L'actu du Mercredi 3 Janvier

Voir aussi : Tableau Mercat'OL 18

L'OL s'intéresserait à Bozok

RMC.fr

Selon Le Progrès, l'OL penserait au Nîmois Umut Bozok pour renforcer son attaque lors du mercato d'hiver. Aucune offre n'aurait toutefois été formulée pour le meilleur buteur de Ligue 2.

Umut Bozok l'avait avoué au micro de l'After Foot sur RMC, le 25 novembre dernier, il "admire beaucoup l'Olympique Lyonnais". Cela semble réciproque, comme l'indique Le Progrès dans son édition de ce mercredi. Selon le quotidien régional, les dirigeants de l'OL auraient en effet coché le nom du Nîmois s'ils se décidaient à renforcer leur attaque lors du mercato hivernal.


14 buts en 17 matchs


Meilleur buteur de Ligue 2 avec 14 réalisations en 17 matchs, Bozok (21 ans) n'aurait pas l'intention de partir cet hiver car Nîmes est très bien placé pour la montée (2e). Selon nos informations, Nantes avait formulé une offre de trois millions d'euros, que les Crocos ont repoussée, il y a quelques semaines. Montpellier, Strasbourg et Guingamp étaient également intéressés.

 


 

Mariano Diaz ne s'est pas entraîné

Lequipe.fr

Les Lyonnais sont arrivés lundi soir dans le sud de l'Espagne, à Algorfa, pour un stage de quatre jours. Ils se sont entraînés deux fois dans la journée, mardi, du travail physique le matin et du jeu l'après-midi. Seul absent : Mariano Diaz. L'attaquant n'a pas participé aux séances collectives. Il en saura un peu plus sur la nature de son souci physique dans la semaine. Le groupe repartira dès jeudi soir vers Lyon pour s'éviter un trop grand choc thermique avant de se rendre à Nancy (L 2), samedi, en 32es de finale de la Coupe de France.

 


 

Coupet veut "changer quelques habitudes" chez les gardiens

Madeingones.com

Successeur de Joël Bats au poste d'entraîneur des gardiens, Grégory Coupet ne boude pas son plaisir d'avoir intégré le staff de Bruno Genesio. "C’est un vrai plaisir. Je sens beaucoup d’enthousiasme depuis notre arrivée en Espagne (l'OL y est en stage depuis lundi, ndlr). Il y a une belle envie. Il y a l’apprentissage des individus, de mes gardiens. Il faut retenir leurs qualités tout d’abord. Il faut être encore plus précis dans les consignes au début pour avoir ce que l’on veut et éviter que ça parte dans tous les sens. J’ai été très bien accueilli par le staff, les joueurs même si je connais tout le monde depuis quelque temps. C’est un vrai bonheur de faire partie de cette aventure", se délecte l'ancien gardien dans une interview relayée sur le site officiel du club.

Coupet aborde également un aspect plus technique et admet vouloir effectuer quelques changements dans l'approche des entraînements des gardiens. "Je vais essayer de confirmer l’accompagnement qui a été fait par Joël Bats pendant de longues années. Je veux essayer de leur ramener de la confiance, leur donner l’envie de se confier à moi puisqu’il y aura des hauts et des bas dans une saison. Je veux donc être présent pour eux, qu’on se dise les choses. Je vais aussi changer quelques habitudes par rapport aux entraînement de Jo. C’est à ma sauce, c’est mon ressenti", explique-t-il. "Je succède à un très très grand, même le meilleur entraîneur des gardiens. Il va falloir que je mette le curseur très haut."

 


 

City va poser 60ME sur Umtiti

Foot01.com

Au-dessus de la mêlée en Premier League depuis le début de la saison, Manchester City n’entend pas s’endormir sur ses lauriers. Ainsi, Pep Guardiola a d’ores et déjà ciblé sa prochaine cible prioritaire du mercato. Il s’agit d’un Français, bien connu en France : Samuel Umtiti. Le joueur formé à l’OL, qui s’est imposé comme le patron de la défense du FC Barcelone, figurerait tout en haut de la liste des souhaits du manager catalan pour le marché des transferts de janvier 2018, selon les informations du journal L’Equipe.

Et comme cet été dans le dossier Neymar, le Barça pourrait bien être piégé par la clause libératoire du joueur. D’autant que concernant le n°23 de l’actuel leader de la Liga, il ne s’agit « que » d’un montant de 60ME, « dérisoire pour Manchester City » selon le quotidien national. Pour l’heure, le probable futur champion d’Angleterre n’a pas encore acté sa décision de lever cette clause libératoire. Surtout que Samuel Umtiti n’a pas encore pris sa décision. Mais « Big Sam » est sensible à l’intérêt de Pep Guardiola, et serait actuellement « en pleine réflexion » concernant son avenir. Le joueur prendra-t-il un tel risque à six mois d’un Mondial qu’il pourrait débuter dans la peau d’un titulaire ? A suivre…

 


 

Fekir est resté raisonnable

Maxifoot.fr

Ce mardi, l’Olympique Lyonnais a débuté son stage hivernal en Espagne sous le soleil d’Algorfa. Avec deux séances d’entraînement au menu du jour, il valait mieux ne pas avoir fait d’excès durant les fêtes de fin d’année.

"Il faut évacuer un peu les repas de fêtes et on va bien transpirer, même si moi en tout cas, j’ai été raisonnable !, a plaisanté l’attaquant Nabil Fekir (24 ans, 16 matchs et 13 buts en L1 cette saison) dans des propos rapportés par le journal Le Progrès. On sait qu’on jouera à Nancy samedi et qu’il fera beaucoup plus froid qu’ici, mais il n’y a pas d’inquiétude, on va bien se préparer pour répondre présent."

Samedi (21h), les Gones affrontent l’ASNL en 32es de finale de la Coupe de France.

 


 

Aulas « n’est pas fou », c'est Genesio qui le dit

Foot01.com

Jean-Michel Aulas a toujours soutenu Bruno Genesio, même lorsque ce dernier était pris par la tempête sur les réseaux sociaux, mais également par certains consultants. L'entraîneur de l'Olympique Lyonnais sait donc ce qu'il doit à son patron, mais il est également très clair concernant ses rapports avec Jean-Michel Aulas. Jamais le boss de l'OL ne se mêle de ses décisions sportives, laissant à Bruno Genesio l'entière responsabilité de ses choix.

« C’est comment d’être entraîneur sous Jean-Michel Aulas ? On répète souvent qu’il ne s’immisce jamais dans les choix techniques mais qu’il veut les comprendre. C’est vrai, c’est tout à fait ça. Il est très présent mais n’intervient pas dans la compo de l’équipe. Je suis entraîneur numéro 1 depuis deux ans et il ne m’a jamais imposé le choix d’un joueur ou fait une remarque pour aligner tel ou tel. Par contre, il me donne des conseils. Par exemple, quand je ne fais pas jouer un élément, il me dit : “Ce serait bien que tu lui parles.” », explique, dans le trimestriel Planète Lyon paru ce mercredi, l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais, balayant ainsi l’image d’un Jean-Michel Aulas décidant tout, y compris le choix des joueurs, à l’OL.

 


 

Réserve : Hagenbach nouvel entraîneur des gardiens

Olweb.fr

Jean-Claude Hagenbach a été nommé pour la seconde partie de saison comme entraîneur des gardiens de but de l'équipe réserve en remplacement de Grégory Coupet.

Il avait repris les rênes de l’équipe féminine du Racing Besançon il y a un mois maintenant. Jean-Claude Hagenbach a également passé neuf années au FC Sochaux-Montbéliard à la préformation, la formation et chez les professionnels. L’ancien portier du Havre, de Rouen ou de Besançon, âgé de 58 ans, arrive entre Rhône et Saône pour poursuivre le travail effectué par Grégory Coupet depuis le début de la saison et qui pallie, lui, le départ de Joël Bats.



Voir aussi : Tableau Mercat'OL 18

 

Last modified on mercredi, 03 janvier 2018 14:38