L'actu du Mercredi 27 Décembre

Ca discute pour Mapou Yanga-Mbiwa

Lequipe.fr

Arrivé à Lyon en provenance de l'AS Rome à l'été 2015, Mapou Yanga-Mbiwa (28 ans) n'existe presque plus dans les plans de son entraîneur Bruno Genesio, comme en attestent ses trois petites apparitions en première partie de saison. Un départ du défenseur central (sous contrat jusqu'en 2020) cet hiver alimenterait, par conséquence, les intérêts des deux parties. Son entourage travaille actuellement dans ce sens.

Des discussions ont notamment eu lieu avec Walter Sabatini, le directeur sportif de l'Inter Milan, qui était déjà à l'origine de sa venue à Rome. L'idée du club lombard serait d'attirer l'international français jusqu'à la fin de la saison avant de l'envoyer au Jiangsu Suning, club chinois détenu par le même propriétaire et dont Sabatini est aussi le directeur sportif. En Italie, des premiers échanges ont également eu lieu avec la Fiorentina.

Une piste plus chaude pourrait également s'ouvrir en Turquie. Actuel leader du Championnat, Istanbul Basaksehir a manifesté son intérêt. Ouvert à son départ, Lyon pourrait fixer son bon de sortie à une indemnité de transfert d'environ 5 M€.

 


 

Et l'on reparle d'une signature de Ben Arfa à Lyon !

Foot01.com

Absent pour des raisons médicales du mini-stage effectué par le Paris Saint-Germain à Doha, Hatem Ben Arfa fera sa rentrée avec ses coéquipiers le 2 janvier, date fixée par Unai Emery pour la reprise de l'entraînement. Et si l'on en croit Le Parisien, il est très probable que Ben Arfa sera toujours là à la fin du mercato d'hiver, les deux camps ne discutant à priori plus du tout. Tandis que le PSG est toujours disposé à laisser partir libre l'ancien niçois, le clan Ben Arfa exige toujours le paiement de la totalité des salaires du joueur jusqu'à la fin de son contrat en juin prochain, soit 3 ME. Le quotidien francilien dément cependant qu'Hatem Ben Arfa réclame également la totalité des primes, soit un total pouvant atteindre 10ME.

De son côté, Hatem Ben Arfa, qui sera libre en juin, se cherche déjà une nouvelle destination. Trois clubs sont cités pour l'accueillir au mercato d'été: Leicester, où il retrouverait alors Claude Puel, un coach qu'il adore, mais également...l'Olympique Lyonnais, où Jean-Michel Aulas lui fait toujours les yeux doux, et évidemment l'OGC Nice, qui l'a relancé alors qu'il était au fond du trou. Espérons que cette fois, Hatem Ben Arfa fera le bon choix...

 


 

10ME pour Ndombele, Lyon ne s'est pas planté au mercato

Foot01.com

Cet été, l’Olympique Lyonnais s’est montré très actif sur le marché des transferts. En effet, le club rhodanien a considérablement renouvelé son effectif en recrutant de jeunes joueurs à fort potentiel comme Mariano Diaz, Bertrand Traoré ou encore Tanguy Ndombele. Pour beaucoup, c’est d’ailleurs l’ancien milieu de terrain relayeur d’Amiens qui est la bonne pioche du mercato de Jean-Michel Aulas. Gardien de l’équipe réserve de l’OL, Lucas Mocio est épaté par celui qui s’est imposé comme un titulaire en puissance de Bruno Genesio, obligeant ce dernier à revoir ses plans tactiquement.

« En Ligue 2, il n’y avait pas mieux que lui. En plus, il n’a pas coûté trop cher (prêt payant d’un an à 2 millions d’euros assorti d’une option d’achat à 8 millions) par rapport à d’autres joueurs. Il peut beaucoup apporter au club, c’est une bonne idée de l’avoir recruté. Il fait toujours des matchs solides. Quand il rentre, il ne fait jamais la tête, il se donne toujours à fond. C’est un exemple » a lâché sur Olympique-et-Lyonnais, celui qui a été incorporé au groupe professionnel cette saison. Reste désormais à voir si Tanguy Ndombele parviendra à confirmer lors de la 2e partie de saison. S’il y arrive, cela sera forcément bon signe pour l’OL dans la course au podium…

 


 

Aulas reçoit la preuve qu’il est au-dessus du lot

Butfootballclub.fr

Le président de l’OL a la langue bien pendue mais sait aussi attirer le regard des projecteurs sur lui. En témoigne le titre honorifique qu’il vient de recevoir.

Jean-Michel Aulas a fait une trêve avec le président de l’OM Jacques-Henri Eyraud pour se féliciter de son nouveau titre glané en cette fin d’année 2017. Comme il l’a relayé sur son compte Twitter, le président de l’OL est en effet en tête des personnalités françaises dont les médias ont le plus parlé en 2017 dans la catégorie business ! On notera que son homologue de l’OM, qui avait plutôt prôné la discrétion à son arrivée fin 2016, se place à une surprenante 11e place…




 

Marçal rêve de la Premier League

Madeingones.com

Arrivé cet été en provenance de Benfica, Fernando Marçal s'est très vite imposé comme un titulaire en puissance, malgré une forte concurrence avec Ferland Mendy. Le latéral gauche de 28 ans, qui est sur une progression constante depuis 2 saisons, est revenu, au cours d'un entretien pour le site Olympique-et-Lyonnais, sur ses rêves de footballeur. S'il se dit très heureux d'évoluer à l'OL, le Brésilien espère jouer un jour en Premier League.

"Vous savez, je réalise déjà un rêve puisque l’OL a toujours été un club que j’admirais. J’ai de la chance de porter ce maillot. Mais sinon, je n’ai pas un club à vous citer, je peux juste vous dire que j’aimerais un jour jouer en Angleterre, évoluer en Premier League" a-t-il déclaré, un brin ambitieux.


Last modified on mercredi, 27 décembre 2017 15:45