L'actu du Jeudi 28 Décembre

68 ME, Lyon fixe le prix de sa superstar

Foot01.com

Capitaine et meilleur joueur lyonnais de cette première partie de saison, Nabil Fékir est l’homme qui peut permettre aux Rhodaniens de faire une deuxième partie exceptionnelle, avec l’ambition d’atteindre la finale de l’Europa League, et de retrouver la Ligue des Champions la saison prochaine. Son grand retour en forme ne laisse en tout cas pas les grands clubs indifférents. Si le milieu offensif a un penchant clair pour l’Espagne, ce sont comme souvent les clubs anglais les plus gourmands et les plus pressants. Ainsi, un départ dès le mois de janvier n’est pas envisageable, mais Arsenal se place déjà en vue de l’été 2018.

Selon le Daily Star, le club londonien tâte déjà le terrain, et a reçu un premier élément de réponse s’il veut avoir gain de cause dans ce dossier. En effet, l’OL a bien l’intention de déjà battre le record de son transfert le plus cher, en cédant Nabil Fékir à partir d’un montant de 68 ME. De quoi lancer les enchères sur une base très élevée, mais c’est aussi avec une telle rentrée d’argent que Jean-Michel Aulas compte bien compenser l’éventuel départ de l’international français. Pour mémoire, Alexandre Lacazette a quitté Lyon pour… Arsenal contre la somme de 60 ME, dont 7 ME de bonus éventuels.

 


 

Lopes a redoré son blason auprès de Pierre Ménès… et ses adversaires

Butfootballclub.fr

Dans la vie, le gardien de l’OL Anthony Lopes n’est pas aussi mal élevé qu’il veut bien le faire croire sur le rectangle vert. Ses adversaires s’en sont rendus compte.

Volontiers provocateur et chambreur sur un terrain de football, Anthony Lopes n’est pas un vilain garçon dans la vraie vie et n’a pas forcément eu besoin d’expliquer cela à ses adversaires puisque ces derniers l’ont compris d’eux-mêmes !


« Même des joueurs adverses étaient surpris par ma réelle personnalité »


« Je sais que je peux passer pour un con fini pour ceux qui ne me connaissent pas. Généralement, les nouvelles recrues découvrent une image différente de moi, par rapport à ce qu’ils imaginaient, affirme-t-il dans les colonnes de Lyon Capitale. Et même des joueurs adverses, pour en avoir côtoyé certains en vacances, ils étaient surpris par ma réelle personnalité en dehors des terrains. Ils me disent que je suis une tête de con lors des rencontres ! » Sur le plan sportif, Lopes fait partie de l’équipe-type Ligue 1 de Pierre Ménès à la mi-saison.

 


 

Aulas calmé sur le prix demandé pour ce perdu de vue

Foot01.com

Disparu des radars, Mapou Yanga-Mbiwa paye son inconstance et ses errements de la saison dernière. Le défenseur central s’était vu indiquer la sortie l’été dernier, mais à la surprise générale, c’est son compère Nicolas Nkoulou qui avait rejoint la Serie A, l’ancien de Montpellier devenant alors le quatrième défenseur central du groupe. Et ses rares apparitions n’ont pas du tout rassuré l’Olympique Lyonnais, qui l’incite désormais à se trouver un nouveau point de chute, surtout avec l’encombrant salaire qu’il possède. Les premiers retours sur l’international français sont plutôt positifs, puisque la Fiorentina et l’Inter Milan sont intéressés, ainsi qu’un club turc.

Mais du côté de l’Italie, la mise à prix fixée par Jean-Michel Aulas à 5 ME fait sérieusement tousser. Ainsi, TMW rappelle que l’Inter Milan est surtout intéressé par la possibilité d’un prêt, avec une option d’achat éventuelle, tandis que la Viola ne se voit clairement pas mettre autant d’argent sur l’ancien de Montpellier. Autant dire que limiter la casse sur le défenseur central acheté 8 ME en 2015 semble délicat, même si l’OL n’insistera probablement pas trop dans les négociations si une offre correcte arrive. En effet, Bruno Genesio a trouvé sa défense centrale, et a bien démontré cette saison qu’il n’avait plus confiance en Yanga-Mbiwa.

 


 

Cette recrue du mercato qui est déjà le chouchou de Govou

Foot01.com

Ancien joueur de l’Olympique Lyonnais, Sidney Govou a connu l’époque où de grands noms signaient au club pour enchainer les titres nationaux.

Cette époque de domination semble aujourd’hui bien lointaine, même si le club rhodanien fait toujours très bonne figure et continue d’être présent sur la scène européenne chaque saison. Cela semble encore bien parti cette saison, notamment grâce à un virage à 180° effectué au mercato, et plutôt bien maitrisé. L’ancien attaquant international en profite pour tirer son chapeau aux dirigeants et à Bruno Genesio d’avoir su trouver les bons éléments, et notamment un milieu de terrain que Govou a d’ores et déjà adopté.

« Je ne vais pas mentir, au début, j'étais sceptique. J'étais le premier à le dire, je ne me cache pas. J'étais sceptique parce que je ne voyais pas comment ça allait "matcher". Finalement, Genes' (Bruno Génésio) a eu les mots, il a fait ce qu'il fallait pour que ça marche. Aujourd'hui, c'est satisfaisant. J'ai hâte de voir Ndombele plus souvent. Parce que potentiellement, de ce que j'ai pu voir, il a de très grosses qualités. Défensivement, c'est beaucoup plus cohérent. On sent que les joueurs sont plus à l'aise, ils évoluent à leur poste. Du coup, il y a une assise défensive plus sûre », a souligné Sidney Govou dans les colonnes de Olympique et Lyonnais. Il est vrai que, depuis son apparition face au PSG au Parc des Princes en début de saison, l’ancien d’Amiens n’a jamais déçu, démontrant des qualités qui font de lui un joueur qui compte dans les choix de Bruno Genesio.

 


 

L’OL fait barrage à la recrue dont rêvent les Verts !

Butfootballclub.fr

Désireuse d’attirer Hatem Ben Arfa au mercato, l’ASSE va devoir jouer des coudes avec l’OL, qui fait partie de ses destinations privilégiées.

Comme But! vous l’a expliqué ce jeudi matin, l’ASSE rêve de faire venir Hatem Ben Arfa cet hiver dans le Forez. Mais elle ne se fait pas d’illusions pour autant, le sortir du PSG n’étant pas une mince affaire. Les dirigeants du club ligérien en sont conscients. Leurs homologues de l’OL le sont-ils aussi ? Si l’on en croit les informations du quotidien Aujourd’hui en France, Ben Arfa, absent pour des raisons médicales du mini-stage à Doha et qui fera sa rentrée avec ses coéquipiers le 2 janvier pour la reprise de l’entraînement, a en effet de fortes chances d’être toujours Parisien à la fin du mercato d’hiver.


3 courtisans, dont l’OL, priorisés par Ben Arfa


Trois courtisans seraient toutefois en mesure de le faire changer d’avis cet hiver, mais plus sûrement cet été : Leicester, où il retrouverait alors Claude Puel, un coach qu’il adore, mais également…l’OL, où Jean-Michel Aulas lui fait toujours les yeux doux, et l’OGC Nice, qui l’a relancé alors qu’il était au fond du trou. Pas de trace de l’ASSE dans cette liste…

 


 

Sanctions pour Bordeaux et l'OM, l'OL convoqué pour les fumigènes

Foot01.com

La Commission de Discipline de la Ligue de Football Professionnel étudiait ce mercredi soir les incidents intervenus entre supporters de Bordeaux et de Marseille le 19 novembre dernier au Matmut Altantique, ainsi que l'utilisation des fumigènes au Groupama Stadium après OL-OM.

Concernant la première rencontre, qui avait été marquée par la venue d'Ultras bordelais et marseillais sur la pelouse après la fin du match, l'instance disciplinaire a infligé deux matchs à huis clos dont un avec sursis de la tribune Sud et 15.000 euros d'amende pour Bordeaux. L'Olympique de Marseille devra de son côté régler une amende de 15.000 euros.

Pour l'Olympique Lyonnais, dont les supporters avaient utilisé des dizaines de fumigènes après la victoire de l'OL contre l'OM, la commission de discipline a décidé de mettre le dossier en instruction et de convoquer les dirigeants lyonnais le 25 janvier prochain.