L'actu du Mercredi 13 Décembre

Un turn-over gigantesque et une surprise contre Montpellier

Foot01.com

Ce mercredi, l’Olympique Lyonnais se déplace à Montpellier en 8e de finale de la Coupe de la Ligue. Une rencontre pas (du tout) prioritaire pour Bruno Génésio, à quatre jours du choc de la 18e journée de Ligue 1 face à l’Olympique de Marseille au Groupama Stadium. « On connaît l’importance du match de dimanche, même s’il ne sera pas décisif. Il serait important pour certains joueurs de bien se préparer pour ce gros match » a prévenu le coach rhodanien en conférence de presse. Bref, comme il est coutume de le dire dans le jargon, les « coiffeurs » vont jouer au Stade de la Mosson.

Selon L’Equipe, seulement trois titulaires réguliers des dernières semaines devraient être alignés au coup d’envoi du match de Coupe de la Ligue face à Montpellier : Jérémy Morel, Memphis Depay et Maxwell Cornet. Pour le reste, pas de risque avec les cadres : Marçal, Aouar, Fekir, Tousart ou encore Mariano seront tous sur le banc afin de souffler tandis que Marcelo a carrément été exempté de voyage. Par ailleurs, le jeune Elisha Owusu (20 ans) devrait connaître sa première titularisation avec l’équipe professionnelle.

Le onze probable de l’OL selon L’Equipe : Gorgelin – Tete, Yanga-Mbiwa, Morel, Mendy – Owusu, Ferri, Ndombele – Cornet, Memphis, Gouiri.

 


 

Retours de Diop, Grenier, Mapou et Myziane dans le groupe

Olweb.fr

Mardi après-midi, Bruno Genesio a dirigé une dernière séance d'entraînement au Groupama OL Training Center avant de prendre la direction de Montpellier en compagnie de son staff et d'un groupe de 18 joueurs largement remanié.

Deux jours après le succès acquis dans les dernières secondes à Amiens (1-2), l'entraîneur lyonnais a réuni ses joueurs, mardi en fin d'après-midi, au Groupama OL Training Center pour prendre part à une dernière séance avant de s'envoler pour Montpellier.

Une session qui a permis au staff lyonnais de régler les derniers ajustements 24 heures avant l'entrée en lice en huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue, ce mercredi à 21h05. Après un jour de repos ou de soins, les éléments titulaires lors du dernier match de championnat ont repris l'entraînement collectif.

Pour ce déplacement, le coach rhodanien a décidé d'emmener un groupe largement remanié au sein duquel Pape Cheikh Diop, Clément Grenier, Mapou Yanga-Mbiwa et Myziane font leur apparition. Déjà présents lors de la dernière convocation, les jeunes Willem Geubbels et Amine Gouiri sont bien présents, tout comme Elisha Owusu, l'habituel capitaine de la réserve. Rafael est quant à lui suspendu pour ce rendez-vous. Enfin, Nabil Fekir, Marcelo, Lucas Tousart, Mariano et Anthony Lopes sont préservés en vue du choc face à Marseille, dimanche.


. LE GROUPE DE 18 JOUEURS .

Gardiens de but : Gorgelin, Grange.

Défenseurs : Diakhaby, Mendy, Morel, Tete, Yanga-Mbiwa.

Milieux de terrain : Aouar, Diop, Ferri, Grenier, Ndombele, Owusu.

Attaquants : Cornet, Geubbels, Gouiri, Memphis, Myziane.

Soins / Reprise : Traoré.

Suspendu : Rafael.

 


 

Fekir, le petit coup de pompe

Football365.fr

Personne n’était dupe. Nabil Fekir ne pouvait tenir un rythme aussi exceptionnel toute une saison. Auteur de 11 buts et 3 passes décisives en Ligue 1 entre le 5 août et le 5 novembre, le capitaine lyonnais a réalisé un début de saison de très grande qualité qui lui a permis de retrouver l’équipe de France. Mais depuis son doublé à Saint-Etienne (0-5), l’international français n’est plus que l’ombre de lui-même. Contre Lille, Caen et Amiens ces trois dernières semaines, Nabil Fekir a déçu à chaque fois par le peu d’influence qu’il a eu sur le déroulement du match, ou par son manque d’efficacité, à l’image du penalty qu’il manque contre le LOSC. « Il y a des jours sans. C’était un jour sans je pense », avait-il confié en sortant du stade ce soir-là.

Genesio : « Un contexte dirigé contre Fekir »

Ce coup de moins bien, Bruno Genesio l’a aussi noté. Mais l’entraîneur lyonnais ne s’affole pas. « Je le répète, il est bien physiquement. Mais il est dans une période où, comme l’équipe, il est moins en réussite. Mais ça fait partie des choses normales dans une saison. Il a tellement donné depuis le début de celle-ci, il a tellement été décisif, qu’il peut y avoir des moments où le contexte est plus difficile. » Et dans le Rhône, personne ne doute du capitaine de l’OL. Ce qui préoccupe davantage, c’est le traitement que lui réserve ses adversaires ces derniers temps. Bruno Genesio explique : « Je trouve qu’en ce moment, il y a un contexte qui est un peu dirigé contre lui. Je me suis un peu énervé face à Amiens et je le regrette. Mais je trouve qu’il y a beaucoup de fautes sur lui. Donc je ne sais pas si c’est volontaire ou non. Ce sont des fautes qui peuvent mettre en danger son intégrité physique. Et je trouve que les fautes qui sont commises sur Nabil ne sont pas tout le temps bien arbitrées. Je n’en dirai pas plus car je n’aime pas commenter trop les décisions des arbitres. Mais je trouve que le traitement qui lui est réservé depuis le match de Saint-Etienne n’est pas forcément sanctionné comme il devrait l’être. »

Genesio : « Il se passe des choses bizarres »

Alors Nabil Fekir serait-il la cible d’un traitement particulier de la part de ses adversaires et des arbitres ? A Amiens, c’est une faute non sifflée sur son capitaine qui a valu à Bruno Genesio de se faire expulser du banc de touche. Et deux jours après, l’entraîneur de Lyon ne décolérait pas en conférence de presse. « On a revu le match plusieurs fois. Je peux vous dire qu’il y a beaucoup de fautes sur lui qui n’ont pas été sifflées et il y a des fautes qui ont été sifflées contre lui qui n’existaient absolument pas. A un moment donné, je suis obligé de me poser des questions. J’ai l’impression qu’il se passe des choses qui me paraissent bizarres », souffle Bruno Genesio en propageant une atmosphère de complot. Une atmosphère qui ne demande qu’à se dissiper. A priori pas à Montpellier ce mercredi, mais peut-être dimanche lors du choc entre l’OL et l’OM (21h).

 


 

Genesio assure "que tout est réglé" avec Memphis

RMC.fr

En conférence de presse ce mardi à la veille d’affronter Montpellier en Coupe de la Ligue, Bruno Genesio est revenu sur le comportement de Memphis Depay, qui est rentré directement aux vestiaires après sa sortie à Amiens.

Parfois irrésistible. Ou transparent, c'est selon. Memphis Depay est un joueur difficile à cerner. Capable de coups de génie, comme d’une certaine nonchalance sur le terrain. Auteur de six buts entre la 10e et la 14e journée de L1, l’international néerlandais est depuis rentré dans le rang. Provoquant sa sortie peu après l’heure de jeu à Amiens dimanche (2-1), remplacé par Ndombélé.

Un changement peu apprécié par l’ailier, qui n’a pas caché sa colère en rentrant directement aux vestiaires. Une attitude qui a forcément déplu à son entraîneur Bruno Genesio. Même si ce dernier a expliqué en conférence de presse ce mardi que l’incident était clos. "Il faut accepter les défauts des joueurs, car on en a tous. Et il faut aussi voir leurs qualités. Memphis a été le premier à reconnaître qu’il n’a pas eu la bonne attitude quand il est sorti à Amiens. Mais on en a discuté et les choses sont réglées. On a aussi parlé aussi d’autres choses, mais elles resteront entre nous (sourire)".


"Je comprends sa frustration"


A la veille d’un déplacement à Montpellier pour les huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue, le coach lyonnais a annoncé son intention de faire tourner son effectif. Confirmant que si Memphis était amené à ne pas jouer, il ne faudrait pas y voir trace d'une sanction. "Je comprends sa frustration. Et la meilleure réaction pour nous, c'est le travail. Lui montrer des images, discuter avec lui pour le faire progresser. Comme pour les autres joueurs, il faut parfois qu’on martèle les choses pour mieux les faire assimiler. Il ne faut pas oublier que c'est encore un jeune joueur."

 


 

L’incroyable calvaire de Pape Cheikh Diop

Footmercato.net

L’Olympique Lyonnais n’avait pas hésité à débourser 10 millions d’euros plus divers bonus pour arracher Pape Cheikh Diop au Celta Vigo cet été. Arrivé à Lyon précédé d’une réputation flatteuse, le milieu hispano-sénégalais n’a pas encore foulé les pelouses hexagonales depuis août dernier. La faute à une adaptation compliquée, mais surtout à une avalanche de pépins physiques qui plombent son début de saison lyonnais. Lors de ses premiers entraînements avec l’OL, Diop se blesse. Diagnostic : entorse à une cheville. Simple retard à l’allumage ? Pas vraiment, puisque quelques semaines plus tard, le natif de Dakar rechute avec la réserve lyonnaise face à Andrézieux, où il se blesse à l’épaule.

Fin octobre-début novembre, l’ancien joueur du Celta enchaîne enfin avec la réserve et marque même contre Jura Sud. Pape Cheikh Diop entrevoit la lumière pensait-on. Bruno Genesio évoquait même son cas mi-novembre en conférence de presse. « Il s’adapte, il faut être patient et se servir des expériences avec les jeunes joueurs étrangers, comme Darder et Mammana, à qui on a demandé énormément trop tôt. Ce qui nous a desservis, ce qui m’a desservi. Il faut s’adapter à un championnat plus exigeant physiquement que la Liga. Il progresse bien », décryptait alors le technicien rhodanien.


Pape Cheikh Diop va-t-il jouer avec les pros avant 2018 ?


On s’impatientait sérieusement même si Diop fut convoqué dans le groupe professionnel face au MHSC (0-0, 19 novembre). Cette semaine, Bruno Genesio confirmait que ce dernier serait bien présent dans le groupe contre Montpellier pour l’entrée en lice des Gones en Coupe de la Ligue. Mais le sort s’acharne inéluctablement sur le numéro 24 lyonnais. Samedi dernier, lors du match avec la réserve de l’OL face au PSG, ce dernier a rechuté une nouvelle fois et a dû quitter les siens prématurément !

Touché au ligament latéral interne d’un genou, il ne sera pas dans le groupe pour le déplacement en Coupe de la Ligue à Montpellier (8e de finale). Comment l’Olympique Lyonnais va-t-il gérer ce nouveau contretemps ? Bruno Genesio jusqu’ici très protecteur avec sa recrue, va-t-il finir par s’impatienter ? Face à tous ces coups du sort, Pape Cheikh Diop va devoir s’appuyer sur des vertus mentales au-dessus de la moyenne. Se relèvera-t-il de tous ses pépins physiques ? Affaire à suivre...

 


 

Liverpool, Genesio tente de protéger Houssem Aouar

Foot-sur7.fr

Houssem Aouar a tapé dans l’oeil de nombreux clubs, notamment Liverpool et le FC Barcelone. Bruno Genesio tente de protéger la pépite de l’OL.
Genesio ne veut pas monter la tête à Aouar

Houssem Aouar fait une saison remarquable avec l’OlympiqueLyonnais. Ses performances séduisent plus d’un observateur et des clubs se sont déjà mis sur les rangs pour le recruter. Outre Liverpool qui le convoite depuis l’été, le FC Barcelone l’aurait déjà supervisé.

Conscients des prétendants qui rodent autour du jeune milieu offensif formé à l’Academy de Lyon, ses dirigeants et son coach essaient tant bien que mal de le protéger. À la suite de Jean-Michel Aulas qui a répondu à l’intérêt des Catalans, Bruno Genesio est monté au créneau.

« Je ne veux pas trop enflammer les jeunes joueurs, car la route est longue et difficile », a expliqué l’entraineur des Gones. Auteur d’un doublé contre Amiens SC, Aouar compte désormais 3 buts et 2 passes décisives en Ligue 1. Il a également marqué un but en Ligue Europa et offert 2 passes décisives, en 5 apparitions. Le joueur de 19 ans qui fait sa véritable première saison en pro, totalise 12 apparitions dont 9 titularisations en championnat, à 2e journées de la manche aller.


Last modified on mercredi, 13 décembre 2017 12:38