L'actu du Vendredi 26 Janvier

Genesio : « On a des objectifs élevés et on veut vivre de grands moments en fin de saison »

Olweb.fr

Le coach lyonnais s'est présenté face aux médias à l'approche de la confrontation face aux Girondins de Bordeaux, dimanche, lors de la 23e journée de Ligue 1 Conforama.

Le point santé

« Tout le monde est opérationnel. On a réduit le nombre de blessures cette saison, notamment au niveau musculaire. C’est dû au travail de mon équipe médicale et à celui de mes joueurs. »

Le bel état d’esprit du groupe

« Je me méfie des compliments. C’est le football : on en reçoit beaucoup et, d’un coup, on est la cible des critiques. Il faut prendre du recul par rapport à ça, mais aussi savoir les accepter. On doit garder la joie que l’on a actuellement à l’entraînement et qui transpire en match. On doit être heureux de joueur pour l’équipe et en équipe. Je ne ressens pas d’euphorie. Je reçois beaucoup de joie, mes joueurs sont heureux de venir s’entraîner et de jouer. C’est pour cette raison qu’on enchaîne les bons résultats d’après moi. »

La dynamique à l’extérieur

« C'est vrai qu'on a une très bonne dynamique en déplacement. Il faut y souligner, tout comme il faut souligner l’apport de nos remplaçants. Couplé à nos bons résultats à l’extérieur, c’est un signe que le groupe vit bien, que tout le monde est impliqué. Ce sont des signaux positifs. Le stage en Espagne y est pour beaucoup. On a fait une bonne première partie de saison et on avait la nécessité, après la trêve hivernale, de se remettre dedans. On devait travailler tactiquement et approfondir la solidarité de groupe. Pour ces raisons, ce stage a été important. Il a permis de fédérer le groupe. »

L’affiche contre Bordeaux

« Il y a plein de chocs importants en ce moment. Chaque journée a son lot d’affiches. On a depuis quelques temps des garanties, des progrès dans le jeu. Mais si on se relâche, si un seul de nos joueurs en fait moins, tout peut s’arrêter. Et on ne veut pas s’arrêter-là. On a des objectifs élevés, on est ambitieux, on veut vivre de grands moments en fin de saison. Il faut donc être exigeants afin d’être ensuite performants. Pour Bordeaux, on se prépare comme d’habitude. On va y aller pour jouer notre jeu, comme on le fait depuis le début. On ira avec nos qualités et avec nos armes. Je ne crois pas trop au « choc psychologique ». On est tout le temps vigilant. Il y a forcément une part d’inconnue car on ne sait pas dans quel système évoluera Bordeaux avec son nouvel entraîneur. Mais les joueurs sont les mêmes. Cette équipe n’a pas eu énormément de réussite jusque-là, elle a perdu des matches qu’elle aurait parfois pu gagner. C’est une bonne équipe, on l’a vu à l’aller. Ce match était frustrant, je pense qu’on méritait beaucoup mieux. »

La gestion de la concurrence

« La forme du moment mais aussi les qualités de l’adversaire décident de mes choix. Pour les latéraux, mes quatre joueurs très impliqués. Il y a peu de différences entre eux. Concernant Amine (Gouiri) et Myziane (Maolida), peu de joueurs de leur âge ont déjà débuté en pros. Je suis satisfait de ce qu’ils montrent aux entraînements. Je sais que les jeunes sont de plus en plus impatients mais ils auront leur mot à dire s’ils continuent comme ça. Ils ont des qualités différentes : Amine est plus un spécialiste du poste d’avant-centre, tandis que Myziane est plus polyvalent. Ce dernier capable de jouer sur tout le front de l’attaque. Je les sens en phase avec ce que je demande. »

La décision de la Commission de Discipline de blanchir Mariano

« C’est normal. Même Alban Lafont a affirmé qu’il avait touché Mariano. Et Mariano l’a confirmé derrière. On le voit sur la vidéo, il y a contact. Même si Lafont n’a qu’effleuré Mariano, il y a contact et donc faute. Je suis soulagé de l’avoir et il faut remercier le gros travail qu’ont effectué Vincent (Ponsot) et Flo (Maurice), qui nous ont permis de recruter Mariano l'été dernier. »

Des mouvements à prévoir au mercato

« Ça va bouger dans une sens (ndlr celui des départs). Pour Clément (Grenier) et Mapou (Yanga Mbiwa), la situation est très difficile à vivre. Je sais que quand on est joueur, on a envie de jouer. J’espère que ça ira pour eux et qu’ils trouveront une solution. Pour Martin (Terrier), des décisions ont été prises et il ne devrait plus y avoir d’obstacle à sa venue. Il peut évoluer aux trois postes de l’attaque. Martin est un jeune international Espoir, il a encore une grosse marge de progression mais il arrive avec beaucoup d’envie et nous renforcera au poste d’avant-centre. Ce qu’il fait actuellement nous donne plus de certitudes concernant sa faculté à évoluer dans l’élite. Concernant Willem (Geubbels), je n’ai toujours pas d’information concernant son futur. »

 


 

Une tribune suspendue à Lyon

Lequipe.fr

La commission de discipline de la Ligue a décidé, ce jeudi soir, de sanctionner l'OL pour l'utilisation massive de fumigènes, le 17 décembre, lors de la réception de l'OM (2-0), même si le groupe de supporters des Bad Gones fêtait à cette occasion son trentième anniversaire. Le virage Nord écope d'une fermeture pour un match ferme plus un avec sursis.

 


 

Le Depor se place pour Grenier

Footmercato.net

Nouvelle piste pour Clément Grenier (27 ans). Annoncé à l’Inter Milan, au Torino, à l’Impact Montréal ou encore à Toulouse, le milieu de terrain de l’Olympique Lyonnais voit désormais le Deportivo La Corogne se pencher sur son cas.

Le club galicien, 18e et premier relégable en Liga, serait intéressé par la venue de l’international tricolore (5 sélections) selon les informations de Radio Galega. Sous contrat avec les Gones jusqu’en juin, le natif d’Annonay verra-t-il cette solution d’un bon œil ?

 


 

Coupe de France (8emes de finale) : Un choc Montpellier – Lyon

Football3665.fr

L’OL se déplacera à Montpellier en huitièmes de finale de Coupe de France, alors que Metz recevra Caen. Pour le reste, les formations de l’élite ont été plutôt vernies dans le tirage au sort effectué ce jeudi soir.

Le tirage au sort des huitièmes de finale de la Coupe de France avait lieu ce jeudi soir, à la Meinau, et n’a débouché sur aucune véritable affiche de prestige. Seules deux rencontres opposant des équipes de Ligue 1 auront lieu au prochain tour. Lyon se déplacera à Montpellier et espérera faire mieux que sa dernière visite à la Mosson, où les hommes de Bruno Genesio s’étaient inclinés (4-1) en huitièmes de finale de Coupe de la Ligue. De son côté, Metz, lanterne rouge de Ligue 1, recevra Caen. Pour le reste, les formations de l’élite s’en tirent plutôt bien.


COUPE DE FRANCE – HUITIEMES DE FINALE


Metz – Caen
Montpellier – Olympique Lyonnais
Bourg-en-Bresse – Olympique de Marseille
Sochaux – Paris Saint-Germain
Lens – Troyes
Chambly – Granville
Auxerre – Les Herbiers
Grenoble – Strasbourg ou Lille

 


 

Aulas attend encore un coup de fil de Ben Arfa au mercato

Foot01.com

Alors qu'Hatem Ben Arfa est encore et toujours mis au placard au Paris Saint-Germain, Jean-Michel Aulas avoue qu'il prendrait un malin plaisir à le rapatrier à l'Olympique Lyonnais au cours des prochains mois.

Entre Hatem Ben Arfa et l'OL, c'est un peu l'amour vache. Parti de Lyon, son club formateur, en 2008 après avoir réalisé de belles choses, en remportant notamment quatre fois de suite le titre de champion de France, HBA s'est ensuite perdu à Newcastle, suite à un joli petit passage à Marseille, avant de rebondir à Nice en 2016. Sauf que depuis, l'attaquant français a une nouvelle fois plongé sa carrière dans le noir en choisissant de signer au PSG, où il vit actuellement une saison totalement blanche, vu qu'il ne fait plus partie du groupe d'Unai Emery. Un véritable gâchis qui déchire Jean-Michel Aulas.

« Hatem est un garçon d’une sensibilité incroyable. J’étais allé le voir à Nice pour préparer son retour à Lyon. Mais cela ne s’est pas fait pour des raisons économiques. Si le côté affectif prime pour lui sur l’aspect financier ? Il faudrait voir, il pourrait revenir. Après, il y a le marché, ça dépend aussi des arrivées et des départs... Mais c’est à lui de décider, de voir ce qu’il souhaite faire. S’il avait décidé seul, il ne serait pas allé au PSG. Il n'a pas été le seul décideur, et je pense qu'il s'en souviendra la prochaine fois qu'il aura à faire un choix dans sa carrière... », a lancé, sur La Chaîne L’Equipe, le président de l'OL, qui rêve donc encore de relancer la carrière de Ben Arfa, pour qui il éprouve une affection particulière. Mais est-ce que le recrutement de HBA rentrerait dans la nouvelle stratégie de l'OL ? Pas si sûr...

 


 

Aouar, ce joueur qui chante avec les supporters

Foot01.com

A Lyon, on connaissait, avec Mapou Yanga-Mbiwa, les joueurs qui dansaient quand ils entendaient leur chanson dans la tribune. Un cap a été franchi avec l’éclosion d’Houssem Aouar, enfant de Lyon et supporter de l’OL depuis sa plus tendre enfance. Le jeune prodige, désormais bien installé dans le onze de Bruno Genesio, avoue sur Canal+ qu’il se laisse transporter par les chants du public quand il joue, et reprend même les refrains.

« Je suis en plein rêve, c’est mon club de cœur. C’est ce que je voulais faire depuis tout petit. Je savoure tous ces moments, les frissons sont là moi qui connaît les chants. Ça nous arrive de chanter en jouant. C’est quelque chose de très fort. Je vis un rêve dans mon club de cœur », a lancé le milieu de terrain lyonnais, qui est certainement le supporter avec la meilleure place dans le stade.

 


 

Rafael : « La concurrence peut nous perturber mais elle nous oblige avant tout à nous dépasser »

Olweb.fr

Le latéral droit brésilien s'est présenté en salle de presse pour répondre aux questions des journalistes à deux jours du déplacement à Bordeaux.

Sa meilleure période à Lyon

"C’est vrai que moi, comme l’équipe, sommes en forme actuellement. On est sur une très bonne dynamique. C’est le fruit de notre travail et les résultats donnent confiance à toute l’équipe. C’est vrai que j’ai bien commencé l’année. C’est important pour moi, je suis là pour aider l’équipe. On a montré du caractère cette saison, notamment à l’extérieur mais aussi en fin de match. Parfois, on étudie nos adversaires et ça nous aide lors de nos déplacements. Le travail qu’on a fourni lors du stage en Espagne nous a aussi beaucoup aidé et l’enchaînement des matches nous a poussé sur cette dynamique."

Son rôle dans le vestiaire

"J’ai un rôle à jouer ici grâce à mon expérience. Mais même les jeunes, comme Nabil (Fekir), ont quelque à faire ici. Tous les joueurs doivent apporter quelque chose au groupe, au vestiaire. Sur le terrain, c’est vrai que je suis un joueur très agressif mais je travaille là-dessus."

La concurrence avec Kenny Tete

"Je m’entends très bien avec Kenny. C’est bien d’avoir des latéraux en confiance et c’est le cas aussi bien à droite qu’à gauche. Je suis peut-être plus offensif que Kenny. Quand on regarde les matches, on voit que j’ai plus d’expérience que lui mais il n’y a pas beaucoup de différences entre nous. J’aime bien jouer tous les matches et le fait de les enchaîner, ça nous aide énormément. La concurrence est importante. Ça peut parfois être perturbant mais la présence de Kenny m’aide beaucoup car je veux donner mon maximum aux entraînements et pendant les matches. Ça donne des maux de tête au coach mais c’est bien pour lui (rires). Ça montre qu’il peut compter sur chacun de nous. Bruno (Genesio) est un bon coach selon moi et sa façon de faire nous oblige à être bons."

Le match à Bordeaux

"On a une très bonne dynamique mais on ne doit pas être trop confiants non plus. Ça pourrait nous mettre en danger. C’est difficile de jouer contre des équipes comme ça, notamment après un changement d’entraîneur, car on ne connaît pas sa façon de fonctionner, on ne sait pas à quoi s’attendre. Je connais bien Malcom, je l’avais vu jouer au Brésil et c’est un très bon joueur. Il y aussi le fait que Marseille et Monaco s’affrontent, c’est presque un match à six points qu’on jouera à Bordeaux."

 


 

Terrier à Lyon, c’est officiel

Butfootballclub.fr

L’attaquant Martin Terrier est officiellement transféré du LOSC à l’Olympique Lyonnais. Et demeure prêté jusqu’à la fin de la saison au Racing Club de Strasbourg.

L’Olympique Lyonnais, sur son site officiel, vient de confirmer la nouvelle. Martin Terrier a été transféré contre 11 millions d’euros (+4 de bonus et 10% d’une éventuelle plus-value) à l’Olympique Lyonnais. Pour un contrat de quatre ans et demi. Il reste à Strasbourg jusqu’au terme de la saison.

« L’Olympique Lyonnais informe de l’arrivée de Martin Terrier en provenance de Lille et de son prêt concomitant à Strasbourg jusqu’à l’issue de la saison 2017/18. Le montant du transfert s’élève à 11 M€ auquel pourra s’ajouter des incentives pour un maximum de 4M€ ainsi qu’un intéressement de 10% sur la plus-value d’une éventuelle mutation définitive. Âgé de 20 ans, l’attaquant international Espoir a signé un contrat de 4 ans 1/2 avec l’OL, soit jusqu’au 30 juin 2022. Avant de reprendre officiellement le 1er juillet prochain avec l’Olympique Lyonnais, Martin Terrier terminera la saison avec Strasbourg avec lequel il a disputé 16 matchs de Ligue 1 (3 buts). Le jeune attaquant a disputé la Coupe du Monde U20 en Corée du Sud avec Lucas Tousart et a depuis intégré le groupe des Espoirs où il compte déjà 5 sélections pour 7 buts inscrits dont un triplé face au Kazakhstan le 5 septembre dernier. L’Olympique Lyonnais se réjouit de l’arrivée de Martin Terrier, considéré comme l’un des futurs grands espoirs à son poste. »

 


 

Les premiers mots de Terrier

Maxifoot.fr

Comme nous vous l'indiquions ce vendredi (voir brève 16h11), l'attaquant Martin Terrier (20 ans, 16 matchs et 3 buts en L1 cette saison) a rejoint l'Olympique Lyonnais en provenance de Lille. Si le buteur reste en prêt à Strasbourg, le jeune talent a tenu à s'exprimer sur le réseau social Twitter.


"C’est avec fierté et beaucoup d’émotions que je vous annonce ma signature à Lyon pour les 5 prochaines années. Je tiens à remercier mon club formateur Lille et Strasbourg pour la confiance qu’on me donne. Le chemin est encore long", a commenté l'espoir tricolore.
Avant d'évoluer sous les couleurs des Gones, Terrier va tâcher de bien terminer la saison avec le club alsacien.

 

Last modified on vendredi, 26 janvier 2018 20:29