L'actu du Mardi 14 Novembre

L’émouvant message d’adieu d'Aulas à Bats

Butfootballclub.fr

À quelques semaines du départ de Joël Bats, le président de l’OL Jean-Michel Aulas lui a rendu un premier hommage et adoubé son successeur Grégory Coupet.

C’est une figure de l’OL qui s’apprête à faire ses valises. Après dix-huit saisons passées au club, Joël Bats va quitter son poste d’entraîneur des gardiens pour rejoindre l’Impact de Montréal, où l’attend un autre ancien Gone, l’entraîneur Rémi Garde.

En attendant les vrais adieux dans un mois et demi, le président lyonnais Jean-Michel Aulas a déjà marqué le coup en publiant sur son compte Twitter le message suivant : « Merci pour tout, Jo. Ne sois pas triste, un autre de tes fils va poursuivre ton travail et porter ta lumière. »

C’est autre fils, c’est Grégory Coupet, ancien gardien de l’OL, qui intégrera en début d’année prochaine le staff de Bruno Genesio.


 


 

Fekir élu meilleur joueur d'octobre en Ligue 1 !

Olweb.fr

Le capitaine lyonnais va recevoir le trophée UNFP de meilleur joueur d'octobre en Ligue 1 Conforama.

C'est une récompense largement méritée au vu des dernières partitions du capitaine lyonnais. En concurrence avec l'attaquant parisien, Edinson Cavani, et le milieu de terrain marseillais, Luiz Gustavo, le chef d'orchestre de l'OL, Nabil Fekir, a obtenu le plus grand nombre de voix dans un sondage de l'UNFP appelant à désigner le meilleur joueur d'octobre. Les joueurs et le grand public ont consacré le Lyonnais avec 39% des votes contre 32% pour Edinson Cavani et 29% pour Luiz Gustavo.


 


 

L’OL peut remercier Lacazette !

Footmercato.net

Le chiffre d’affaire d’OL Groupe a doublé au premier trimestre 2017-2018. C’est l’information que révèle ce mardi matin Le Progrès. Une hausse de 105% pour atteindre un total de 100,4 millions d’euros. Ces chiffres sont principalement dus aux transfert record d’Alexandre Lacazette à Arsenal contre environ 60 millions d’euros.

Hors cession de transferts, les résultats du premier trimestre 2017-2018 sont contrastés. Le chiffre d’affaire n’est que de 34,6 millions (baisse de 27%), la faute à la diminution des droits télés pour cause de participation du club à la phase de poule d’Europa League et non Champions League comme l’an passé.

 


 

Offensive imminente sur le nouveau taulier de Genesio ?

Butfootballclub.fr

Homme de base du onze de Bruno Genesio, l’entraîneur de l’OL, Lucas Tousart pourrait faire l’objet d’une offensive de la Juventus au mercato.

En quelques mois seulement, Lucas Tousart est passé du statut d’espoir à celui de pilier à l’OL. Profitant du départ de Maxime Gonalons au mercato, le milieu défensif a en effet disputé comme titulaire les douze premières journées de Ligue 1. On en oublierait presque que le capitaine des Bleuets n’a que 20 ans.

Son potentiel commence forcément à attirer le regard de grands clubs étrangers. Ainsi, d’après le quotidien italien La Stampa, la Juventus elle-même souhaiterait s’attacher les services de Tousart. Les dirigeants bianconeri envisageraient même de passer à l’action dès le mercato de janvier afin de couper l’herbe sous le pied de ses concurrents.


La Juve voudrait Tousart dès cet hiver !


Tout comme Nabil Fekir, dont un quotidien anglais annonce le transfert vers Arsenal pour cet hiver, on a toutefois beaucoup de mal à imaginer que Jean-Michel Aulas, le président de l’OL, affaiblisse son équipe en cours de saison, alors même que les Gones visent le podium de Ligue 1 et la finale de Ligue Europa.

 


 

Mexès a refusé l'OL et l'OM

Lequipe.fr

A la retraite depuis juin 2016 et la fin de son contrat avec l'AC Milan, Philippe Mexès, 35 ans, l'ancien défenseur de l'équipe de France, coule des jours paisibles en Italie où il s'occupe de ses enfants. L'ex-joueur d'Auxerre et de la Roma a accordé un entretien à France Football qui paraît ce mardi dans lequel il évoque les possibilités qui s'étaient offertes à lui de revenir en France «à plusieurs reprises, même sur la fin» de sa carrière. «Mais je sentais qu'on m'attendait au tournant, a confié Mexès. Ce n'est pas ce qui me faisait peur, car j'avais déjà été lynché avec les Bleus, mais je jouais dans des grands clubs. Il n'y avait pas beaucoup plus haut en France à ce moment-là.»

L'OL a notamment approché le joueur formé à l'AJA. «Gérard Houllier m'avait sondé à une période où j'étais un peu en difficulté avec la Roma, a relaté le joueur. La facilité aurait été alors de partir à l'OL. Mais ce n'était pas moi. J'aime bien contredire les gens, leur prouver qu'ils ont tort. Je me suis accroché pour retrouver ma place.» Il aurait pu également rebondir à Marseille sous les ordres de Didier Deschamps. «Il est venu me voir, il voulait m'associer à Adil (Rami), qu'il voulait aussi. Il voulait également (Jérémy) Ménez.»


«J'ai vu des joueurs essayer d'en détruire d'autres»


Autre révélation intéressante de Mexès, son rapport à l'équipe de France, qui n'a pas toujours été simple. S'il garde un excellent souvenir de ses débuts avec la génération Zidane – Barthez – Thuram, la suite a été moins rose. «Après, il y a eu un nouveau sélectionneur, des changements de joueurs. Certains ont essayé de se l'approprier, regrette l'ancien défenseur. J'ai vu des joueurs essayer d'en détruire d'autres. Certains ont même réussi... C'est pour ça aussi que je ne me sentais parfois pas à ma place.»

 


 

CdL : Montpellier – OL sur Foot +

Foot01.com

La LFP a dévoilé le programme télé des huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue
 
Mardi 12 décembre

18h45 :

Toulouse FC – Girondins de Bordeaux sur Canal+ Sport

21h05 :

AS Monaco – SM Caen sur Canal+ Sport

Angers SCO – FC Metz sur Foot+
 
Mercredi 13 décembre

18h45 :

Stade Rennais FC – Olympique de Marseille sur Canal+ Sport

21h05 :

RC Strasbourg Alsace – Paris Saint-Germain sur Canal+ Sport et sur France 3

LOSC – OGC Nice sur Foot + et en multiplex sur Canal+ Sport

Amiens SC – Tours FC sur Foot + et en multiplex sur Canal+ Sport

Montpellier HSC – Olympique Lyonnais sur Foot + et en multiplex sur Canal+ Sport

 


 

Le PSG est bien trop fort pour Lyon avoue Tousart

Foot01.com

Malgré son bon début de saison, l'Olympique Lyonnais n'est pas encore revenu au niveau du grand Paris Saint-Germain, selon Lucas Tousart.

Grâce à sa très belle victoire dans le derby contre l'AS Saint-Etienne le 5 novembre dernier (5-0), le club de Jean-Michel Aulas passe la trêve internationale de novembre sur le podium de la Ligue 1 devant l'OM, mais trois points derrière Monaco et à sept longueurs du PSG. À Paris justement, l'OL a perdu son seul match de la saison en septembre dernier malgré une solide prestation collective (0-2). Un revers qui reflète l'écart qui sépare encore Lyon du club de la capitale française. Difficile d'en dire autrement pour Lucas Tousart.

« Pour l'instant, on ne s'enflamme pas. On sait qu'on est sur une bonne période, mais que la bonne forme de l'équipe ne tient pas à grand-chose. On reste dans ce qu'on sait faire, c'est fragile, on peut vite avoir des contre-performances. Le duel contre le PSG ? On sait tous que Paris est supérieur à tout le monde en Ligue 1, et même ce qu'ils font en Ligue des Champions, c'est énorme. Maintenant, on sait qu'ils peuvent avoir des moments d'égarement, et il y a certains matchs où ils se sont fait piéger. Il y a eu le match nul à Montpellier, et je pense que sur certains matchs, ils sont prenables. Donc il y a toujours une part d'envie d'aller les bousculer. On sait qu'ils sont intouchables, mais forcément, quand on joue contre eux, on a envie d'être la première équipe à les faire flancher. On sait tous que ça va être très dur, mais on sait aussi qu'il y a une chance sur je ne sais pas combien d'obtenir un bon résultat à Paris. S'ils sont dans un mauvais jour, il y a moyen », a avoué, sur So Foot, Tousart, qui pense donc que le PSG a de grandes chances de revenir sur l'OL au palmarès du championnat de France à l'issue de la saison, sachant que Paris a remporté six titres, un trophée de moins que Lyon.

 


 

Les signatures s'enchainent, Yann Kitala va passer pro

Foot01.com

Jeune attaquant arrivé à Lyon en 2013 en provenance du Paris FC, Yann Kitala a brillé la saison passée chez les U19 mais aussi en Youth League (ici en photo face à la Juventus), et se fraye désormais son passage à un niveau supérieur. Ses apparitions dans le groupe professionnel pour quelques entrainements, notamment au mois d’octobre, ont conforté les dirigeants lyonnais dans leurs opinions.

La conséquence sera visible vendredi, puisque Le Progrès annonce que le jeune attaquant qui aura 20 ans en avril prochain va signer son premier contrat professionnel. Celui-ci sera d’une durée de trois ans, et permettra à Lyon de boucler une pépite de plus pour les saisons à venir. De quoi conforter le joueur dans sa décision de rester et d’attendre d’avoir sa chance à l’OL, tandis que le club rhodanien confirme son statut de club de Ligue 1 qui parvient à faire signer le plus de contrats professionnels aux pensionnaires de son centre de formation. Ce lundi, c'est le jeune Melvin Bard qui a apposé sa signature à son nouveau contrat.

 

Last modified on mardi, 14 novembre 2017 15:54