on ne sait pas à quoi s’attendre. Je connais bien Malcom, je l’avais vu jouer au Brésil et c’est un très bon joueur. Il y aussi le fait que Marseille et Monaco s’affrontent, c’est presque un match à six points qu’on jouera à Bordeaux » a lâché Rafael en mode guerrier. Remplaçant face à Monaco en Coupe de France, le défenseur droit pourrait d’ailleurs être préféré à Tete en Gironde…

 


 

Genesio : «Ne pas s'arrêter là»

Lequipe.fr

«Il faut continuer à avancer parce que les autres avancent aussi vite que nous et parce que l'on est ambitieux, parce que l'on a envie de vivre de grands moments en fin de saison. Pour ça, il faut être régulier et performant tous les trois jours. C'est de l'exigence. C'est grâce à cette exigence dans le travail et dans ce que l'on demande aux joueurs en dehors du terrain que l'on arrivera à atteindre nos objectifs».

 


 

Tete fait le point sur son transfert à Lyon

Foot-sur7.fr

Kenny Tete est revenu sur son transfert à l’Olympique Lyonnais et la concurrence avec le brésilien Rafael. L'international néerlandais avoue que son intégration dans le vestiaire s’est passé comme sur des roulettes.

« Je me sens très bien ici. L’équipe avait déjà une bonne dynamique à mon arrivée. Tout s’est bien passé et rapidement. Je suis ravi. Le groupe est un bon mixte des âges et des personnalités », a rassuré l’arrière latéral de 22 ans, avant d’évoquer la concurrence à son poste et la Ligue 1.

« Avec Rafael, on s’entend bien. C’est une entente professionnelle. C’est bien d’avoir une certaine concurrence, car cela nous oblige à élever notre niveau de jeu. Je travaille dur à l’entraînement pour gagner ma place . C’est un championnat musclé ce qui fait une grande différence avec les Pays-Bas. C’est beaucoup plus physique et cela va plus vite ici », a confié Tete à OLTV.


Voir aussi... Bordeaux - OL : L'Avant Match

 

Last modified on samedi, 27 janvier 2018 20:12