L'actu du Mercredi 24 Janvier

Voir aussi... Monaco - OL : L'Avant Match

Les compos probables de Monaco – Lyon

Football365.fr

Trois jours après avoir battu le PSG dans son stade, l’Olympique Lyonnais retrouve la Coupe de France à Monaco ce mercredi soir (21h05). Pour ce choc des 16emes de finale, plusieurs changements sont attendus dans les deux onzes de départ. Côté monégasque, Radamel Falcao pourrait démarrer sur le banc au profit de Keita Baldé, seul en pointe d’un 4-2-3-1. Jemerson forfait, c’est Andrea Raggi qui devrait faire équipe avec Kamil Glik en charnière, tandis que Diego Benaglio sera titulaire dans le but de l’ASM. A Lyon, Nabil Fekir pourrait être laissé au repos en début de match, comme Lucas Tousart. Malgré cette sortie, Bruno Genesio reconduira sûrement le 4-3-3 en y intégrant Jordan Ferri et Memphis Depay. Blessé depuis plusieurs semaines et revenu avec des entrées de quelques minutes, Bertrand Traoré pourrait cette fois débuter le match.

Monaco : Benaglio – A.Touré, Glik, Raggi (cap), D.Sidibé – N’Doram, Fabinho – Ghezzal, Lemar, R.Lopes – K.Baldé

Lyon : A.Lopes (cap) – Tete, Marcelo, M.Diakhaby, Marçal – Ferri, Ndombele, Aouar – B.Traoré, Mariano, Depay

 


 

Le cas Terrier étudié ce mercredi par la Ligue

Foot-sur7.fr

Le transfert de Martin Terrier en direction de l'Olympique Lyonnais pourrait être homologué dans la journée. La Commission juridique de la Ligue de Football Professionnel doit trancher le cas du joueur du LOSC ce mercredi.


Lyon a déjà l'aval de la FIFA pour Terrier


Annoncé pour lundi, l'officialisation du transfert de Martin Terrier devrait finalement être prononcée ce mercredi par l'OL. C'est en effet dans les prochaines heures que la Commission juridique de la Ligue de Football Professionnel doit trancher le cas de l'attaquant du LOSC annonce Le Progrès. Devant les plaintes de plusieurs clubs de Ligue 1, notamment des concurrents directs du RC Strasbourg dans la course au maintien, l'Olympique Lyonnais a préféré conclure ce transfert avec les avis préalables de la FIFA et de la LFP.

Dans la journée de mardi, Bruno Genesio a confié devant la presse que la FIFA a d'ores et déjà autorisé cette opération sur ce mercato de janvier. Seul l'avis de la Commission juridique de la LFP manque encore pour définitivement acter le transfert de Terrier du LOSC en direction de l'Olympique Lyonnais.

Pour rappel, il est question d'une opération financière à hauteur de 15 millions d'euros (dont 2 millions d'euros de bonus) entre les dirigeants du LOSC et leurs homologues de l'OL. Dans la foulée de ce transfert, une fois homologué, Martin Terrier doit faire l'objet d'un prêt de six mois vers le RC Strasbourg.

 


 

Deux courtisans italiens pour Yanga-Mbiwa

Footmercato.net

A 28 ans, Mapou Yanga-Mbiwa voit son aventure à l’Olympique Lyonnais arriver à son terme. très peu utilisé par Bruno Genesio (2 matches de Ligue 1), le défenseur ne manque pas de pistes pour rebondir.

Dernièrement, nous vous révélions que le Gone disposaient de touches en Italie. Lequipe.fr vient de confirmer la nouvelle en précisant que Benevento et Sassuolo ont manifesté leur intérêt.

 


 

Ces trois joueurs qui ont choqué Bertrand Traoré à Lyon

Foot01.com

Longtemps blessé, Bertrand Traoré a signé son grand retour en Ligue 1 à l’occasion du match face à Guingamp il y a une semaine.

Remplaçant face au PSG, l’international burkinabé va offrir une solution supplémentaire à Bruno Genesio, qui semble avoir trouvé son équilibre en attaque. Dans une interview accordée au site Olympique-et-Lyonnais, l’ex-attaquant de Chelsea est revenu sur son retour dans le groupe rhodanien. Il évoque aussi les joueurs qui l’ont particulièrement impressionné depuis son arrivée à Lyon cet été.

« Il faut vite s’adapter et vite répondre présent. Il faut être professionnel et ne pas se dire que comme on vient d’arriver, il faut un temps d’adaptation. Il faut vite se mettre dedans, je pense que c’est ce que j’ai fait et ça s’est bien passé » a lâché Bertrand Traoré, avant de poursuivre. « Qui m’impressionne le plus ? Il y a plein de joueurs qui m’impressionnent, c’est compliqué d’en citer un. Nabil (Fekir), Tanguy (Ndombele), Marcelo… Je peux tous les citer. Même les jeunes qui sont là sont impressionnants » a-t-il expliqué. Ce mercredi soir, Bertrand Traoré pourrait être titularisé par Bruno Genesio lors du match de Coupe de France contre Monaco, pour la première fois depuis sa blessure.

 


 

Memphis Depay, joker de luxe malgré lui

Football365.fr

Dernière action d’un choc haletant, dimanche soir, entre l’OL et le PSG (2-1). Memphis Depay, entré une vingtaine de minutes plus tôt, est servi par Nabil Fekir côté gauche, se sert du dédoublement de Ferland Mendy pour rentrer dans l’axe, et décoche une frappe somptueuse pour envoyer les Lyonnais au septième ciel. Un scénario de rêve, qui a transformé le Néerlandais en héros le temps d’une soirée, et même un peu plus. Et le joueur de 23 ans n’en est pas à son coup d’essai. Son ouverture du score dans le derby à Saint-Etienne (5-0), le 5 novembre dernier, avait déjà mis en évidence sa capacité à être influent dans les gros matchs. Son lob du milieu de terrain contre Toulouse la saison dernière (4-0) avait aussi marqué les esprits, tout comme ses statistiques plus que satisfaisantes cette saison : onze buts et huit passes décisives toutes compétitions confondues. Mais l’ancien Mancunien est aussi irrégulier qu’imprévisible. Son manque de rigueur défensive et son nombre important de ballons perdus au cours de certains matchs ont amené Bruno Genesio à le mettre à l’écart à deux reprises cette saison. Ce qui a été, à chaque fois, bénéfique à l’OL…

En tribunes contre Dijon, Memphis a permis l’éclosion d’Aouar

La première fois que Genesio a décidé de se passer de Memphis cette saison, il n’a pas fait les choses à moitié. Pour la réception de Dijon fin septembre, le technicien rhodanien avait décidé de laisser son joueur en tribunes, tout comme Maxwel Cornet. Si l’on se fie au résultat (3-3), ce choix n’a pas forcément donné raison au coach des Gones sur le moment. Mais cette septième journée a aussi coïncidé avec la première titularisation du jeune Houssem Aouar. Depuis, la nouvelle pépite lyonnaise ne s’est assise qu’une seule fois sur le banc des remplaçants, pour 14 titularisations. Et a eu le temps d’étaler toutes ses qualités, à quatre postes différents, avec des statistiques intéressantes pour son jeune âge (quatre buts et deux passes décisives en L1). International Espoirs, son nom est déjà associé aux plus grands clubs européens, dont le FC Barcelone. Sans ce passage en tribunes de Memphis et cette entrée dans le onze lors de ce 23 septembre, qui sait si sa saison aurait pris la même tournure.

Memphis remplaçant deux fois de suite, Genesio revisite son système avec succès

L’ancien joueur de Manchester United s’est ensuite repris, étant même buteur ou passeur lors d’un match sur deux durant plus de deux mois. Mais un nouveau trou d’air, observé depuis mi-décembre, a amené Genesio à prendre une décision inédite cette saison : faire démarrer son ailier sur le banc des remplaçants deux fois de suite, à Guingamp (où il n’est pas entré en jeu) puis contre le PSG. Pendant ce temps-là, l’entraîneur rhodanien a donné la possibilité à Tanguy Ndombele de s’exprimer sur la durée. L’ancien milieu de terrain d’Amiens en a profité pour impressionner, dans une nouvelle organisation qui a mis tout le monde, ou presque, dans de meilleures dispositions. Si le 4-3-3 avait déjà été testé, Nabil Fekir avait dû faire le dos rond sur le côté droit. Cette fois-ci, à partir du remplacement de Memphis par Ndombele contre Angers (1-1), le capitaine lyonnais a été positionné un cran plus bas, dans un rôle de relayeur assez libre mais plus proche de la zone qu’il affectionne tant : l’axe. Le puissant milieu de terrain s’est aussi épanoui dans ce rôle de numéro 8, avec plus de liberté pour se projeter que lorsqu’il était aux côtés de Lucas Tousart. Houssem Aouar, lui, a continué a enchaîné les rencontres en apportant de réelles garanties sur le plan défensif. Même s’il s’est montré un peu plus discret sur le côté gauche que dans l’axe.

Un rôle de second choix semble attendre Memphis

C’est donc tout le paradoxe de la situation de Memphis. L’ailier a marqué des points à titre individuel par une entrée fracassante contre Paris, mais la cohérence de cette nouvelle organisation et la performance de Ndombele ont encore plus impressionné. Ce qui laisse croire que pour les rencontres les plus importantes, Genesio fera désormais confiance à ce onze qui a si bien fonctionné lors des deux dernières victoires lyonnaises. D’ailleurs, le Néerlandais avait déjà été placé sur le banc contre Monaco (3-2) puis Marseille (2-0). Si l’OL franchit les obstacles Monaco et Villarreal, en Coupe de France et en Ligue Europa, Memphis Depay aura à coup sûr un temps de jeu important, puisque le turnover sera indispensable pour ne pas s’essouffler. Il y a par exemple de bonnes chances de le retrouver titulaire contre le club de la Principauté mercredi (21h05). Mais si le parcours lyonnais venait à s’arrêter prématurément, la situation pourrait être toute autre. Et le joueur formé au PSV Eindhoven, qui n’a visiblement pas de problème d’ego, pourrait rapidement nourrir des envies d’ailleurs…

 


 

Ndombele songe déjà aux Bleus !

Butfootballclub.fr

Impressionnant presqu’à chaque fois que Bruno Genesio fait appel à lui, le milieu de terrain de l’OL Tanguy Ndombele rêve déjà de rejoindre l’équipe de France.

Tanguy Ndombele a encore fait étalage de son talent dimanche soir face au PSG (2-1). Véritable bonne pioche de l’OL au mercato estival, l’ancien milieu de terrain d’Amiens brille par sa faculté à toujours jouer vers l’avant. Et son état d’esprit est sensiblement le même puisqu’il ne sait regarder que vers l’avenir, en l’occurrence l’équipe de France. « J’y pense, reconnaît-il dans les colonnes de L’Équipe. Même si ça reste un objectif à long terme. Je ne suis pas pressé. » Au regard de la manière dont sa carrière s’est subitement accélérée, le Lyonnais peut imaginer que les choses vont parfois très vite dans le football. De là à déjà rêver d’une Coupe du monde en Russie…

 


 

«Rien avec Toulouse» pour Clément Grenier

Lequipe.fr

Annoncé sur le départ à Lyon, où il est encore sous contrat jusqu'en juin, Clément Grenier n'ira probablement à Toulouse, où son nom a été évoqué ces derniers jours. «Il n'y a rien avec le TFC, a affirmé son agent Jean-Pierre Bernès, à la Dépêche du Midi. Pas la trace d'un contact à ma connaissance. En revanche, c'est certain que Clément entre parfaitement dans le profil recherché et que les deux présidents (Jean-Michel Aulas et Olivier Sadran) se connaissent très bien.» Selon France Football, le milieu lyonnais aurait aussi été contacté par l'Impact de Montréal (MLS) entraîné par Rémi Garde, mais aurait décliné sa proposition.

 


 

La LFP donne son feu vert pour Terrier

Maxifoot.fr

Martin Terrier (20 ans, 16 matchs et 3 buts en L1 cette saison) va bien signer à Lyon cet hiver. Après l'avis favorable de la commission juridique de la FIFA mardi, la LFP a donné son feu vert ce mercredi pour le transfert de l'attaquant prêté à Strasbourg par Lille depuis le début de la saison. Plusieurs clubs de Ligue 1 s'étaient indignés au sujet d'un second prêt du joueur au club alsacien.

L'OL devrait donc annoncer prochainement la signature de Terrier pour 15 millions d'euros, et le joueur devrait bien être prêté à Strasbourg par le club rhodanien.

 

Voir aussi... Monaco - OL : L'Avant Match

 

Last modified on mercredi, 24 janvier 2018 22:01