L'actu du Vendredi 12 Janvier

Bruno Genesio : « Aucun attaquant n'arrivera au cours du mercato »

Olweb.fr

Le technicien lyonnais a répondu aux questions des médias à l'approche du match entre l'OL et Angers, qui aura lieu dimanche à 17h00, pour le début de la phase retour du championnat de France.

Le point santé

« Bertrand (Traoré) est trop juste pour jouer ce week-end. Il est sur le bon chemin et jouera peut-être quelques minutes avec la réserve. Mariano a repris la course mais il est forfait aussi. L'objectif, c'est de pouvoir compter sur lui contre Guingamp. »

Une chance à saisir pour Amine Gouiri et Myziane Maolida

« J'ai bien aimé le match d'Amine à Nancy et l'entrée en jeu de Myziane à Nancy. Amine aurait fait un meilleur match en concrétisant ses occasions mais sa performance a été très intéressante et ça va le faire grandir. Pour un premier match en tant que titulaire, c'était très bien. Nos jeunes joueurs prouvent qu'ils ont le talent pour évoluer à ce niveau. Lui, Myziane et Maxwel (Cornet) sont susceptibles de débuter en pointe dimanche, même si ce dernier est plus à même de débuter à droite. Amine est plus un avant-centre, tandis que Myziane est capable d'évoluer sur un côté. Ils ont un jeu devant le but très performant pour leur âge. C'est bien qu'ils acquièrent de l'expérience car on compte énormément sur eux pour l'avenir. Ils connaissent la stratégie du club et aucun attaquant n'arrivera au cours du mercato. Cela leur donne un maximum de confiance et ils doivent saisir leur chance. Ils doivent jouer libérés, sans avoir le sentiment d'avoir une épée de Damocles au-dessus de la tête. On doit être derrière eux pour les faire progresser et ils ont les qualités pour atteindre le haut niveau. À eux de tout faire pour y parvenir. »

Les difficultés récentes de Kenny Tete

« Ses derniers matches étaient moins concluants qu'en début de saison. Mais c'est un jeune joueur, qui a montré ses qualités ici et à l'Ajax. Il doit encore faire beaucoup d'efforts mais il travaille bien à l'entraînement. Je sais que je peux compter sur lui et sur Rafael pour évoluer au poste de latéral droit. »

Son avis sur Angers

« Ils livrent de bonnes performances à l'extérieur. Ce sera un match difficile. On s'attend au même scenario qu'à l'aller, avec une équipe angevine bien regroupée derrière et qui opèrera en contre. Ils ont les moyens de nous embêter. Ce match sera un bon test, à l'image de ce que nous a réservé Nancy en Coupe de France. On doit être capable de battre ces équipes qui nous attendent, surtout à domicile. C'est nécessaire. On a bien observé cet adversaire et on a bien préparé le match mais, parfois, le football peut être bizarre. »

La course au podium

« Ça va se jouer sur la régularité, notamment lors des matches face aux équipes dîtes "plus faibles". Les confrontations directes sont importantes, évidemment, mais ça n'a pas un énorme impact physchologique non plus. Il faudra surtout être capable de gagner contre les plus petits. On devra bien redémarrer cette phase retour, on veut la victoire et un contenu satisfaisant. »

La vidéo dans le foot

« J'ai déjà dit avant que la vidéo ne règlerait pas les problèmes. Et bien, on est en plein dedans : ce week-end, il y a eu des cas litigieux. Ça amène beaucoup de problèmes et ça enlève trop de pouvoir à l'arbitre. Je ne suis pas forcément pour la vidéo. Finalement, Michel Platini avait peut-être raison à ce sujet-là. »

 


 

L’OL et l’AS Monaco s’invitent sur le dossier Bianda

Butfootballclub.fr

Il y a quelques jours, nous vous faisions écho d’un intérêt de Monchi, le directeur sportif de l’AS Roma pour le jeune William Bianda (RC Lens, 17 ans), lancé dans le grand bain cette saison par Eric Sikora et déjà titularisé à quatre reprises avec les Artésiens.

Selon la Voix du Nord, d’autres clubs sont arrivés sur le dossier Bianda. Le média nordiste parle d’intérêts de clubs français, citant l’Olympique Lyonnais et l’AS Monaco. Sous contrat jusqu’en juin 2020, le défenseur formé à la Gaillette garde la tête sur les épaules malgré tout ce qui lui arrive comme en attestent ses récentes déclarations.

 


 

Marcelo : « On a beaucoup de joueurs de talent »

Olweb.fr

Le défenseur brésilien était présent en conférence de presse à deux jours de la réception d'Angers, pour le compte de la 20e journée de Ligue 1 Conforama.

Les bienfaits de la coupure et du stage en Espagne

« On a profité de notre famille et de nos amis pendant les fêtes. Les vacances nous ont permis de relâcher la pression car nous y sommes constamment confrontés. Puis, le stage de reprise nous a fait du bien. L'ambiance y était excellente. »

La bataille pour le podium

« Les petits détails feront la différence. Il faudra un maximum de concentration, notamment à l'extérieur. Il faudra impérativement que l'on prenne des points face à nos concurrents directs, histoire de se mettre dans une situation favorable au classement. La fatigue et la récupération seront également des facteurs importants. On doit penser à cette série de huit matches qui arrive. On est bien préparé physiquement et on doit poursuivre sur notre dynamique actuelle. On a un effectif rempli de joueurs de talents, à l'image de Tanguy (Ndombele) et de Nabil (Fekir), et on doit s'en servir pour aller le plus loin possible. Ils ont de vraies qualités et ils nous donnent à tous de la confiance. Ils sont très talentueux. On est content d'évoluer à leurs côtés et on aime les voir jouer ainsi en match. »

L'absence de Mariano

« Mariano est très important pour nous, il a marqué beaucoup de buts cette saison. Mais, malgré son absence, on dispose d'un effectif de qualité et la personne qui le remplacera dimanche aura tout ce qu'il faut pour nous aider. Mariano défend énormément, il nous facilite la vie en ne laissant pas d'espace aux adversaires. Et puis, il faut avouer qu'il est un peu fou (rires). »

Ses souvenirs de son expulsion contre Angers à l'aller

« Les erreurs d'arbitrage font partie du foot. Tout le monde peut en faire, c'est du passé. Il faut passer à autre chose et aller de l'avant. »

Son intégration

« J'ai joué plusieurs années en Europe, dans d'autres championnats, et ça a accéléré mon adaptation. Je me sens très bien ici, je suis heureux sur et en-dehors du terrain et ma famille aussi. Je me sens vraiment bien à Lyon. Il faut dire aussi que le club facilite notre adaptation et celle de nos proches. Tout est mis en place pour cela, on a tout pour réussir ici. »

Sa relation avec Grégory Coupet, nouveau membre du staff

« C'est une machine (rires). Tous les matins, je ris avec lui. C'est quelqu'un qui a toujours le sourire. Il transmet sa bonne humeur au groupe. Il déborde de joie et nous motive au quotidien. »

 


 

Pour l’après Coutinho, tout Liverpool rêve de Fékir

Foot01.com

Les supporters de Liverpool ont pris un énorme coup derrière la tête cet hiver lors du marché des transferts.

Si la venue de Virgil Van Dijk permet de renforcer la défense de leur équipe favorite, le départ de Philippe Coutinho est un énorme coup dur pour les fans des Reds, pour qui la rentrée d’argent énorme qui s’en suit ne vas pas forcément aider immédiatement le club de la Mersey à bien terminer la saison. Pour l’avenir, les scousers ont en tout cas une idée bien précise du joueur qu’il leur faut, et il est Lyonnais. Alors que les noms de Riyad Mahrez ou Thomas Lemar sont annoncés, la fièvre Nabil Fékir se répand comme une trainée de poudre dans le nord de l’Angleterre.

Plusieurs sites très suivis par les fans du FC Liverpool, comme This is Anfield, ainsi que le journal local Liverpool Echo, voient en le capitaine lyonnais un joueur capable d’avoir un impact rapide mais aussi un style de jeu qui convient à Jurgen Klopp. Et comme la presse de Liverpool le rappelle, il y a de grandes chances que le club anglais débourse moins d’argent pour faire venir Nabil Fékir que pour boucler le transfert de Thomas Lemar, qui approchait à un moment les 100 ME. Des conseils qui pourraient être suivis l’été prochain, alors que le meneur de jeu lyonnais a fait savoir qu’il se sentait bien à Lyon, mais aussi qu’il comptait bien découvrir le football à l’étranger dans sa carrière, même si sa préférence va clairement à la Liga.

 


 

Ce bug dans la formation que l’OL veut corriger rapidement

Foot01.com

Meilleur centre de formation de France et aussi sur le podium en ce qui concerne l’ensemble des grands championnats européens, l’Olympique Lyonnais possède une pépinière qui fait la fierté du club et de ses dirigeants.

Non seulement de nombreux jeunes joueurs font leur parcours jusqu’au bout en passant professionnel, mais ils parviennent régulièrement à se faire leur place dans l’équipe première du club, souvent avec brio. Néanmoins, une statistique loin d’être anodine vient assombrir le paysage quand on regarde la palmarès de la Coupe Gambardella, la compétition phare de la formation en France. En effet, cela fait plus de 20 ans que l’OL ne l’a pas remporté, avec une seule finale récente, en 2015 contre Sochaux. Avant le derby chaud face à Saint-Etienne de ce week-end dans cette épreuve, Stéphane Roche ne tournait pas autour du pot.

« C’est la dernière compétition de jeunes avant de basculer dans le foot des adultes. C’est une aventure qu’ils doivent partager, en créant une dynamique, un état d’esprit. On commence par le derby, et il y a le Stade de France tout au bout. Par rapport à la légitimité du club en termes de formation, à sa capacité à sortir des joueurs de talent, il y a un décalage avec le fait que l’OL ne remporte plus très souvent la Gambardella mais c’est toujours un nouveau challenge », a livré l’entraineur des U19 lyonnais, qui rêve de concrétiser par des résultats la réussite de la formation lyonnaise au plus haut niveau.

 


 

Qui pour remplacer Mariano ?

Footmercato.net

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé. L’absence de Mariano en ce début d’année 2018 complique la tâche de Bruno Genesio, l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais. Blessé lors du stage de reprise en Espagne, le meilleur buteur ex-aequo du club en L1 (avec Nabil Fekir) ne sera pas disponible pour la réception d’Angers dimanche après-midi. Une nouvelle chance pour les jeunes Amine Gouiri et Myziane Maolida d’enregistrer du temps de jeu, après avoir notamment joué face à Nancy en Coupe de France le week-end dernier. D’autant que Genesio a assuré que le club ne recruterait pas d’avant-centre en janvier.

« Ils (Gouiri et Maolida, ndlr) savent la stratégie du club. Il n’y a pas d’attaquant qui arrivera au mercato. Ils savent qu’on compte sur eux. Pour eux, c’est une force, et psychologiquement une manière d’aborder le match de manière plus tranquille », a expliqué le coach rhodanien en conférence de presse, qui a félicité ses deux jeunes, en revenant sur leur performance face à Nancy. « J’ai bien aimé le match d’Amine, bien aimé l’entrée de Myziane. (…) Ce sont des matches qui font énormément grandir. (...) Ca montre qu’ils ont le potentiel et les qualités pour évoluer à ce niveau-là. »


Pas de pression sur Gouiri et Maolida


Face à Angers dimanche, Genesio a laissé entendre que l’un des deux débutera la rencontre, puisque Cornet sera aligné à droite et que Nabil Fekir restera en soutien de l’attaquant. Mais il ne veut pas mettre de pression sur ses jeunes éléments. « Quand ils débutent, il faut qu’ils sachent qu’on ne va pas les juger sur un match, qu’ils jouent libérés. Qu’ils ne se disent pas : si je rate ça je ne vais plus rejouer. J’ai confiance en leurs qualités. A ce poste-là, c’est encore plus dur pour un jeune joueur d’être performant. (...) Ils ont le potentiel, je leur dis souvent : ils ont la chance d’avoir le talent pour arriver au plus haut niveau. A eux de mettre les moyens en conséquence pour y parvenir. »

Par contre, Genesio n’a pas dévoilé le nom de celui qui débutera. Gouiri (17 ans) avait démarré face à Nancy, Maolida (18 ans) contre Montpellier en Coupe de la Ligue le 13 décembre. L’entraîneur a livré son analyse et les différences entre ses deux éléments. « Amine est plus un vrai avant-centre. Plus comme Mariano par exemple, un joueur de pointe très attiré par le but, un joueur de surface. Myziane a plusieurs possibilités, il peut jouer dans l’axe ou sur un côté. Leur point commun, c’est que ce sont deux jeunes joueurs formés au club avec de très bonnes qualités techniques, un jeu devant le but très performant pour leur âge. Ils sont encore perfectibles mais ce sont des joueurs importants pour le club. C’est bien qu’ils prennent un peu d’expérience. »