L'actu du Jeudi 25 Janvier

A voir aussi... Le Tableau Mercat'OL

Terrier, Aulas confirme

Maxifoot.fr

Comme nous vous l'indiquions mercredi, la LFP a donné son feu vert pour le transfert de l'attaquant prêté à Strasbourg par Lille, Martin Terrier (20 ans, 16 matchs et 3 buts en L1 cette saison), vers l'Olympique Lyonnais. Une transaction imminente confirmée par le président rhodanien Jean-Michel Aulas.

"Il ne devrait pas y avoir de départ. En revanche, on devrait signer un nouveau joueur pour l'année prochaine, a confié le dirigeant des Gones au micro d'OL TV. La commission juridique a donné son feu vert mais ce n'est pas suffisant pour que le transfert soit bouclé. On peut imaginer que les choses se débloquent dans les prochaines 48 heures et que l'on puisse officialiser l'arrivée de cet excellent joueur avant le 31 janvier."

Un joli coup estimé à 15 millions d'euros pour l'OL.

 


 

Dugarry va se faire des amis, il trouve Fékir « un peu lourd »

Foot01.com

Autant d’une saison de premier plan jusqu’à présent, Nabil Fékir démontre qu’il a enfin mis derrière lui les pépins physiques liés à sa grave blessure au genou contractée en septembre 2015.

Absolument intenable sur le terrain depuis qu’il a pris le brassard, le meneur de jeu rhodanien a montré encore une fois face au PSG qu’il fallait compter sur lui, avec ce coup-franc exceptionnel dès le début du match. Pourtant, son jeu, sa forme physique, ses statistiques n’impressionnent pas Christophe Dugarry, qui n’a pas hésité à confier sur RMC qu’il n’était pas du tout convaincu par les qualités de Nabil Fékir, pas cabale d’intégrer le gratin du football européen selon lui.

« J’aime ce joueur et on est tous d’accord que c’est un super joueur et qu’il fait partie des trois meilleurs de Ligue 1. Mais j’essaie de me projeter un peu plus loin. Et je trouve que s’il garde son exceptionnelle patte gauche, il est moins bien dans ses accélérations qu’il ne l’était avant sa blessure. Je le trouve un peu lourd. Si jamais j’étais dans un grand club je me demanderais où je pourrais le faire jouer. Il me fait penser à Lorenzo Insigne ou Dries Mertens mais je le vois en-dessous de Kylian Mbappé et d’Ousmane Dembélé, qui ont beaucoup de vitesse. C’est important d’avoir un bon pied mais dans le foot moderne, la double accélération casse les lignes, fait souvent la différence. Et ça lui manque », a souligné le champion du monde 1998, persuadé que c’est ce manque de vitesse qui va certainement priver Nabil Fékir d’un transfert dans un grand club l’été prochain. L’avenir le dira.

 


 

Garde continue son shopping à Lyon au mercato

Foot01.com

Il n’y a aucun accord officiel de signé, mais l’arrivée de Rémi Garde à Montréal permet à la franchise québécoise de créer clairement une filière lyonnaise. Joël Bats est venu rejoindre le staff technique de l’ancien coach de l’OL, tout comme Robert Duverne. Plusieurs jeunes joueurs du club rhodanien pourraient être testés ou prêtés afin d’obtenir de l’expérience et du temps de jeu, mais Rémi Garde a d’autres idées en tête. La semaine dernière, il avait tenté de faire venir Clément Grenier.

Sans succès, le milieu de terrain souhaitant poursuivre sa carrière en Europe. Désormais, c’est un autre joueur du bout du banc de touche qui est négociations avec la franchise canadienne. En effet, Philip Harmeling, suiveur bien connu de l’Impact Montréal, annonce que des discussions avancées sont en cours avec Mapou Yanga-Mbiwa pour son arrivée en MLS. Si le défenseur central serait partant, il faudra tout de même trouver un accord avec l’OL, qui a montré lors de discussions avec des clubs italiens qu’il n’était pas disposé à laisser partir gratuitement l’ancien de la Roma.

L'Impact de Montréal tiendrait un autre défenseur central: Mapou Yanga-Mbiwa. Seulement 2 matchs en Ligue 1 cette saison avec l'Olympique Lyon. Il est libre de partir ce mois-ci. 290 matchs en L1 avec MHSC et OL, 38 avec AS Roma et 46 avec Newcastle. Seulement 28 ans.

 


 

Lopes revient sur son choc avec Mbappé

Footmercato.net

Après s’être excusé auprès de Kylian Mbappé suite à son choc avec l’attaquant du Paris Saint-Germain, le gardien de l’Olympique Lyonnais Anthony Lopes est revenu hier soir sur cet événement. Interrogé à l’issue de la victoire des Gones face à Monaco en Coupe de France, l’international portugais n’a pas souhaité faire enfler la polémique.

« Ce n’est jamais rassurant de voir un joueur sortir sur civière, surtout lorsqu’on est impliqué sur l’action. Quand il est sorti, j’ai voulu aller le voir à la mi-temps. On ne m’a pas laissé le faire. J’ai encore voulu aller le voir à la fin du match. On m’a encore dit non. J’ai quand même pu le voir après. C’est bien. On met tous les deux de l’engagement. Le foot est un sport de contact. On ne va pas revenir là-dessus. Il y a eu assez de débat là-dessus. Je vous laisse le faire », a-t-il déclaré dans des propos relayés par RMC.

 


 

Une délégation chinoise en formation à l’OL Academy

Olweb.fr

Une délégation chinoise est présente depuis le début de la semaine pour suivre une formation continue à l’OL Academy de Meyzieu.

En contrat avec la fédération chinoise depuis 2016, L’OL, par le biais de plusieurs formateurs du club, procède au recyclage du diplôme d’entraîneur de 8 éducateurs et 2 dirigeants. Parmi eux notamment, le coach de l’équipe féminine de Pékin ou l’adjoint de la sélection U16 de Chine. Un traducteur est sur place pour coordonner au mieux le dialogue.

Au programme : visite des installations, entretiens, session d’observation en priorité sur la préformation et autres séances vidéos. Ce vendredi, la délégation assistera à l’entraînement de l’effectif professionnel avant une intervention de Sonia Bompastor pour présenter l’OL Academy féminine. La semaine se clôturera dimanche lors d'un Bordeaux-OL où toute la délégation est invitée à assister au match.

 


 

Il voit déjà Lyon soulever la Coupe de France

Foot01.com

En l’espace de quelques jours, l’Olympique Lyonnais s’est offert le Paris Saint-Germain (2-1) en Ligue 1 puis l’AS Monaco (2-3) mercredi en Coupe de France.

C’est à se demander qui pourra stopper l’élan de ces Gones en très grande forme. Pour Julien Huet, personne n’en sera capable, du moins dans cette compétition. S’il ne croit pas à un sacre en Europa League, malgré la finale prévue au Parc OL, le journaliste de Tonic Radio voit déjà les hommes de Bruno Genesio tout écraser sur leur passage, y compris l’ogre parisien, jusqu’à la finale de la coupe nationale.

« En Coupe de France, qui reste-t-il comme prétendants à la victoire finale? Le PSG, l'OM, Montpellier, Caen et Strasbourg ou Lille. Bref, rien qui ne fasse peur à l'OL. A la limite, j'aimerais presque que les Gones héritent du PSG (à domicile quand même) dès ce soir lors du tirage au sort des huitièmes de finale, a lâché le journaliste. Invaincu depuis 36 matchs dans les coupes nationales, le PSG va bien finir par laisser une coupe en route. Je suis convaincu qu'un seul club est capable de stopper cette série : l'OL. Mais il vaudrait quand même mieux pour cela jouer le PSG à un moment où toute son attention est concentrée sur la Ligue des Champions plutôt que lors d'une finale… »


L’OL doit profiter de sa « bonne étoile »


« Depuis mi-octobre et le but de Fekir qui a tout changé contre Monaco (3-2), la saison de l'OL est remarquable. Il faut la faire fructifier par la deuxième place mais aussi par un titre. On sent que ce groupe est à la fois habité par une envie commune et porté par une bonne étoile. Vainqueur pour la première fois de son histoire de Monaco en Coupe de France, Lyon s'est dégagé le tableau. Il ne reste plus que quatre matchs. Quatre marches plutôt. Avant l'extase d'une Coupe de France soulevée sur le balcon de l'hôtel de ville devant une Place des Terreaux en folie », s’est emballé Juien Huet, alors que la route qui mène au Stade de France est encore longue.

 


 

Aucun départ prévu cet hiver ?

Butfootballclub.fr

Le club lyonnais, si l’on en croit nos confrères du Progrès, n’aurait guère l’intention de vendre certains de ses éléments lors de ce mercato d’hiver.

Des semaines déjà que Clément Grenier, le milieu de terrain de l’Olympique Lyonnais, exprime son mal-être et envisage de partir cet hiver, lui qui n’est plus jamais aligné par son entraîneur, Bruno Genesio. Si tout semble indiquer qu’il parte, et qu’il trouve un club conforme à ses ambitions, le Progrès du jour prétend au contraire qu’il n’en sera rien. Et pour cause, le président lyonnais, Jean-Michel Aulas, en personne, aurait indiqué qu’aucun départ n’aurait lieu dans les prochains jours.

 


 

Diaz épargné par la Commission de discipline de la Ligue

Lequipe.fr

Selon nos informations, la commission de discipline de la Ligue, réunie ce jeudi soir, n'a pas sanctionné Mariano Diaz, l'avant-centre de l'OL. Il était suspecté d'avoir simulé sa chute à Toulouse, le 20 décembre (1-2), où il a obtenu un penalty transformé par Nabil Fekir.

Mais la commission a décidé de ne pas lui infliger de suspension, les images n'étant manifestement pas déterminantes contre le Lyonnais, qui avait fait le déplacement pour se défendre. Casquette sur la tête, il a quitté la Ligue pour s'engouffrer dans une voiture qui l'attendait en nous indiquant : «Ça s'est bien passé».

 


 

Coupe de France (8emes de finale) : Un choc Montpellier – Lyon

Football3665.fr

L’OL se déplacera à Montpellier en huitièmes de finale de Coupe de France, alors que Metz recevra Caen. Pour le reste, les formations de l’élite ont été plutôt vernies dans le tirage au sort effectué ce jeudi soir.

Le tirage au sort des huitièmes de finale de la Coupe de France avait lieu ce jeudi soir, à la Meinau, et n’a débouché sur aucune véritable affiche de prestige. Seules deux rencontres opposant des équipes de Ligue 1 auront lieu au prochain tour. Lyon se déplacera à Montpellier et espérera faire mieux que sa dernière visite à la Mosson, où les hommes de Bruno Genesio s’étaient inclinés (4-1) en huitièmes de finale de Coupe de la Ligue. De son côté, Metz, lanterne rouge de Ligue 1, recevra Caen. Pour le reste, les formations de l’élite s’en tirent plutôt bien.


COUPE DE FRANCE – HUITIEMES DE FINALE


Metz – Caen
Montpellier – Olympique Lyonnais
Bourg-en-Bresse – Olympique de Marseille
Sochaux – Paris Saint-Germain
Lens – Troyes
Chambly – Granville
Auxerre – Les Herbiers
Grenoble – Strasbourg ou Lille

 

 

A voir aussi... Le Tableau Mercat'OL

 

Last modified on jeudi, 25 janvier 2018 21:48